From The Ground

Trepalium

06/03/2020

Klonosphere

Première sortie depuis l'arrivée de Renato Di Folco derrière le micro, From The Ground, revêt donc une importance toute particulière pour les fans de TREPALIUM, d'autant plus si on ajoute qu'il s'agit de la première sortie du groupe depuis 2014 ! Une chose n'a pas changé, c'est Thibaut Chaumont qui a assuré l'enregistrement, le mix et le mastering de ces 7 nouveaux morceaux, au Deviant Lab Studio.
Pour ma part, j'avais laissé le groupe en 2012 avec leur dernier album en date, H.N.P., et autant être clair de suite, musicalement, le groupe a peu évolué. On retrouve cette habitude de faire appel au piano façon saloon ("From The Ground", "Aimless Path (Part I)") et ce sera tout de ce côté là pour ce nouvel opus. En effet, pas de trompette, de trombone et autres instruments auxquels le groupe a pu faire appel auparavant, les Français restent sur une formation Rock standard. Il faut dire que le Metal atypique composé par Harun Demiraslan est de suite reconnaissable et n'a pas forcément besoin d'autres instruments pour faire parler la poudre. Toutefois, dans cette apparence des plus brutes, TREPALIUM n'a jamais autant ressemblé à PANTERA, pas forcément une mauvaise chose mais lorsque l'on se rappelle de ce que le groupe pouvait proposer pour ratisser plus large tout en étant des plus inventifs et créatifs, on peut regretter ce léger pas de côté. D'autant plus que la voix de Renato, si elle n'est franchement pas mauvaise, est elle aussi bien plus standard que son prédécesseur, Cédric Kéké Punda.
Il faut également ajouter que le groupe a décidé, volontairement ou pas, de réduire la durée de ses morceaux pour atteindre la plupart du temps les 3 minutes à peine, avec un compositeur identique et une patte identique, imaginez ce que donne le style en plus direct que ce qu'il proposait auparavant. On peut avoir l'impression, à la première écoute, que les morceaux sont tronqués ou non finis, mais c'est parce que notre esprit est habitué à un schéma plus long avec la musique du groupe, parce qu'une fois passé cet étonnement, il faut avouer que finalement cette caractéristique de From The Ground est plutôt salutaire. Certes, la durée dépasse à peine les 21 minutes mais la qualité étant toujours plus importante que la quantité, nous ne retiendrons pas cela à la charge du groupe qui s'en tire plutôt très bien ici. 

Vous l'aurez compris, toujours cette facilité à faire sonner sa guitare de façon jazzy avec son Power Metal à la PANTERA, toujours cette capacité à utiliser le piano et des sonorités non conventionnelles dans le Metal, une production toujours aussi pointue, TREPALIUM ne surprendra personne si ce n'est par l'aspect étonnement simplifié de sa musique mais n'est-ce pas là le plus étonnant finalement ? La facilité n'aurait-elle pas été de remplir avec des trompettes, xylophones et autres instruments pour rassurer des fans qui demandent à être surpris. Car, oui, avec ce groupe, il ne faut pas attendre quoique ce soit pour ne pas être déçu, ce sont eux qui mènent la danse et là encore c'est le cas, même si avec From The Ground, bien plus de monde se retrouve invité à la danse.

Tracklist :

  1. From The Ground
  2. Twins Brawl
  3. Secretly Depressed
  4. Aimless Path (Part I)
  5. ...To the Sun
  6. Feelin' Cold
  7. Everything Is Supposed to Be Ok

Facebook


par Simony le 01/04/2020 à 12:00
75 %    355

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Pomah
@185.93.2.145
02/04/2020, 03:21:52
J'ai toujours eu du mal avec leur musique, décidément je leur laisse une chance à chaque fois mais ...

Rotte Tooth
@83.199.120.131
04/04/2020, 18:23:59
Trepalium m'accompagne depuis que j'écoute du metal. Album après album et sur scène, des claques.
Ils ont su conjuguer une rage instinctive avec le regard décalé du jazz. Il fallait les avoir bien accrochées pour se lancer là-dedans et y parvenir.
Mais cet album, je ne sais pas. J'ai du mal à apprécier. J'attribue ça à la production trop parfaite, un peu lisse et à la voix très Anselmo en moins ventru...
En revanche, je pense que sur scène ce ne sera pas la même !
De sacrés concerts en perspective !

RBD
membre enregistré
06/04/2020, 12:49:03
Je suis également Trepalium depuis longtemps, le premier album. Il ne faut pas oublier l'EP sorti en 2015 et renommé "Damballa's Voodoo Doll", ultime enregistrement avec Kéké qui replongeait puissamment dans l'instrumentation Jazzy. J'ai la franche impression que depuis huit ans le groupe est décidé à survivre malgré une fécondité en baisse. Renato di Folco, déjà vu avec God Damn (groupe qui doit tout à Down, déjà) et Psygnosis du temps où ils avaient un chanteur, est un bon choix humainement c'est clair. Remplacer Kéké n'est pas facile tellement c'était un vocaliste typé, avec un grain spécial dans la voix.

J'aime bien ce vrai-faux album, qui rappelle "XIII" dans le bon équilibre qui était trouvé entre les deux jambes des Poitevins, Thrashcore Groovy et Jazz de tradition. Il est juste bien court. Vivement une nouvelle tournée et, pourquoi pas, un album plus long dans cette veine dans des temps raisonnables.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Licence to Kill

mortne2001 04/06/2020

Mood Swings

mortne2001 02/06/2020

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

"Les premiers numéros sont parus fin 1992 et nous venons de sortir notre n°87 en février dernier."
Eh ben... Chapeau ! C'est ce qui s'appelle la passion.

06/06/2020, 12:39

RBD

Excellent ! Je les avais vus il y a dix ans pile, bonne claque de Sludge Stoner pur, propre, bourru et très en place, qui sortait pourtant des sentiers battus du style côté bayou ou côté asphalte.

06/06/2020, 12:19

KaneIsBack

Jamais vu le groupe en live, en grande partie à cause de leur réputation catastrophique. Mais j'adore sur album, et ce disque, malgré ses défauts, reste une de mes références (il faut dire qu'il fait partie des premiers albums que je me suis payé). Par contre, je tiens à dire ici haut et for(...)

05/06/2020, 21:41

poybe

Perso je les ai vus il y a une dizaine d'années à la coopé de Clermont (tournée avec Moonspell, Turisas et Dead Shape Figure (là j'ai du rechercher le nom du groupe ^^)), je n'en garde pas un mauvais souvenir. Le son était bon, la prestation correcte, sans être non plus transcendante ... j'av(...)

05/06/2020, 18:45

Hair-dressing Curiosity

@ Humungus :
:-)))))

N'empêche que pour ceux qui avaient biberonné aux 4 Horsemen dans les 80's, devoir subir des curetages du prose comme Load/Reload/St Anger... bordel ! la cicatrisation des sphincters a pris du temps. C'est un peu comme les rhumatismes, ça se réveille mêm(...)

05/06/2020, 17:05

Reading Bouquinerie

Naaa, c'est de la petite série, réimprimé par paquets de 12. :-D

Raaa n'empêche j'ai hâte de lire ça ! Ca va raviver des souvenirs !
(mode "vieux con", avec ses demo tapes sous le bras)

05/06/2020, 16:51

Lifting Catastrophy

J'en viens à penser que le récit d'un BON concert de Cradle ça permet finalement de démasquer à coup sûr un pseudo spectateur qui en fait ne les a jamais vus live. :-))))))




Non allez, pas tapé !! c'était juste pour faire du mauvais esprit. :-)))))

05/06/2020, 16:47

Goughy

Je n'ai que cet album et "Beauty", vu 5 ou 6 fois, toujours en festival ou "gros concert" dons ils n'étaient pas tête d'affiche, je n'ai jamais entendu pareille bouillie sonore pour aucun groupe, même du grind de squat.
On en parle parfois avec mon pote qui me dit que je ment, qu'on les a v(...)

05/06/2020, 15:57

Humungus

4ème réédition putain !?!?
Musso n'a qu'à bien se tenir !

PS : A quand dans la Pléiade ???

05/06/2020, 13:12

Humungus

Bah écoutes, j'ai fort bien fait de ne faire aucun commentaire hier soir car tu as (d)écrit en mille fois mieux qu'elle était mon ressenti sur le sujet...
Merci Professeur Hair-dressing Curiosity.

05/06/2020, 13:10

Hair-dressing Curiosity

Je pense que c'est un tout.
S'ils n'avaient pas à ce point retourné leur veste, il y aurait eu une meilleure acceptation du look, parce qu'ils avaient un tel capital sympathie et affectif avec le public que les fans auraient évoqué ça 6 mois plus ce serait passé crème.
Mais quand (...)

05/06/2020, 12:27

Reading Bouquinerie

maLin

05/06/2020, 12:20

Reading Bouquinerie

C'est main, je viens de me délester de 46 balles. :-))))

(merci MetalNews !!)

05/06/2020, 12:20

Arioch91

Excellent ouvrage que je recommande !

05/06/2020, 07:09

Humungus

Sachant que j'ai dû les voir 3 ou 4 fois, j'ai donc eu l'immense malchance de tomber à chaque fois sur une de leurs 5 mauvaises prestations live.

The Trve Humungus.

05/06/2020, 05:22

Satan

Deux choses :
1) C'est "Whore" en non "Wore".
2) De plus, c'est le nom de l'opus qui prend des petits points (au nombre de 5) et non le titre éponyme qui s'écrit d'une seule traite.
Désolé d'être pénible mais on se doit de respecter les chefs-d’œuvre jusque dans les moindr(...)

04/06/2020, 23:18

Satan

Il est parfaitement risible que l'argument number 1 de l'époque était "ils ont coup leurs cheveux". Ça en dit long sur le degré d'immaturité de bon nombre de métalleux malheureusement.

04/06/2020, 23:05

lolo

pas mal le chat planqué dans les gradins!

04/06/2020, 15:55

Humungus

"Age tendre et têtes de con" voulais-tu dire non ?

04/06/2020, 13:07

Jus de cadavre

O'Brien est toujours dans le line-up sur Metal-archives, mais sur le post de Fisher en studio il mentionne le nom de Rutan...
"georgecorpsegrinder
Guess what I’m doing @manarecording @cannibalcorpseofficial @alexwebsterbass @erikrutanofficial #paulmazurkiewicz #robbarrett @metalbladere(...)

04/06/2020, 11:57