Power Dive

Acid Blade

02/12/2022

Personal Records

Comme le dit le label mexicain Personal Records à propos de ses nouveaux poulains, « ils sont le premier groupe de pur Heavy Metal que nous signons ». Autant dire que si les allemands d’ACID BLADE se retrouvent membres de l’écurie mexicaine, le hasard n’a rien à y voir. Et en écoutant ce premier album pétaradant, on comprend immédiatement l’enthousiasme de la maison de disques de Mexico.

ACID BLADE est évidemment inscrit dans la longue lignée des groupes nostalgiques d’une époque qui n’a de cesse de fasciner les musiciens de la nouvelle génération. Ce fameux axe entre la fin des seventies, les débuts de la NWOBHM, mais aussi de la NWOAHM, entre mélodies passéistes et énergie explicite, pour le meilleur des deux côtés de l’Atlantique. « Hot Bloods on the Loose » met d’ailleurs les poings sur les iiiiiiiiiiiiiiiiiii immédiatement : l’attaque sera franche et massive ou ne sera pas. La nostalgie est donc une fois encore de rigueur dans le rayon des nouveautés, et les originaires de Dresden font partie des premiers de la classe.

Déjà publiée de façon intime en tape par Jawbreaker Records cet été, à trois cents exemplaires, Power Dive bénéficie donc d’une nouvelle mise en lumière en CD, et devrait sans peine séduire tous les amateurs de Heavy tirant sur le Hard-Rock de papa, avec en exergue, des tierces, un son qui nous ramène aux plus grandes heures de la NWOBHM, des duels de guitare incendiaires, et une foi indéfectible en un Heavy musical, souple, et pouvant même entraîner dans son sillage une nouvelle génération de fans.

Si l’originalité de l’album réside encore dans cette tendance à retrouver l’impulsion des eighties, ce qui n’est plus vraiment original depuis longtemps, Power Dive s’apprécie au premier degré, en tant qu’hommage aux légendes SWEET SAVAGE, IRON MAIDEN, DIAMOND HEAD, SATAN et autres BUDGIE, avec toutefois un surplus d’agressivité américaine parfaitement délicieux. Les titres se succèdent sans faiblir, et possèdent tous une personnalité propre, à la manière d’une école suédoise qui sert de mètre étalon depuis plus d’une décennie.

Ainsi, si « Ablaze at Midnight » sonne comme un hit underground de la période 1981/82, « Power Dive », title-track tout en noblesse dispose d’une intro mystique et fascinante, avant une fois encore d’opter pour un up tempo à la mode londonienne. Un chant un peu fluet et enterré dans le mix, deux guitares aiguisées, une section rythmique toute en souplesse, voici donc des arguments convaincants, d’autant que chaque titre sonne comme un tube oublié par l’histoire dans les tiroirs de la mémoire.

Entre attaque épique et aménagement tout en évolution, ACID BLADE fait honneur à son rang de découverte du mois. Car si le mimétisme reste son arme la plus efficace, au moins a-t-il le mérite de s’en servir avec brio. Car en parcourant le tracklisting de deux oreilles concernées, on a vraiment le sentiment d’avoir été plongé dans un passé lointain, où seuls les riffs francs et les textes mystiques étaient la norme acceptée et révérée. Entre un SAXON survitaminé des premières années « Dallas 1PM » et « Motorcycle Man », un MANILLA ROAD moins branché surnaturel et Heroic-Fantasy, et un MAIDEN des années Soudhouse Tapes, ACID BLADE se vautre dans la luxure passéiste mais en profite pour en ramener les meilleures recettes. « Into the Light », plus sombre et évolutif, « King Killer », en efficacité totale et basse fatale, « The Tomb of Khentika Ikheki » et son mid tempo entêtant sont autant de témoignages d’une passion sincère pour un Heavy Metal franc et souple, et plus l’album perd en minutes, plus l’intérêt porté au groupe grandit.

En acceptant le principe habituel d’emprunt et de citations dans le texte, il est facile d’apprécier un disque qui séduira les anciens comme la nouvelle génération. Assez proche d’un SATAN des premières années, ACID BLADE ose à peu près tous les clichés, mais les transforme en qualités. Et en terminant leur parcours par l’impeccable et progressif « Harpy on the Wing », les allemands nous laissent sur une sensation durable, sensation évidemment très agréable malgré le conformisme de l’opération.

Il faut parfois accepter de jouer à un jeu connu pour juger du potentiel d’un groupe qui se plaît à recopier les partitions des icônes d’autrefois. Et en faisant abstraction de cette inscription dans un mouvement surpeuplé, il est évidemment facile de craquer pour cette musique d’un autre temps, mais toujours efficace.   


         

Titres de l’album :

01. Hot Bloods on the Loose

02. Ablaze at Midnight

03. Power Dive

04. Into the Light

05. King Killer      

06. The Tomb of Khentika Ikheki

07. Moonless Night

08. Harpy on the Wing


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 30/11/2022 à 16:07
78 %    89

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

GBH + All Borders Kill

RBD 26/01/2023

Live Report

ORGÖNE / PRESUMPTION / BARABBAS - Rennes

Jus de cadavre 18/01/2023

Live Report

Voyage au centre de la scène : MESTEMA

Jus de cadavre 15/01/2023

Vidéos

Sélection Metalnews 2022 / Bonne année 2023 !

Jus de cadavre 01/01/2023

Interview

Kollaps

RBD 19/12/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : METAL EXHUMATOR

Jus de cadavre 18/12/2022

Vidéos

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Saddam Mustaine

Ptdr de la censure envers Cannibal Corpse en 2023 XD

29/01/2023, 23:06

UnderWill

Thanks for the review! We really appreciate it, it means a lot for us. We´ve updated our social media, our Bandcamp page it´s up and running now: https://underwill.bandcamp.com/album/the-inevitable-end

29/01/2023, 21:23

NecroKosmos

Et pour revenir sur l'Allemagne, Cannibal Corpse est toujours frappé d'une interdiction, celle de jouer des titres de certains de leurs albums. Bref...

29/01/2023, 11:52

NecroKosmos

Tout à fait. Je me souviens d'un vieux concert de Mayhem (à Rennes, il me semble) où Necrobutcher faisait des saluts nazis en backstage alors qu'il était complètement bourré. David VINCENT de Morbid Angel à une époque vantait &agra(...)

29/01/2023, 11:51

Saddam Mustaine

Bof Mayhem tout ça ils jouent au Wacken par exemple 

27/01/2023, 20:55

Buck Dancer

En même temps ça peut se comprendre. On parle de l'Allemagne et de Nuremberg. Les conneries (ou pas) d'un mec bourré le bras tendu passe certainement moins bien, malgré ses excuses, que dans d'autres pays. J'imagine aussi qu'en Allemagne cette i(...)

27/01/2023, 18:45

Saddam Mustaine

La prochaine étape sera d'envoyer Phil Anselmo dans une prison isolé en Sibérie et même d'exilés sa famille sur une île déserte pendant plusieurs générations

27/01/2023, 18:01

Saul D

Je suis un gros fan de GBH (sur album), notamment des premiers disques...mais en concert, hum...j'ai vu quelques vidéos youtube, et le groupe joue au ralenti ( contrairement à Exploited), donc je ne suis pas pressé de les voir en live...après, 40 ans d'existe(...)

27/01/2023, 14:56

Humungus

Mon souhait pour 2023 :Que la terre ne soit peuplé que de RBDs.

27/01/2023, 13:17

Pomah

+1 RDB

27/01/2023, 12:36

Bermuda Syndrome

Non à la haiiiiiiiiiiiiiiiiine

27/01/2023, 00:01

RBD

Et ça devait arriver... Les aventures du PanterA nouveau seront sans doute un bon indicateur de l'état de la liberté d'expression, selon les pays d'accueil des dates qui seront annoncées. Je ne cautionne pas les mauvaises blagues de Phil Anselmo, ne vous(...)

26/01/2023, 22:42

Jadore

VSool good sound

26/01/2023, 14:25

Arioch91

@mortne2001, merci pour la chro qui donnait envie d'écouter, rien qu'à la lire.Achat direct des deux skeuds sur Bandcamp, mes premiers achats de l'année !

26/01/2023, 09:06

torchure

ils sont contents, ils ont fait barrage à la haine

26/01/2023, 07:06

grinder92

Ben non, justement...

25/01/2023, 15:51

Jus de cadavre

Vous faites chier !

25/01/2023, 14:53

NecroKosmos

Monde de merde.

25/01/2023, 11:40

Wildben

Je peux pas, je suis apopathodiaphulatophobe.

25/01/2023, 11:06

Steelvore666

@Arioch.Enorme, ça va me faire ma journée !

25/01/2023, 08:41