Suzi wants her all day what?

C’est plus ou moins la question que Gary Cherone se posait dans la chanson du même nom, et gageons qu’il avait déjà sa réponse à l’époque…Et ce qui est encore plus amusant, c’est qu’il était EXTREME bien sûr, tout comme notre héroïne du jour et ses deux comparses.

Le rapport entre les deux ?

FLUORIDE et EXTREME. Facile, FLUORIDE est extrême et sa chanteuse s’appelle Suzy. Je développe ou vous avez compris ?

Sinon à part ça, la fluoride (fluorure en VF) est la forme ionique du Fluor, et le constituant d’une thérapie médicale renforçant la solidité des dents chez les enfants par exemple. Mais à la rigueur, on s’en fout. Sachez juste qu’une solide cure de ces FLUORIDE ne rendra pas vos os plus solides, mais enjolivera (ou pas) votre journée d’un sale Grind sourd, épais, et assez sombre dans le fond et la forme.

Plus prosaïquement, sachons d’abord situer le groupe sur la carte des Etats-Unis. Ce trio infernal (Suzy – chant, Rick – guitare et Bret – batterie) nous en vient donc de la patrie de Bruce, le New-Jersey, de New Brunswick plus précisément, d’où ils existent sous cette forme depuis septembre de l’année 2016 passée.

Un Bandcamp, une page Facebook assez sommaire, et c’est parti pour un premier EP éponyme, qui se veut jonction brûlante entre Powerviolence et Grind pas forcément tendance, dans une optique un peu sourde et compacte que j’apprécie beaucoup.

En résumé, les FLUORIDE font énormément de bruit, l’assument, en revendiquent les conséquences, et finalement, font preuve d’une aisance désarmante dans l’art d’accommoder des riffs rouillés à des rythmiques bombardées.

Admettons quand même que parfois, le trio s’aventure sur le terrain du Noise bien chaud, et délire grave autour de dissonances, de fulgurances d’ultraviolence, pour atteindre des sommets orgiaques d’expression les condamnant presque à errer dans les décombres de ruines en bruit de fond. Mais c’est le principe, et je l’accepte, surtout lorsqu’il est cohérent et étalé sur plusieurs segments.

Car les bougres ont bien travaillé leur copie, et leur premier EP, bien que salement débridé, fait preuve d’une maîtrise insoupçonnée. Maîtrise dans le développé/couché, puisque la progression des titres est assez logique et cohérente, et tombe petit à petit dans l’épouvante.

Et si Fluoride débute classique et ASSUCK, il se termine panique et FULL OF HELL, ce qui en dit long sur l’évolution bruitiste et horrifique qui vous attend. Bon, autant vous prévenir, il vaut mieux être rompu à la furie du Powerviolence le plus honni et du Grind le plus bouilli pour apprécier cette œuvre à sa juste valeur. Mais si le piétinement des plates-bandes du bon goût ne vous effraie pas, alors laissez Suzy vous raconter comment elle vous fera passer de la conscience auditive à la lobotomie définitive, vous ne le regretterez pas.

Huit morceaux, qui avancent donc vers le chaos, tel est le menu de ce premier EP qui s’est doté d’une production tout à fait adaptée. Son puissant mais un peu brouillon qui garde la guitare abrasive et la rythmique adhésive, tout en mixant le chant entre les courants ascendants pour qu’il s’impose en montrant les dents. La rage qu’insuffle Suzy dans ses exhortations est impressionnante, mais il fallait bien ça pour se mettre à la hauteur de l’instrumental lâché en bouffées de vapeur par ses deux confrères, qui ne font pas semblant de mouliner en enfer.

Pour faire simple et adopter un raccourci facile, dites-vous que le grand écart opéré pour relier « Retributivism » à « Death Sentence » est à peu près aussi douloureux qu’une chute dans les escaliers, un pied sur le sol et l’autre sur la quatrième marche, loupée. Oui, ça tire sur les adducteurs, mais sans les faire lâcher, et ça vous laisse avec une douleur horrible qui vous empêche de vous relever.

Bref.

Si vous appréciez les déflagrations de FULL OF HELL et autres délires à la NAILS, poussés à leur paroxysme, alors écoutez Suzy vociférer.

 Je ne sais pas à quoi elle passe ses journées, mais je sais qu’elle hantera vos nuits jusqu’à vous faire hurler dans votre lit.


Titres de l'album:

  1. Retributivism
  2. Cool Guy Backed Hard
  3. Due Process
  4. Tunnel Vision
  5. Restraint
  6. Offset
  7. Bloodroot
  8. Death Sentence

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 24/03/2017 à 16:05
75 %    289

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pristine

Road Back To Ruin

Tytus

Rain After Drought

Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Gorgon

Elegy

Parad1gm

Parad1gm

Laceration

Remnants

Dragon's Daughters

Tits on Fire

Ad Patres

A Brief Introduction to Human Experiments

SOEN + GHOST IRIS + WHEEL - Backstage By The Mill - Paris

Kamel / 20/04/2019
Backstage By The Mill

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Crippled Black Phoenix I Villingen-Schwenningen

Simony / 16/04/2019
Cold Wave

EVERGREY - Le Gibus - Paris

Kamel / 15/04/2019
Evergrey

LA CAVE : une sélection d'albums Metal Extreme #1

Jus de cadavre / 02/04/2019
Metal Extrême

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Bonjour, moi aussi j’ai été arnaqué de plus de 178.000 euros, je l’ai rencontré sur Meetic un site de rencontres, il est parti soi-disant en Côte-d’Ivoire à Abidjan pour travailler (photographe), il vit dans un hôtel, et bien sûr il s’est fait agressé en sortant de cet hôtel, plus (...)


Ah oui, quand même...


De la dentisterie au marteau piqueur ! Un bonheur !


RIP grand musicien.


Bah c'est une pochette de Prog quoi...


Cette pochette est comment dire ... ... ...


C'est une histoire de dingue là... Je comprend pas trop le but de ce genre d'arnaque en fait... C'est pas en vendant 3 albums de groupes totalement underground qu'on fait du fric bordel !?


Une plus grande exposition à l'internationale tout simplement. Si ça marche, l'aspect financier suivra mais ce ne sera qu'une conséquence indirecte. La médiatisation prime avant tout. Pour ce qui est de leur revendication comme tu dis, si tu regardes les commentaires de cette new sur leur facebo(...)


Sans compter le fait que les mecs de Metal Bastard Enterprises (Oliver et ralf Schaffelhuber) sont ceux qui ont fait le célèbre label rip off Turbo records/Turbo Music ! mais aussi Braincrusher records, Metal age, sont aussi ceux qui ont fait un label qui sortait des groupes de RAC néo nazi nom(...)


Oui Goughy, ce sont clairement des classiques, c'est indiscutable.
Loin de moi l'idée de descendre les albums qui ont précédé ce Russian.
Je voulais dire que les journalistes avaient un peu eu tendance à les faire passer pour les "seuls" classiques des allemands. Et c'est vrai qu'Ac(...)


Je suis bien content que quelqu'un aie pu y aller. Je suis encore vert que la date dans le Midi ait été annulée deux jours avant, je la guettais depuis des mois, réservation et tout... C'est la deuxième fois que je rate Soft Kill notamment sur annulation.


Quelque chose m'échappe totalement dans la démarche : ils ont toujours revendiqué d'être "à part" et là ils signent sur un label impersonnel. Il va falloir qu'ils m'expliquent ce qui a pu les motiver à quitter un label aussi pointu que Prophecy, hormis de basses considérations financières.


Je n'ai jamais vraiment écouté Accept, à part Balls... et encore, (je ne sais même pas vraiment pourquoi en fait... c'est pas ma génération on va dire...), mais vos coms de passionnés donne envie de s'y pencher un peu plus sérieusement.


Eh ben merci à Metalnews et à toi Monsterman, vous relancez un débat que j'ai avec moi même et quelques amis sur la place de cet album dans la discographie d'Accept (avec Udo hein, restons sérieux).
Pour l'instant il est derrière le quatuor indiscutable (j'ajoute "Breaker" aux trio que t(...)


En me relisant, je me suis mal exprimé : je voulais dire que j'ai fait écouter cet album il y a 4 ou 5 ans à un vieux fan de Heavy qui était totalement passé à côté... eh bien il avait pris SA CLAQUE ! Voilà le souvenir qui revient. :-)
un album qui a sacrément bien vieilli !


Sans doute le meilleur Accept. Le plus mur, le mieux produit...
des textes monstrueux et bien plus affutés que chez la concurrence (lisez attentivement ceux de "Heaven is hell" ou "TV War")...
cet album est un must à écouter à fort volume ! Tuerie de prod !!
Souvenir d'un pote (...)


Jamais accroché à ce groupe... Et ce n'est pas leurs dernières productions qui ont pu me faire changer d'avis. Néanmoins, très chouette live-report ! Bienvenue Kamel ! :-)


Groupe vu sur la tournée d'In Search of Truth, depuis je trouve que le groupe tourne en rond se reposant trop sur la voix exceptionnelle de son chanteur. Mais en live si je peux les revoir... j'hésiterais pas une seconde.
Bienvenue à Kamel !


Bienvenue à Kamel dans l'équipe!


Je pense que ça vient du fait que le groupe "travail" (ils sont payés quoi) et que c'est donc un visa particulier qu'il faut et non un simple visa touristique. En fait si j'ai bien compris il n'y a pas eu de refus de visa mais un retard (c'est très long les délais apparemment) et du coup le grou(...)