Mentally Defected

Reabilitator

10/11/2022

Xtreem Music

Voilà un retour qui me fait extrêmement plaisir. En effet, j’avais fait la connaissance de ces ukrainiens en 2012 à l’occasion de la sortie de leur premier album, Global Degeneration, qui m’avait séduit de sa franchise old-school et rappelé quelques sprinters comme ASSASSIN ou WARBRINGER. Mon clavier ayant fait une infidélité à Social Programming, lâché en 2016, il lui fallait faire amende honorable en se laissant tripoter pour décrire ce troisième longue-durée des originaires de Zaporizhia, ce Mentally Defected qui une fois encore, frappe très fort, fait mouche, sans s’encombrer d’ambitions démesurées.

REABILITATOR réhabilite-t-il d’anciennes méthodes qui semblaient passées à la trappe depuis longtemps ? Non, car le groupe s’inscrit toujours dans cette tendance old-school qui motive quatre-vingt-dix pour cent des troupes Thrash de ces dix ou vingt dernières années. Inutile donc de chercher la proverbiale aiguille dans la meule de foin ou l’exception qui confirme la règle, puisque le trio ne cherche qu’une chose : se montrer efficace et gentiment violent, à la croisée des chemins entre l’ancienne et la nouvelle génération.

A la manière d’un WARFECT contaminé par des eaux radioactives allemandes, REABILITATOR mélange la précision chirurgicale américaine et la débauche germaine, pour produire un cocktail revigorant, professionnel de bout en bout, énergique et joyeux, et surtout, galvanisant et euphorique. Je mets d’ailleurs au défi n’importe quel fan de Thrash de ne pas headbanguer comme un chameau sur l’air du hit « Mentally Defected », qui se veut transposition radicale d’une pochette idéale. Ce graphisme, ces couleurs, cette créature émergeant des abysses de l’inhumanité accrochent l’œil, et préparent l’oreille à une attaque en règle, en mode fin du monde sympathique.

Lololo (batterie/chant), Crazymetalliman (basse) et SF (guitare) n’ont donc pas manqué leur retour, six ans après leur dernière confession, et cette invasion ne montre que ses bons côtés, ente hystérie totale et course poursuite endiablée. Ne ralentissant que très rarement le rythme, le power-trio nous entraine dans une danse décadente roulant à une cadence indécente, et chipe aux américains ce qu’il ne rendra pas aux allemands. Toujours aussi inspiré par les cadors d’outre-Rhin que furent et sont encore ASSASSIN et EXUMER, REABILITATOR prend la forme d’une tornade 2022 emportant tout sur son passage et faisant voler quelques vaches perdues dans leur champ. « Incineration » joue donc la carte des flammes qui consument le cercueil de l’innovation, tandis que « Holy Lies » se rapproche d’une fête champêtre en compagnie du TANKARD des années 2010.

Aussi classique qu’un album old-school peut l’être, Mentally Defected joue les déficients mentaux pour mieux nous prendre en traître de sa franchise. En admettant que rien d’innovant ne viendra déranger nos esgourdes, on prend littéralement son pied à l’écoute de ces neuf morceaux aussi sauvages que classiques, qui prônent toujours les mêmes valeurs : riffs au biseau, rythmique infatigable, et chant suraigu éructé d’une voix d’adolescent qui peine à muer.

Des hits, des tubes, des standards et c’est tout. Ce troisième album fait donc honneur à son rang, et assume son horreur du Thrash édulcoré Heavy pour faire plaisir à mamie. « Deadly Infection », virus implacable se répandant plus rapidement qu’une rumeur, « Annihilation by Vaccination », délicatement controversé mais efficace comme un cocktail de vitamines, « Absolute Cruelty », lapidaire comme un coup de machette décapitant un vilain zombie, le tracklisting est prévisible, mais jouissif. On sent que les trois ukrainiens ont tout misé sur l’efficacité, et qu’ils se montrent intraitables sur la question.

Je conçois qu’on puisse en avoir assez de ces albums qui se contentent de recycler sans innover, mais l’enthousiasme du trio l’emporte sur son manque d’ambition. Facilement même, au point que vous aurez du mal à trouver œuvre plus stimulante en ce mois de novembre pluvieux et brumeux.

Car après tout, un groupe capable de torcher un hymne de la trempe de « Thrash Way of Life » mérite toute l’attention et le respect que vous pourrez lui témoigner, associant la bonne humeur de TANKARD et le radicalisme de l’ASSASSIN d’Interstellar Experience

     

Bourrin, deux, trois, super motivé, REABILITATOR fait partie de la promotion d’excellence du Thrash vintage, et nous offre une fois encore un disque motivant et exubérant. Purement Thrash de bout en bout, sans aménagement Heavy inutile, Mentally Defected est tout sauf un attardé mental, et ressemble plutôt à un génie un peu fou toujours en train de perfectionner sa recette imparable jusqu’à en devenir complètement barge.  

Comme vous si vous écoutez cet album plein pot plusieurs fois d’affilée.

  

         

Titres de l’album :

01. R.I.P. (Die in Agony)

02. Mentally Defected

03. Incineration

04. Holy Lies

05. Deadly Infection

06. Annihilation by Vaccination

07. Absolute Cruelty

08. Thrash Way of Life

09. Revolution


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/11/2022 à 17:11
82 %    50

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12

Hoover

C'est atroce...

29/11/2022, 20:19

metalrunner

Du megadeth chanté   par James

29/11/2022, 13:37

Dédé

Le morceau est vraiment bien , oui le chant gâche un peu 

28/11/2022, 22:51