The Dark Hereafter

Winterfylleth

30/09/2016

Candlelight Records

Je suis assis devant mon clavier depuis un bon album et demi, laissant WINTERFYLLETH me tambouriner le tympan sans relâche, néanmoins, les mots me manquent. Je ne dirais pas que ce cinquième album m’est indifférent, non… Cependant, je n’ai que peu de remarques à faire à son sujet. Cela est sûrement dû à un manque d’attention de ma part, car bien-sûr, je ne peux m’empêcher de chipoter à gauche et à droite.

Essayant de me recentrer sur la musique des anglais, son contenu émotionnel m’envahit l’esprit. La simplicité des atmosphères ainsi que celle des mélodies se veulent efficaces, mais me plongent dans une certaine léthargie. Pas toujours désagréable, ce second état me permet d’explorer plus en profondeur leur univers naturel et pur où les sentiments prévalent sur la technique. Après une amorce un peu longue, The Dark Hereafter commence à fonctionner pour moi, surtout lorsque que les vocaux s’engagent sur des sentiers moins battus, dévoilant une autre facette poétique de ce black metal britannique. Cela dit, si j’apprécie le panorama auditif que cet opus me procure, je ne peux négliger le fait que le matériel proposé est un peu mince. En effet, sur les cinq titres, un avait déjà été réalisé en tant que bonus sur la version digipack de The Divination Of Antiquity et un autre s’avère être une reprise d’ULVER. Toutefois, cela n’entache en rien la qualité de l’objet.

Si on laisse le néant envahir nos pensées, se laissant glisser doucement dans ce petit univers de forêt sombre baignée de brouillard, WINTERFYLLETH parvient à nous toucher, nous faire visiter son antre et son histoire. Pour ceux qui aiment l’aspect technique et décortiqué de la musique, ils risquent de se faire chier. Je dirais que The Dark Hereafter est un excellent choix afin de favoriser l’introspection, la quiétude et constitue même un agréable accompagnement pour une bonne nuit de sommeil.

Titres de l’album :
1. The Dark Hereafter
2. Pariah's Path
3. Ensigns Of Victory
4. Green Cathedral
5. Led Astray In The Forest Dark

Page Facebook officielle


par arnaudvsk le 02/01/2017 à 07:00
80 %    513

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

TEMNEIN

youpimatin 10/08/2020

Down 2009

RBD 08/08/2020

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Les Enfants du Cimetière

mortne2001 20/07/2020

Chimaira 2008

RBD 16/07/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Riffs hypnotiques, chant excellent, merci pour la découverte.

10/08/2020, 13:36

Humungus

Phil is god.

10/08/2020, 10:38

Humungus

Pour l'avoir croisé back stage il y a quelques années, je confirme que ce type est la gentillesse même.

10/08/2020, 10:36

adq

En meme temps en piccolant et se shootant non stop c'est quasi inevitable maheureusement,,,

10/08/2020, 10:30

adq

connais pas mais merci pour la news people

10/08/2020, 10:28

Raumsog

Ouch c'est dur ça... Outre la carrière qu'on lui connaît, le type a quand même l'air foncièrement hyper sympa donc vraiment bonne chance à lui, "get the damn deal done" comme il dit!

10/08/2020, 09:26

LeMoustre

Entre lui et le cancer de LG Petrov, quelle tristesse.

10/08/2020, 08:57

Nubowsky

Quel dégoût..

10/08/2020, 07:11

Kerry King

Putain de chanteur LG ! La famille Metal est avec lui !

10/08/2020, 00:23

RBD

Tout à fait en phase avec cette présentation ! J'ai découvert le groupe avec cet album et j'ai été conquis. Je l'ai pris plutôt comme du Death Sludge à la Ulcerate et compagnie, dans une version plus accessible que les autres classiques de ce style que le groupe rejoint dès ce coup de maîtr(...)

09/08/2020, 22:50

RBD

Belle histoire dans cette épouvantable tragédie. Il doit y en avoir d'autres. Nervecell est un très bon groupe de Death brutal que je suis depuis leur premier disque.

09/08/2020, 21:53

RBD

Allons bon ! Tous nos voeux de force et de rétablissement.

09/08/2020, 21:47

Buck Dancer

J'ai d'abord eu peur en pensant qu'il était décédé, et vu ma réaction cela m'aurait fait un vrai choc, mais bien mauvaise nouvelle.
Allez LG, nique lui sa gueule à ce putain de cancer.

09/08/2020, 20:17

Buck Dancer

Vu en 2012 au Bataclan et j'ai pris un pied énorme. Et au contraire de toi RBD, j'ai eu cette sensation de spontanéité, qui manque cruellement a 99% des groupes metal que j'écoute. Phil hésitait pas à stoppé un morceau en plein milieu, pour mieux le recommencer ensuite, parce que le public ne(...)

09/08/2020, 16:32

KaneIsBack

Dans le genre LDOH-worship, c'est plutôt bon. Dommage que ça soit si court !

09/08/2020, 11:33

Jus de cadavre

2009 était sans doute l'une des meilleures année pour voir Down sur scène. Phil était sobre, son chant redevenu plus juste (forcément sans abus c'est plus facile), le groupe dans son ensemble était touché par la grâce. Ils avaient sorti 2 ans auparavant un album cathartique ou toutes leurs t(...)

09/08/2020, 11:01

LeMoustre

Deja épuisé

08/08/2020, 13:32

Buck Dancer

Par contre, quand même fort de voir que la sortie d'un morceau de Gojira est devenue un évènement mondial dans la scène metal.
Les mecs sont vraiment au sommet.

07/08/2020, 18:44

RBD

Ça fait rebut retravaillé des sessions de "Magma". Le clip cartoon à base de prêche écolo dans l'air du temps avec références ciné évidentes peut agacer ceux qui préfèrent un Metal plus obscur et rebelle, c'est sûr. Mais ces thèmes ne sont pas nouveaux du tout chez Gojira. La référenc(...)

07/08/2020, 12:24

Satan

A Kairos : Exactement. Il est l'homme de l'ombre, une sorte de fil-rouge. D'ailleurs souvenons-nous comment Abbath galérait à la guitare sur la tournée de "Blizzard Beasts" (si mes souvenirs sont bons).

07/08/2020, 12:20