Kill the Plague

Green Mantis

03/12/2020

Autoproduction

Nous avions eu droit au pangolin marron, maintenant c’est au tour de la mante-religieuse verte de faire son apparition, sauf que la bestiole est animée de meilleures intentions. Certes, le pauvre pangolin n’avait rien demandé à personne, mais il peut se vanter d’avoir déclenché un bordel pas possible dans le monde, moins chaotique que les rats durant la grande peste, mais quand même assez velu pour garder les gens chez eux. Alors, quid de GREEN MANTIS, cet insecte aux pattes fourchues qui a la délicieuse habitude de décapiter son amant une fois son trou repu ? Elle n’est pas européenne, comme l’espèce que nous connaissons et qui se fond dans nos rosiers, mais internationale et hybride, développée dans deux laboratoires. Le plus modeste, en Serbie, dirigé par le professeur Vladimir Uzelac aka Phaesphoros, sorte de savant fou clouté sévissant déjà au sein d’autres ensembles comme ALL MY SINS, DEAD SHELL OF UNIVERSE, ou TERRÖRHAMMER, l’autre, plus conséquent, au Mexique, supervisé par un Punk à touffe bleue surnommé Rodo. Le même qu’on retrouve à la guitare dans ACIDEZ, et qui sévit depuis le début des années 2000.   

Belle association de malfaiteurs que ce duo, qui avec son premier EP se propose de régler son compte à la pandémie, par la diffusion d’un Thrash blackisé assez corsé, mais suffisamment joyeux pour que les patients se laissent tenter. Monté par Rodo, le concept a donc été élaboré au Mexique, avant que le musicien jovial aux épis bleutés ne propose à son pote lointain Phaesphoros de plaquer quelques lignes de chant sur ses instrumentaux. Le tout a donc pris la forme de ce moyen-format, au rythme vif et eu verbe vert fluo. Fondamentalement, pas de quoi réveiller la population en leur annonçant la fin de la tragédie, mais largement de quoi occuper un petit apéro de confinement, avec une musique hargneuse, nerveuse, classiquement paillarde et gentiment sombre.

Enregistré et produit par John MQ au MadHouse Studio de Guadalajara, Mexique, Kill the Plague a ensuite été mixé et masterisé par Vladimir en Serbie, aux Wormhole Studios. Les morceaux disposent donc d’une solide production très sèche mais à la basse gonflée et ronflante, qui laisse les riffs de guitare trancher et ramoner en tout sérénité. Le résultat n’est pas si éloigné que ça d’un QUORTHON reprenant du DESTRUCTION dans les années 90, et se montre fédérateur dans son outrance somme toute modérée. On prend rapidement goût à ces hymnes au mauvais, et dès l’entrée en lice du hit extrême « Kill the Plague », la rage est contagieuse et les foules aux poings levés.

Le duo ne cherche pas à chambouler l’ordre établi, mais bien à apporter sa pièce à l’édifice Blackened Thrash atteignant déjà des hauteurs conséquentes. Et comme les deux potes apportent quelques touches de variation à leurs digressions Punk, le jeu en vaut la chandelle pour les oreilles, certainement satisfaites de s’envoyer un mid tempo aussi crevard que « Deadliest Poison ». Ajoutez à ça un flair indéniable pour tricoter des intros malfaisantes et occultes, une tendance à rester sur le même rythme à la GBH pour respecter l’éthique Punk, et surtout, la voix unique de Phaesphoros, et vous obtenez un solide EP qui fait la nique à bien des groupes lus ambitieux. Encore autoproduit à l’heure actuelle, la rondelle ne devrait pas tarder à se voir gravée par le label US Motorpunk Records, ce qui fera la joie des collectionneurs les moins portés sur l’hygiène buccale.

Et comme les vingt minutes se terminent par un massacre absolu de Thrash diabolique et franc du collier (« Diabolical », le meilleur morceau du lot), GREEN MANTIS se pose donc en side-project à prendre au sérieux. Pas certain qu’une mante-religieuse nous sauve du marasme, mais au moins, ça change de Godzilla et de ses crises de colère prévisibles.       

       

                                         

Titres de l’album:

01. Kill the Plague

02. Die Human Die

03. This War Goes On

04. Deadliest Poison

05. Diabolical


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 29/08/2021 à 17:44
75 %    183

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2022 / Part 1 / Du jeudi 16 au dimanche 19 juin

Jus de cadavre 30/06/2022

Live Report

Interview de NESTOR

Chief Rebel Angel 25/06/2022

Interview

The Ocean + PG Lost + Psychonaut

RBD 10/06/2022

Live Report

NECROWRETCH + HEXECUTOR + LORD GALLERY / Rennes (Ubu)

Jus de cadavre 01/06/2022

Live Report

Agressor + Mercyless

RBD 28/05/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Harry Klein

Je trouve les idées "zombie truc" affreusement rincées mais le morceau est effectivement très bon et appétissant. 

01/07/2022, 09:48

LeMoustre

Parfait ça. Achat direct comme prévu 

01/07/2022, 09:39

Simony

Commande faite, je ne sais pas si notre cher Mortne2001 connait ça... C'est le Thrash que j'aime !

01/07/2022, 09:08

Jus de cadavre

Hé oui c'est vrai ! Mais bon c'est la force du Hellfest : son affiche de malade qui à chaque fois te fait dire "aller j'y retourne !"

30/06/2022, 22:53

RBD

Hé, JdC, je croyais que tu ne voulais plus retourner au Hellfest, ha ha !! Le covid a changé bien des choses. Nous avons tous très faim.Je ne suis pas étonné, autrement, de l'excellente impression laissée par Agressor, ça m'a fait (...)

30/06/2022, 14:55

Simony

Totalement d'accord avec toi Jus de cadavre, c'est du tout bon avec cet esprit simple et efficace que j'aime beaucoup dans ce groupe.

30/06/2022, 14:43

Jus de cadavre

Simple, basique, efficace. 

30/06/2022, 11:53

Jus de cadavre

Cette prod encore ! Un petit côté Thrash de bâtard ce titre, avec un son de tronçonneuse. Le pied.Super nouvelle en tout cas, ça sent un top de fin d'année cet album... 

30/06/2022, 11:43

Gargan

Le petit clin d'oeil sur la police de caractères

30/06/2022, 11:35

M\'Z

Merci beaucoup pour le repartage, je mets le lien d'écoute sur toutes les plateformes digitales :

30/06/2022, 09:11

Arioch91

J'attends de découvrir tout l'album avant de passer à la caisse.Scourge of the Enthroned n'avait pas duré longtemps dans mes esgourdes.Alors j'espère que celui-ci se montrera plus passionnant.

29/06/2022, 22:12

Buck Dancer

Je préfère quand même les clips qui se passent dans un hangar, bien plus original.Sinon, je m'en lasse pas de ce morceau. Si le reste de l'album est du même niveau, ils vont enterrer la "concurrence". 

28/06/2022, 18:44

Deathcotheque

Mauvaise traduction très certainement.Conseil à tous : utilisez DeepL au lieu de Google traduction quand vous avez besoin d'une traduction correcte.

28/06/2022, 14:49

Orphan

On ne peut que saluer le travail de cette vidéo, qui à la mérite de raconter qqchose. A l'image de ce morceau, au moins il se passe un truc dans ce clip.

28/06/2022, 11:35

fallwarden

musicalement ignoble, hyper formaté et ultra prévisible. 

28/06/2022, 06:35

Steelvore 666

Le groupe commente...Euh non en fait. C'est quoi ce charabia ? Une mauvaise traduction ou un concept complètement con à travers lequel personne ne comprendra rien ?

27/06/2022, 15:15

LeMoustre

Ahah, "Dave Mustaine presents", c'est comme Tom Cruise avec Top Gun, quoi !Les couplets chantés font furieusement penser au vieux Megadeth dans leur phrasé. Parties de guitares très bonnes, rien à dire. A voir le son, sur ordi dur de juger, mais l(...)

27/06/2022, 10:08

Hoover

Une synthèse entre un vieux Megadeth qu'on avait un peu oublié et le Megadeth récent (que personnellement j'aime bien). Super morceau!

26/06/2022, 06:16

Humungus

Ouch !!!Intrigué par vos commentaires, je me suis laissé tenté à une écoute (l'aurai-je fais sans cela ?)...Puis deux...Puis trois...Claquasse !!!Alors effectivement, rien de nouveau sous le soleil, mais un cassoulet r&eac(...)

25/06/2022, 07:22

Jus de cadavre

Ben putain ! Je pensais pas apprécier du Megadeth comme ça un jour ! Même le chant de Dave le canard est pas repoussant ! Incroyable. Et le clip a de la gueule.

25/06/2022, 00:44