Open Wounds

Wormlord

12/03/2023

Autoproduction

Imaginons que vous ayez usé jusqu’au dernier sillon vos vinyles de DISMEMBER, ENTOMBED, UNLEASHED et GRAVE. Vous en êtes fort marri, mais la passion à un coût d’usure que tout le monde paie au bout d’un moment. Et je ne saurais vous blâmer d’avoir cramé vos cartouches comme un sheriff qui dégaine trop, puisque j’ai moi-même épuisé les mêmes disques sans me demander s’ils aller durer éternellement.

Mais comme d’habitude, j’ai la solution à tous vos problèmes.

Il vous suffira de faire un petit tour par la Finlande pour y rencontrer les petits jeunes de WORMLORD. Fondé en 2019 à Helsinki, ce quatuor agressif lance aujourd’hui sa carrière via un premier long, très justement baptisé Open Wounds. Car en effet, les blessures sont toujours à vif, causées par la violence froide et nordique de l’orée des années 90, lorsque le Death suédois affrontait en joute brutale la Floride des Etats-Unis.

Nous découvrions alors les joies macabres de la célèbre HM-2, les productions rigides et congelées des studios Sunlight, et cette méchanceté clinique qui est devenue depuis une trademark révérée. Alors, lorsqu’un nouveau groupe se propose d’honorer ses anciens, il convient de le laisser faire, et d’attendre le résultat. Et dans le cas de ces finlandais énervés, il est justement parfait.

Copier, c’est vilain, mais plagier, ça n’est pas malin. Mais les WORMLORD ont eu l’intelligence d’adapter leurs passions aux exigences modernes de la nostalgie, et ainsi, éviter la paraphrase malhabile et le pompage en bonne et due forme.

Car - aussi difficile à croire cela puisse être - Open Wounds est encore plus méchant que ses illustres modèles. Il se repose évidemment sur une base scandinave éprouvée, mais y ajoute pas mal de cruauté à l’européenne, histoire de corser le mélange et le rendre plus relevé. Et dire que ce premier album est vilain comme un masque mortuaire est un doux euphémisme.

A cheval entre Left Hand Path et l’écurie Sentient Ruin, WORMLORD est un cauchemar d’une demi-heure qui laisse des traces dans l’âme. Si les guitares sont aussi classiques qu’un majeur tendu par Lars Goran Petrov, si la rythmique est diabolique comme Pazuzu en quête d’une nouvelle Regan, les ambiances sont travaillées, et parfois, sublimées. J’en tiens pour preuve le mystique et envoutant « Vermin », et ses deux minutes atmosphériques traumatiques en mode ballade pour zombies esseulés dans un cimetière.

Et comme la plupart des groupes ne s’autorisent jamais de sortie de route, cette incongruité géniale n’en est que plus appréciable.

Mais ne vous rongez pas les sangs, le tracklisting restant majoritairement brutal et viscéral. Mais avec l’ajout de quelques blasts de ci de là, d’une voix digne d’un Black Metal anglais décomplexé, et d’un sens du groove imparable (« Blind God », très proche d’AT THE GATES), Open Wounds a des allures de plaie ouverte copieusement arrosée de vinaigre et saupoudrée de gros sel.

On ne s’ennuie pas, et on n’a pas l’impression d’être pris pour une truite. Des efforts ont été consentis au niveau de la composition, ce qui permet d’éviter cette sale impression de décalque à peine modifié, et si le classicisme l’emporte parfois au détriment de la personnalité propre, c’est pour mieux vous tasser les vertèbres et vous laisser figé dans votre fauteuil.

Teigneux, frigorifié mais paradoxalement bouillant, ce premier album est une belle surprise, qui mérite la lumière qu’on projettera sur lui. Avec une alternance de titres traditionnels et de morceaux plus personnels, Open Wounds caresse agréablement les chairs, et se permet même quelques embardées notables (« Nether »).

Ajoutez à tout ceci une pochette superbe au vert moisi, un son épais et choisi, et vous obtenez un excellent disque d’OSDM qui ne se contente pas de recycler sans faire l’effort de modifier.   

De quoi attendre un peu avant de racheter pour la troisième ou quatrième fois ces fameux classiques que vous avez tant usés.

    

   

Titres de l’album:

01. Open Wounds

02. Dismember

03. Butcher

04. Vermin

05. Blind God

06. Larvae Carnival

07. Nether

08. Ghouls


Facebook officiel


par mortne2001 le 22/11/2023 à 17:10
80 %    155

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13