Ça n’a jamais vraiment bricolé du côté de Boston. Depuis l’émergence de la première génération de groupes Hardcore à la fin des 70’s/débuts 80’s, la ville et ses musiciens n’ont pas levé le pied et continuent de nous étouffer sous les assauts soniques d’une musique sans compromission qui n’a pas oublié les dogmes initiaux. Evidemment, tout s’est radicalisé en presque quarante ans, et le Core s’est durci, au point de verser aujourd’hui dans le chaos suprême.

Un nouvel exemple de cet état de fait nous en est donné ce matin via la première réalisation d’un trio sans compromission, BLACK PALM.

Jeff (batterie/chant), Chris (chant) et Jesse (guitare/basse intérimaire) se sont donc plus ou moins formés en 2016, histoire de coucher sur bandes les compositions signées des quatre mains de Jeff et Jesse. Des compositions d’une violence assumée, parfaitement en adéquation avec la somme d’influences qu’ils revendiquent plus ou moins ouvertement.

Nous retrouvons ainsi sur leur page Facebook les noms de CONVERGE, BOTCH, NORMA JEAN, THE DILLINGER ESCAPE PLAN, MONO, DROWNINGMAN, ENVY, ou COALESCE, ce qui à l’écoute de cet introductif Resentful apparaît comme assez logique dans la filiation et l’affiliation. 

Pas de grosse surprise à l’horizon, mais une solide dose de Chaotic Hardcore sans concessions et très abrasif, ne crachant toutefois pas sur quelques inflexions mélodiques assez discrètes dans les arpèges (« Panic », le plus abordable et canalisé du lot).

En gros, un démarcage assez efficace des enseignements de CONVERGE/DILLINGER/BOTCH pour un rendu percutant, dynamisé par la voix diaboliquement écorchée de Chris, qui donne de sa personne pour offrir une explosion de haine constante, qui parfois atteint des pics d’intensité assez éprouvants (« Nihilist », non, vous ne l’êtes pas puisque vous croyez au chaos et aux accélérations en blasts assez chaudes).

Quatre morceaux courts et concis qui étalent un nombre conséquents d’idées, toutes assez formelles mais embrasées d’une énergie du désespoir leur permettant de se transcender.

Quatre morceaux seulement, mais qui refusent la monotonie d’une trop grand linéarité. Chacun possède sa patte, et si « Disassociate » en intro donne le ton des brisures d’ensemble, il ne résume pas pour autant l’affaire dans les moindres détails. Mais on comprend en l’écoutant que la guitare et la batterie n’ont pas l’intention de rester fixées sur des motifs inamovibles, et que l’ensemble démange et irrite de sa mouvance constante qui empêche de se focaliser plus de vingt secondes sur un thème.

« Get It Together » confirme ce constat/postulat en tâtant même du Crust/D-beat sans retenue, prônant une violence ouverte qui le dispute à des accès de fièvre à la UNSANE/CONVERGE, pour nous entraîner dans une folle sarabande épileptique qui donne le vertige. L’application du groupe à se laisser aller sur des passages d’une intensité chaotique tout en gardant le cap d’un Hardcore cohérent et dense apporte à ce premier EP tout l’intérêt d’une réalisation qui se veut un peu à part, et place de fait les BLACK PALM sur les starting-blocks des groupes de Boston à suivre, pour peu qu’ils accentuent encore plus cette dualité.

En outre, Resentful est doté d’une production tout à fait adaptée au style pratiqué, puissante mais un peu diffuse et sourde, pour garder cette authenticité de ton et cette rudesse de son, qui rapproche le trio des premiers albums d’UNSANE, la dynamique en plus.

Mais comme vous le savez, il est plus facile d’écouter du Chaotic Hardcore que d’en parler, spécialement lorsque les albums en question ne sont que des EP d’une brièveté empêchant tout développement trop bavard. Alors jetez-vous sur ces quatre morceaux dignes d’intérêt, d’autant plus que les BLACK PALM les mettent à disposition gratuitement sur leur Bandcamp.

Et si ce que vous entendez vous titille la corde sensible, que vous habitez près de Boston, et que la basse claquante et grondante est votre hobby favori, envoyez leur une cassette, il se pourrait fort bien qu’ils vous embauchent puisqu’ils sont en panne de bassiste.

Car écouter du Chaotic Hardcore c’est bien, mais le jouer c’est encore mieux.


Titres de l'album:

  1. Disassociate
  2. Geit It Together
  3. Panic
  4. Nihilist

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 24/05/2017 à 14:35
70 %    284

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Queensrÿche

The Verdict

Musmahhu

Reign of the Odious

Cold Colours

Northernmost

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Concerts à 7 jours

+ Meshiaak + Overkill

20/03 : Le Trabendo, Paris (75)

Meshiaak + Overkill + Flotsam And Jetsam

20/03 : Le Trabendo, Paris (75)

Kryzees + Manigance + King Crown

22/03 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Photo Stream

Derniers coms

Encore une bonne interview pour un excellent label par et pour des passionnés. Merci à Infernö et à Metalnews !


J'avais prévenu hein : "Je vais faire mon chiant".


C'est génial! Merci pour cet itw ! ;-)


Bien sympa ce truc. Même les interludes acoustiques sont convaincants.

Au passage si je peux me permettre une petite critique, je pense que certaines chroniques gagneraient à être écrites plus simplement.
Pour illustrer mon propos deux petites définitions trouvées sur le Lar(...)


Bô ça va, y'a pire comme groupe "pas trve" ;-)


Putain !
Un groupe connu interviewé par METAL NEWS...
Bravo les gars.
... ... ...
Bon, je vais faire mon chiant : C'est juste dommage que vous débutiez votre success story par AMON AMARTH quoi... ... ...


Nan c'est de la merde quant même. C'est surement devenu culte pour tout ce qui entoure le groupe et le disque, mais clairement c'est de la merde. Album chiant, mou du genou et niveau violence et malsain on a fait mieux avant et après que cette daube.


Va falloir que je lui donne une deuxième chance mais cet album m'a jusque là laissé de marbre...


Exactement la même sensation d'un rendu un peu plus "pop" avec ce nouvel album mais une fois rentré dedans je le trouve absolument excellent. Je me suis forcé à l'enlever de ma platine parce que sinon il aurait fait l'année dessus, mais il va très vite y revenir comme ses illustres prédécess(...)


Aaaaaahhh !!!
A PALE HORSE NAMED DEATH !!!
Un des rares groupes actuels dont j'attends les sorties et tournées avec toujours la même réelle impatience.
Une fois de plus, je ne suis pas déçu par leur dernier ouvrage.
Comme le dit très justement Simony, il faut toujours u(...)


Un album juste incroyable. Une ambiance de fou, des riffs guerriers et mélodiques, une production très claire (limite trop "bonne", ce serait mon seul "reproche"). Le premier morceau est pour moi une leçon de Black épique. Juste excellent !
Un grand bravo au groupe et merci mortne pour ce(...)


Ah oui, bizarre, c'était 18h la semaine dernière.
Comme y'a "que" 3 groupes au lieu de 4, ceci explique cela. Cool, tant mieux !


Sur le site du Trabendo, il est annoncé une ouverture des portes à 19h00...
http://www.letrabendo.net/overkill-2/


Meshiakk a jeté l'éponge, remplacé par Chronosphere sur la tournée mais pas sur la date de Paris, ni en suivant. Dommage, c'était un choix plus cohérent. Du coup, pas de groupe local avant Flotsam n'est annoncé. Quelqu'un sait-il si le premier show démarre juste à l'ouverture des portes, pr(...)


"De Kristian Vikernes ou d’ Øystein Aarseth, qui est le vrai coupable ? On ne le saura sans doute jamais, et c’est tant mieux."

Le vrai coupable ça reste celui qui a tué l'autre.


Hmmm... le nouvel Abnormality n'a pas l'air de dévier et c'est bien ce qu'on demande !


plutot death que thrash. definitivement


mème chose on est loin du 1er album (ah jeunesse)....


Un côté très old school, et autant proche du thrash que du Death.

Morceau sympa, j'attend un peut mieux du reste.


Ah ah ah !
Ouais merde... Putain, je pensais pourtant avoir fait "le tour de la question"...

PS : Il me semble même qu'il escompte adopter avec son compagnon du moment.