Kapitalismus und Todestrieb

Discommand

02/06/2022

Autoproduction

Tous ceux qui comme moi ne crachent pas sur un brin d’uberviolence se rueront sur cette nouvelle sortie allemande de bon goût. En effet, les membres de DISCOMMAND sont des gens très recommandables, évoluant dans le créneau du Crust/Powerviolence/Grind/Anarcho-Core, et qui nous bousillent les esgourdes de leurs attaques brutales et pour le moins…sombres. Fondé en 2016, ce trio de têtes brûlées répond d’ailleurs à un crédo simple comme achtung, que je reproduis ici, dans la langue de Shakespeare :

Crust Metal, D-Beat and Doublebass Worshipping noise with Hardcore, Grind and Death influences from Stuttgart since 2016. 

 

Pas de tromperie sur la marchandise donc, et ce Kapitalismus und Todestrieb est honnête dès son intitulé, que l’on traduira par un Capitalisme et pulsion de mort. On sait que le Hardcore déteste le capitalisme et pas mal de terminaisons en isme, il est donc logique que DISCOMMAND rue dans les brancards en mode D-beat suédois corsé de Grind purement anglais nous renvoyant au meilleur de l’écurie Earache.

Neuf brûlots qui incendient les oreilles, avec du NAPALM DEATH version pré-Scum, du DISCHARGE, du TOTALITAR, et autres références toutes plus brutales et lucides. Basé sur un principe simple de riffs sobres et graves, d’une rythmique polyvalente qui appuie le mid-tempo là où ça fait mal et qui blaste quand l’humeur l’impose, et d’un chant éructé comme à la fin du monde, pour bien nous avertir justement que la fin du monde est assez proche, pour peu que nous ne soyons pas capable de nous défaire de nos sales habitudes consuméristes à temps.

J’ai dévoré cet EP comme on dévore un tract engagé, et j’ai immédiatement rejoint les rangs motivés des allemands qui développent de belles qualités de puissance et d’ascétisme. A l’aise dans la pulsion épidermique comme dans le bombardement réfléchi,  Kapitalismus und Todestrieb sort de l’ombre comme un manifestant armé et prêt à en découdre, ou comme un dogme sacré qu’il est impossible de renier tant ses arguments sont valides. Ainsi, le sang coule et reste sur les mains, les dirigeants sont tous corrompus, les hommes d’affaire devraient être alignés en mode peloton d’exécution, et cette société merdique qui nous oblige à aller de l’avant sans réfléchir, et surtout, en louant ce veau d’or qu’est la consommation de masse doit immédiatement pourrir de sa moche mort.

Musicalement ultra solide et définitivement méchant, DISCOMMAND joue la concision et la réflexion dans l’attitude, pour parvenir à varier le ton dans une durée impartie très restreinte. Ainsi, les morceaux ont tous leur identité propre, et l’écoute est bien trop brève pour les amateurs de Hardcore assombri, rageur et pugnace. On retiendra tous ces plans Crust qui donnent l’écume aux lèvres et l’envie d’en découdre, ce son épais et gluant, mais aussi ces passages en double grosse caisse qui aplatissent le crane et nous rapprochent d’un Death Metal vraiment poisseux et revanchard.

Alors, je ne saurais que trop vous conseiller de vous ruer sur cet EP qui en sus, est disponible gratuitement sur le Bandcamp du groupe. Donnez quelques sous pour les encourager évidemment, mais surtout, propagez la bonne parole d’un Crust/Grind vraiment Dark, sale, joué avec un ressentiment énorme, et éveillé socialement comme toute contestation Hardcore qui se respecte. Des allemands qui jouent plus ténébreux que des suédois enragés, c’est suffisamment rare pour se mettre à ronronner.

Une affaire sérieuse, et un cri d’alarme qui se fait entendre jusqu’en Australie.

                                                                                                                                                                                                     

Titres de l’album:

01. Kapitalismus und Todestrieb (Intro)

02. Capital Death Cult

03. Echo Chamber

04. Blood On Your Hands

05. Imperial Terror

06. Mass Extinction

07. End of the Machine

08. Death Instinct

09. Burning Flags


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/03/2023 à 17:42
80 %    82

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Metz Funebre Fest'Evil II

Simony 20/05/2023

Live Report

20 ans Head Records

RBD 17/05/2023

Live Report

Mosh Fest 2023

RBD 12/05/2023

Live Report

TREPONEM PAL : La syphilis court toujours.

mortne2001 10/05/2023

Interview

Otargos + Hegemon + Supplices

RBD 18/04/2023

Live Report

Recedant Somnia / Hard Mind / Full Contact - Rennes

Jus de cadavre 16/04/2023

Live Report
Concerts à 7 jours
Koritni 02/06 : Les Etoiles, Paris (75)
Lux + Negative Ritual 03/06 : Le Dropkick, Reims (51)
Bukowski + Dropdead Chaos 03/06 : La Maroquinerie, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Abel

Merci pour cette belle chronique ! 

30/05/2023, 18:34

Buck Dancer

Élue pochette de l'année. Et musicalement c'est pas dégueu. Faut que j'écoute ça attentivement. 

29/05/2023, 16:54

juai

ridicules

27/05/2023, 12:23

l\'anonyme

le 15 septembre et non le 15 avril... ;) 

27/05/2023, 11:53

scorpse

Ça sentirait pas un peu la pochette faite par IA ça ?. Midjourney sera bientôt le "cover artist" le plus productif sur Metal archives...

26/05/2023, 20:56

Vasator

Production maison mais ça sonne bien. A l'ancienne.

26/05/2023, 17:42

Jus de cadavre

Le premier album a énormément tourné chez moi, gros Hardcore à bagarre avec riffs à la Slayer mais toujours avec une ambiance... jouasse ! Genre, du HxC en chemise Hawaïenne.Mais là je dois dire que le titre Good Good Things m'a fait dr&o(...)

25/05/2023, 18:25

Meuleu

RIPC'est  quand même le second du line originel  qui passe l'arme à gauche.... 

25/05/2023, 15:17

Sadam Mustaine

Le batteur de Métal Church, le seul l'unique 

25/05/2023, 14:39

Humungus

Hé hé hé...Bien vu Gargan...

25/05/2023, 11:44

Amer Smashed Pils

Aaaaahhhhhhh merde! 

25/05/2023, 10:39

Gargan

Il n'est pas né trop tard, mais mort trop tôt..

25/05/2023, 10:36

Simony

Grosse perte, voilà un Monsieur dont la contribution à la scène Rock en général est largement inconnue.Un grand merci pour avoir permi tant de chose et montrer non pas une mais plusieurs voies possibles pour s'exprimer dans la musique.

25/05/2023, 08:37

Simony

MARDUK a communiqué depuis en disant que ce n'était là que l'une des nombreuses fois où il est apparu totalement ivre sur scène (il aurait par exemple fait un streap tease sur scène...) et que c'était une condition de départ p(...)

25/05/2023, 08:35

Humungus

Légende !!! !!! !!!

25/05/2023, 08:21

naze

Du calme les excités antitout, vous disiez pareil de slayer, jouer avec l'interdit c'est tout à fait l'esprit adolescent du metal

24/05/2023, 21:49

Orphan

Le clip - aussi moche soit il - est déjà bien plus intéressant que 99% des clips métal réalisé en usine désaffecté avec ces sicos mode playback.

24/05/2023, 16:39

Satan

L'intelligence artificielle n'est pas - par définition - l'intelligence. Un bon monde d'assistés qui se prépare.Le clip n'est pas si mal malgré tout.

24/05/2023, 15:10

St Donatien

Sale, nul, deux!

24/05/2023, 14:05

RBD

Juste au moment où je me mets à apprécier de nouveau pleinement Type-O après une parenthèse de presque vingt-cinq ans... Comme quoi il reste toujours un public pour les grands groupes même après leur disparition active.

24/05/2023, 13:44