SheWolf

Shewolf

18/03/2022

Frontiers Records

Même si un label propose x sorties potentielles, un chroniqueur - surtout amateur -  a le droit de faire le tri pour séparer son grain de l’ivraie. Ainsi, sur le tir en rafale de mars estampillé Frontiers, il y a à boire et à manger, et honnêtement, cette sortie-là a failli passer à la trappe gentiment. Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis pour que je laisse le bouton « téléchargement » de cet album tranquille. Une pochette en mode « louve solitaire » qui sent bon les parures de lit mode indienne et les profils Facebook « magie blanche et sorcière de sous-bois parisien », une présentation Power Metal/Symphonique qui donne des spasmes incontrôlés, et un laïus de présentation encore plus rebutant que le reste des craintes. Pensez-donc, et lisez-donc :

Tous les 116 ans, les étoiles s’alignent. C’est alors le moment pour le shaman de faire son retour, et de convoquer l’assemblée des loups. D’est en ouest, du nord au sud, nous nous retrouvons sur notre site sacré pour renouveler nos vœux. La bénédiction de Sélène nous inonde alors et la pulsation de la terre  nous guide à travers les ténèbres alors que nous nous répandons à travers le monde.

Si avec ça, vous n’avez pas envie de vendre sur un site d’occasion vos blu-ray de Danse avec les Loups et Little Big Man, et à bas prix, c’est que vous êtes forcément concerné par la problématique, et que ces histoires de meutes et de sorcellerie vous touchent de près. Alors, je m’adresserai à vous sans aucune condescendance, puisque vous êtes le public type de ce genre de réalisation.

Plus sérieusement donc, SHEWOLF est un projet grec monté par la chanteuse Angel Wolf-Black, au pseudo assez révélateur. Entourée de musiciens aussi anonymes que les dévots de GHOST (The Hunter - guitare, The Predator - basse et The Alpha - batterie), Angel Wolf-Black se livre donc au gré d’une dizaine de morceaux aussi variés que mélodiques, finalement assez éloignés d’un Metal symphonique standard. Produit conjointement par Michele Guaitoli (VISIONS OF ATLANTIS, TEMPERANCE, ERA) et Marco Pastorino (TEMPERANCE, VIRTUAL SYMMETRY, EVEN FLOW), ce premier long éponyme parvient à transcender le côté un peu ridicule de son concept d’une variété de ton qui fait franchement plaisir à écouter…en gros plus qu’en détail.

Il faut dire que la louve en chef peut s’appuyer sur une expérience conséquente au sein de BARE INFINITY ou le VIVALDI METAL PROJECT. Angel est de ces chanteuses puissantes, lyriques mais pas opératiques, qui utilisent leur tessiture à bon escient pour servir les morceaux et non l’inverse. Ce qui donne parfois lieu à des réussites flagrantes, comme ce très accrocheur et émotif « Home », hymne sensible sur fond de Heavy Metal classique, qui permet à la chanteuse de tout donner, mais aussi de nuancer avec beaucoup d’intelligence.

Encore une fois, donc, ne pas s’arrêter aux apparences peu flatteuses. Non que SHEWOLF soit la révélation du siècle, ni même l’employé du mois de l’écurie Frontiers, mais ce projet subtilement cliché révèle des atouts indéniables, et dégage un parfum de sincérité assez envoutant. Certes, on sombre parfois dans la facilité jumpy du Metal moderne le plus classique (« Moonbound », ses claviers évidents et sa double grosse caisse hors-sujet), certes, on s’en remet parfois aux systématismes les plus crispants du Metal symphonique en plastique (« The One You Feed », à la jolie flûte mais au déroulé trop prévisible), mais on sait aussi laisser filtrer les gaz pour emporter l’auditeur vers les paradis Power Metal les plus enflammés (« Lone Wolf »).

Entre émotion presque tangible et efficacité immédiate, SHEWOLF a su trouver un équilibre intéressant, même si pour le moment, le culot est encore enterré profondément dans la forêt. Les incantations ne libèreront pas l’esprit des loups, ni celui de sorciers millénaires, mais la sensibilité (« Safe In The Dark », mais surtout le piano-voix de « Nothing Is Forever »), les entre-deux malins (« My Prayer », du suédois dans le texte), et les montées en puissance relevés (« The Thrill Of The Chase ») parviennent à hisser ce premier album à une hauteur tout à fait respectable pour les fans d’un Power Metal légèrement symphonique, mais raisonnable.

Il faut bien sur faire partie des auditeurs concernés par ce genre d’œuvre, mais dans le genre, Angel Wolf-Black se défend avec de bonnes armes, et parvient à rendre soyeuse sa fausse fourrure musicale. A savoir si vous êtes plutôt loup solitaire ou membre de la meute, sachant que la seconde option vous rendra les choses plus faciles. Tout le monde n’est pas né pour être un leader après tout.     


 

                                                                                                                                                         Titres de l’album :             

01. The One You Feed

02. Welcome To The Pack

03. Lone Wolf

04. Home

05. Moonbound

06. Safe In The Dark

07. Nothing Is Forever

08. My Prayer

09. The Thrill Of The Chase

10. Falling Without You


Facebook officiel


par mortne2001 le 21/03/2022 à 14:59
75 %    125

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Interview de NESTOR

Chief Rebel Angel 25/06/2022

Interview

The Ocean + PG Lost + Psychonaut

RBD 10/06/2022

Live Report

NECROWRETCH + HEXECUTOR + LORD GALLERY / Rennes (Ubu)

Jus de cadavre 01/06/2022

Live Report

Agressor + Mercyless

RBD 28/05/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Ouch !!!Intrigué par vos commentaires, je me suis laissé tenté à une écoute (l'aurai-je fais sans cela ?)...Puis deux...Puis trois...Claquasse !!!Alors effectivement, rien de nouveau sous le soleil, mais un cassoulet r&eac(...)

25/06/2022, 07:22

Jus de cadavre

Ben putain ! Je pensais pas apprécier du Megadeth comme ça un jour ! Même le chant de Dave le canard est pas repoussant ! Incroyable. Et le clip a de la gueule.

25/06/2022, 00:44

Arioch91

D'accord avec Simony. Les vieux groupes de Thrash ne valent plus le pet. Mais Megadeth arrive encore à se hisser au-dessus.J'avais bien aimé Distopia, je me laisserai tenter par ce nouvel album.

24/06/2022, 20:45

Moshimosher

Franchement, il déchire ce clip !

24/06/2022, 19:53

Humungus

Moi je vénère MANOWAR !Hormis "Warriors of the world" et "Gods of war", la discographie est absolument exceptionnelle.

24/06/2022, 18:32

Simony

J'ai arrêté de suivre le groupe lors de la sortie de United Abominations que je trouve terriblement poussif pour arriver sur du bourrinage sans âme (tout comme le TESTAMENT, KREATOR, DEATH ANGEL, ajoutez ici n'importe quel nom d'un groupe de Thrash des '80s (...)

24/06/2022, 12:36

Chemikill

Super bon

24/06/2022, 12:24

Buck Dancer

Rien de nouveau sous les riffs ( Dystopia/Black Friday /Rust in Peace.... Whiplash, ah non, trompé de groupe) mais putain, comment ça envoie \m/ La seconde partie est vraiment énorme. Vivement la suite. 

24/06/2022, 10:55

Deathcotheque

Une tournée ou un évènement spécial pour les 20 ans du groupe ? Ca serait dommage d'en rester là après le dernier EP qui est tout bonnement excellent !

23/06/2022, 23:54

Arioch91

De prime abord, j'ai l'impression d'entendre toujours la même chanteuse sur les 5.Aucune ne se distingue de ses copines.Anneke n'est pas prête d'avoir une concurrente.Je passe mon tour.

23/06/2022, 20:42

Sphincter Desecrator

Moi j'aime MANOWAR!   J'aime leur attitude de trou du cul, et surtout j'adore leur musique.@ Sa(...)

23/06/2022, 20:11

RBD

Et dire que c'est le premier groupe que j'ai vu jouer à la reprise des concerts à la rentrée 2021. Je me demande si les collaborations avec Igorrr n'ont pas donné envie à J-B Le Bail de faire d'autres choses moins extrêmes dans l'a(...)

23/06/2022, 16:13

Satan

Manowar, le seul groupe à braquer tous les promoteurs de la planète. Avec un égo si surdoimensionné, rien d'étonnant dans le fond même si c'est aussi risible que leur musique.

23/06/2022, 13:01

Deathcotheque

Je l'ai senti venir avec le dernier album et les interviews données à l'époque. On sentait déjà que quelque chose n'était plus ou ne pourrait plus être.Heureusement qu'ils partent sur une note haute avec leur nouvel EP qui(...)

23/06/2022, 10:53

Jus de cadavre

Cancelowar.Quel indécence en tout cas. 

23/06/2022, 09:19

Buck Dancer

Je leur souhaite de bien profiter de ce dernier concert au Hellfest. Witnessing the Fall était vraiment un excellent album 

23/06/2022, 09:09

Humungus

Tout pareil.Même si moi c'était pour le GRASPOP, 4 jours de fest (5 en comptant la veille au camping), pour un quarantenaire, c'est duraille.Bon... En même temps, je disais déjà ça y'a 10 ans hein !

23/06/2022, 08:15

Humungus

L'histoire se répète... ... ...

23/06/2022, 08:08

Steelvore 666

Merdowar.

23/06/2022, 07:22

Steelvore 666

Y'a du bon là !!!!!!!!!

23/06/2022, 07:21