KOZH DALL DIVISION est un ambitieux projet né en 2016 autour de Laurent PLAINCHAMP (ex-KRISTENDOM), Vince DESCA et Chris du groupe GRAZED. Proposant un subtil cocktail de Thrash, de Death et de Heavy, le groupe a réussi le pari fou de réunir sur ce premier album la crème du Metal français.

Vision d'Horreur ouvre les hostilités avec la voix caverneuse de l'instigateur du projet, Laurent PLAINCHAMP, et nous offre d'entrée un brûlot de Thrash/Death sentant bon les 90's. D'emblée, la production frappe par sa clarté et sa puissance et augure du meilleur pour la suite de l'album.

Squads Of Despair voit l'apparition d'un premier invité de marque en la personne de Philtor (ex-NO RETURN) derrière le micro (après 23 ansd'absence!) et également auteur des lyrics, car oui chaque invité écrit les lyrics du titre auquel il participe ! Philtor nous offre donc une prestation tout en puissance avec sa voix d'outre-tombe et confirme la bonne impression laissée par le premier titre avant d'attaquer Your Life auquel participe Michael « Crass » Da Silva (CRUSHER) qui en profite pour nous mettre une nouvelle petite claque derrière la tête. Les compositions de Laurent PLAINCHAMP sont cohérentes et nous offre un Thrash/Death virulent et inspiré mais il nous prend à revers avec 13/11/2015, titre interprété par les légendes du Speed français, ADX. Comme son titre l'indique, ce morceau traite des attentats survenus à Paris et les paroles de Phil, tout en retenue et en finesse, rendent un bel hommage à la ville lumière meurtrie ce soir là.

Après ce titre empreint d'une émotion certaine, Eric FORREST (E-FORCE,ex-VOIVOD) vient nous nettoyer les cages à miel au son de Contorted qui dévoile une facette plus torturée de KOZH DALL DIVISION rappelant justement VOIVOD par certains aspects et la voix d'écorché vif d'Eric FORREST renforce le coté dérangée et dérangeant de cette composition et se décuple encore plus sur Tormented ou il intervient de nouveau.

La qualité de l'album allant crescendo, c'est avec un plaisir certain que j'aborde Devoted To Evil avec l'excellent Max Otero des non-moins excellents MERCYLESS. L'aspect Death pur ayant commencé à pointer le bout de son nez avec le titre d'Eric FORREST, Devoted To Evil enfonce le clou avec son ambiance lourde, poisseuse mais néanmoins mélodique tel un ASPHYX ayant forniqué avec le SEPTICFLESH des débuts !

Nouveau changement radical de style avec A Qui La Faute ou Tanguy (T.H.I.N.K,ex-NO RETURN) nous délivre une nouvelle fois une prestation ahurissante et possédée sur ce titre Punk/Hardcore ou un sentiment d'urgence prédomine et se veut l'opposer de Amanda Part 1 & 2 avec la participation des frères LOEZ (S.U.P/SUPURATION). Plus ambiancé, plus froid, rampant et venimeux, ce titre est digne des meilleures compositions du combo nordiste et nous rappelle à quel point ce groupe est vraiment à part, culte tout simplement.

Avec The Night, Laurent PLAINCHAMP offre à Arno STROBL (CARNIVAL IN COAL) ce qui sera certainement la plus grande réussite de cet album. Mélodies entêtantes, refrain imparable et prestation vocale de haut-vol, The Night démontre le grand talent d'écriture de Laurent PLAINCHAMP et met en valeur la voix unique d'Arno STROBL, bluffant du début à la fin rappelant aussi bien Mike PATTON que Chris BARNES.

KOZH DALL DIVISION met la barre très haute avec ce premier album et nous délivre une œuvre tout simplement unique. Vince, Chris et Laurent peuvent être fiers de leur bébé car ce projet fou risque fort de marquer la scène Metal française au fer rouge.

Titres de l'album :

  1. Vision d'Horreur (Laurent Plainchamp)
  2. Squads Of Despair (Philtor)
  3. Your Life (Crass)
  4. 13/11/2015 (ADX)
  5. Contorted (Eric Forrest)
  6. Devoted To Evil (Max Otero)
  7. A Qui La Faute (Tanguy)
  8. Amanda Part 1 & Part 2 (Fab & Ludo Loez)
  9. The Night (Arno Strobl)
  10. Once Upon A Time In Hell (Laurent Plainchamp)
  11. From Dust And Ashes (Philtor)
  12. Sanctification (Max Otero)
  13. Pourquoi ? (Laurent Plainchamp)
  14. Tormented (Eric Forrest)

Page Facebook officielle

Site Officiel


par JérémBVL le 05/01/2017 à 17:00
90 %    795

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


mazak
membre enregistré
05/01/2017 à 17:21:53
Vraiment hâte d'écouter l'album. Le titre avec Arno est vraiment chouette (même si ce mec est peu fréquentable...)

Ajouter un commentaire


Kidnapped

Crunch CS

Nosotros Los Muertos

Nosotros Los Muertos

Frozen Graves

Frozen Graves

Betrayed

The Unbeliever

Bucium

Miorița

Profane Order

Tightened Noose of Sanctimony

Midnight City

Не умрем

Phantasm

Three Men Make a Tiger

Jarun

Sporysz

Primero Muerto

Dividen Para Gobernar

The Animal In Me

Helping Won't Help

Obskuritatem

U Kraljevstvu Mrtvih...

In Shadows And Dust

A Fleur de Peau

Blackest Sin

Blood Eagle

Wargame

Dead Skaters Brigade

Steel Shock

For Metal To Battle

Malakhim

Demo I

Eternal Torment

Blind to Reality

Carousel Vertigo

Revenge Of Rock And Roll

Ascended Dead

Abhorrent Manifestation

Gods Of Violence Tour

Simony / 15/01/2018
Death Metal

VAMACARA STUDIO

youpimatin / 05/01/2018
Vacamara Studio

Interview du groupe SKELETHAL

Jus de cadavre / 02/01/2018
Death Metal

Interview Samuel SANTIAGO (BLACK MARCH)

youpimatin / 30/12/2017
Black Metal

Concerts à 7 jours

Civil War + Gloryhammer

16/01 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Civil War + Gloryhammer

17/01 : Le Petit Bain, Paris (75)

Inquisition + Septic Flesh

18/01 : Le Metronum, Toulouse (31)

+ Arch Enemy + Wintersun

18/01 : Le Transbordeur, Lyon (69)

Loudblast + Teska

19/01 : La Carene, Brest (29)

Inquisition + Septic Flesh

19/01 : Le Chabada, Angers (49)

Fleshdoll + Anamorh + Ascendance

20/01 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Inquisition + Septic Flesh

20/01 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

36 Crazyfists + All Hail The Yeti + '68

23/01 : La Maroquinerie, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Achat obligatoire. J'ai beau regretter le côté plus extrême des débuts (Bitter ist's dem Tod zu dienen ou Her von welken Nächten faisant partie de mes classiques), Dornenreich reste un groupe de très grande classe et qui a le mérite de ne pas laisser indifférent.


Va falloir du temps pour l'assimiler, mais il y a de bonnes choses dessus (j'adore Forgive me, où on retrouve bien la patte COC). Et surtout je suis vraiment content du retour de Pepper Keenan, un peu trop cannibalisé par Down ces dernières années à mon goût.


Yes ! J'ai revu Kreator il y a presque un an dans le Midi (cf. les archives), c'était une grosse fessée.


"Thrash de stade" putain c'est ça ! :D ça colle parfaitement a Kreator ! Pour moi trop aseptisé sur scène en tout cas. Mais tellement pro que ça passe.


Mon ressenti sur le groupe c'est que, le problème de Machine Head, c'est qu'il s'agit d'un groupe très inégal dans ses sorties d'albums.

On a eu droit à un "Burn My Eyes" excellent, suivi d'un "The More Things Change" pas mauvais mais moins bon que le premier.
Leur troisièm(...)