Passive Aggression

Amken

19/08/2022

Massacre Records

Après un premier album en 2017 distribué par No Remorse Records, label grec, les justement grecs AMKEN passent au gros indépendant Massacre Records. En cinq ans, la notoriété du combo d’Athènes a donc bien gonflé, au point de lui permettre d’incarner la première ligne d’une armée rétro-Thrash pourtant déjà abondement servie en soldats.

AMKEN c’est un peu la symbolique de ces jeunes groupes aux dents longues, ayant écouté pendant des heures les classiques de leurs ainés, pour proposer leur propre version des faits, plus contemporaine. Theater of the Absurd tendait déjà vers la perfection dans le style, mais autant être franc, ce Passive Aggression est tout sauf une agression passive, et bien une bousculade concrète, les poings en avant et les riffs dans les dents. Il est donc beaucoup question de dents ici, et celles du groupe se plantent directement dans votre cœur pour aspirer votre énergie vitale et la redistribuer en mode centrifuge autour de lui.

Passive Aggression donne plus que le change nostalgique, il défie les cadors sur leur propre terrain. On sait que les icones d’autrefois ont souvent du mal à se maintenir hors de l’eau, en choisissant une approche trop générique et une production trop anonyme pour parvenir à garder les épaules droites. AMKEN a fait le choix d’un son énorme, parfaitement adapté à son optique, mais reste unique en son genre, entre Thrash classique et Néo-Death scandinave des années 90, et le mélange est détonant, de quoi donner à Clouzot l’envie de sortir de sa tombe pour offrir une suite au Salaire de la Peur.

Entre EXODUS et AT THE GATES, AMKEN ne choisit pas, et couvre un maximum de terrain. Et « The Underdogs », en ouverture, remplit parfaitement son rôle : faire chauffer les machines et échauffer les esprits, avec son rythme soutenu et ses licks velus.

Immédiatement, l’effet bœuf casse les cotes et lance le barbecue avec force charbon. On comprend que la locomotive a été lancée à toute allure, et qu’elle ne compte ralentir que pour éviter aux machines de surchauffer. Et bien que le voyage ait des airs traditionnels, l’arrivée n’en est pas moins éprouvante, comme une attraction de foire à sensations dont on est quand même heureux de s’extirper.

Lorsqu’on expérimente de genre de manège, le doute à un rôle important à jouer. « Et si ça lâchait ? », phrase qui hante les esprits pendant une ou deux minutes, s’applique ici aussi, tant on sent que le ressentiment des grecs peut exploser d’une seconde à l’autre. Et comme les quatre musiciens (Vanias A. - chant/guitare, Giannis K. - guitare/chant, Harris Zampoukos - batterie et Dionisis Kiamos - basse) se montrent à l’aise sur toutes les surfaces, il est évident que ce deuxième album a de quoi attirer les fans de puissance en équilibre, montant et descendant comme des chariots sur des roulettes.

Je ne le cache pas, AMKEN a eu un gros impact sur moi. Grace à ces nouveaux morceaux taillés dans le Metal le plus lourd (« Dead Man's Land », si avec ça votre petit déjeuner ne pèse pas plus sur votre estomac…), le quatuor s’impose dans les grandes largeurs alternant avec bonheur tous les tempi pour ne pas trahir l’objectif principal : jouer serré mais varié, pour ne pas lasser. Ceci dit, avec trente-cinq minutes de timing, il eut été dommage de foirer l’alternance.

Alors, d’aucuns me diront que tout ça est décidément très classique, et je ne m’inscrirai pas en faux contre cette affirmation. Oui, le Thrash des grecs peut paraître générique, et l’est d’une certaine façon, mais l’énergie, la puissance et la motivation dont il fait preuve compense largement son manque de culot et d’audace. Après tout, broder sur le « Human Insecticide » d’ANNIHILATOR tout en lisant une partition de GRIP INC n’est pas donné à tout le monde, et c’est pourtant ce que le groupe fait sur le lapidaire « The Li(f)e We Lead ».          

Huit morceaux, rien à jeter ou à renier. Telle est la performance des athéniens qui s’atteignent ici, et qui atteignent un niveau de qualité enviable à Athènes. Tout au plus soulignera-t-on la facilité de quelques mélodies et plans trop traditionnels pour encore faire illusion, mais en bons roublards, les grecs agitent rapidement le bocal pour cavaler sur du 180/190 BPM (« Passive Aggression »).  

On prendra plaisir à noter une montée dans les tours sur l’imparable « Bliss », une épaisseur conséquente sur le véloce « We Came From Nothing », et une belle assise sur le final lourd et oppressant « Somewhere Past The Burning Sun ». Largement de quoi motiver les troupes à suivre ce nouveau leader en puissance, et assurer à AMKEN une place enviable au banquet Thrash de cette année 2022.

Confirmation, explosion, définissez ça comme vous voulez. Seul le résultat compte.

  

         

Titres de l’album :

01. The Underdogs

02. I Am The One

03. Dead Man's Land

04. The Li(f)e We Lead

05. Passive Aggression

06. Bliss

07. We Came From Nothing

08. Somewhere Past The Burning Sun


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 08/09/2022 à 17:50
80 %    47

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16