Nous arrivant de Toulouse, voici que déboule BLACK MARCH avec, sous le bras, son premier album sorti en digital au printemps dernier et en CD digipack dans une édition limitée à 500 exemplaires, un peu plus récemment. Ce combo qui existe depuis 2011 et qui avait inauguré sa discographie avec Oderint Dum Metuant, un EP de cinq titres pour une bonne vingtaine de minutes pratique une musique qui mérite vraiment que l'on s'y attarde quelque peu. Le groupe reprend ici la plupart des titres de son EP de 2014 mais dans des versions largement retravaillées et vraiment abouties.

Le combo à la particularité d'être emmené par une demoiselle dont les corde vocales n'ont vraiment rien à envier à ses collègues masculins. Pour compléter ce line-up, outre une paire de duettistes qui ont du écouter beaucoup de black scandinave dans leur jeunesse, on trouve une section rythmique de choc composé de Judas, bassiste de FLESHDOLL et de Samuel Santiago (ex-FLESHDOLL, ex-GOROD et ex batteur live de NO RETURN, AGRESSOR, LOUDBLAST et CARNIVAL IN COAL pour n'en citer que quelques-uns uns...). Tout ce beau monde est réuni pour nous jouer un style finalement pas tant que ça représenté dans la scène française, je veux parler du black-thrash.

En dix titres (dont une intro et une interlude) et à peine plus de 40 minutes, BLACK MARCH met tout le monde d'accord. Ca démarre tout de suite en blasts avec "Our Blessed, Empty Shelters". N'allez pourtant pas croire que BLACK MARCH ne sait que bourriner, pas du tout. Le groupe sait varier les plaisirs et ralentir le tempo pour quelque chose de plus lourd quand c'est nécessaire. La seconde partie de l'album, après l'interlude met plus en lumière la facette thrash du groupe notamment sur "XIII" et le court mais efficace "As the Dark Fills the Hollow". La production est assez brute mais n'en dégage pas moins une sacrée puissance. Elle est parfaitement adaptée au style pratiqué ici.

AU final on obtient un album à l'efficacité redoutable, qui s'écoute d'une traite sans le moindre problème. Les amateurs de DARKTHRONE, AURA NOIR ou encore DESTROYER 666 devraient vraiment se pencher sur ce groupe qui, je l'espère saura s'extirper de la masse et faire parler de lui, il le mérite largement.

Titres de l'album:

1.     Praefatio          
2.     Our Blessed, Empty Shelters    
3.     Strongholds of Chaos      
4.     Theriac      
5.     From the Flame Will Come Salvation  
6.     Oderint Dum Metuant          
7.     Interlude      
8.     XIII      
9.     As the Dark Fills the Hollow          
10. Ô Messiah! Judge Our Wrath

Bandcamp officiel

par Sheb le 12/12/2017 à 17:11
80 %    283

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Tyrant Fest J1 [Photo Report]

Simony / 25/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.


Faut voir le résultat, je suis très méfiant avec CANDLEMASS qui n'a rien proposé de bandant depuis fort longtemps ! Mais sur le papier... oui c'est la classe ultime !


C'est exactement ce que je me disais... La classe !