Storm of Steel

Nightstryke

16/10/2020

Skol Records

Pendant très longtemps, j’ai pensé que BLACK SABBATH et LED ZEPPELIN étaient les deux groupes qui avaient le plus influencé les musiciens Hard Rock des décennies suivantes. A un moment donné, je me suis même dit que KISS ne devait pas être loin derrière eux. Ce qui n’est pas illogique en soit, même en faisant abstraction de leur talent, puisqu’ils furent les premiers. Les premiers à jouer du Hard-Rock, les premiers à jouer du Heavy-Metal, et les premiers à jouer du Glam Rock, ce qui leur confère une ancienneté non négligeable et un impact l’étant encore moins. Mais avec le recul des années, et avec cette déferlante de groupes piochant dans le passé de quoi lui rendre hommage, je me rends compte que le groupe qui a laissé l’empreinte la plus durable est peut-être IRON MAIDEN. En effet, en découvrant chaque semaine un nouveau représentant de la NWOOSHM (New Wave of Old-school Heavy Metal), je m’aperçois que Steve Harris et sa bande ont traumatisé des générations de musiciens, et pour cause, puisqu’eux aussi étaient les premiers. Les premiers à révolutionner le Metal en y ajoutant une bonne dose de violence, presque Punk dans les faits, et les premiers à synthétiser l’esprit épique de la NWOBHM pour la vulgariser auprès du public. Et entre le chant lyrique de Dickinson, la basse épileptique et ronde de Steve Harris, et ces fameuses tierces empruntées à THIN LIZZY, il y a de quoi copier sans se demander si la purge va tenir du plagiat ou de la révérence effective. Prenez par exemple les finlandais de NIGHTSTRYKE, archétype du combo qui reprend à sa sauce des recettes éprouvées depuis l’orée des années 80. Sous couvert d’une musique franche et noble, les originaires de la petite ville de Järvenpää nous servent encore chaud un second album qui s’évertue à utiliser les ficelles de MAIDEN (avec une petite touche de SAXON et RIOT pour diversifier un peu) pour mouvoir la marionnette Storm of Steel, leur second album et sans doute le plus beau salut de la main à la génération 80.

Fondé en 2015, le quatuor (Rami Hermunen - guitare/chant, Juho Karppinen - guitare, Vilppu Nurminen - basse et Antti Selenius - batterie) nous a déjà gratifiés d’un premier jet il y a trois ans, avec un Power Shall Prevail qui en disait assez long de son titre sur ses intentions. Guitares rageuses en avant, mélodies proéminentes, rythmique pulsée, chant harmonieux mais hargneux à la RAVEN, pour un passage en revue de toutes les qualités les plus rattachées à l’invasion des groupes européens des années 80/81. On appréciait alors leur art de la citation dans le texte, et aujourd’hui, trois ans plus tard, les finlandais ont porté cet art à son paroxysme, en signant le plus beau tableau dépeignant MAIDEN dans son propre contexte. Produit et masterisé par Bart Gabriel (HEXX, CIRITH UNGOL, PAGAN ALTAR) et mixé par Cederick Forsberg (CRYSTAL VIPER, BLAZON STONE), Storm of Steel est même flanqué d’une de ces pochettes héroïques que les groupes d’époque affectionnaient tant, et livre une performance hallucinante de fidélité qui fait craquer malgré ses similitudes et ses trucs piqués dans les poches mêmes des anciens héros. Car après une courte intro efficace, le doute n’est plus permis à l’écoute de « Read The Omens », IRON MAIDEN est dans la place, et malgré une intro plus Hard que Heavy, la suite nous prouve que les NIGHTSTRYKE ont bien relu leur bréviaire de la perfide Albion, et on se prend à rêver d’un Brave New World resitué dans le Londres de 84/85. Même sens de l’à-propos mélodique, même voix qui ne manque pas une occasion de monter dans les aigus, même basse frappée des doigts avec dextérité, et même ambiance belligérante.

Pour autant et malgré ce rapprochement inévitable, les NIGHTSTRYKE ne sont pas qu’un simple clone habile et doué de la vierge de fer, et savent aussi laisser quelques annotations moins évidentes, passant en revue le patrimoine d’il y a quatre décennies avec un brio d’enfer. En choisissant l’option « dure » de la NWOBHM, les quatre musiciens n’hésitent pas à appuyer sur la pédale d’accélérateur pour flirter avec le Speed gentil à la DIAMOND HEAD/RIOT, et « Dogfight » de proposer une montée dans les tours qui ne ménage pas les cervicales. On note alors que le combo n’a pas l’intention de se laisser enfermer dans une petite case, et sa façon de mélanger les astuces d’ENFORCER et HAUNT est tout à fait délicieuse. On retrouve d’ailleurs cette propension à enflammer les débats lors de la conclusion « Storm Of Steel », qui témoigne très bien de la vitalité de la scène européenne de l’orée des eighties. A la manière d’un SATAN qui n’oubliait jamais les harmonies derrière les BPM, NIGHTSTRYKE propose donc un Heavy Metal rapide plus qu’un Speed timide, et d’ailleurs, la majorité des compositions préfère admettre un mid ou up tempo efficace, plus qu’un mitraillage à la caisse claire.

Du côté de l’expression la plus flamboyante, les amateurs de pièces emphatiques et démonstratives seront servis par le déluge de sextolets et la marche appuyée de « Deathstalker » qui permet à Juho Karppinen de faire montre de son panache en solo, tandis que la voix de Rami Hermunen suggère un joli mélange des timbres de John Gallagher et Paul Davidson. On est assez bluffé par le talent d’un groupe qui ne fait que recycler, mais qui le fait avec panache, et qui se permet même des stances plus personnelles, comme ce très délicat et ciselé « Chains Of Faith » qui sans renoncer à la puissance, laisse l’émotion percer. NIGHTSTRYKE a même eu la clairvoyance d’arrêter son second sprint sous la barre des quarante minutes pour éviter de se répéter, ce qui confère à Storm of Steel des allures de petit bijou soigné dans les moindres détails. Certes, les musiciens n’évitent pas une légère redite et petite inflexion dans l’inspiration (« Stranger's Blade » du MAIDEN réchauffé au micro-ondes malgré un break sympathique), mais globalement, ce second jet fait clairement partie du haut du panier nostalgique de cette année 2020.   

 

                                                

Titres de l’album:

01. Black Lotus

02. Read The Omens

03. Deathstalker

04. Dogfight

05. Chains Of Faith

06. Nosferatu

07. Knee Deep In The Dead

08. Innominatu

09. Stranger's Blade

10. Storm Of Steel


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 07/08/2021 à 19:10
80 %    644

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Interview de NESTOR

Chief Rebel Angel 25/06/2022

Interview

The Ocean + PG Lost + Psychonaut

RBD 10/06/2022

Live Report

NECROWRETCH + HEXECUTOR + LORD GALLERY / Rennes (Ubu)

Jus de cadavre 01/06/2022

Live Report

Agressor + Mercyless

RBD 28/05/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Ouch !!!Intrigué par vos commentaires, je me suis laissé tenté à une écoute (l'aurai-je fais sans cela ?)...Puis deux...Puis trois...Claquasse !!!Alors effectivement, rien de nouveau sous le soleil, mais un cassoulet r&eac(...)

25/06/2022, 07:22

Jus de cadavre

Ben putain ! Je pensais pas apprécier du Megadeth comme ça un jour ! Même le chant de Dave le canard est pas repoussant ! Incroyable. Et le clip a de la gueule.

25/06/2022, 00:44

Arioch91

D'accord avec Simony. Les vieux groupes de Thrash ne valent plus le pet. Mais Megadeth arrive encore à se hisser au-dessus.J'avais bien aimé Distopia, je me laisserai tenter par ce nouvel album.

24/06/2022, 20:45

Moshimosher

Franchement, il déchire ce clip !

24/06/2022, 19:53

Humungus

Moi je vénère MANOWAR !Hormis "Warriors of the world" et "Gods of war", la discographie est absolument exceptionnelle.

24/06/2022, 18:32

Simony

J'ai arrêté de suivre le groupe lors de la sortie de United Abominations que je trouve terriblement poussif pour arriver sur du bourrinage sans âme (tout comme le TESTAMENT, KREATOR, DEATH ANGEL, ajoutez ici n'importe quel nom d'un groupe de Thrash des '80s (...)

24/06/2022, 12:36

Chemikill

Super bon

24/06/2022, 12:24

Buck Dancer

Rien de nouveau sous les riffs ( Dystopia/Black Friday /Rust in Peace.... Whiplash, ah non, trompé de groupe) mais putain, comment ça envoie \m/ La seconde partie est vraiment énorme. Vivement la suite. 

24/06/2022, 10:55

Deathcotheque

Une tournée ou un évènement spécial pour les 20 ans du groupe ? Ca serait dommage d'en rester là après le dernier EP qui est tout bonnement excellent !

23/06/2022, 23:54

Arioch91

De prime abord, j'ai l'impression d'entendre toujours la même chanteuse sur les 5.Aucune ne se distingue de ses copines.Anneke n'est pas prête d'avoir une concurrente.Je passe mon tour.

23/06/2022, 20:42

Sphincter Desecrator

Moi j'aime MANOWAR!   J'aime leur attitude de trou du cul, et surtout j'adore leur musique.@ Sa(...)

23/06/2022, 20:11

RBD

Et dire que c'est le premier groupe que j'ai vu jouer à la reprise des concerts à la rentrée 2021. Je me demande si les collaborations avec Igorrr n'ont pas donné envie à J-B Le Bail de faire d'autres choses moins extrêmes dans l'a(...)

23/06/2022, 16:13

Satan

Manowar, le seul groupe à braquer tous les promoteurs de la planète. Avec un égo si surdoimensionné, rien d'étonnant dans le fond même si c'est aussi risible que leur musique.

23/06/2022, 13:01

Deathcotheque

Je l'ai senti venir avec le dernier album et les interviews données à l'époque. On sentait déjà que quelque chose n'était plus ou ne pourrait plus être.Heureusement qu'ils partent sur une note haute avec leur nouvel EP qui(...)

23/06/2022, 10:53

Jus de cadavre

Cancelowar.Quel indécence en tout cas. 

23/06/2022, 09:19

Buck Dancer

Je leur souhaite de bien profiter de ce dernier concert au Hellfest. Witnessing the Fall était vraiment un excellent album 

23/06/2022, 09:09

Humungus

Tout pareil.Même si moi c'était pour le GRASPOP, 4 jours de fest (5 en comptant la veille au camping), pour un quarantenaire, c'est duraille.Bon... En même temps, je disais déjà ça y'a 10 ans hein !

23/06/2022, 08:15

Humungus

L'histoire se répète... ... ...

23/06/2022, 08:08

Steelvore 666

Merdowar.

23/06/2022, 07:22

Steelvore 666

Y'a du bon là !!!!!!!!!

23/06/2022, 07:21