Celui-là, on peut dire qu’on ne l’attendait plus … Après une courte mise en sommeil (2009-2011) suivie de deux albums mi-figue, mi-raisin (Shadowmaker en 2012, puis Resilient en 2013), l’avenir de Running Wild commençait à sérieusement poser question. C’était donc avec une certaine appréhension que l’on attendait le cru 2016 de cette légende allemande du heavy metal. Et bien, inutile d’y aller par quatre chemins : Rapid Foray constitue une bonne surprise qui devrait rassurer les fans de Running Wild, peu gâtés ces dernières années.

Si une vilaine blessure à l’épaule lui a laissé plus de temps qu’à l’accoutumée pour murir ses compositions, Rolf Kasparek (Rock‘n’Rolf pour les intimes) semble également avoir profité de sa convalescence pour opérer une remise en question sur l’identité de sa formation. A ce titre, alors que les précédents albums s’éloignaient quelque peu du "style" Running Wild, Rapid Foray constitue un appréciable retour aux sources. Certes, tout n’ y est pas parfait, loin de là même, comme en attestent par exemple cette production toujours aussi cheap et ces parties de batterie que l’on qualifiera de "robotiques"… Mais dans l’ensemble, ce nouvel opus studio renoue avec une certaine tradition que l’on croyait appartenir définitivement au passé.

A l’image de son artwork, Rapid Foray propose un agréable voyage dans le temps, comme en attestent les excellents "Black Bart", "Warmongers" ou "Into The West" (que l’on croirait, pour ce dernier, issu de l’album Blazon Stone de 1991). Autre réussite, d’une durée de plus de 11 minutes, « Last Of The Mohicans » ramène tout droit au heavy metal épique et majestueux qui a fait la renommée des Allemands. Et si Running Wild représente depuis bien longtemps le projet musical d’un seul homme, notons tout de même que Rock’n’Rolf s’est désormais trouvé un partenaire de choix en la personne du guitariste Peter Jordan, auteur de soli de premier ordre ("Black Skies, Red Flag", l’instrumental "The Depth Of The Sea – Nautilus").

Sans parvenir à renouer avec la grandeur musicale d’un Death Or Glory (1989) ou d’un Black Hand Inn (1994), le capitaine Rolf Kasparek tente néanmoins d’en retrouver l’esprit. Alors, même si les esprits chagrins diront que Running Wild est mort et enterré depuis belle lurette, votre serviteur préférera pour sa part saluer le retour en force d’un monstre sacré du genre. De bon augure pour la suite.

Titres de l'album :

1. Black Skies, Red Flag
2. Warmongers
3. Stick To Your Guns
4. Rapid Foray
5. By The Blood In Your Heart
6. The Depth Of The Sea – Nautilus
7. Black Bart
8. Hellestrified
9. Blood Moon Rising
10. Into The West
11. Last Of The Mohicans

Site Officiel





par uptheirons le 15/10/2016 à 08:00
75 %    240

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


coquerelle
@86.68.134.22
29/12/2016 à 15:14:05
c' est nul et plat le chant non merci ce sont des pédés ce groupe c' est comme machine Head en fait j' aime pas cet album il pue la merde

Ajouter un commentaire


Cxfxcx

Assuma a Culpa

Atavisma

The Chthonic Rituals

Espionage

Digital Dystopia

Vesztegzár

Damnation

In Purulence

Putrid Valley

Converge

Beautiful Ruin

Vyre

Weltformel

Crystal Viper

At the Edge of Time

Hell Patröl

Leather and Chrome

Satan's Basement

Appeal to Your Denial

Marduk

Viktoria

Dreadful Fate

Vengeance

Killing

Toxic Asylum

Malsanctum

Malsanctum

Iron Hunter

Mankind Resistance

Baptists

Beacon of Faith

Craft

White Noise And Black Metal

The Night Flight Orchestra

Sometimes The World Ain't Enough

Hatchet

Dying to Exist

Hellfest Open Air 2018 en Image

Simony / 13/07/2018
Hellfest Open Air

HELLFEST 2018 - Live-report part. 3 et fin : dimanche

Jus de cadavre / 05/07/2018
Death Metal

HELLFEST 2018 - Live-report part. 2 : Samedi

Jus de cadavre / 04/07/2018
Black Metal

HELLFEST 2018 - Live-report part. 1 : Jeudi / Vendredi

Jus de cadavre / 03/07/2018
Heavy Metal

Interview SPHAERA

youpimatin / 28/06/2018
Djent Death Progressif

Concerts à 7 jours

+ Nick Oliveri

23/07 : La Scène Michelet, Nantes (44)

Nick Oliveri

25/07 : Le Galion, Lorient (56)

Photo Stream

Derniers coms

OUCH !!! !!! !!!
Quelle belle découverte bordel !!!
Merci mortne2001...
Du pur S.T. dans le texte ce truc putain !
Un million de fois mieux que NEGATIVE SELF en ce qui me concerne.

PS : "Un cas d’école du Crossover des années 80 transposé dans une époque q(...)


CxFxCx!


Il y a des nouvelles comme ça qui vous mettent de bonne humeur... Hâte d'entendre le résultat !


Pas un grand drame de ne pas connaître ce groupe...


connais pas...


Il parait qu'il n'y a pas que sur la musique qu'il est précoce mais chuuut... ;-)


"Nicolas, 20 ans, passionné de musique extrême au sens très large depuis 2006"...
Le mec a commencé le Metal à 8 ans ?!?!?!
Bah putain...
J'avais même pas acheté ma première K7 de Michaël Jackson moi à cette âge là... ... ...


Bienvenu mec ;) Et bon fest !!!


"faut-il faire boire de la bière à des enfants ?"
Ah la par contre... bon... Faut en discuter mais j'ai mon avis ! :D


+1 Jus de cadavre... les enfants (de 6 et 8 ans surtout) n'ont pas de second degré et donc l'imagerie renvoyée par un groupe comme WATAIN est prise au premier degré, il faut faire très attention à cela. Ensuite, le point positif, c'est qu'ils passent du temps avec leurs parents et qu'ils partag(...)


Amener ses gosses dans un gros fest Metal, je trouve ça irresponsable. Point barre. C'est l'un des problème avec l'énorme succès du Hell... "C'est familiale" etc... Du coup les gens amènent leurs gamins. Impressionnant le nombre cette année ! Mais en pleins cagnard avec le monde, le bruit etc.(...)


intéressante cette chro, soit on fonce dedans , soit.... ben on fonce aussi mais on oublie pas de découvrir les autres albums non death d'une référence suédoise, à savoir Entombed. C'est ce que je suis en train de découvrir et je découvre de chouettes albums ( same difference , uprisng ,infe(...)


désolé pour le doublon, boulet un jour....


j'ai bien apprécié watain .¨Par contre devant moi est apparu un père de famille avec son fils de 5-6 ans et sa fille de 8 ans et je na'ai pas su quoi penser. Le père était excité et criait que c'est de la musique qui défonce pendant que ses gamins se bouchaient les oreilles et baissaient la (...)


j'ai bien apprécié watain .¨Par contre devant moi est apparu un père de famille avec son fils de 5-6 ans et sa fille de 8 ans et je na'ai pas su quoi penser. Le père était excité et criait que c'est de la musique qui défonce pendant que ses gamins se bouchaient les oreilles et baissaient la (...)


ha quel boulet je fais,!! ;) dommage j'ai loupé exhorder mais vu Accept que je n'avais encore jamais vu et pourtant je suis vieux , mais j'ai laissé tombé le heavy depuis trop longtemps . J'étais aussi présent au Fury. re ;)
pour le dimanche j'ai énormément apprécié Rotten sound, cri(...)


PUTAIN !!! !!! !!!
LA news quoi !!!
"The lady rides a black horse"... Ce que j'ai pu l'écouter cet album à l'époque bordel ! Une tuerie...
Hâte ! Hâte ! Hâte !


POUAH !!! !!! !!!
FAKE NEWS !!! !!! !!!
(Comme dirait l'autre con...)
Tout content d'écouter de nouveaux titres, me voilà tout dépité de me retrouver face à une bête compilation.
Tout ce qui est là était déjà paru il y a des années sur "Under the black sun", la sec(...)


BOUDIOU !!! !!! !!!
Je n'étais pas au courant...
Je télécharge de suite le bazar bordel !!!
Un des plus grands (si ce n'est le plus grand) groupe ricain du genre...


Pressé de l'écouter celui la ! Ce titre m'a étonné dans le bon sens !