Split

Maudits, Saar

30/09/2022

Source Atone Records

Un format, deux groupes, un style, deux visions. Tel est le programme proposé par ce split partagé par deux groupes qui se connaissent et qui s’apprécient mutuellement. Un programme riche malgré le tracklisting réduit à la portion congrue, et vingt-cinq minutes de musique à part, entre mélancolie, résignation, bande-originale, Doom, Post Rock, Post Hardcore, et un seul point commun : l’absence de chant. Difficile à vendre à des foules plus adeptes de chant hurlé ou guttural, et encore plus à un public qui n’a cure des longues digressions planantes et/ou agressives, un public peu sensible à ces divagations oniriques, et qui cherche désespérément un gimmick facile auquel se raccrocher.

Mais en accouplant en tout bien tout honneur deux groupes comme SaaR et MAUDITS, il ne fallait pas s’attendre à une engeance bien polie et silencieuse. Le bébé accouché est un petit monstre très costaud, qui semble avoir déjà vécu cent vies, et qui s’impose sur un parcours jusqu’à présent impeccable. Allait-il se montrer à la hauteur des attentes suscitées par l’association de ces deux noms ?

Evidemment.

SaaR voulait travailler avec MAUDITS, MAUDITS respecte SaaR, la politesse n’en finit plus, comme les deux longues pistes de cet EP. D’un côté, SaaR, qui a joué la sécurité en enregistrant sa partition sous la houlette de l’incontournable Francis Caste (HANGMAN’S CHAIR, REGARDE LES HOMMES TOMBER) au studio Sainte Marthe, Caste s’occupant en outre du mix et du mastering. De l’autre, MAUDITS, qui a fait appel à Frédéric Gervais pour le mix et le mastering au studio Henosis (MISANTHROPE, PENSEES NOCTURNES). L’entre-deux ? Une musique évanescente, parfois très lourde et agressive, contemplatrice, évocatrice, et sujette à des interprétations très personnelles du fait de son absence de textes.

Absence de texte, mais pas de textures. Chacun de leur côté, les deux groupes sont restés fidèles à leur démarche, et nous offrent un titre chacun empreint de beauté, de violence, et d’ambitions. Et pour parvenir à ce résultat sans tâche, chacun a appliqué une méthode différente.

MAUDITS a choisi d’enregistrer la batterie seule, dans sa partie intégrale, avant de se greffer dessus. Un beat comme un autre a été choisi, avant que le groupe ne suive des directions multiples. Doom/Sludge/Post, musique de film, liberté de ton, on trouve de tout sur ce fascinant « Breken Pt.1-2-3 », long de plus de quinze minutes. Ce voyage au long cours est une véritable expérience sensorielle qui s’inscrit admirablement bien dans l’œuvre globale du groupe depuis ses débuts. Toujours aller plus loin, aller plus long, pour déstabiliser l’auditeur et l’obliger à voir la réalité différemment. Une pièce conséquente donc, la plus longue que le groupe a jamais gravée, pour se dépasser, et atteindre les sommets d’un Post Metal loin des clichés les plus élitistes. Belle démonstration, belles humeurs, belles couleurs et monochromes, pour un dessin en desseins animés, animation des sens et essence même d’une beauté picturale traduite en musique.

SaaR, sans prendre le contrepied, a joué la sécurité d’un titre sous la barre des dix minutes. Ce qui n’a pas empêché le groupe d’y caser un maximum d’idées, parfois violentes, parfois douces et enivrantes, pour lâcher un « Loved », que l’on aimera effectivement à la folie. Et la folie qui dirige le groupe dans ses cauchemars et rêves les plus fous se matérialise par des percussions hypnotiques à la NEUROSIS, d’énormes riffs lancinants à la ISIS, et un découpage pastoral à la MONO.    

SaaR exploite donc son plein potentiel, et nous offre un morceau à plusieurs dimensions, qu’il convient d’écouter et d’écouter encore pour en appréhender toute la beauté dans la simplicité.

Beaucoup penseraient que sans chant, un split n’a pas le potentiel pour s’imposer. Ces faces partagées par SaaR et MAUDITS sont l’exact contre-argument, et redonnent ses lettres de noblesse à l’exercice Ô combien difficile du split, sorte de fausse compilation sur laquelle plusieurs groupes tirent la couverture à eux.

Ici, la couverture est tirée vers vous. Une sorte de respect, de politesse créative. Pour rester au chaud d’une musique émouvante.               

    

         

Titres de l’album :

01. SAAR - Loved

02. MAUDITS - Breken Pt.1-2-3


Maudits Facebook

Maudits Bandcamp

SaaR Facebook 

SaaR Bandcamp


par mortne2001 le 22/09/2022 à 18:06
85 %    145

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16