Peut-on jouer du Black Metal et habiter Carcassonne ? Question incongrue ? Oui, après tout, l’environnement ne dicte pas forcément les humeurs et les convictions…Mais connaissant vaguement cette cité ensoleillée, j’ai quand même du mal à croire qu’on puisse s’y enfermer dans une cave locale pour ruminer un Metal aussi sombre que les pires heures de la seconde guerre mondiale.

C’est pourtant un des thèmes proposés par les sudistes de HORDE VICTORIEUSE, ou HORDE V. selon les indications, qui se sont formés un morne hiver de 2015, pour enfin proposer leur version d’un True Black de tradition en janvier de notre année.

Constitué en quatuor (guitare : Korbag, basse et guitare : Morgoth, batterie : Typhus et chant, narration et samples : Morgwen), cette nouvelles horde qui se veut triomphante d’une certaine condescendance BM nous délivre donc presque trois quarts d’heure d’agression, qui n’a guère tenu compte des théories d’évolution. Cependant, les juger comme de vils passéistes serait profondément injuste, tant leur musique, bien que sérieusement ancrée dans les racines du genre, propose de belles idées déviantes. On retrouve donc ce son si cher aux esthètes de la pollution auditive des premiers enregistrements nordiques, avec cette guitare émoussée aux stridences geignardes et irritantes, et cette rythmique un peu à l’avenant, sans écho, comme captée brute du fond d’un local de répétition.

Une constatation qui se veut honnête, mais est-ce pour autant que les six pistes proposées valent leur pesant de souffrance ? Oui et non, tout dépend de vos inclinaisons et…des pistes en question.

On le sait, sur un premier LP, tout est rarement parfait et peaufiné. Mais ici, le vice de l’imperfection est poussé assez loin, sans pour autant que l’auditeur éventuel ne croit avoir affaire à une démo mal plaquée sur bandes fatiguées. On sent que le quatuor a une certaine pratique, et un goût prononcé pour l’occulte, bien que les thèmes abordés soient trop variés pour assurer une cohérence.

Mais ils sont à la rigueur adaptés à l’hétérogénéité de la direction artistique, qui sinue entre violence crue, rapidité vécue et lourdeur ténue. C’est ainsi que Horde Victorieuse aborde au hasard de l’inspiration les cas Lovecraft, la WWII, Tolkien, les légendes celtiques, mais aussi les fondements de la philosophie BM. On trouve donc un peu de tout sur ce premier effort, et pas mal de références que les français citent nommément sur leur page Facebook. IMMORTAL, ABBATH, BURZUM, SUMMONING, MARDUK, EMPEROR, SATYRICON, SLAYER, DESTRUCTION, MERCYFUL FATE, le contexte est placé, mais pas forcément le bon ni celui que vous attendez. Je parlerai avec plus de certitudes d’un joli démarquage du DARKTHRONE le plus insistant et perturbant dans ses riffs dissonants et son pilonnage écrasant (« The Black Orc », sept minutes de litanie monocorde ininterrompu qui fonctionne comme un mantra maléfique), et pourquoi pas, d’un mélange evil de la vague canadienne la plus nihiliste (FORTERESSE, SOMBRES FORETS) et du sadisme disharmonique d’un VONDUR, moins porté sur la blague potache que sur le nuisible qui tâche (« Horde Victorieuse », sacrée entrée en matière).

Ne voyez aucune ironie dans mes propos, puisque HORDE VICTORIEUSE répond tout à fait à mes critères d’exigence en termes de Raw Black, qui ne se contente pas de quelques riffs brossés grossièrement sur une ligne rythmique monolithique. Les musiciens savent aussi trousser de drôles d’atmosphères sur fond de mid catchy (« Those From The Outside », gauche et sommaire, mais hypnotisant de ses lignes de chant susurrées en retrait), et jouent même parfois avec une arythmie presque dansante pour dessiner les contours d’un BM vraiment unique et accrocheur (« Immortals », qui singe les tics frigorifiés des premiers IMMORTAL et DARKTHRONE, avec un lick de guitare presque Electro-Indus, et des samples simples mais bien placés). Et s’il n’y avait ce chant aux intonations clairement maléfiques et ce son cryptique, on pourrait presque prendre le quatuor pour un groupe de HM à tendance Death primaire tout ce qu’il y a de plus efficace et original (« Légendes », redondant, opulent, avec une partie centrale qui étouffe une guitare qui pleure pour se faire une petite place).

Le volume sonore est assez mal contrôlé, et le niveau ondule sous les assauts d’un guitariste qui n’hésite pas à booster ses idées (« Our Legion »), et le chant régurgité, au phrasé lancinant, ajoute une plus-value à un disque décidément intrigant, et qui provoquera à n’en point douter des réactions assez opposées.

Si les blasts se font tellement rares qu’on les soupçonne de ne pas exister (si ce n’est sur l’entame et la conclusion), si les thèmes musicaux ne sont pas vraiment collés aux préceptes les plus éprouvés du Black, on se perd en conjectures sur l’inspiration source de Horde Victorieuse, qui finalement, est aussi intrigant que captivant.

Beaucoup d'entre vous affirmeront que tout ceci est un joyeux foutoir à peine organisé et masquant malhabilement une pauvreté instrumentale indéniable, tandis que d’autres y verront un effort pour faire avancer des choses qui n’ont pas bougé depuis des années.

Je serais bien incapable de porter un avis définitif sur la chose, mais je dois concéder que le parcours de ces français décidés m’a vraiment perturbé. J’attendrai donc de leurs nouvelles pour me forger une pensée plus tranchée, mais en attendant, ce premier album saura vous occuper et vous questionner pendant une poignée de minutes. Ce qui, en termes de production BM toujours plus abondante, est déjà presque un cas d’école.


Titres de l'album:

  1. Horde Victorieuse
  2. The Black Orc
  3. Those From The Outside
  4. Immortals
  5. Légendes
  6. Our Legion

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 19/09/2017 à 18:10
68 %    639

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Clem
@2.4.220.231
26/09/2017 à 22:43:31
Du raw black.....je vais me suicider au revoir

Simony
membre enregistré
26/09/2017 à 23:12:35
Alors à la question : joyeux foutoir à peine organisé et masquant malhabilement une pauvreté instrumentale indéniable ou un effort pour faire avancer des choses qui n’ont pas bougé depuis des années
Je vote sans hésitation pour la première solution

Duque
@92.188.40.105
01/10/2017 à 21:57:09
En fait ils sont au sud de Carcassonne, plus près des Pyrénées , plus proches de la montagne donc ...

ROG
@37.58.196.42
03/10/2017 à 18:41:53
D' après les profils du groupe, c'est Korbag guitare/chant et non Morgwen, ce qui peut aussi expliquer certaines choses. D'accord avec le chroniqueur : dans l'attente du 2ème album plus abouti et qui peut promettre ...

Ajouter un commentaire


Nebula Orionis

Starthrone

Valiant Bastards

Harbingers of Chaos

Samarium

Right to Get Violent

Split/cross

Rise of Discontent

Executioner

Bone Collector

Northern Light Orchestra

Greatest Hits

Ploughshare

In Offal Salvation

Conjure

Releasing The Mighty Conjure

Death Chaos

Bring Them to Die

Atomic Death Squad

Brain Dead

Blackwater

Good As Evil

Scorcher

Systems of Time

Virginia Hill

Makin' Our Bones

Psython

The Last Days of the Good Times

Nacht Und Gnosis

Det Warder Sådt I Skröplighet Och Skal Upstå Ur Kraft

Helfro

Helfro

Ain

Stance I

Beaten To Death

Agronomicon

Wolfen

Rise of the Lycans

Obscura + Fallujah + Allegaeon + First Fragment

RBD / 16/02/2019
Death Mélodique

NECROS CHRISTOS + ASCENSION + VENENUM / Live-report / Rennes

Jus de cadavre / 11/02/2019
Death Old School

Brendan Perry

RBD / 06/02/2019
Country

Concerts à 7 jours

+ Uada + Tribulation

23/02 : Cinema, Alost ()

Photo Stream

Derniers coms

Moi qui pensais que ça s'appelait le "Glam" ce truc...


Quand est-ce que toutes ces minorités vont arrêter d'emmerder la majorité ?...


C'est exactement ça, Jus : on a le droit de ne pas être d'accord avec cette pratique, mais annuler un concert de metal n'empêchera rien. Heureux de voir que les lyonnais ont leur date maintenue, nous n'avons pas eu cette chance à Marseille.


Annuler ce concert n’arrêtera jamais cette pratique. Je ne défends pas ce massacre hein, mais voila, un concert de TYR en moins ne changerait rien à ça.
Et puis comme sous entendu au dessus je ne supporte pas la "censure", ce n'est jamais une solution valable. Ce n'est pas parce que tu (...)


@MorbidOM :
Les arguments se valent, le problème vient surtout en mon sens du fait de la contradiction formelle de tout ce qui est avancé (cf. ma vanne) et qu'en définitive, toute la dialectique employée ici pour justifier du maintien du concert est celle d'un omnivore pur et dur.
Et(...)


Je suis assez surpris que cette réponse puisse être considérée "intelligente, mesurée et qui prend du recul".

Pour moi c'est un mélange de déculpabilisation sur fond de moralisme bon marché (mais nous on est vegans) de relativisme adolescent (nos bœufs abattus "dans des conditi(...)


1) Malgré tout le désamour que je puisse avoir pour le nouveau diktat vegan, je confirme totalement ce que disent mes deux coreligionnaires du dessus.
2) Je ne savais pas que l'abréviation de ce bazar était "le Grind"...
Que dire de plus hé hé hé !
3) Et juste parce que je s(...)


réponse bien argumentée, +1 jus...


Une réponse intelligente, mesurée et qui prend du recul. Ça fait pas de mal par les temps qui courent...


Je ne peux que confirmer ce que tu nous contes là mon bon Simony :
- DISFUNERAL = AUTOPSY.
- Jamais vu le No Man's Land aussi échaudé.
- Moi aussi j'ai craint un peu pour notre sécurité quand ils ont voulu se la jouer RAMMSTEIN.

PS : Point de détail : DESTRUKT e(...)


Tant mieux alors !!!


Ouais franchement j'ai pris une bonne claque avec ce groupe !


Indian Nightmare c'est juste terrible. C'est exactement ce que j'ai en tête quand on me dit Metal Old-school. Ça sent Satan, la liche et la crasse. Excellent ce groupe.


Le Entombed classique ! Pas le AD !


Entombed ou Entombed AD ???


Super nom.
Super groupe.
Superbes albums.
Superbes covers.
Rien à redire quoi...


Intéressant à lire et bonne découverte de label


vivement les autres interviews! chouette idée!


"sorte de copie non-conforme du MARDUK le plus impitoyable et retors, celui de Rom 5 :12, soit la quintessence d’un Black qui souhaite s’extirper de sa condition de polichinelle horrifique"

Alors là, entièrement d'accord ! Rom est le chef d'oeuvre absolu des suédois. Et un des me(...)


kingdoms est pourtqnt excellent