Dialogue entendu du côté de Pigalle, un soir d’hiver.

« Mais sinon, tu joues dans un groupe ? »

« Oui, dans MON AUTRE GROUPE »

« Ah ok, mais lequel ? »

« Bah, MON AUTRE GROUPE »

« Ok, laisse tomber, pétasse. C’est pas parce que tu fais de la musique que tu peux nous prendre pour des buses. Va mourir ».

« Mais ????? »

Ben oui, appeler son combo MON AUTRE GROUPE, franchement. Pourquoi pas LE TROTTOIR D’EN FACE ou DEMAIN. ou pire, TELEPHONE ???

Mais soyons sérieux parce que cette affaire l’est suffisamment. MON AUTRE GROUPE, au-delà du petit dialogue en forme de calembour d’intro, cache en fait depuis quelques années des noms fameux de la scène Punk/Hardcore activiste frenchy, avec en son sein des membres de GUERILLA POUBELLE, DOLORES RIPOSTE, M-SIXTEEN ou FOR A SECOND. Et ça, ça vous intrigue suffisamment pour que vous restiez attentifs.

Le line up ? Actuel je veux dire ?

Fanny au chant, Priscillien à la basse, Till à la guitare et au chant et Jérôme à la batterie. Ces quatre-là ont une philosophie assez radicale mais honnête, puisqu’ils affirment jouer comme ils font l’amour, aussi vite que mal. Alors d’une, vous jouez vite, c’est incontestable, mais je dois me porter en faux contre le fait que vous jouez mal, parce que ça n’est pas le cas. Et je ne veux pas savoir comment et avec qui vous faites l’amour.

Et dans un créneau de Punk/Crust/Hardcore N’Roll, votre Omega est plutôt du genre costaud, et même si vous avez une fois de plus privilégié l’intensité à la durée, je ne peux que vous en féliciter tant ces neuf nouveaux titres passent comme une bonne tarte dans la tronche, ou un bon slogan lapidaire dans une manif’.

Alors, Omega 3, Omega 4 ? Un truc bon pour la santé ? Je n’en sais rien, mais bon pour l’esprit en tout cas, même si les textes se focalisent surtout sur tout ce qui fonctionne le plus mal dans notre pauv’ monde. Dans l’ordre ou pas, l'apathie, la noirceur et le désespoir, ce qui vous en conviendrez n’est pas des plus gai mais d’une lucidité qui tranche avec la bonne humeur déployée par ces cinq minutes de foutoir bien organisé.

Mais il faut dire qu’avec une carrière annexe qui frise les dix années et une bonne tripotée de EP (cinq en tout), et malgré une valse au niveau du line-up (trois vocalistes et deux bassistes), le quatuor à largement eu le temps d’affiner son approche qui reste quand même assez brute MAIS professionnelle.

Alors cet Omega, quoi de plus que les précédents efforts ? Rien, l’optique est toujours la même, brutale, plurielle, et s’abreuvant aux sources mêmes du Hardcore, du Powerviolence et du Punk, pour une sacrée valse menée gosier hurlant par Fanny qui n’hésite pas à s’investir en risquant l’apoplexie.

Pour les habitués, l’évolution ne sera pas flagrante, mais pour les néophytes, le choc risque d’être brutal.

Et pourtant, malgré leur refus de prolonger les débats au-delà de la minute fatidique, les membres de MON AUTRE GROUPE sont capables de caser un max d’idées furax dans leurs titres, ce qui vous garantit une écoute violente, mais assez passionnante.

Les accès de fureur sont légion, et lorsque les blasts déboulent sur fond de dégueulis vocal maboule, l’affaire tourne fou, mais ne parvient pas à cacher la dextérité d’instrumentistes qui dont tout sauf des sauvages. En gros comme en détail, Omega à largement de quoi étancher votre soif de brutalité sans pour autant négliger une vision très Punk Rock du Hardcore moderne.

Et une fois de plus (c’est une constante), on regrette que tout ça ne dépasse pas les cinq minutes. Certes, cette brièveté joue en faveur du combo, qui laisse une trace profonde en passant avec un sourire de Joconde, mais on attend encore un truc qui osera la durée un peu plus poussée pour en profiter.

Cela dit, entre le radical « La Morgue » qui pourtant est l’un des plus posés du lot niveau Hardcore costaud, et la grosse claque « Le Toaster » qui multiplie les idées et place un thème un peu plus sombre, le choix est vaste, et peut même se porter sur le progressif  « Les Dents », l’un des deux seuls à provoquer les soixante-dix secondes, en lâchant une longue intro samplée et rythmée par une basse épaisse et des guitares tumeurs en feedback.

Même constat pour le final « le Cerveau », qui chute à une seconde de moins, mais qui lui aussi mélange les genres, entre Powerviolence affolé et Punk/Hardcore salé, sur lequel la voix de Fanny s’époumone pour mieux vous incruster son message dans les neurones. Qui vous restent.

Triptyque d’entame fatal (« Le Cafard », « L’Ame », « le Cœur », une minute et trente seconde à trois), et énergie de tous les diables, Omega fait belle figure dans la discographie de ce projet plus si annexe que ça qui semble avoir trouvé un équilibre dans sa formation et dans son style.

Largement de quoi faire la nique aux formations de Boston, Washington ou Londres, avec en sus une production nickel qui n’en rajoute pas trop dans le polissage et reste brute, et en définitive, un EP magique et épileptique qui donne une bonne leçon Core aux branquignols qui croient encore que le Punk se joue quand on ne sait rien jouer d’autre.

Alors hop, on va sur le Bandcamp de Guerilla Asso ou Don’t Trust The Hype, on télécharge le truc gratos, ou mieux, on donne cinq petits euros pour se procurer la version flexi 7’’ du truc pour avoir un truc tout mou rigolo à poser sur la platine quand il faut chaud.

« Payer 5 euros pour voir une pétasse hurler entourée de trois crétins qui se la pètent, merci, en plus on ne peut même pas venir avec notre propre alcool »

 Moi je paye sans sourciller et en plus je ne bois jamais. Dans ta gueule l’anonyme de Bordeaux !


Titres de l'album:

  1. Le Cafard
  2. L'Âme
  3. Le Coeur
  4. la Morgue
  5. Le Toaster
  6. Les Dents
  7. Les Vers
  8. L'Eglise
  9. Le Cerveau

Facebook officiel



par mortne2001 le 02/03/2017 à 15:00
80 %    831

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


quelqu'un.
@89.93.152.192
06/03/2017 à 03:23:42
Je comprend pas trop la haine autour de ce groupe (je pensais même pas que ça pouvait être le cas) même si je peux peut-être pas être très objectif vu que c'est un de mes groupes (violents/en français) préférés avec Mon Dragon qui était excellent aussi dans un registre un poil différent. Y'a pas a sourciller (je reprend votre terme, merci.) , ses comparses gèrent, Fanny gère, elle a un timbre de cris à elle, je crois que les gens se rendent pas compte à quel point ça doit être compliqué à développer pour sortir des trucs pareils...
(désolé, je vais pas faire de paragraphe sur à quel point je trouve leurs nouveaux sons sont aussi chouettes que les anciens, j'pense que vous avez été clair et qu'au pire il suffit d'écouter.)

Sydz
@212.234.218.194
06/03/2017 à 13:45:43
Je connaissais pas, et j'ai écouté le morceau dispo avec la chronique. Alors en rapport avec la chronique je ne comprend pas pourquoi il est fait mention de power violence. C'est juste du punk/hxc. Et sinon je trouve ca tout simplement insupportable. Entre la voix de la nana, son chant en francais avec ses placements sans inspiration, les riffs punk pas originaux pour un sou. Et le nom du groupe...

Ajouter un commentaire


Lee Aaron

Power, Soul, Rock N' Roll – Live in Germany

Aphrodite

Lust and War

Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Death Feast Open Air 2019

Mold_Putrefaction / 19/09/2019
Brutal Death Grind

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

Concerts à 7 jours

+ Electric Shock + Praying Mantis

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Mars Red Sky + Lysistrata + It It Anita

27/09 : La Nef, Angoulême (16)

Pictured + Evilness + Gengis

27/09 : Le Spot, Spézet (29)

A Very Sad Story + Cleaver

27/09 : Le Dropkick, Reims (51)

Vola + Arch Echo + Rendezvous Point

27/09 : Hard Rock Café, Lyon (69)

Misþyrming + Vortex Of End + Darvaza

27/09 : Le Gibus, Paris (75)

Bliss Of Flesh + MÖhrkvlth + Vosegus

28/09 : Espace Leo Ferre, Brest (29)

Alea Jacta Est + Stinky + Wank For Peace

28/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Blood Ages + Pray Manticore + From Dusk To Dawn

28/09 : Ecole Des Filles, L'isle-bouzon (32)

Pictured + Evilness + Gengis

28/09 : La Fontaine De Brocéliande, Saint-péran (35)

Fange + Grist + Verdun

28/09 : Molodoï, Strasbourg (67)

Malkavian + Warband + Shut The Fuck Up

28/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Temple Of Baal + Archgoat + Au Champ Des Morts

28/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Furies + Nemost + No Return

28/09 : Salle Claude Pouillet, Evry-gregy-sur-yerres (77)

Monarch! + Vouna

28/09 : L'hélice, Toulon (83)

Photo Stream

Derniers coms

@humungus : j'ai dû mal m'expliquer. Le type a été balancé du public par dessus la barrière et est retombé bien lourdement derrière quoi. Pas sur ses guiboles... et les gars de la secu l'ont relevé ensuite. ;)


Artwork horrible. En espérant qu'il sera un peu plus solide que le dernier.


1) Inutile de dire que ce report et une fois de plus hyper complet.
Cela devient vraiment lassant d'écrire ça à chaque fois mec...
2) "Pour manger, c’est soit des frites, soit une part de pizza"
QUOÛÛÛAH ?!?!
Pas de stands vegano-pakistanais sur ce genre de fest ? Imp(...)


1) JTDP + 1.
2) "Un spectateur un peu plus chaud que les autres passe par-dessus la barrière suite à un slam qui tourne mal et s'écrase juste devant la scène ! la volée qu'il a pris le mec !"
Donc si j'ai bien suivi, un spectateur passe par dessus les barrières (involontairement qu(...)


Bah vu qu'Exodus est plus en moins en stand-by tant que Holt n'en a pas fini avec Slayer, Altus a bien raison de réactiver Heathen. Perso c'est une excellente nouvelle, qui sera encore meilleure si je parviens à voir le groupe live.


Des piges Heathen, le mec est dans Exodus aujourd'hui je savais pas que ça tourné encore.


Et bien, une chronique de Freternia, si je m'attendais à ça! J'avais en effet totalement perdu de vu ce groupe, disparu des radars et visblement peu regretté. A l'époque (et cela ne nous rajeunit pas), j'avais été emballé par le côté épique du 1er album, mais j'avais trouvé le second part(...)


Bravo pour ce report exhaustif. Sur ce genre de festival je suis certain que je me calerais plutôt sur les têtes d'affiche, si j'y allais. Elles sont plus de ma génération (je confirme en passant que Decapitated a été un groupe majeur alors) et je trouve que les vieilles écoles étaient plus (...)


Cela a été corrigé, ce sera bien le 2 mai à Toulouse, un samedi.


"Pendant ce temps là le batteur de KORPSE fait un slam, et une nana vomit à côté de moi, parfait" xD !

Sinon excellent report Mold, comme d'habitude. Tu m'impressionne à tout voir / tout retenir comme ça ! Le gros kiff sur Waking tu m'as tué ;)


Excellent album ! Plus dynamique que le précédent tout en gardant cette lourdeur et cette hargne si caractéristiques du groupe !


merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !


DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...