Mentally Defected

Reabilitator

10/11/2022

Xtreem Music

Voilà un retour qui me fait extrêmement plaisir. En effet, j’avais fait la connaissance de ces ukrainiens en 2012 à l’occasion de la sortie de leur premier album, Global Degeneration, qui m’avait séduit de sa franchise old-school et rappelé quelques sprinters comme ASSASSIN ou WARBRINGER. Mon clavier ayant fait une infidélité à Social Programming, lâché en 2016, il lui fallait faire amende honorable en se laissant tripoter pour décrire ce troisième longue-durée des originaires de Zaporizhia, ce Mentally Defected qui une fois encore, frappe très fort, fait mouche, sans s’encombrer d’ambitions démesurées.

REABILITATOR réhabilite-t-il d’anciennes méthodes qui semblaient passées à la trappe depuis longtemps ? Non, car le groupe s’inscrit toujours dans cette tendance old-school qui motive quatre-vingt-dix pour cent des troupes Thrash de ces dix ou vingt dernières années. Inutile donc de chercher la proverbiale aiguille dans la meule de foin ou l’exception qui confirme la règle, puisque le trio ne cherche qu’une chose : se montrer efficace et gentiment violent, à la croisée des chemins entre l’ancienne et la nouvelle génération.

A la manière d’un WARFECT contaminé par des eaux radioactives allemandes, REABILITATOR mélange la précision chirurgicale américaine et la débauche germaine, pour produire un cocktail revigorant, professionnel de bout en bout, énergique et joyeux, et surtout, galvanisant et euphorique. Je mets d’ailleurs au défi n’importe quel fan de Thrash de ne pas headbanguer comme un chameau sur l’air du hit « Mentally Defected », qui se veut transposition radicale d’une pochette idéale. Ce graphisme, ces couleurs, cette créature émergeant des abysses de l’inhumanité accrochent l’œil, et préparent l’oreille à une attaque en règle, en mode fin du monde sympathique.

Lololo (batterie/chant), Crazymetalliman (basse) et SF (guitare) n’ont donc pas manqué leur retour, six ans après leur dernière confession, et cette invasion ne montre que ses bons côtés, ente hystérie totale et course poursuite endiablée. Ne ralentissant que très rarement le rythme, le power-trio nous entraine dans une danse décadente roulant à une cadence indécente, et chipe aux américains ce qu’il ne rendra pas aux allemands. Toujours aussi inspiré par les cadors d’outre-Rhin que furent et sont encore ASSASSIN et EXUMER, REABILITATOR prend la forme d’une tornade 2022 emportant tout sur son passage et faisant voler quelques vaches perdues dans leur champ. « Incineration » joue donc la carte des flammes qui consument le cercueil de l’innovation, tandis que « Holy Lies » se rapproche d’une fête champêtre en compagnie du TANKARD des années 2010.

Aussi classique qu’un album old-school peut l’être, Mentally Defected joue les déficients mentaux pour mieux nous prendre en traître de sa franchise. En admettant que rien d’innovant ne viendra déranger nos esgourdes, on prend littéralement son pied à l’écoute de ces neuf morceaux aussi sauvages que classiques, qui prônent toujours les mêmes valeurs : riffs au biseau, rythmique infatigable, et chant suraigu éructé d’une voix d’adolescent qui peine à muer.

Des hits, des tubes, des standards et c’est tout. Ce troisième album fait donc honneur à son rang, et assume son horreur du Thrash édulcoré Heavy pour faire plaisir à mamie. « Deadly Infection », virus implacable se répandant plus rapidement qu’une rumeur, « Annihilation by Vaccination », délicatement controversé mais efficace comme un cocktail de vitamines, « Absolute Cruelty », lapidaire comme un coup de machette décapitant un vilain zombie, le tracklisting est prévisible, mais jouissif. On sent que les trois ukrainiens ont tout misé sur l’efficacité, et qu’ils se montrent intraitables sur la question.

Je conçois qu’on puisse en avoir assez de ces albums qui se contentent de recycler sans innover, mais l’enthousiasme du trio l’emporte sur son manque d’ambition. Facilement même, au point que vous aurez du mal à trouver œuvre plus stimulante en ce mois de novembre pluvieux et brumeux.

Car après tout, un groupe capable de torcher un hymne de la trempe de « Thrash Way of Life » mérite toute l’attention et le respect que vous pourrez lui témoigner, associant la bonne humeur de TANKARD et le radicalisme de l’ASSASSIN d’Interstellar Experience

     

Bourrin, deux, trois, super motivé, REABILITATOR fait partie de la promotion d’excellence du Thrash vintage, et nous offre une fois encore un disque motivant et exubérant. Purement Thrash de bout en bout, sans aménagement Heavy inutile, Mentally Defected est tout sauf un attardé mental, et ressemble plutôt à un génie un peu fou toujours en train de perfectionner sa recette imparable jusqu’à en devenir complètement barge.  

Comme vous si vous écoutez cet album plein pot plusieurs fois d’affilée.

  

         

Titres de l’album :

01. R.I.P. (Die in Agony)

02. Mentally Defected

03. Incineration

04. Holy Lies

05. Deadly Infection

06. Annihilation by Vaccination

07. Absolute Cruelty

08. Thrash Way of Life

09. Revolution


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/11/2022 à 17:11
82 %    347

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview

Show No Mercy

mortne2001 03/12/2023

From the past
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

je suis entré dans la file d'attente 122000eme ....j'ai fermé l'onglet et choppé mon pass pour le ThroneFest ;)

21/02/2024, 09:33

LeMoustre

Pas mal du tout. En effet Whiplash rôde.Beau papier aussi lol la phrase des vautours, excellent.Merci

20/02/2024, 07:31

LeMoustre

Comme d'habitude agressif et sans surprise. Immuable.

20/02/2024, 07:28

Badinter en enfer

oui

17/02/2024, 22:18

Bong Joon Whore

wow Badinter en enfer, c'est David?

17/02/2024, 16:16

Benstard

Méchante ambiance. 

17/02/2024, 14:19

Benstard

Méchant son de basse et simpa les soli. Ça groove en mode papi. Mais c'est cool qu'ils continuent. 

17/02/2024, 14:16

je te pisse dans le cul, ça fait un bubble tea

Groupe de boomers avec des tarifs pour boomers. Les mêmes qui viendront chialer que les légumes, c'est cher et chouiner que le prix de l'essence augmente.

17/02/2024, 07:08

Bille Baroud

Si la musique est toujours aussi bien pour un vieux groupe, genre dont il ne reste pas tellement de représentants pour assurer, tant pis pour l'artwork, je crache la thune.

16/02/2024, 20:36

Tourista

Humungus, t'es fan d'AC/DC et de coquillettes ?  

16/02/2024, 17:49

Saddam Mustaine

Faut payer l'ehpad du père Brian 

16/02/2024, 16:39

Humungus

"84 euros la dragée"...Si seulement...152,85 € le bifton en ce qui me concerne.J'avoue que ça pique un chouille bordel... ... ...

16/02/2024, 13:02

Badinter en enfer

D'un coté, si ça fait chier les sacs à merde parasitiques comme Valnoir ou Fortifem, je suis 1000% à fond pour l'usage de l'IA. Le problème, c'est que ça impacte aussi les artistes honnêtes et qui ne se servent pas leur activit&e(...)

16/02/2024, 06:10

Buck Dancer

Très bon ! (par moment ça me fait penser à Pantera, A New Level) 

16/02/2024, 05:15

Solitary Sabred

Merci, thanks for the support!!

16/02/2024, 05:09

Tourista

Bien sûr, les ventes physiques s'effondrent, pourquoi se casser le cul et investir ?  Ca va être simple pour bibi : IA sur la pochette, je laisse ma carte bleue à l'ombre. Technophobe ?  MMMMmmOUI.J'ai bossé modestement dans la(...)

15/02/2024, 19:46

Amer Smashed Pils

Miam miam maim ! Crado à souhait !

15/02/2024, 19:11

Jus de cadavre

@ Tourista : c'est exactement ce que je me suis dit... Quelle misère... Mais j'imagine que pour les label c'est vite vu niveau $$$ (gratos, pas de délais, etc...). Autant pour les petits groupes sans un rond je peux comprendre, mais là, merde, pour (...)

15/02/2024, 18:38

Tourista

Il va falloir s'habituer à ces pochettes de merde sous IA.   Et c'est que le bédut.Le Tricatel de l'artwork.  

15/02/2024, 18:31

Humungus

Je prends aussi !

15/02/2024, 06:49