Harvest of Fear

Christborn Insanity

13/02/2017

Autoproduction

Là, ça se complique. Pas de page officielle, ni Facebook ou Bandcamp, dénouer le vrai du faux, et le fantasme de la réalité va être compliqué.

Une recherche Internet sur le nom CHRISTBORN INSANITY ne vous donnera quasiment aucun résultat, mais vous aiguillera vers le Bandcamp des ANTICOPS, célèbre groupe de Hardcore germain mené de voix de papier de verre usé par Micha Anticops. Alors. Des solutions ?

Oui, puisqu’il semblerait que cet unique LP soit le fruit d’un side-project mené par ce vocaliste versatile qui visiblement, a vraiment peur de s’ennuyer…

Alors, chroniquons. Dans le vague mais chroniquons. Et expliquons-en-la raison.

En jetant un coup d’œil au tracklisting de ce Harvest of Fear sur mon Vk favori, je notais la présence dans les intervenants de Scott Vogel, résident Américain et membre de TERROR (et ex BURIED ALIVE, DESPAIR et SLUGFEST), une référence, mais surtout de notre ami à tous Mark « Barney » Greenway sur deux titres, ce qui était largement suffisant pour que je jette une oreille attentive sur la sortie en question.

Et finalement, j’ai assez bien fait, même si le registre des CHRISTBORN INSANITY est assez opaque, tergiversant entre un Grind assez paillard, un Thrashcore/Crossover les cheveux en bataille, et un Crust/Death fini aux tenailles, le tout doté d’un son un peu approximatif, mais caractéristique des meilleurs efforts du non-style mis en avant.

Sourd, diffus, mais aux accès de colère qui laissent repu, ce premier LP d’un projet peut-être éphémère est une bonne surprise sortie de nulle part, à prendre toutefois comme une récréation sympa, mais rien de plus.

Si la présence de Barney aiguille vers un gros Death à tendance Crust/Grind sévère, le résultat est plus complexe que ça, même si l’inspiration nous mène souvent sur les traces d’un NAPALM DEATH plus jovial qu’à l’habitude, avec une forte empreinte Harmony Corruption qui se ressent au travers de plusieurs titres, et pas seulement ceux où notre grogneur préféré a été sommé d’éructer.

Même son de basse étouffé dans l’œuf, même tempo un peu pataud, à tel point que le spectre d’UNSEEN TERROR pointe aussi le bout de la truffe d’Odie.

En gros, un Crossover dans le sens le plus large du terme, pas vraiment Thrash’n’Core, mais plutôt Death’n’Gore, avec quelques exactions encore plus brouillon tombant parfois dans l’excès de borborygmes enragés.

Le line up ? Plutôt culotté puisque les acteurs impliqués n’hésitent pas à créditer Barney sur un chant complet. Mais on retrouve à ses côtés une certaine Judith Insane (chant et batterie), Micha à la basse et aux cris, et un monsieur Andy Korn à la guitare pas forcément polie. En gros, un sale power-trio de l’enfer qui n’a pas réussi à choisir le sien et qui déambule dans le purgatoire de l’extrême du sang plein les mains.

C’est évidemment efficace quand le groove est tenace (le Crust salace de « Mushrooms », qui se complaît dans une jonction entre le BRUTAL TRUTH le plus fripon et le ND hors saison), voire carrément convaincant quand la saccade joue les tremblements (« Other Peoples Life », sorte de Hardcore vilain comme une grimace des OLD tenace figée par des GWAR salaces).

Barney se voit affecté à deux entrées, l’étrange « Higher Power », Death biscornu au son grave et tendu, qui joue le Hardcore velu, et « Go Trabi Go ! », pastille pastiche Grind d’une poignée de secondes qui ramène le vocaliste fameux à sa propre condition de grogneur de baston. Pur, efficace et dur, c’est une jolie démonstration de folie Core qui prend au corps.

Scott Vogel à l’honneur d’ouvrir les débats d’un « Boxed In » assez surprenant dans son désir d’unifier le Hardcore défié au Heavy malmené, et la dualité vocale nous offre l’image d’un BIOHARZARD troublé par le Death fumant des BENEDICTION.

Malformé, mais enthousiaste et lardé d’une basse ludique sursaturée.

Le reste du répertoire n’est pas plus clarifié, même si « Call For Bloodshed » se veut plus franc dans son attaque Death à tendance Core putréfié, osant juxtaposer la solidité des growls enflammés à une rythmique affolée, sans oublier de placer quelques respirations putrides sur l’allée. Mais ce chant décidément schizophrénique est assez supplicié et parfois difficile à supporter, dans une veine OLD/ASSUCK/AGATHOCLES débridée.

Il est à son rendement optimum sur des interventions plus raffinées (« Harvest of Fear », combat de hyène et de plantigrade sur fond de Death/Crust enneigé), et propose même quelques plaisirs coupables sur fond de riffs copieux et dignes de l’école Suédoise qui a fait tant d’envieux (« Unknown Pleasures », rien à voir avec Ian Curtis, mais du gros bourrin qui glisse).

Le véritable Hardcore Allemand a aussi sa tribune (« Other Peoples Life », comme expliqué plus haut), les odeurs émanent aussi du caniveau (« What A Smell », qui pue le DISCHARGE infesté d’ANTI NOWHERE LEAGUE abusant des pruneaux), et le tout se termine sur une dernière valse qui n’entend rien, ne voit rien et ne dit rien (« Stupid Jerk », là les gars, vous ne me direz pas que ça n’était pas fait exprès…).

Bon.

Finalement, je n’en sais pas plus maintenant qu’avant.

Mais je ne pense pas que le projet CHRISTBORN INSANITY se soit voulu clair pour autant. Tout ça ressemble à un petit quart d’heure de folie qui dure vingt minutes mais qui passe comme une blague traitée avec un minimum de sérieux.

Et puis, il est toujours plaisant de croiser la route de Barney entre deux albums de NAPALM. Alors rien que pour ça, Harvest of Fear mérite un peu de votre attention. Mais pas plus. Vous pourriez virer barge pour de bon.


Titres de l'album:

  1. 1 Boxed In (feat Scott Vogel)
  2. Call For Bloodshed
  3. Higher Power (feat. Barney Napalm Death)
  4. Go Trabi Go! (feat. Barney Napalm Death)
  5. Harvest Of Fear
  6. Unknown Pleasures
  7. Mushrooms
  8. Other Peoples Life
  9. What A Smell
  10. Stupid Jerk

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 09/05/2017 à 17:07
65 %    498

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Licence to Kill

mortne2001 04/06/2020

Mood Swings

mortne2001 02/06/2020

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Amazing Copy

Les Cro-Mags doivent être contents. :-)

06/06/2020, 20:48

Jus de cadavre

"Les premiers numéros sont parus fin 1992 et nous venons de sortir notre n°87 en février dernier."
Eh ben... Chapeau ! C'est ce qui s'appelle la passion.

06/06/2020, 12:39

RBD

Excellent ! Je les avais vus il y a dix ans pile, bonne claque de Sludge Stoner pur, propre, bourru et très en place, qui sortait pourtant des sentiers battus du style côté bayou ou côté asphalte.

06/06/2020, 12:19

KaneIsBack

Jamais vu le groupe en live, en grande partie à cause de leur réputation catastrophique. Mais j'adore sur album, et ce disque, malgré ses défauts, reste une de mes références (il faut dire qu'il fait partie des premiers albums que je me suis payé). Par contre, je tiens à dire ici haut et for(...)

05/06/2020, 21:41

poybe

Perso je les ai vus il y a une dizaine d'années à la coopé de Clermont (tournée avec Moonspell, Turisas et Dead Shape Figure (là j'ai du rechercher le nom du groupe ^^)), je n'en garde pas un mauvais souvenir. Le son était bon, la prestation correcte, sans être non plus transcendante ... j'av(...)

05/06/2020, 18:45

Hair-dressing Curiosity

@ Humungus :
:-)))))

N'empêche que pour ceux qui avaient biberonné aux 4 Horsemen dans les 80's, devoir subir des curetages du prose comme Load/Reload/St Anger... bordel ! la cicatrisation des sphincters a pris du temps. C'est un peu comme les rhumatismes, ça se réveille mêm(...)

05/06/2020, 17:05

Reading Bouquinerie

Naaa, c'est de la petite série, réimprimé par paquets de 12. :-D

Raaa n'empêche j'ai hâte de lire ça ! Ca va raviver des souvenirs !
(mode "vieux con", avec ses demo tapes sous le bras)

05/06/2020, 16:51

Lifting Catastrophy

J'en viens à penser que le récit d'un BON concert de Cradle ça permet finalement de démasquer à coup sûr un pseudo spectateur qui en fait ne les a jamais vus live. :-))))))




Non allez, pas tapé !! c'était juste pour faire du mauvais esprit. :-)))))

05/06/2020, 16:47

Goughy

Je n'ai que cet album et "Beauty", vu 5 ou 6 fois, toujours en festival ou "gros concert" dons ils n'étaient pas tête d'affiche, je n'ai jamais entendu pareille bouillie sonore pour aucun groupe, même du grind de squat.
On en parle parfois avec mon pote qui me dit que je ment, qu'on les a v(...)

05/06/2020, 15:57

Humungus

4ème réédition putain !?!?
Musso n'a qu'à bien se tenir !

PS : A quand dans la Pléiade ???

05/06/2020, 13:12

Humungus

Bah écoutes, j'ai fort bien fait de ne faire aucun commentaire hier soir car tu as (d)écrit en mille fois mieux qu'elle était mon ressenti sur le sujet...
Merci Professeur Hair-dressing Curiosity.

05/06/2020, 13:10

Hair-dressing Curiosity

Je pense que c'est un tout.
S'ils n'avaient pas à ce point retourné leur veste, il y aurait eu une meilleure acceptation du look, parce qu'ils avaient un tel capital sympathie et affectif avec le public que les fans auraient évoqué ça 6 mois plus ce serait passé crème.
Mais quand (...)

05/06/2020, 12:27

Reading Bouquinerie

maLin

05/06/2020, 12:20

Reading Bouquinerie

C'est main, je viens de me délester de 46 balles. :-))))

(merci MetalNews !!)

05/06/2020, 12:20

Arioch91

Excellent ouvrage que je recommande !

05/06/2020, 07:09

Humungus

Sachant que j'ai dû les voir 3 ou 4 fois, j'ai donc eu l'immense malchance de tomber à chaque fois sur une de leurs 5 mauvaises prestations live.

The Trve Humungus.

05/06/2020, 05:22

Satan

Deux choses :
1) C'est "Whore" en non "Wore".
2) De plus, c'est le nom de l'opus qui prend des petits points (au nombre de 5) et non le titre éponyme qui s'écrit d'une seule traite.
Désolé d'être pénible mais on se doit de respecter les chefs-d’œuvre jusque dans les moindr(...)

04/06/2020, 23:18

Satan

Il est parfaitement risible que l'argument number 1 de l'époque était "ils ont coup leurs cheveux". Ça en dit long sur le degré d'immaturité de bon nombre de métalleux malheureusement.

04/06/2020, 23:05

lolo

pas mal le chat planqué dans les gradins!

04/06/2020, 15:55

Humungus

"Age tendre et têtes de con" voulais-tu dire non ?

04/06/2020, 13:07