Soul Torn Apart

Cenobite

06/06/2020

Autoproduction

Dans ma jeunesse, une démo sonnait comme une démo. Il faut dire que les copies que nous obtenions étaient parfois de deuxième ou troisième génération, et dupliquées à partir de supports peu fiables. On pouvait entendre la bande fatiguer, le mixage faiblir, mais les pertes de dynamiques et les fluctuations rendaient l’écoute encore plus passionnante. Aujourd’hui, avec le matériel numérique moderne, ce charme un peu désuet a totalement disparu, certaines maquettes sonnant encore mieux que des albums officiels enregistrés dans des studios renommés. C’est ainsi que la démo 2020 des russes de CENOBITE affiche peu ou prou le même son qu’un produit sortant des studios Sunlight, et affiche une morgue sombre assez déconcertante. Aucune information fiable à vous prodiguer sur ce nouveau groupe, si ce n’est qu’il est originaire de St. Petersburg, et qu’il a déjà publié un EP en 2017, Lament Configuration. Seul un Bandcamp peu fourni et une page Vk vous en diront un peu plus (à condition que vous lisiez le russe), mais qu’importent les informations, puisque la musique proposée ici est largement assez bonne pour s’en dispenser. Quatuor culotté (Evgeny Veremey - batterie, Kostek Dolganov - guitare/chant, Necrom - guitare et Nikita Stepanov - basse), CENOBITE n’a pas hésité à emprunter à Clive Barker l’une de ses figures mythologiques les plus respectées, et c’est ainsi que Soul Torn Apart se pose en transposition des fameux Books of Blood, et leur transposition cinématographique Hellraiser. Le choix de l’univers est classique, mais après avoir savouré les six pistes de cette démo, on s’imagine parfaitement regarder de nouveau la saga en l’accompagnant de cette musique lourde, glauque, aux relents maléfiques, et aux tendances métissées.

Pratiquant un Death lourd et emphatique, les russes sonnent plus sombre et poisseux que bon nombre de leurs homologues plus portés sur la nostalgie. Difficile en effet de dater l’inspiration de cette démo, qui si elle emprunte les chemins scandinaves connus de l’orée des années 90, possède un caractère hypnotique assez unique. Et si l’entame « Bloody Harvest » après une longue intro Ambient lâche la cruauté d’une double grosse caisse dans le tableau, « More Blood, More Kills » rompt immédiatement le schéma classique d’un mid-tempo catchy et efficace dans la grande tradition du ENTOMBED le plus Death n’Roll. Très habile lorsqu’il s’agit de trouver des motifs mémorisables, les russes peuvent aussi compter sur la voix graveleuse d’un chanteur vraiment unique, qui vomit ses litanies avec un détachement délicieux. On s’imagine d’ailleurs très bien danser sur cette musique immonde dans les tréfonds d’enfers sado-maso, le corps transpercé par des crochets reliés à des chaînes, le sang séchant immédiatement sur les plaies. Difficile de définir l’optique de CENOBITE qui se complaît dans une violence larvée et dont les effluves semblent émaner des égouts pollués de St. Petersburg. On pense à un mélange entre ENTOMBED et FETISH 69, un genre de célébration fétichiste un peu louche, avec des soli typiques de la scène suédoise, une lourdeur omniprésente et oppressante, et surtout, des guitares qui pèsent sur le moral. Refusant toute la facilité d’un Death trop rapide ou classique, « Silence, Order, Equilibrium » prône encore des valeurs de retenue, et oppose la vermine, la solitude, la décrépitude à la bestialité plus ouverte.

Pas forcément facile à écouter à cause de ce parti pris de modération rythmique, Soul Torn Apart est un calvaire musical qui broie les idées claires, qui ne s’affole jamais, reste concentré sur ses traumas jusqu’à l’overdose. Certes, certains breaks plus classiques permettent d’apprécier des plans plus formels, et le final lapidaire de « Pain, Torture, Tears » offre une porte de sortie plus souple et groovy. Mais dans l’ensemble, cette démo d’une noirceur insondable reste d’une originalité flagrante, et d’un mépris affiché pour toutes les figures imposées les plus évidentes. Une belle façon de se détacher du reste de la production, mais surtout, un malaise palpable qui renvoie la concurrence dans les cordes.         

                                      

Titres de l’album :

                   01. Bloody Harvest

                   02. More Blood, More Kills

                   03. Plague Dominion

                   04. Silence, Order, Equilibrium

                   05. Martyrdom

                   06. Pain, Torture, Tears

Bandcamp officiel

VK Officiel


par mortne2001 le 04/01/2021 à 17:55
80 %    145

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Gargan
membre enregistré
06/01/2021, 09:15:31

Les cenobites pas tranquilles, en somme.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Kairos

"Embrasse moi, j'ai le scorbut !"

28/01/2021, 09:08

Bones

"Quand on a la bouche qui sent les pieds, c'est qu'on a les dents qui se déchaussent."

28/01/2021, 07:06

Perry

Punaise, ce que c'est nul!

27/01/2021, 20:41

Bones

J'ai jamais pu encaisser les QCM.

27/01/2021, 16:44

Humungus

Moi penser tout pareil.

27/01/2021, 15:56

Solo Necrozis

Pareil, c'est quoi l'objectif, avoir Oranssi Pazuzu dans Taratata ? Je ne comprendrai jamais ce désir d'être accepté par une industrie qui n'a presque rien d'artistique et pour qui la musique est un produit à écouler en espérant en(...)

27/01/2021, 15:30

Arioch91

Meilleur album Black à capucheMeilleur album de pouêt-pouêt Metal à bouée (on enlève Alestorm sinon c’est pas du jeu)nanmé

27/01/2021, 15:17

Buck Dancer

"c'est comme le sexe, au début tu chatouilles un peu les parties visibles et seulement après tu explores en profondeur"... et c'est là où ça fait mal !!! 

27/01/2021, 15:05

Simony

Je pense que l'on peut creuser l'idée des catégories, il y en a des biens dans tes propositions Jus de cadavre  (...)

27/01/2021, 14:33

RBD

Hail of Bullets, l'excellence va decrescendo du premier au troisième album. Dans la discographie de Martin van Drunen il faut aussi citer le deuxième album de COMECON, "Converging Conspiracies", u(...)

27/01/2021, 13:25

Jus de cadavre

Les 13 catégories des Victoires Rock et du Metal 2021 !Meilleur album de Bestial War Black MetalMeilleur album de PorngrindMeilleur album de NSBMMeilleur album de Crust Punk à chienMeilleur album HM-2 Entombed-likeMeilleur album Black Metal (...)

27/01/2021, 12:11

Gargan

Quand je vois la dénomination "rock/metal", ça me fait fuir, gros effet répulsif. Non pas que j'oublie les racines blablabla mais là, ça me fait penser à de l'édulcoré pur jus, un peu comme rtl2 et son "son pop/rock&(...)

27/01/2021, 08:46

Arioch91

@Bones : merci pour Hail of Bullets, je préfère ce que je suis en train d'écouter (le premier) à ce Necroceros. Ca m'emballe bien plus alors je pense rattraper mon retard du côté de HoB plutôt que d'Asphyx.

27/01/2021, 08:07

Kairos

Ouais dsl j'ai été un peu sec, mais l'autre andouille est venu gratuitement me baver sur les rouleaux... J'aurais dû employer l'adverbe "cordialement" à la fin de mon précèdent post. 

26/01/2021, 16:03

Bones

Mouais, mais par contre je vais rapidement le réécouter pour voir si mon approche a évolué. C'est vrai qu'il est réputé...  j'ai sans doute raté le coche.

26/01/2021, 13:14

Arioch91

@Humungus : SIC... And Destroy !   Comme disait Coluche : la politique ? C'est quand on est poli et qu'on a(...)

26/01/2021, 10:45

Arioch91

@Humungus : je confirme pour The Rack. Plusieurs fois j'ai essayé mais sans jamais accrocher.Y a des albums comme ça

26/01/2021, 07:56

Humungus

Toujours "intéressant" (SIC !!!) quand la politique s'insère ici... ... ...

26/01/2021, 07:38

Humungus

Ne pas "rentrer" dans "The rack" ?!?!Bizarre étant donné la monstruosité de cet album...Quoi qu'il en soit, je plussoie sur HAIL OF BULLETS !Pis n'oublions pas le merveilleux GRAND SUPREME BLOOD COURT non plus hein !!!(...)

26/01/2021, 07:35

Arioch91

@Bones : merci pour l'idée, vais m'écouter les trois albums de Hail of Bullets, juste histoire de rattraper mon retard concernant le père Van Drunnen.

25/01/2021, 20:12