Omega

Mon Autre Groupe

09/02/2017

Guerilla Asso, Don’t Trust The Hype

Dialogue entendu du côté de Pigalle, un soir d’hiver.

« Mais sinon, tu joues dans un groupe ? »

« Oui, dans MON AUTRE GROUPE »

« Ah ok, mais lequel ? »

« Bah, MON AUTRE GROUPE »

« Ok, laisse tomber, pétasse. C’est pas parce que tu fais de la musique que tu peux nous prendre pour des buses. Va mourir ».

« Mais ????? »

Ben oui, appeler son combo MON AUTRE GROUPE, franchement. Pourquoi pas LE TROTTOIR D’EN FACE ou DEMAIN. ou pire, TELEPHONE ???

Mais soyons sérieux parce que cette affaire l’est suffisamment. MON AUTRE GROUPE, au-delà du petit dialogue en forme de calembour d’intro, cache en fait depuis quelques années des noms fameux de la scène Punk/Hardcore activiste frenchy, avec en son sein des membres de GUERILLA POUBELLE, DOLORES RIPOSTE, M-SIXTEEN ou FOR A SECOND. Et ça, ça vous intrigue suffisamment pour que vous restiez attentifs.

Le line up ? Actuel je veux dire ?

Fanny au chant, Priscillien à la basse, Till à la guitare et au chant et Jérôme à la batterie. Ces quatre-là ont une philosophie assez radicale mais honnête, puisqu’ils affirment jouer comme ils font l’amour, aussi vite que mal. Alors d’une, vous jouez vite, c’est incontestable, mais je dois me porter en faux contre le fait que vous jouez mal, parce que ça n’est pas le cas. Et je ne veux pas savoir comment et avec qui vous faites l’amour.

Et dans un créneau de Punk/Crust/Hardcore N’Roll, votre Omega est plutôt du genre costaud, et même si vous avez une fois de plus privilégié l’intensité à la durée, je ne peux que vous en féliciter tant ces neuf nouveaux titres passent comme une bonne tarte dans la tronche, ou un bon slogan lapidaire dans une manif’.

Alors, Omega 3, Omega 4 ? Un truc bon pour la santé ? Je n’en sais rien, mais bon pour l’esprit en tout cas, même si les textes se focalisent surtout sur tout ce qui fonctionne le plus mal dans notre pauv’ monde. Dans l’ordre ou pas, l'apathie, la noirceur et le désespoir, ce qui vous en conviendrez n’est pas des plus gai mais d’une lucidité qui tranche avec la bonne humeur déployée par ces cinq minutes de foutoir bien organisé.

Mais il faut dire qu’avec une carrière annexe qui frise les dix années et une bonne tripotée de EP (cinq en tout), et malgré une valse au niveau du line-up (trois vocalistes et deux bassistes), le quatuor à largement eu le temps d’affiner son approche qui reste quand même assez brute MAIS professionnelle.

Alors cet Omega, quoi de plus que les précédents efforts ? Rien, l’optique est toujours la même, brutale, plurielle, et s’abreuvant aux sources mêmes du Hardcore, du Powerviolence et du Punk, pour une sacrée valse menée gosier hurlant par Fanny qui n’hésite pas à s’investir en risquant l’apoplexie.

Pour les habitués, l’évolution ne sera pas flagrante, mais pour les néophytes, le choc risque d’être brutal.

Et pourtant, malgré leur refus de prolonger les débats au-delà de la minute fatidique, les membres de MON AUTRE GROUPE sont capables de caser un max d’idées furax dans leurs titres, ce qui vous garantit une écoute violente, mais assez passionnante.

Les accès de fureur sont légion, et lorsque les blasts déboulent sur fond de dégueulis vocal maboule, l’affaire tourne fou, mais ne parvient pas à cacher la dextérité d’instrumentistes qui dont tout sauf des sauvages. En gros comme en détail, Omega à largement de quoi étancher votre soif de brutalité sans pour autant négliger une vision très Punk Rock du Hardcore moderne.

Et une fois de plus (c’est une constante), on regrette que tout ça ne dépasse pas les cinq minutes. Certes, cette brièveté joue en faveur du combo, qui laisse une trace profonde en passant avec un sourire de Joconde, mais on attend encore un truc qui osera la durée un peu plus poussée pour en profiter.

Cela dit, entre le radical « La Morgue » qui pourtant est l’un des plus posés du lot niveau Hardcore costaud, et la grosse claque « Le Toaster » qui multiplie les idées et place un thème un peu plus sombre, le choix est vaste, et peut même se porter sur le progressif  « Les Dents », l’un des deux seuls à provoquer les soixante-dix secondes, en lâchant une longue intro samplée et rythmée par une basse épaisse et des guitares tumeurs en feedback.

Même constat pour le final « le Cerveau », qui chute à une seconde de moins, mais qui lui aussi mélange les genres, entre Powerviolence affolé et Punk/Hardcore salé, sur lequel la voix de Fanny s’époumone pour mieux vous incruster son message dans les neurones. Qui vous restent.

Triptyque d’entame fatal (« Le Cafard », « L’Ame », « le Cœur », une minute et trente seconde à trois), et énergie de tous les diables, Omega fait belle figure dans la discographie de ce projet plus si annexe que ça qui semble avoir trouvé un équilibre dans sa formation et dans son style.

Largement de quoi faire la nique aux formations de Boston, Washington ou Londres, avec en sus une production nickel qui n’en rajoute pas trop dans le polissage et reste brute, et en définitive, un EP magique et épileptique qui donne une bonne leçon Core aux branquignols qui croient encore que le Punk se joue quand on ne sait rien jouer d’autre.

Alors hop, on va sur le Bandcamp de Guerilla Asso ou Don’t Trust The Hype, on télécharge le truc gratos, ou mieux, on donne cinq petits euros pour se procurer la version flexi 7’’ du truc pour avoir un truc tout mou rigolo à poser sur la platine quand il faut chaud.

« Payer 5 euros pour voir une pétasse hurler entourée de trois crétins qui se la pètent, merci, en plus on ne peut même pas venir avec notre propre alcool »

 Moi je paye sans sourciller et en plus je ne bois jamais. Dans ta gueule l’anonyme de Bordeaux !


Titres de l'album:

  1. Le Cafard
  2. L'Âme
  3. Le Coeur
  4. la Morgue
  5. Le Toaster
  6. Les Dents
  7. Les Vers
  8. L'Eglise
  9. Le Cerveau

Facebook officiel



par mortne2001 le 02/03/2017 à 15:00
80 %    1042

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


quelqu'un.
@89.93.152.192
06/03/2017, 03:23:42
Je comprend pas trop la haine autour de ce groupe (je pensais même pas que ça pouvait être le cas) même si je peux peut-être pas être très objectif vu que c'est un de mes groupes (violents/en français) préférés avec Mon Dragon qui était excellent aussi dans un registre un poil différent. Y'a pas a sourciller (je reprend votre terme, merci.) , ses comparses gèrent, Fanny gère, elle a un timbre de cris à elle, je crois que les gens se rendent pas compte à quel point ça doit être compliqué à développer pour sortir des trucs pareils...
(désolé, je vais pas faire de paragraphe sur à quel point je trouve leurs nouveaux sons sont aussi chouettes que les anciens, j'pense que vous avez été clair et qu'au pire il suffit d'écouter.)

Sydz
@212.234.218.194
06/03/2017, 13:45:43
Je connaissais pas, et j'ai écouté le morceau dispo avec la chronique. Alors en rapport avec la chronique je ne comprend pas pourquoi il est fait mention de power violence. C'est juste du punk/hxc. Et sinon je trouve ca tout simplement insupportable. Entre la voix de la nana, son chant en francais avec ses placements sans inspiration, les riffs punk pas originaux pour un sou. Et le nom du groupe...

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 05/12 : Cco, Villeurbane (69)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
LeMoustre

Voilà 

03/12/2020, 23:19

Satan

@ Gargan : Tu n'as jamais écouté "Weiland" semble-t-il? J'ai failli m'étouffer quand j'ai lu que tu trouvais ça kitsch, car si un titre aussi luxueux est kitsch pour toi, tout dans le métal ou apparenté le devient.

03/12/2020, 21:30

Vink Dup

Excellente chronique !Il devient rare de nos jours de tomber sur des pepites du genre.Un album explosif !!Une bonne continuité depuis Expneration Denied.

03/12/2020, 13:37

Simony

Je comprends parfaitement cher Humungus et connaissant un peu les gaillards de CONVICTION, c'est tout sauf une posture mercantile en plus !Du coup, comme tu le dis : Achat !

03/12/2020, 11:09

Hoover

Que Carcass passe avant Behemoth ça me semble logique car ces derniers ont pris une nouvelle dimension depuis The satanist, je suis plus dubitatif sur Arch Enemy. Encore à l'époque Wages of sin / Anthems of rebellion où le groupe a explosé j'aurais pu (...)

03/12/2020, 11:08

Gargan

J'avais un peu de mal avec certains chants clairs et certaines mélodies, un peu kitch à mon goût et souvent en total décalage avec le chant extrême. Mais là c'est bien équilibré, un peu à la Opeth parfois. Artwork magnifique a(...)

03/12/2020, 09:48

Humungus

C'est très con à dire, mais ce truc de "un album réalisé par des fans de True Doom Metal, pour les fans de True Doom Metal" me parle (...)

03/12/2020, 09:18

Invité

Excellent titre et précommande faite. Cependant n'y a t'il pas un air / une inspiration du générique de Game of Thrones dans les premières notes ?

03/12/2020, 08:50

metalrunner

Depuis 88 et le pseudo retour ce groupe est pour ma part devenu une arnaque.

03/12/2020, 08:31

Arioch91

Je plussois !

03/12/2020, 07:40

Arioch91

Ca me semble intéressant et mérite que je m'y penche.

03/12/2020, 07:39

Satan

Après avoir écouté ça, il m'est impossible d'écouter autre chose sans risquer d'être dans le dénigrement. Empyrium ou le sens de la magie pure...

02/12/2020, 22:25

Bones

Acheté hier après des semaines de patience. Les références à S.O.D. et Slayer ne sont pas usurpées.  PUTAIN DE DISQUE ! Foncez !

02/12/2020, 18:36

Buck Dancer

MorbidOM, je savais pas pour Sabbath avant Ozzy et ça m'a fait un choc. J'étais à ce concert avec Napalm et Obituary. Carcass passe de tête d'affiche des légendes des années 90 à guest sur d'autres affiches(...)

02/12/2020, 15:53

MorbidOM

@Buck Dancer : Ou Black Sabbath qui ouvre pour Ozzy... Ah non ça ça a eu lieu...@totoro : J'ai vu aussi le concert avec Amon Amarth mais ça ne m'a pas trop traumatisé déjà parce qu'Amon Amarth c'est supportable et que même(...)

02/12/2020, 14:39

Buck Dancer

Humungus, on est d'accord pour la qualité des groupes. Mais si Ulrich avait du jouer avant je crois Mustaine je crois  qu'il aurait fait une attaque.  

02/12/2020, 14:31

totoro

Je la trouve pas mal cette affiche ! Unto Others, c'est pas mal du tout, une sorte de Sisters Of Mercy Metal ! Concernant Carcass, c'est vrai que ça fait un peu mal au cul; mais finalement la dernière fois que je les ai vu sur Paris, c'était en première (...)

02/12/2020, 13:15

Simony

@Humungus : ah j'ai posé l'écrire mais j'en pense pas moins...

02/12/2020, 10:43

Gargan

OUl ! Je l'attends de pied ferme, celui là.

02/12/2020, 09:30

Humungus

@ Buck Dancer :Sauf que GRIP INC. et MEGADETH, c'est très bon... ... ...

02/12/2020, 08:50