Exhumed Information

Fulci

23/07/2021

Time To Kill Records

Un groupe de Caserta qui rend hommage au maître national de l’horreur macabre, ça ne se rate pas, sous aucun prétexte. D’autant que le groupe en question à l’honnêteté de se baptiser comme sa source d’inspiration, et que sa musique fait preuve d’un flair certain pour se mettre à la hauteur des ambiances mortifères des films qu’il admire. Ainsi donc est FULCI, trio né 2013 et déjà auteur de deux longue-durée en 2015 (Opening the Hell Gates) et 2019 (Tropical Sun). Deux albums flanqués d’un artwork superbe rappelant les jaquettes fascinantes de notre jeunesse, et focalisés comme il se doit sur deux films du productif réalisateur : L’Au-Delà et Zombi. Ne vous attendez donc pas à une gentille balade dans les coins les plus bucoliques d’Italie, mais bien à un trip horrifique dans les méandres de l’imagination d’un habile faiseur, qui durant toute sa carrière n’aura cherché qu’une seule chose : combiner le succès commercial et l’approche d’auteur. Bien sûr, tout le monde connaît le bon vieux Lucio pour sa période horreur sèche et cadavérique, et tout le monde honore ses pellicules les plus connues, celles centrées sur les morts-vivants de la fin des années 70/début 80. Mais Lucio a continué son travail par la suite, et si le thème du mort-vivant à souvent occupé une place centrale dans ses travaux postérieurs, il n’en a pas moins cherché à s’en éloigner. D’où l’intérêt de FULCI, le groupe, pour un de ses films les plus obscurs, Voix Profondes.  

Voix Profondes est loin d’être le meilleur film de Lucio, mais il n’est pas le pire non plus, cette palme revenant de droit à l’abominable Les Fantomes de Sodome. Mais il tentait tardivement de renouer avec cette horreur viscérale et maladive qu’il imposait à toutes ses réalisations les plus cultes, et se rapprochait parfois de la qualité d’un La Maison Près du Cimetière.

FULCI (Klem - basse, Dome - guitare/synthés et Fiore - chant) s’adapte donc depuis des années à l’optique choisie, et nous propose des albums qui tiennent méchamment debout, et qui comme tout bon zombi qui se respecte, cherchent à bouffer des cervelles au passage pour tenter de ne pas devenir trop décrépis. Si la plupart des sites référencent les trois musiciens sous l’étiquette Brutal Death, ne vous laissez pas avoir : chaque album à son ambiance, trois salles, trois atmosphères, et ce nouvel effort ne fait aucunement exception à la règle. Les dix morceaux d’Exhumed Information collent à la peau de cette histoire d’homme empoisonné, dont l’esprit revient sur terre pour aider sa fille à trouver ses meurtriers. Film anecdotique ne voulant pas dire hommage semblable, autant avouer que ce troisième effort des italiens tient méchamment la route, et aurait pu servir de bande-son directe au maestro pour illustrer ses séquences les plus morbides ou les plus oniriques. C’est ainsi que les trois musiciens nous servent un superbe interlude Synth-Pop avec « Glass », et plus généralement, utilisent avec beaucoup d‘efficience un synthé qui n’a pas pour unique rôle de jouer les seconds.

Mais rassurez-vous, FULCI n’est pas CARPENTER BRUT, et la majorité des pistes se concentrent sur un Death lourd, compact et violent, tel que l’underground européen pouvait nous servir dans les années 90. De la brutalité maîtrisée donc, un penchant pour le rétro, mais un panache indéniable dans la mise en place font de cet album une véritable réussite, en tant que disque per se, mais aussi en tant que BO imaginaire d’un film depuis longtemps oublié par la conscience collective…mais pas par les fans.

Et les FULCI sont de véritables fans du bonhomme, au point de lui consacrer une discographie riche et complète. Et après un court sample de Voix Profondes, c’est un Death épais, sombre, aux riffs énormes qui vous attend au tournant, comme une mort programmée d’avance et exécutée avec célérité. Assumant totalement des influences brutales et classiques qu’on sent au détour de chaque arrangement (IMMOLATION, INCANTATION, CANNIBAL CORPSE, MORTICIAN, NECROPHAGIA), mais aussi celles plus musicales de compositeurs comme Fabio Frizzi, John Carpenter ou Franco Micalizzi, FULCI mixe donc le monde des vivants avec celui des morts pour produire une musique efficace, très intelligemment construite, qui réserve parfois de belles surprises comme le riff ultra-efficace de « Nightmare », catchy en diable et qui nous replonge en pleine fascination des nineties pour l’univers le plus macabre du cinéma et de la musique.

Loin de fonctionner comme un exutoire pour adolescents attardés, Exhumed Information est une véritable œuvre élaborée avec passion et amour, à l’image des films les moins bricolés du maître. Un morceau aussi progressif et envoutant que « Child » pourrait servir de BO à n’importe quel effort old-school actuel, bien mieux que certains scores officiels, de même que « Fantasma » et son Synth-Doom à la TYPE O NEGATIVE revenu du monde des morts. Clairement scindé en deux parties, Exhumed Information est un petit bijou évolutif qu’on se prend à réécouter par pur plaisir, même pas coupable, avant de se replonger dans la filmographie d’un réalisateur qui toute sa vie, aura couru après la reconnaissance publique sans lui sacrifier son sens artistique.

Un bien bel hommage.  

    

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Autopsy

02. Voices

03. Nightmare

04. Evil

05. Funeral

06. Tomb

07. Glass

08. Child

09. Fantasma

10. Cemetery


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 01/08/2021 à 15:18
80 %    77

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report

SWAMP TERROR : La bête des marais !

Simony 16/07/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
metalrunner

Très  bon album une bonne claque vivement du live .

26/09/2021, 09:12

RBD

Cette prolongation de "Surgical Steel" va certes ramener dans le camp des déçus ceux qui espéraient que ce précédent n'était qu'un tour de chauffe avant un "Heartwork II" ou un "Symphony of Putrefac(...)

25/09/2021, 22:24

Sakura

transophobe black metal

25/09/2021, 14:15

Je te sodom à l\'agent orange

@Drift : tu préfères quoi haineux? haïsseurs? Je vois en quoi en utiliser un anglicisme comme haters rend nul le reste de son propos. En tout cas, pour toi, j'ai une expression bien française : sac à merde.

25/09/2021, 14:13

drift

Encore un gogo qui parle "haters"

25/09/2021, 12:34

araf

Il est grand temps qu'ils arretent les frais

25/09/2021, 12:32

Gargan

Très futé comme commentaire. Je ne crois pas qu’il faille forcer les choses à ce niveau, sinon c’est l’effet repoussoir assuré. Faire écouter les classiques du rock / hard / heavy en crescendo, c’est déjà pas mal. Quand ta p(...)

25/09/2021, 10:30

Pine de pute

@KerryKing : espèce de gros blaireau, n'oublie pas la bière dans le biberon. Si ce sont des gros nazes comme toi qui sont les porte-flambeaux de "notre héritage", pas étonnant qu'on ne soit que rareent pris au sérieux. Et franchement, va te f(...)

25/09/2021, 07:26

Ander

Pas trop mal ce titre. J'aime bien le son de basse qui se démène derrière.

24/09/2021, 08:37

Kerry King

Vieille bonne époque, rien a voir avec le collège d'aujourd'hui, on a tous commencé avec le hard rock et differentes vagues, mais pour sauver notre héritage va falloir commencer par plus fort !Mon fils sera bercé des sa naissance part du Death e(...)

24/09/2021, 01:05

Humungus

Moshimosher + 1.

23/09/2021, 17:28

Moshimosher

Necromantia avec une seule basse, c'est plus vraiment Nécromantia... dommage...

23/09/2021, 16:08

Orphan

Et je trouve le titre de grande classe

23/09/2021, 15:28

Orphan

Excellente news !20 ans plus tard, il y a toujours un moment dans l'année où je me réécoute ANCIENT PRIDE

23/09/2021, 15:21

metalrunner

Super version James a la pêche bravo pour ces petits concerts  a prix casse .

23/09/2021, 11:41

Humungus

Alors !J'ai enfin pris le temps d'écouter tout cela cher Jus de cadavre (car j'ai moi aussi de mon côté des trucs en attente à ouïr...). Et autant le dire tout de suite, je ne connaissais aucuns groupes de ta sélection.Alors c&ap(...)

23/09/2021, 11:37

Kerry King

En 2021 plus aucun intérêt de taper sur Metallica, on leur a taper dessus suffisamment comme ils l'ont mérité sur les 20 dernières années.Voyons maintenant ce groupe comme le pondeur de 5 albums majeur de l'histoire, d'une certaine no(...)

23/09/2021, 10:30

Humungus

OUHLALALALA !!! !!! !!!J'l'avais pas vu arrivé celle-là !Le titre est lambda. Malheureusement pas de retour au "vrai son NECROMANTIA".Hâte tout de même d'entendre l'album complet...

23/09/2021, 09:44

Humungus

On peut taper allégrement sur ces mecs (moi le premier), mais ce genre d'initiative "retour aux sources et aux fans", y'a quasi qu'eux qui le font...

23/09/2021, 09:38

Bones

Je me rends compte que j'ai visionné ça comme si j'avais retrouvé un vieil objet familier dans ma cave, analysant si l'humidité avait eu prise dessus, cherchant (et trouvant) les points de rouille... Ca fait bizarre de voir ces mecs prendre autant de rid(...)

23/09/2021, 07:50