Cela fait quelques années maintenant que HAMMERFALL semble de retour aux affaires après le controversé Infected (2011) qui dévoilait un groupe plus aventureux qu'à l'accoutumée ou la tradition se mêlait à la modernité pour un résultat malheureusement bancal. Depuis les suédois ont repris leurs bonnes habitudes et proposent des albums de qualité sans pour autant atteindre les débuts flamboyants de Glory To The Brave (1997), Legacy Of Kings (1998) voir Renegade (2000).

C'est donc 3 ans après Built To Last que nous retrouvons la bande à Oscar Drojnak (guitare) plus en forme que jamais avec Dominion qui démarre sur les chapeaux de roue avec un titre (Never Forgive, Never Forget) d'une efficacité plus entendu depuis...près de 20 ans! HAMMERFALL délivre ainsi coups sur coups cinq brûlots dignes des premiers albums du groupe et confirme ainsi la tendance ressentie depuis quelques albums.

Après une telle entame, le groupe calme le jeu avec sa traditionnelle balade (Second To One) et file une fois de plus des frissons (ou hérisse les poils, c'est selon) pour mieux reprendre son pilonnage en règle avec une nouvelle salve d'hymnes Heavy à souhait ou la voix, toujours aussi caractéristique, de Joacim Cans et les riffs et solos de Oscar Drojnak rappellent les plus belles heures du groupe, voir du Heavy/Speed en général !

Tout ici respire la passion et cela se ressent dans la qualité des compositions qui tutoient ici les joyaux du genre (HELLOWEEN et JUDAS PRIEST en tête) et replace HAMMERFALL sur le grand échiquier du Heavy Metal de la plus belle des façons! 

Avec Dominion, le groupe nous offre certainement son meilleur album et démontre que l'abnégation et la passion sont des composantes essentielles à la réussite d'un disque et quand le talent vient mettre son grain de sel on obtient tout simplement un chef-d'oeuvre ! 

Titres de l'album :

  1. Never Forgive, Never Forget
  2. Dominion
  3. Testify
  4. One Against The World
  5. (We Make) Sweden Rock
  6. Second To One
  7. Scars Of A Generation
  8. Dead By Dawn
  9. Battleworn
  10. Bloodline
  11. Chain Of Command
  12. And Yet I Smile

Page Facebook


par JérémBVL le 16/08/2019 à 06:00
99 %    328

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


felagaz
@37.173.105.237
19/08/2019 à 23:31:15
Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.

John Matrix
@78.237.10.1
20/08/2019 à 09:45:06
On a pas dû écouter le même album!

lolo
@185.24.185.193
23/08/2019 à 10:17:16
Un chef d’œuvre ???
Nouvelle illustration du caractère personnel du ressenti face à une œuvre. Attaché aux premiers albums et au retour en grâce du Heavy Metal auquel ils ont contribué, d'un point de vue médiatique (et aux concerts fabuleux des tournées Legacy of Kings et Renegade à Strasbourg), Hammerfall est malheureusement entré dans une "routine" depuis le 5e album (certains diraient le 3e, mais j'aime bien Crimson Thunder et le DVD de cette tournée est bien sympa) qui fait que de mon point de vue le groupe n'a rien sorti de bien fameux depuis. Si une chanson par ci par là est sympa, le rendu général est plus que tiède. Celui-ci est du même tonneau : aussitôt écouté, aussitôt oublié (alors qu'un "Heading the Call" peut régulièrement s'inviter sans prévenir sous la douche !).

Ajouter un commentaire


Denner's Inferno

In Amber

Sorcery

Necessary Excess of Violence

Voyager

Colours In The Sun

Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Diocletian

Amongst the Flames of a Burning God

Maïeutiste

Veritas

Alunah

Violet Hour

Sacrilege

The Court Of The Insane

Thicket

Descend into Darkness

Leaving Eden

The Agony of Affliction

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

Concerts à 7 jours

+ Father Merrin + All In The Small

16/11 : L'appart Café, Reims (51)

Father Merrin + Clegane + Nornes

17/11 : Le Do It Yourself, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Les mags étrangers, lisant difficilement l'anglais, tu comprendras que je m'en cogne avec une certaine force.

Oui j'ai connu Noise Mag', du temps d'Alex Citram mais je préfère RockHard, même si sa ligne éditoriale penche il est vrai trop sur un certain Hard Rock provenant d'Austral(...)


Ça n'étonnera personne. Ça devait bien arriver un jour. J'ai pas vu d'image mais apparemment il serait carrément tombé de la scène... franchement c'est une bonne chose, c'était au delà du pathétique sur scène (déjà au Motoc l'année dernière). En espérant qu'il soigne vraiment son turb(...)


Ah ben faut pas être trop difficile, à mon humble avis, surtout si on compare avec les mags étrangers (purée, z'avez lu Deaf Forever, Legacy mag, voire en France Noise mag, bien plus complet, même si ça cause pas de metal exclusivement loin de là ? C'est autre chose, niveau qualité et conten(...)


Non, du tout. Les deux groupes se partagent la couverture, c'est tout.


Trust a fait un truc avec Airbourne j'ai pas suivi ?


Je suis fan de ce mag' pour plusieurs raisons, même si je reconnais le côté soft de bien des groupes et un certain penchant virant parfois à l'obsession pour AC/DC (que je n'aime pas particulièrement).

Mais pour peu qu'on ne soit pas un die hard de Metal Extrême (y a Metallian pou(...)


J'avais arrêté Rock Hard pendant un certain temps pour cette raison ("mou du genou" dans sa ligne éditoriale) mais au final j'y reviens de temps en temps maintenant, car justement pour les découvertes plus "soft" c'est tout de même pas mal. Et je trouve encore de la passion dans ce mag...


Pas forcément. Le nom du mag a toujours été RockHard. Il ne vise pas le même public que Metallian.

Moi ça me va à 100 %


Je ne suis pas sûr que ce soit de la HM-2 sur le 1er album. Tout ce qui passait au Sunlight n'avait pas toujours ce son caractéristique (Tiamat et Grave par exemple ;-) )


Ouais c'est bourré de feeling ce morceau je trouve. Cette légende (si ce n'est LA légende) du sludge n'empêche ce mec ! Et ce look de loubard qui va bien :D !


@stench: Je fais encore un paquet d'échanges à l'étranger, l'underground s'arrête pas à ta région, voir à la France :)
Tu parles de split tapes de VACARME?


Le premier extrait est vraiment intéressant, Kirk en a encore dans le ventre !


La date prévue à Barcelone dans la première version de cette tournée a carrément sauté. Ils doivent être dégoûtés.


"Pas de date pour la France".....


Putain "Noose" sur la compile Metallian n°3 je crois... outch le flashback fait mal là...


NecroKosmos, pareil pour moi. Même si, de mémoire, il y avait deux ou trois bons morceaux sur Amok. Mais le style de plus en plus heavy me convenait moins.


'North from here' est un de mes albums cultes !! Mais c'est le seul de Sentenced que j'aime.


Oui c'est bien les français !


Sortilège, c’est les français?
Si oui c’est cool pour eux


A l'époque, j'avais acheté l'album "North from here" de Sentenced et j'aimais beaucoup. Je ne connais pas KYPCK par contre et je vais écouter ça.

Le morceau de Sepult' a l'air sympa.