Survival Mode

Disorientation

01/12/2023

Autoproduction

Anecdote toujours importante. Et cocasse parfois, dans le cas de ce jeune duo aux aspirations étranges. Plantons le décor.

Daniel Daris (guitare/basse), joue son premier show dans un fast-food. Le Black/Death proposé est direct, mais l’audience est condensée. Pas plus de quatre personnes dans le public ce jour-là, dont Marie-Claude Fleury (chant/hautbois/cor anglais/programmation). Logiquement, l’histoire aurait pu s’arrêter là, mais les deux musiciens se trouvent des points communs, et décident de tenter le coup d’une aventure pas comme les autres, loin des canons de la mode musicale, pour accoucher d’un style aussi bizarre que violent. Sur The Metal Archives, on ne s’embarrasse pas de principes, et on qualifie la collaboration de Gothic/Doom/Death Metal. Pratique quand on n’a pas envie de se creuser la tête, ou qu’on souhaite à tout prix coller une étiquette sur une musique libre.

Et la musique de DISORIENTATION évolue justement sur un plan espace/temps différent. Enregistrant sur du matériel de fortune et dépassé depuis des années, des guitares cheap et des effets faciles, Daniel et Marie-Claude se concentrent donc sur leur inspiration, développant leur originalité à grands coups de changements de direction, et d’intégration d’instrumentation iconoclaste.

Et pour une fois, pas de saxo à mettre en avant. Cet instrument qui sert souvent de caution à l’avant-garde pour mériter son étiquette est aux abonnés absents, ce qui n’empêche guère Marie-Claude de souffler. Dans un hautbois, dans un cor, pour obtenir des sonorités étranges et légèrement faussées, le tout souligné de sa voix de caméléon, capable de grogner Black, de geindre Gothique, et de vocaliser symphonique.

DISORIENTATION nous offre donc un deuxième EP, deux ans après cet éponyme qui avait chatouillé la curiosité de l’underground. Les progrès accomplis sont clairement quantifiables, tant Survival Mode augmente toutes les doses, l’originalité, la brutalité, la singularité, et donne parfois le sentiment d’offrir un cadre extrême à une diva de la trempe de Diamanda Galas, même si l’agence de promotion préfère citer les plus classiques FEAR OF GOD, CRISIS, SHOW OF BEDLAM, LIVA, ou CELTIC FROST.

Pas faux, mais pas totalement vrai non plus. Si la tutelle de FEAR OF GOD peut se sentir au détour d’une inflexion vocale rauque, si l’esprit de contradiction opératique du CELTIC FROST d’Into the Pandemonium a pesé sur le pour et le contre des plans assemblés avec malice, le reste est assez flou, trop pour être réduit à un parrainage classique.

Yoko ONO, Diamanda GALAS, MYRKUR, PARADISE LOST, DEATHSPELL OMEGA, la scène extrême expérimentale japonaise, et même parfois les lyriques NIGHTWISH, tout est compris, le service aussi. Avec une frontwoman aussi unique que Marie-Claude, DISORIENTATION peut s‘appuyer sur une créativité incroyable, histoire de bien expliquer pourquoi ce nom a été choisi parmi tant d’autres. Et en faisant preuve d’un peu d’imagination, on visualise assez bien une Castafiore de studio se laissant aller aux joie du LSD, pour enregistrer une œuvre absconse, dérangeante, psychédélique, bruitiste et dadaïste et s’écarter du chemin bien tracé de l’opéra et de toutes ces obsessions classiques jouées sur un orgue Bontempi encore en état de marche.

Nina HAGEN qui traîne dans les couloirs, Haendel qui compose pour Frank ZAPPA et les MOTHERS, un voyage sans repères, mais qui fait un bien fou dans une époque standardisée à outrance et plus occupée à regarder en arrière qu’à innover vers l’avant. En trois morceaux seulement, le duo se fait une place confortable sur la scène canadienne contemporaine, défiant même les VOÏVOD en termes de liberté artistique.

Du Classique joué par deux bargeots qui ont de faux airs de couple de serial-killers de mélodies et autres structures classiques. Pas question de se reposer sur d’éventuels lauriers, il faut composer de biais, et déstabiliser l’auditeur pour qu’il ne raisonne plus en espace tridimensionnel.

Car ici, on réfléchit quantique, et on oppose une quatrième donnée temporelle à l’équation. Une sorte de vintage futuriste, un cyberpunk rétro, et une énergie subatomique qui fait trembler les murs de 2023, déjà agonisante de ses deux derniers mois. Une sacrée bonne surprise, et un EP magique, tragique, lysergique, qui nous plonge dans un univers à la Rank Xerox.

Je ne sais pas si les DISORIENTATION jouent live, mais si tel est le cas, qu’ils évitent les fast-food, les bowlings, les salles de billard et autres lieux de rencontres sociales trop mainstream. A la rigueur, une boulangerie à 4h du matin semble la meilleure option.

La plus adaptée à cette musique nonsensique, addictive, et folle.                    

        


Titres de l’album:

01. Dissociation

02. Jaded

03. Dark Side


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 30/11/2023 à 16:45
85 %    391

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

@ Gargan : en parlant du best-of de Pestilence, les fans ont tellement gueulé qu'ils ont changé de visuel !  &(...)

05/03/2024, 11:42

Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24