On en connait des groupes de Black Metal Polonais mais celui-ci, GRUZJA, est particulier avec ce nom qui signifie Géorgie et un titre d'album qui veut dire "et ça continue". Lorsque l'on sait la situation actuelle du pays vis-à-vis de la Fédération de Russie et l'histoire qui unit la Pologne avec cette même Russie, on sent un propos assez direct officier en sous-couche. I iść dalej est le premier album de ce groupe qui semble opérer sous forme de duo pour un Black Metal tout ce qu'il y a de plus primitif et direct.
Musicalement, on pense de suite à SATYRICON ("Opuść mnie") ou DARKTHRONE ("Jego głos"), l'aspect direct, bien Rock'n'roll et sans fioriture est bien présent, le groupe nous renvoie vers le Black Metal dans une vision tirant sur le Punk finalement et on peut retrouver cet aspect de MOTÖRHEAD sous amphétamine que l'on a chez les Norvégiens. Toutefois, la production un peu brouillonne où la batterie, et plus particulièrement la caisse claire, est assez lointaine, les guitares très grasses mais surtout peu précises, renvoie très clairement vers les standards du Black Metal du début de BATHORY ou de VENOM. Vocalement, c'est également plutôt varié, avec un duo de chanteur, l'un dans un style très primitif, l'autre plus écorché et hurlé, avec même un court passage en chant clair plutôt réussi ("Moja Ratyzbona").

Le début d'album est une petite réussite avec cette entrée en matière très directe avec "Gruzini" et un "Moja Ratyzbona" bien rampant, pas si éloigné de SATYRICON non plus, le chant y est toutefois plus hurlé, plus typé Black Metal que le reste de l'album, clairement l'un des meilleurs titres de cet opus. La suite est également de qualité, "Opuść mnie" qui démarre comme un titre de MARDUK, plus guerrier que le reste, le chant posé des couplets rappelle la façon de faire d'une certaine scène Suédoise (GRAFVITNIR par exemple) et qui débouche sur une partie très clairement inspirée de SATYRICON (vous la sentez l'influence d'un titre comme "Black Crow On A Tombstone" ?) mais le groupe a su insuffler sa patte avec quelques chœurs assez discrets et une ambiance qui présage de ce que va être "Manam", un titre plus ambiancé, là aussi plutôt réussi. Ce titre ouvre aussi la porte à une musique moins Black qui va carrément s'en éloigner sur l'électronique chanson titre. Avant cela, "Ilu nas było?" montrera de nouveau la facette mid-tempo du groupe, rampante, de nouveau un chant écorché pour une approche assez Doom du Black Metal.

Au final, c'est peut-être ces multiples facettes sur un album assez court qui peut décontenancer car il est assez difficile de s'accrocher à plusieurs titres s'il on recherche une vision précise du Black Metal. Ainsi les amateurs d'un Black très Rock'n'roll qui seront attirés par le début d'album et "Jego głos" pourraient ne pas succomber à cause de titres tels que "Manam", "Ilu nas było?" ou l'ultime "Iść dalej", ouverture d'esprit requise donc pour ce premier opus qui affirme déjà une forte personnalité mais qui s'exprime encore de façon brouillonne pour rester dans les mémoires sur le long terme car si les chemins empruntés sont nombreux, ils sont tout de même assez usés.

Tracklist :

  1. Gruzini
  2. Moja Ratyzbona
  3. Opuść mnie
  4. Manam
  5. Jego głos
  6. Ilu nas było?
  7. Iść dalej

Facebook

 

par Simony le 29/07/2019 à 09:00
71 %    86

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Arides

Sur les Terres Oubliées

Freedom Call

M.E.T.A.L.

Vak

Loud Wind

Ascend The Hollow

Echoes Of Existence

Aziza

The Root Of Demise

Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Skeletal Remains + Black March

RBD / 21/08/2019
Beatdown Death

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

+ All In The Small + Dopethrone

25/08 : Le Dropkick, Reims (51)

Photo Stream

Derniers coms

Très bonne chronique pour un très bon disque !


Mon premier groupe Metal vu en concert haha (avec Manigance en première partie, dans la salle communale d'un bled bien paumé!) ! Ça fait un bail, mais que de souvenir ! Même si je n'ai jamais réécouté ce groupe par la suite :D !


Un chef d’œuvre ???
Nouvelle illustration du caractère personnel du ressenti face à une œuvre. Attaché aux premiers albums et au retour en grâce du Heavy Metal auquel ils ont contribué, d'un point de vue médiatique (et aux concerts fabuleux des tournées Legacy of Kings et Renegade (...)


Très bon report. Précis et honnête.
Et bien dommage qu'un groupe du niveau de Skeletal Remains soit si peu communicatif... c'est surtout con pour eux d'ailleurs.


@maxime : je ne comprends pas ???


Cool ! Je suis un héros ! :-)


Très chouette tour-report ! Merci ! Et du coup j'en profite pour découvrir ABYSSIC dont la musique est vraiment cool.


Merci ! Merci de rappeler qu'il suffit juste de savoir lire pour être un héros... ;-)


Celui qui arrive à lire et surtout comprendre ce pavé est un héro...


Je ralais d’être absent pour cette date mais tu m’as remonté le moral. J’ai personnellement du mal avec la non communication (voir le mépris pour certains) des groupes envers leurs fans.. surtout dans des musiques dites de niches..
Sauf erreur de ma part, leur excellent batteur est p(...)


Belle découverte!


Chronique sacrément bien torchée. Chapeau !


"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !


On a pas dû écouter le même album!


Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)


Merci pour le report, très agréable à lire.
Juste en passant, une petite faute : "Beaucoup de groupes refusent de jouer ici à cause de ça, mais la moindre des choses, quand on accepte de venir, c’est de jouer le jeux." - jeu.