Omega

Mon Autre Groupe

09/02/2017

Guerilla Asso, Don’t Trust The Hype

Dialogue entendu du côté de Pigalle, un soir d’hiver.

« Mais sinon, tu joues dans un groupe ? »

« Oui, dans MON AUTRE GROUPE »

« Ah ok, mais lequel ? »

« Bah, MON AUTRE GROUPE »

« Ok, laisse tomber, pétasse. C’est pas parce que tu fais de la musique que tu peux nous prendre pour des buses. Va mourir ».

« Mais ????? »

Ben oui, appeler son combo MON AUTRE GROUPE, franchement. Pourquoi pas LE TROTTOIR D’EN FACE ou DEMAIN. ou pire, TELEPHONE ???

Mais soyons sérieux parce que cette affaire l’est suffisamment. MON AUTRE GROUPE, au-delà du petit dialogue en forme de calembour d’intro, cache en fait depuis quelques années des noms fameux de la scène Punk/Hardcore activiste frenchy, avec en son sein des membres de GUERILLA POUBELLE, DOLORES RIPOSTE, M-SIXTEEN ou FOR A SECOND. Et ça, ça vous intrigue suffisamment pour que vous restiez attentifs.

Le line up ? Actuel je veux dire ?

Fanny au chant, Priscillien à la basse, Till à la guitare et au chant et Jérôme à la batterie. Ces quatre-là ont une philosophie assez radicale mais honnête, puisqu’ils affirment jouer comme ils font l’amour, aussi vite que mal. Alors d’une, vous jouez vite, c’est incontestable, mais je dois me porter en faux contre le fait que vous jouez mal, parce que ça n’est pas le cas. Et je ne veux pas savoir comment et avec qui vous faites l’amour.

Et dans un créneau de Punk/Crust/Hardcore N’Roll, votre Omega est plutôt du genre costaud, et même si vous avez une fois de plus privilégié l’intensité à la durée, je ne peux que vous en féliciter tant ces neuf nouveaux titres passent comme une bonne tarte dans la tronche, ou un bon slogan lapidaire dans une manif’.

Alors, Omega 3, Omega 4 ? Un truc bon pour la santé ? Je n’en sais rien, mais bon pour l’esprit en tout cas, même si les textes se focalisent surtout sur tout ce qui fonctionne le plus mal dans notre pauv’ monde. Dans l’ordre ou pas, l'apathie, la noirceur et le désespoir, ce qui vous en conviendrez n’est pas des plus gai mais d’une lucidité qui tranche avec la bonne humeur déployée par ces cinq minutes de foutoir bien organisé.

Mais il faut dire qu’avec une carrière annexe qui frise les dix années et une bonne tripotée de EP (cinq en tout), et malgré une valse au niveau du line-up (trois vocalistes et deux bassistes), le quatuor à largement eu le temps d’affiner son approche qui reste quand même assez brute MAIS professionnelle.

Alors cet Omega, quoi de plus que les précédents efforts ? Rien, l’optique est toujours la même, brutale, plurielle, et s’abreuvant aux sources mêmes du Hardcore, du Powerviolence et du Punk, pour une sacrée valse menée gosier hurlant par Fanny qui n’hésite pas à s’investir en risquant l’apoplexie.

Pour les habitués, l’évolution ne sera pas flagrante, mais pour les néophytes, le choc risque d’être brutal.

Et pourtant, malgré leur refus de prolonger les débats au-delà de la minute fatidique, les membres de MON AUTRE GROUPE sont capables de caser un max d’idées furax dans leurs titres, ce qui vous garantit une écoute violente, mais assez passionnante.

Les accès de fureur sont légion, et lorsque les blasts déboulent sur fond de dégueulis vocal maboule, l’affaire tourne fou, mais ne parvient pas à cacher la dextérité d’instrumentistes qui dont tout sauf des sauvages. En gros comme en détail, Omega à largement de quoi étancher votre soif de brutalité sans pour autant négliger une vision très Punk Rock du Hardcore moderne.

Et une fois de plus (c’est une constante), on regrette que tout ça ne dépasse pas les cinq minutes. Certes, cette brièveté joue en faveur du combo, qui laisse une trace profonde en passant avec un sourire de Joconde, mais on attend encore un truc qui osera la durée un peu plus poussée pour en profiter.

Cela dit, entre le radical « La Morgue » qui pourtant est l’un des plus posés du lot niveau Hardcore costaud, et la grosse claque « Le Toaster » qui multiplie les idées et place un thème un peu plus sombre, le choix est vaste, et peut même se porter sur le progressif  « Les Dents », l’un des deux seuls à provoquer les soixante-dix secondes, en lâchant une longue intro samplée et rythmée par une basse épaisse et des guitares tumeurs en feedback.

Même constat pour le final « le Cerveau », qui chute à une seconde de moins, mais qui lui aussi mélange les genres, entre Powerviolence affolé et Punk/Hardcore salé, sur lequel la voix de Fanny s’époumone pour mieux vous incruster son message dans les neurones. Qui vous restent.

Triptyque d’entame fatal (« Le Cafard », « L’Ame », « le Cœur », une minute et trente seconde à trois), et énergie de tous les diables, Omega fait belle figure dans la discographie de ce projet plus si annexe que ça qui semble avoir trouvé un équilibre dans sa formation et dans son style.

Largement de quoi faire la nique aux formations de Boston, Washington ou Londres, avec en sus une production nickel qui n’en rajoute pas trop dans le polissage et reste brute, et en définitive, un EP magique et épileptique qui donne une bonne leçon Core aux branquignols qui croient encore que le Punk se joue quand on ne sait rien jouer d’autre.

Alors hop, on va sur le Bandcamp de Guerilla Asso ou Don’t Trust The Hype, on télécharge le truc gratos, ou mieux, on donne cinq petits euros pour se procurer la version flexi 7’’ du truc pour avoir un truc tout mou rigolo à poser sur la platine quand il faut chaud.

« Payer 5 euros pour voir une pétasse hurler entourée de trois crétins qui se la pètent, merci, en plus on ne peut même pas venir avec notre propre alcool »

 Moi je paye sans sourciller et en plus je ne bois jamais. Dans ta gueule l’anonyme de Bordeaux !


Titres de l'album:

  1. Le Cafard
  2. L'Âme
  3. Le Coeur
  4. la Morgue
  5. Le Toaster
  6. Les Dents
  7. Les Vers
  8. L'Eglise
  9. Le Cerveau

Facebook officiel



par mortne2001 le 02/03/2017 à 15:00
80 %    997

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


quelqu'un.
@89.93.152.192
06/03/2017, 03:23:42
Je comprend pas trop la haine autour de ce groupe (je pensais même pas que ça pouvait être le cas) même si je peux peut-être pas être très objectif vu que c'est un de mes groupes (violents/en français) préférés avec Mon Dragon qui était excellent aussi dans un registre un poil différent. Y'a pas a sourciller (je reprend votre terme, merci.) , ses comparses gèrent, Fanny gère, elle a un timbre de cris à elle, je crois que les gens se rendent pas compte à quel point ça doit être compliqué à développer pour sortir des trucs pareils...
(désolé, je vais pas faire de paragraphe sur à quel point je trouve leurs nouveaux sons sont aussi chouettes que les anciens, j'pense que vous avez été clair et qu'au pire il suffit d'écouter.)

Sydz
@212.234.218.194
06/03/2017, 13:45:43
Je connaissais pas, et j'ai écouté le morceau dispo avec la chronique. Alors en rapport avec la chronique je ne comprend pas pourquoi il est fait mention de power violence. C'est juste du punk/hxc. Et sinon je trouve ca tout simplement insupportable. Entre la voix de la nana, son chant en francais avec ses placements sans inspiration, les riffs punk pas originaux pour un sou. Et le nom du groupe...

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Les Enfants du Cimetière

mortne2001 20/07/2020

Chimaira 2008

RBD 16/07/2020

Xtreme Fest 2016

RBD 08/07/2020

38'48 Regeneration

mortne2001 07/07/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Pomah

Vraiment déçu, le titre est assez mou, facilité de composition, vraiment pas pêchu, cela sent la relâche. Que dire de la direction artistique du clip, qui est franchement cartoonesque... Vieillir me rends aigri visiblement.

05/08/2020, 15:20

Kerry King

RIP a ce cogneur.

05/08/2020, 10:54

Humungus

Jus de cadavre & MorbidOM + 1.

05/08/2020, 07:42

MorbidOM

En même temps ce côté "spontané" fait partie de son charme.
Comme tu dis ce mec est une rock star et il a toujours plus l'air d'être là pour voir ses potes et écouter la musique qu'il aime que pour gérer sa carrière. Le genre de gars que tu vois headbanger entre les coulisses et la sc(...)

05/08/2020, 03:39

Jus de cadavre

Franchement Anselmo a agit comme un abruti. Je pense sincèrement qu'il n'est pas raciste, mais il agit toujours comme si il était au camping dans un fest avec ses potes sauf que bah non mec t'es une 'rock star' et t'as en permanence des caméras braquées sur toi... Fin bref, depuis cette histoire(...)

05/08/2020, 00:39

Oliv

Si on veut jouer le jeu des médias et réseaux sociaux de caniveaux bien sur j’entends

04/08/2020, 22:47

Oliv

Il y a bien eu le black power a une époque avec un certain groupe us... et personne n’a bronché

04/08/2020, 22:45

Raumsog

J'avais oublié cette affaire de White Wine Power! Après la divulgation de la video ça avait été la course aux indices par media interposés pour savoir si oui ou non il y avait bien du pinard en backstage ce soir là... Un bon escape game sur le thème du PMU, ça volait très haut

04/08/2020, 18:09

Humungus

Comment ça "White power" ?!?!?!
Mais non allons bougres d'ânes ! Vous êtes encore de ces complotistes qui croient en ce que nous matraquent les médias judéo-maçonniques !
C'était "Wine power" la vérité vraie !
(sic)

04/08/2020, 09:20

Buck Dancer

Morceau comme une synthèse de leur carrière mais non moins excellent.

04/08/2020, 04:36

Gargan

Mecs courageux qui vivent leur passion, mais qui savaient ce qu'ils risquaient. En France, la critique du christianisme et de l'islamisme te vaut limite des points bonus sur le cv (encore plus si ta gueule passe sur un écran), mais uniquement ces religions-ci. C'est le "jeu", si tu passes outre le (...)

03/08/2020, 21:42

Jus de cadavre

Des extrémistes religieux au pouvoir, ça n'a jamais rien apporté de bon nulle part.

03/08/2020, 19:49

Kerry King

Hum c'est terrible...

Ça vaut pas mieux niveau mentalité que le nazisme...

03/08/2020, 19:18

Kerry King

RIP.

Bordel tout les membres d'origine de Molly Hatchet sont morts...

Les 3 chanteurs surtout en plus, plus aucun des 4 premiers albums, triste.

03/08/2020, 19:05

LeMoustre

Quel pays d'arriérés. Honte à ces abrutis.

03/08/2020, 12:08

Humungus

Et du titre et de sa police de caractère...

03/08/2020, 09:36

Jus de cadavre

Interment juste excellent, la quintessence du Swedish Death. Et sur scène c'est la branlée aussi. Terrible !

02/08/2020, 20:19

Humungus

Me suis fait la même réflexion Gargan...

02/08/2020, 08:53

NecroKosmos

Deux albums absolument fabuleux. J'ai découvert ce groupe dans un magazine à l'époque qui ne savait trop que dire sur le deuxième album des canadiens dans sa chronique à sa sortie. Du coup, ça a attiré ma curiosité. J'ai la version CD avec les deux albums sur le même disque. Et je suis d'ac(...)

02/08/2020, 07:56

Kairos

J’aime assez le retour des sonorité gothiques, bon album, PL en a encore un peu sous le coude finalement.

01/08/2020, 23:29