Exhumed Information

Fulci

23/07/2021

Time To Kill Records

Un groupe de Caserta qui rend hommage au maître national de l’horreur macabre, ça ne se rate pas, sous aucun prétexte. D’autant que le groupe en question à l’honnêteté de se baptiser comme sa source d’inspiration, et que sa musique fait preuve d’un flair certain pour se mettre à la hauteur des ambiances mortifères des films qu’il admire. Ainsi donc est FULCI, trio né 2013 et déjà auteur de deux longue-durée en 2015 (Opening the Hell Gates) et 2019 (Tropical Sun). Deux albums flanqués d’un artwork superbe rappelant les jaquettes fascinantes de notre jeunesse, et focalisés comme il se doit sur deux films du productif réalisateur : L’Au-Delà et Zombi. Ne vous attendez donc pas à une gentille balade dans les coins les plus bucoliques d’Italie, mais bien à un trip horrifique dans les méandres de l’imagination d’un habile faiseur, qui durant toute sa carrière n’aura cherché qu’une seule chose : combiner le succès commercial et l’approche d’auteur. Bien sûr, tout le monde connaît le bon vieux Lucio pour sa période horreur sèche et cadavérique, et tout le monde honore ses pellicules les plus connues, celles centrées sur les morts-vivants de la fin des années 70/début 80. Mais Lucio a continué son travail par la suite, et si le thème du mort-vivant à souvent occupé une place centrale dans ses travaux postérieurs, il n’en a pas moins cherché à s’en éloigner. D’où l’intérêt de FULCI, le groupe, pour un de ses films les plus obscurs, Voix Profondes.  

Voix Profondes est loin d’être le meilleur film de Lucio, mais il n’est pas le pire non plus, cette palme revenant de droit à l’abominable Les Fantomes de Sodome. Mais il tentait tardivement de renouer avec cette horreur viscérale et maladive qu’il imposait à toutes ses réalisations les plus cultes, et se rapprochait parfois de la qualité d’un La Maison Près du Cimetière.

FULCI (Klem - basse, Dome - guitare/synthés et Fiore - chant) s’adapte donc depuis des années à l’optique choisie, et nous propose des albums qui tiennent méchamment debout, et qui comme tout bon zombi qui se respecte, cherchent à bouffer des cervelles au passage pour tenter de ne pas devenir trop décrépis. Si la plupart des sites référencent les trois musiciens sous l’étiquette Brutal Death, ne vous laissez pas avoir : chaque album à son ambiance, trois salles, trois atmosphères, et ce nouvel effort ne fait aucunement exception à la règle. Les dix morceaux d’Exhumed Information collent à la peau de cette histoire d’homme empoisonné, dont l’esprit revient sur terre pour aider sa fille à trouver ses meurtriers. Film anecdotique ne voulant pas dire hommage semblable, autant avouer que ce troisième effort des italiens tient méchamment la route, et aurait pu servir de bande-son directe au maestro pour illustrer ses séquences les plus morbides ou les plus oniriques. C’est ainsi que les trois musiciens nous servent un superbe interlude Synth-Pop avec « Glass », et plus généralement, utilisent avec beaucoup d‘efficience un synthé qui n’a pas pour unique rôle de jouer les seconds.

Mais rassurez-vous, FULCI n’est pas CARPENTER BRUT, et la majorité des pistes se concentrent sur un Death lourd, compact et violent, tel que l’underground européen pouvait nous servir dans les années 90. De la brutalité maîtrisée donc, un penchant pour le rétro, mais un panache indéniable dans la mise en place font de cet album une véritable réussite, en tant que disque per se, mais aussi en tant que BO imaginaire d’un film depuis longtemps oublié par la conscience collective…mais pas par les fans.

Et les FULCI sont de véritables fans du bonhomme, au point de lui consacrer une discographie riche et complète. Et après un court sample de Voix Profondes, c’est un Death épais, sombre, aux riffs énormes qui vous attend au tournant, comme une mort programmée d’avance et exécutée avec célérité. Assumant totalement des influences brutales et classiques qu’on sent au détour de chaque arrangement (IMMOLATION, INCANTATION, CANNIBAL CORPSE, MORTICIAN, NECROPHAGIA), mais aussi celles plus musicales de compositeurs comme Fabio Frizzi, John Carpenter ou Franco Micalizzi, FULCI mixe donc le monde des vivants avec celui des morts pour produire une musique efficace, très intelligemment construite, qui réserve parfois de belles surprises comme le riff ultra-efficace de « Nightmare », catchy en diable et qui nous replonge en pleine fascination des nineties pour l’univers le plus macabre du cinéma et de la musique.

Loin de fonctionner comme un exutoire pour adolescents attardés, Exhumed Information est une véritable œuvre élaborée avec passion et amour, à l’image des films les moins bricolés du maître. Un morceau aussi progressif et envoutant que « Child » pourrait servir de BO à n’importe quel effort old-school actuel, bien mieux que certains scores officiels, de même que « Fantasma » et son Synth-Doom à la TYPE O NEGATIVE revenu du monde des morts. Clairement scindé en deux parties, Exhumed Information est un petit bijou évolutif qu’on se prend à réécouter par pur plaisir, même pas coupable, avant de se replonger dans la filmographie d’un réalisateur qui toute sa vie, aura couru après la reconnaissance publique sans lui sacrifier son sens artistique.

Un bien bel hommage.  

    

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Autopsy

02. Voices

03. Nightmare

04. Evil

05. Funeral

06. Tomb

07. Glass

08. Child

09. Fantasma

10. Cemetery


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 01/08/2021 à 15:18
80 %    140

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Sélection rédaction Metalnews 2021 !

Jus de cadavre 01/01/2022

Interview

Devildriver

Baxter 26/12/2021

From the past

Voyage au centre de la scène : PENETRATOR

Jus de cadavre 19/12/2021

Vidéos

Unspkble + Rank

RBD 16/12/2021

Live Report

Anna von Hausswolff

RBD 08/12/2021

Live Report

Igorrr + Horskh

RBD 07/12/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 2

Simony 27/11/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Nightmare + Existance + Rhapsody Of Fire 24/01 : Le Petit Bain, Paris (75)
Existance + Rhapsody Of Fire + Manigance 25/01 : Le Ferrailleur, Nantes (44)
Nightmare + Rhapsody Of Fire + Manigance 26/01 : Rock School Barbey, Bordeaux (33)
Nightmare + Rhapsody Of Fire 28/01 : Le Metronum, Toulouse (31)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tétard Véloce

21/01/2022, 12:06

Vinnie Logan Paul

La blague continue et ça ne s'arrange pas.

21/01/2022, 11:53

Gargan

Clip moche et ça manque cruellement de riffs.

21/01/2022, 11:01

RBD

Je ne connaissais pas et je crois que ça va me plaire.

21/01/2022, 00:31

Kerry King

Les pochettes Old School ouais !Mon vinyle de Blackout je l'adore. 

20/01/2022, 19:04

eyziel

La cover est totalement insane.

20/01/2022, 17:53

Humungus

"Ils ont toujours des pochettes à chier"?!?!?!?!?!Alors oui, "Fly to the rainbow" est imbuvable, mais toute la série des "In trance", "Virgin killer" (la pochette la plus malsaine de tous les temps !), "Taken by force" (...)

20/01/2022, 11:16

Gargan

Erf, les claviers font un peu trop pouic pouic, dommage.

20/01/2022, 09:46

Gargan

Ils ont toujours des pochettes à chier, mais on leur pardonne. Je suis resté scotché sur taken et surtout fly to the rainbow (un parfait exemple de pochette horrible) et rien que pour ces deux albums (bon, ok, jj'avoue, j'adore aussi le radio-tubesque crazy world) i(...)

20/01/2022, 09:45

Capsf1team

SCORPIONS, c'est presque fini. Le groupe s'arrêtera après une longue tournée, avec 200 dates prévues étalées sur 2 à 3 ans tout de même, pour son 22ème et dernier album, "Sting in the tail". (Papy Cyril)(...)

20/01/2022, 09:10

Jus de cadavre

Ils nous enterreront tous ces cons là ! Même Drucker fera pas le poids !

19/01/2022, 19:20

foja

masters. jamais vraiment

19/01/2022, 19:15

Simony

J'avoue qu'elle est pas de moi, c'est Jus de cadavre qui avait proposé ce style pour SCORPIONS et j'ai trouvé que ça leur allait bien

19/01/2022, 18:10

pierre2

"Never Retired Hard Rock Masters, Allemagne"J'avoue, j'ai ri - merci !

19/01/2022, 15:11

Humungus

Merci grin.(sic)

19/01/2022, 13:36

grinder92

@humu : tu cliques sur le tag "Druid Lord", ça te proposera cette chronique et également celle-ci : http://www.metalnews.fr/chroniques/grotesque-offerings 

19/01/2022, 10:35

Simony

C'est un des groupes dont j'attends leur nouvel album, le titre partagé m'avait beaucoup plu, à creuser car la chronique donne clairement envie.

19/01/2022, 08:12

Humungus

Comment fait-on pour retrouver ta chronique de leur deuxième galette ?

19/01/2022, 07:29

Humungus

Une de mes découvertes de l'an dernier...Hâte de foutre une oreille sur cet album putain !

19/01/2022, 07:26

Simony

En rappel avec The Number Of The Beast, The Evil That Men Do, Iron Maiden et Sanctuary....   

18/01/2022, 23:20