Maule

Maule

14/01/2022

Gates Of Hell Records

MAULE, qui n’a rien à voir avec une taupe, vient de sortir de terre pour nous présenter son premier album, distribué par les italiens de Gates of Hell Records. Et qui dit Gates of Hell Records dit « traditionalisme » et « classicisme », approche totalement revendiquée par ce quatuor canadien. Un quatuor aux nombreuses qualités instrumentales, et surtout, biberonné à la NWOBHM de leur Vancouver natal, ce qui permet de nuancer la philosophie séculaire anglaise d’une touche d’américanisme savoureuse. Et qui dit anglophonie des années 80 dit SAXON et IRON MAIDEN, mais aussi JUDAS PRIEST, et ce sont exactement les trois influences majeures qui se dégagent de cet éponyme high on energy.

D’ailleurs, « Evil Eye » ne trompe personne en entame avec ses tierces à la Harris & co, et son up tempo aux riffs tranchants qui rappellent le meilleur du duo KK/Glen. Une plongée dans le passé de notre cher Heavy Metal, voilà donc le programme d’un premier album qui ne fait montre d’aucune autre ambition que de vous replonger dans le bain de votre jeunesse, un bain bouillonnant, qui rendait la peau rouge et faisait transpirer comme un bœuf en concert.

MAULE est donc le énième représentant old-school du mois, les sorties se succédant à bon rythme déjà, pour s’inscrire dans une continuité immuable. Mais qui dit répétition ne dit pas forcément déception, et ce Maule, quoi que prévisible du début à la fin est assez plaisant, puisque composé et joué par des musiciens ayant la foi. Celle des rythmique solides et des guitares intrépides, avec ce petit plus d’un chant un peu rauque et criard, qui ajoute à l’aspect cru de l’entreprise.

King of Bones (basse), Eddie "Doomin'" Riumin (batterie), Danny "Danzo" Gottardo (guitare) et Jakob "Riddle of Steel" Weel (guitare/chant), sont donc des gens très sympathiques, Metal jusqu’au bout des ongles de pied, sincères, honnêtes, et pratiquant l’art de l’hommage avec un talent consommé. On aime chez eux cette basse galopante, ces duels de guitare fédérateurs, cette envie, même si leur inspiration est un peu trop pesante pour qu’ils s’en dégagent. Ainsi, « Ritual » reprend exactement les mêmes méthodes que « Evil Eye », alors que « Summoner » reprend les mêmes méthodes que « Evil Eye » qui lui-même reprenait exactement les mêmes méthodes que « Ritual ». Vous l’aurez donc compris, c’est la quadrature du cercle qui vous attend, et un premier album qui joue la sécurité en misant tout sur la puissance et la foi.

Des chevaliers aux mouvements précis mais répétitifs, et pourtant, la sauce prend principalement à cause de cet investissement global convaincant, mais aussi grâce à une production impeccable qui fait briller la ride et rebondir la grosse caisse. La basse, autre atout majeur du groupe a aussi droit à un premier rôle, et les soli troussés par le très capable Danny "Danzo" Gottardo, mélodiques à souhait et réminiscent de la grande époque de MAIDEN et THIN LIZZY se montrent sous un jour flatteur, rendant le tout digeste, d’autant que l’album ne passe pas la barre des quarante minutes réglementaires.

Des surprises ? Pas vraiment, sinon quelques variations parfois, avec des décélérations et accélérations à l’image du turbocompressé « Sword Woman », aussi efficace que le « Helpless » de DIAMOND HEAD ou qu’un TANK en pleine bourre. Quelques évolutions plus riches sur « Father Time », une intro percutante et un déroulé épique et plus emphatique, un « March of the Dead » hargneux parfaitement dopé par le timbre spécial de Jakob "Riddle of Steel" Weel, et un bon final en hommage aux motards et autres grosses cylindrées sur le limite Power Metal « We Ride ».

Du bon Heavy formel, pour un groupe qui gagne à être connu. Pas de quoi ébranler la hiérarchie vintage, mais largement de quoi se sustenter si l’on aime son Metal lourd, mais boogie et digeste.     

                                                                                                                                                                                                

Titres de l’album:

01. Evil Eye

02. Ritual

03. Summoner

04. Maule

05. Red Sonja

06. Sword Woman

07. Father Time

08. March of the Dead

09. We Ride


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 29/09/2022 à 17:51
75 %    92

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12

Hoover

C'est atroce...

29/11/2022, 20:19

metalrunner

Du megadeth chanté   par James

29/11/2022, 13:37

Dédé

Le morceau est vraiment bien , oui le chant gâche un peu 

28/11/2022, 22:51