Feast of Maggots

Mortals' Path

10/05/2019

Autoproduction

Parfois, souvent même, j’écoute des trucs en me demandant à quoi peut bien servir d’écrire une chronique tant la musique parle d’elle-même et que mes laïus ne sont pas très utiles. Tiens, aujourd’hui par exemple, je suis tombé sur un groupe allemand méritant votre attention, mais au moment de coucher sur clavier quelques impressions, un doute m’assaille. Pourrais-je m’en tirer en trois lignes, et simplement vous balancer un truc genre, « si vous aimez le Death Metal à la suédoise des années 90 avec une touche de barbarie allemande de la même époque par-dessus, jetez-vous sur le premier long des MORTALS' PATH et vous ne serez pas déçu ».

Honnêtement, ça suffirait largement, alors une fois n’est pas coutume, je renoncerai à mes longues strophes et analyses fouillées pour aller à l’essentiel. Et ça fera du bien à tout le monde. Niveau infos, MORTALS' PATH est donc un quintette (Martin - chant, Dennis & Anna - guitares, Ersin - basse et Sebastian - batterie) qui nous vient de Ruhrpott, déjà auteur d’un premier EP éponyme publié en 2016, et qui confirme donc sa bonne réputation underground avec ce premier LP, dont le titre ne cache pas grand-chose des intentions et influences. D’ailleurs, ils prennent le soin de les nommer (DEATH, OBITUARY, GRAVE, ENTOMBED, ENTRAILS, BOLT THROWER, BENEDICTION, tiens donc…), et ne se trompent guère, puisque vous retrouvez dans cette liste celui d’ENTOMBED, qui visiblement a marqué à vie ces musiciens germains en sortant son séminal Left Hand Path. On y retrouve la même approche froide, ce même son à base de HM-2 qui vous vrille les tympans et vous écorne la joie de vivre, et surtout, le même genre de riffs immédiats balancés par une doublette qui connaît son boulot.

A la rigueur, vous auriez pu vous tromper en lisant le nom de baptême de l’album, Feast of Maggots, et croire à une énième resucée gore de CARCASS ou CANNIBAL CORPSE, mais rassurez-vous, il n’en est rien. Les cinq instrumentistes sont restés bloqués à l’époque et l’endroit où les GRAVE, DISMEMBER et autres NIHILIST ont vu la nuit, même si on retrouve de temps à autres de sévères traces du MORGOTH des débuts dans cette rigueur rythmique totalement allemande. Dotés d’une production presque d’époque, ces onze morceaux ne décevront donc personne, puisqu’ils ne surprendront personne, se contentant de se caler sur la ligne artistique en vogue en Europe du Nord entre 1990 et 1993. Old-school donc, ce qu’ils assument d’un tonitruant et en majuscules « DEATH FUCKING METAL », sur leur page Facebook, et autant leur faire confiance, ils savent de quoi ils jouent. Tout ceci est donc très agréable, légèrement linéaire sur les bords, mais compétent, distrayant pour qui affectionne la nostalgie morbide, mais ça tient debout, le volume est conséquent, Martin braille comme il faut, ressemblant parfois à une version un peu moins glauque et grave de Lars Goran Petrov, et on écoute ces quarante minutes avec l’agréable sensation d’être plongé dans un passé pas si lointain que ça. Vous pouvez ajouter à ce bilan positif une pochette absolument délicieuse, quelques accélérations qui prennent en traître et secouent le cocotier (« Stabwound », ça muscle les mollets), une entrée en matière qui joue la franchise (« Feast of Maggots »), des textes bien évidemment portés sur la tendresse et l’amour de la vie, et je pense que la synthèse est exhaustive, en précisant quand même que certains morceaux ont des allures de faux-hits post mortem signés par les DISMEMBER (« Open Casket Funeral »).

Je pense qu’il est inutile d’en rajouter, mais au-delà de cette concision de circonstance, les MORTALS' PATH s’affirment comme de futurs très teigneux de la scène Death vintage européenne, et placent intelligemment leurs billes avec ce Feast of Maggots qui permettra aux asticots de gigoter encore plus vite sur la dépouille du Death progressif et/ou contemporain. Merci de votre attention.      

 

Titres de l’album :

                         1.  Feast of Maggots 

                         2.  Face First into Purgatory 

                         3.  Emperor

                         4.  Monument

                         5.  Life Is Pain

                         6.  Godless

                         7.  Stabwound

                         8.  Open Casket Funeral       

                         9.  Orgy in Gore

                        10.  Gone Butchering

                        11.  Bleeding Eye Sockets

Facebook officiel


par mortne2001 le 21/07/2019 à 14:59
78 %    377

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Simony
membre enregistré
22/07/2019, 09:59:11
A creuser ce groupe à creuser... (comme sa tombe ?)

Martin
@212.124.34.148
23/07/2019, 10:57:19
Merci beaucoup for this very nice review :)

Liebe Grüße (kind regards)
Martin
Vocalist of Mortals' Path

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Bizarre

Thanks for spreading the news. Just a minor correction...I live in Oslo, Norway (although the band started in Russia) 

06/03/2021, 20:50

Trooper666

J'ai en vinyl. Acheté sur la commune Cour-Cheverny en Loir et Cher, là ou les deux protagoniste se sont rencontrés. 

06/03/2021, 18:36

Jus de cadavre

Je trouve ça excellent en tout cas !

06/03/2021, 17:58

Gargan

Marrant, ça me fait penser par moments à du Hakuja, la thématique étant nipponne, ça colle.

06/03/2021, 13:20

Seigneur FRED

Un album généreux ! Seigneur Fred - METAL OBS

06/03/2021, 10:57

Arioch91

Killers fut mon premier Maiden aussi. Avec un pote, on était fan de leur zique autant que de leurs pochettes. Eddie dans les 80's, c'était une sacrée mascotte !J'ai découvert le premier un peu plus tard mais j'ai adoré aussi. En fait,(...)

06/03/2021, 10:21

Moshimosher

Je viens enfin de découvrir (et d'acheter cet album)... quelle tuerie ! Un pur chef-d’œuvre !!! Vraiment de très bonnes sorties sur ce label !

05/03/2021, 23:00

Moshimosher

C'te pochette !!! Ah !!! Pas étonnant que Killers soit le premier album de la Vierge de Fer que j'ai acheté ! Probablement leur meilleure (même si j'en adore plein d'autres dont celle de Powerslave) ! 

05/03/2021, 22:36

Meuleu

J'ai fait la date sur Caen et vlà la baffe que j'ai pris sur Ulcerate, c'était énorme !

05/03/2021, 16:18

Gargan

L'horrible phoque humanoïde de Riot, brrrrr...

05/03/2021, 09:04

Saddam Mustaine

Megadeth, Ugly Kid Joe, Manowar les principaux en effet, qui ont un personnage qui suit le groupe, j'en oublie... 

04/03/2021, 19:15

Saddam Mustaine

Megadeth, Ugly Kid Joe, Manowar les principaux en effet, qui ont un personnage qui suit le groupe, j'en oublie... 

04/03/2021, 19:15

L\'anonyme

@ metalrunner: tout à fait d'accord avec toi.Je pense qu'Iron Maiden a beaucoup oeuvré dans le metal en ce qui concerne les pochettes d'albums. D'abord parce qu'ils ont instauré une forme de rituel que certains ont repris en gardant le mê(...)

04/03/2021, 18:18

Bones

Mouais, sommaire très moyen... mais la couv claque. :-)Sont malins, les p'tits salopiots, ils savent que ça va générer de l'achat compulsif. :-D

04/03/2021, 17:04

Arioch91

Suis plus abonné.Je verrai à l'occasion si je le vois en kiosque mais bon.

04/03/2021, 13:26

metalrunner

Quelle pochette je pense quelle ont bcp aide maiden  

04/03/2021, 07:44

Ragnar56

Je viens d'apprendre la nouvelle via un commentaire sous une vidéo YouTube

03/03/2021, 22:55

MorbidOM

Une double provocation assez géniale ?Les true métalleux le prennent pour un guignol depuis longtemps et la ménagère Polonaise le vois sans doute comme le rebelle de salon indispensable à ce genre d'émission, une sorte de JoeyStarr

03/03/2021, 04:08

Bones

Ca fait une publicité maousse autour de Behemoth et leur donne la "crédibilité" qu'ils recherchent.Faire le buzz => vendre des disques.Je ne m'en fais pas pour Nergal, ce petit malin fait bien parler de lui et c'est l'objectif.

02/03/2021, 18:47

RBD

Nergal est un provocateur né, comme bien des artistes surtout dans des sociétés conformistes. Le fait d'aller cachetonner et se montrer dans une émission de télé-crochet est une double provocation assez géniale, autant envers les true mé(...)

02/03/2021, 16:07