Fucking My Knife

Lebenssucht

09/07/2016

Abstruse Eerie Radiance

Déhà est devenu un personnage de la scène extrême assez courtisé de part son travail de production mais l’homme originaire de Belgique n’est pas seulement qu’un manipulateur de décibels, c’est également un émetteur émérite. C’est avec deux membres de HUMANITAS ERROR EST, le batteur Ahephaim et la vocaliste S Caedes, que le trio prend vie autour de trois titres gravés sur galette sous le nom évocateur de Fucking My Knife. Voici donc un EP 3 titres qui réveille bien des sens.

L’odeur, tout d’abord, tant cet EP pue la crasse, la haine et tout ce qui fait les fondements même du style Black Metal, les voix haineuses et grinçantes de nos trois comparses se répondent dans un flot continu et toujours à propos.

La vue avec un artwork sanguinolent oscillant habillement entre visuel moderne à la DODHEIMSGARD et plus old-school comme la scène Polonaise par exemple aime en proposer, mais aussi un univers graphique dérangeant et pour vous en convaincre, regardez donc la vidéo du premier titre "Beloved Depression".

L’ouïe car voilà, et c’est surtout vrai pour les 2 premières pistes, on y reviendra, le Black Metal de LEBENSSUCHT s’envisage dans l’esprit d’un SVARTIDAUÐI, d’un ACHERONTAS, brutal, noir, poisseux à des années lumières de ce que les grands labels Metal ont essayé de nous faire croire, sans jugement de valeur, à chacun son mode d’expression après tout, mais l’authenticité est clairement de la partie, ça ne fait aucun doute.

La mémoire ou  la créativité, en fonction de votre parcours de vie, la musique des Allemands dont certains sont d’origine Belge et d’autres vivent en Bulgarie, fait remonter des images d’une intensité extrême, si cela vous ramène à des souvenirs, consultez un psychologue ou un bon avocat en fonction du côté du couteau où vous vous trouvez. La lame de trois titres s’enfonce là tranquillement dans vos chairs comme un scalpel dans Cher, la musique est opaque, les guitares forment un mur de ténèbres qui semblent insurmontables, mais a-t-on seulement envie d’y survivre ?

Fort d’une production impeccable, énorme mais pas surproduite, le contraire aurait été malheureux avec Déhà dans le groupe, le travail sur les effets de guitares totalement désespérées sur les lead et totalement assassines sur les blasts donne un peu de perspective et de relief bien aidé par une batterie martelant de manière régulière avec un travail sur la caisse claire plutôt intéressant ("Until We Die") même si un peu plus de folie et d’originalité aurait pu être percutant, mais il s’agit là d’un premier EP, laissons le temps au temps.

Enfin, comme évoqué plus haut, la chanson titre est une plage ambiante qui n’est absolument pas mauvaise sauf que, sur trois titres avoir une plage ambiante de la sorte peut paraitre aux yeux des mécréants comme moi comme étant du remplissage et c’est un peu dommage. Ceci dit, lorsque l’on écoute ce Fucking My Knife d’une traite, le tout est d’une cohérence qui ne souffre d’aucune réserve et on finit par se dire que le choix exprimé par LEBENSSUCHT de monter ainsi le tracklisting de leur premier EP n’est peut-être pas si déconnant, bref, on se dit pourquoi pas, après tout DRASTUS opérait de la sorte également.

Toujours est-il que cette première sortie de ce trio nous laisse entrapercevoir de grandes capacités et une légère pointe d’impatience d’en entendre plus, voilà un EP plus que recommandé.

Bandcamp

  1. Beloved Depression
  2. Until We Die
  3. Fucking My Knife


par Simony le 17/11/2016 à 07:45
80 %    488

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Sodomizing The Archedangel

JérémBVL 22/05/2020

Dawn of Dreams

mortne2001 20/05/2020

AD VITAM INFERNAL / Interview

Jus de cadavre 19/05/2020

Beyond

mortne2001 18/05/2020

Left Hand Path

Baxter 16/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
JérémBVL

Enorme surprise, ça va être l'album de l'été!

25/05/2020, 13:44

Gargan

Ep suivant avec les tubes "Respect social distanciation", "keep your mask before I call the cops", "fucking conspiracist", "Vaccinate or eliminate" !

25/05/2020, 10:51

Listing Monstercity

Ahhh, cet album de Cancer... :-) Je l'avais justement dépoussiéré il y a 15 jours. Que de souvenirs ! Ca faisait plaisir à l'époque de retrouver James Murphy après sa mise à la porte de Death (quel gâchis !). Je trouve que ce type n'a pas du tout eu la carrière qu'il méritait (sans parler (...)

24/05/2020, 20:36

Buck Dancer

El Gringo, le nouveau café de Jacques Bave.

24/05/2020, 19:27

Gargan

Ce nom de groupe, gringo.. Prochain nom d'album "between the arabica and the robusta (a black curse of unholy flavor)"

24/05/2020, 18:34

Humungus

Putain ce son de CANCER tout de même !!!
Un grand merci Simony de me remémorer cette merveille.
Je vais me réécouter les albums pour la peine... ... ...

24/05/2020, 16:00

Buck Dancer

Excellente réinterprétation de " The end of dormancy", peut-être le meilleur morceau de " The wake"

"Point the finger" très bon morceau du dernier Body Count, mais où est passé la chronique ?!

24/05/2020, 14:53

JérémBVL

#JeSuisSimony

24/05/2020, 14:33

Humungus

"Symonyestungogol"...
AH AH AH !!! !!! !!!
Ca, cela va me faire mon dimanche bordel... ... ...

24/05/2020, 13:28

Moshimosher

Curieux de voir ce que ça peut donner...

24/05/2020, 03:04

grinder92

Cher Anonyme qui s'exprime sous l'IP 90.66.134.237 (par respect pour mon estimé collègue, je ne citerai pas ton pseudo), la liberté d'expression est une valeur chère à notre webzine, tout comme l'honnêteté dont nous essayons toujours de faire preuve. Nous ne sommes pas parfaits mais ne le cac(...)

23/05/2020, 16:37

Jus de cadavre

Euh...
Franchement là ?

23/05/2020, 14:56

Simonyestungogol

Quand on avoue ne rien connaitre au power melodique à part Strato et Gamma Ray et quon ose dire quon a jamais accroché à Angra, on se tait! Et on laisse un vrai amateur s'exprimer.

23/05/2020, 14:02

poybe

Après notre petite discussion de l'autre jour, je l'ai réécouté et j'ai pris un pied total et ce n'est pas que de la nostalgie ... en espérant que ta chronique permette à quelques uns de découvrir cette pépite.

22/05/2020, 21:32

JérémBVL

Encore un chef-d'œuvre !

22/05/2020, 08:49

Humungus

Jolie pochette...

22/05/2020, 08:29

MorbidOM

Y compris celle-là ?
(désolé je n'ai pas pu m'en empêcher, je suis déjà dehors...)

21/05/2020, 18:28

LeMoustre

Comme toute généralité, d'ailleurs

21/05/2020, 16:54

KaneIsBack

Pareil. Je suis curieux d'entendre Fernanda chanter sur du death.

21/05/2020, 15:48

MorbidOM

Deicide était chez Earache de "The Stench of Redemption" à "Till Death Do Us Part"

21/05/2020, 14:59