BLACKENED CORVUS, combo de metal mélodique (et bien plus encore) vient de sortir un premier album des plus prometteur. Une interview avec Thierry le guitariste s'imposait ! 

Salut Thierry! Peux-tu te présenter et présenter le groupe ?

Salut, je suis guitariste. Le groupe est composé de Vincent à la batterie, Gilles à la guitare, David au violon et au chant et enfin Philippe à la basse et au chant. La formation date de 2012.

Comment les membres du groupe se sont-ils rencontrés et quel est votre background musical à chacun ?

Tout est parti de Vincent qui nous connaissait tous individuellement et nous a réunis pour commencer cette aventure.Ça s’est fait assez simplement en faisant connaissance autour d’une bière puis on a rapidement organisé la première répétition. Les cinq membres ont tous un bagage musical assez important avec des parcours bien différents, au sein d’un ou plusieurs groupes.Je connaissais déjà Philippe puisqu’on jouait ensemble dans un autre groupe de Metal et on avait tout les deux déjà eu d’autres formations encore avant. Gilles était guitariste il y a quelques années dans un groupe de Thrash. Vince a officié dans pas mal de projets en passant par le Metal/Punk, Pop/Rock, Gothique, … Venant du classique, David est le mouton noir de la bande. Il a passé 15 ans dans 2 groupes. Le premier composé exclusivement de cordes reprenant du classique, du celtique, de l’Eastern… et un groupe de rock celtique.C’est sur cet éclectisme que repose la force de Blackened Corvus. On tente à chaque composition d’apporter une touche de tous ces univers.

Peux-tu nous expliquer d'où vient le nom du groupe ?

C’est encore une fois au batteur que l’on doit le nom du groupe. Il l’avait avant même de savoir qui le rejoindrait.Pour faire simple : « Blackened » en référence au morceau du même nom de Metallica et « Corvus » en hommage aux amis disparus. À chaque décès, le hasard faisait qu’il croisait peu de temps après un corbeau, l’oiseau de mauvais augure…

Quelles-sont vos principales influences et ont-elles eu un impact particulier sur les compositions de Nevermore ?

Il est évident que nos influences ont joué un rôle important lors de la composition de notre album. Nous venons d’univers musicaux vraiment différents et c’est ce qui fait, je pense, la diversité de ‘Nevermore’. On a pas mal d’influences communes au sein du groupe et évidemment on puise de l’inspiration dans tous les styles que nous connaissons. Quand chacun apporte sans le savoir un peu de Metallica, Rammstein, Beatles, Pain, Pink Floyd, Gojira, Apocalyptica, Korn, Iron Maiden, (et même Tri Yann !) ça peut donner de beaux mélanges (des fois…). La liste est très longue, nous écoutons beaucoup de choses différentes et on se fait découvrir les uns les autres des groupes ou des styles que l’on ne connaît pas

Le violon est-il présent depuis les débuts du groupe ?

Oui, la formation n’a pas évolué depuis le début du groupe. La place de chaque instrument a été décidée assez vite et facilement. C’est un des premiers groupes avec lequel je joue où tout le monde compose et surtout trouve sa place naturellement au sein d’un morceau, et ce depuis le début.

A l'écoute de l'album, j'ai l'impression que le violon est l'instrument "star" de l'album. Il illumine les compositions lors de ses apparitions et donne un véritable cachet, une identité au groupe. Qu'en penses-tu ?

Je pense que c’est le cas juste parce qu’on n’est pas habitué à voir cet instrument dans le metal « non celtique » (utilisé différemment dans le Pagan par exemple) mais on ne veut pas axer tout là-dessus non plus. C’est pour cette raison que le violon a aussi des parties uniquement d’accompagnement pour laisser s’exprimer les guitares ou le chant…Le but n’était pas de mettre simplement un violon qui ferait des thèmes sur une formation metal standard mais de l’associer pleinement comme un élément indissociable de la formation. Aujourd’hui, on compose davantage en mettant l’accent sur une orchestration variée avec des harmonies plus travaillées. Sur cinq instruments, on en a quatre qui peuvent faire des mélodies, alors on essaye d’en tirer profit au maximum.

C'est connu, la musique classique et le metal se marient à merveille. Avez-vous un but dans ce sens, faire intervenir plusieurs instruments classiques sur un prochain album par exemple ?

Effectivement, on a des idées qui traînent depuis un moment à ce sujet. On est déjà en train de faire des recherches pour l’amélioration du futur deuxième album. On collecte des idées, des techniques pour avoir un meilleur son…L’idée de rajouter d’autres instruments sur le prochain album est alléchante mais la difficulté est que nous avons enregistré le premier album intégralement seuls et nous le revendiquons. Rester dans le « 100 % fait maison » et envisager une orchestration plus complexe amènent quelques problématiques et soulèvent pas mal de questions. C’est pourquoi on prend de l’avance et on commence à se les poser maintenant. De toute façon, le deuxième album sera un challenge. On voudra faire mieux que le premier tout en restant intégralement indépendant.

Vos compositions sont pour la plupart très heavy et les riffs sont même parfois thrash, tout comme la voix de David qui me rappelle fortement Peavy Wagner (RAGE) pensez-vous creuser encore plus cette voie à l'avenir ?

L’avantage de notre méthode de travail c’est de pouvoir vraiment faire un peu ce que l’on veut que ça soit vraiment dans la mélodie ou carrément dans des morceaux plus heavy. Le principal est que ça nous plaise d’abord.On essaye de varier autant que possible l’utilisation des voix dans un morceau en associant les différentes voix de David et Phil. Certains morceaux sont également chantés en lead par Phil d’ailleurs, ça change complètement l’aspect du morceau. Pour ce qui est des futures compositions (qui sont déjà en cours), on y va à tâtons sans vraiment savoir ce qu’on va faire… C’est aussi la surprise pour nous.C’est difficile d’être original aujourd’hui, il y a tellement de choses qui ont déjà été faites mais on s’efforce d’avoir une approche neuve à chaque arrangement de nouveau morceau.

Des concerts sont-ils prévus en support de Nevermore ?

Nous comptons bien le défendre sur scène mais ce n’est pas si simple de trouver des dates pour un groupe de metal «amateur». On attendait l’album pour démarcher plus sérieusement et plus largement donc ça devrait se faire dans les prochains mois. On a déjà eu l’occasion de présenter l’album 3 fois en concert début novembre et d’autres dates devraient suivre assez vite, on l’espère.Quoi qu’il arrive, toutes les infos seront disponibles sur notre page Facebook.

Je te laisse le mot de la fin !

On espère vraiment que les gens prendront plaisir à écouter notre album et on vous donne rendez vous sur la route prochainement.A bientôt et merci encore.

Interview réalisée par mail le 17/11/2016

Chronique de l'album "Nevermore"

par JérémBVL le 18/11/2016 à 08:00
   676

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Iroy

Donde Nace la Verdad

Abbygail

Gun Control

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 4 + Bilan

L'Apache / 05/09/2019
Brutal Assault

Concerts à 7 jours

Belenos + Griffon + Nydvind

20/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Ultra Vomit + Astaffort Mods

20/09 : Le Rio Grande, Montauban (82)

Electric Shock + Praying Mantis + Sign Of The Jackal

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !


DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...


Mon dieu c'te pochette ?!?!
Le père Joël nous avait pourtant habitué à bien mieux merde…
On se croirait ici en main avec un album de Synthwave bas de gamme bon dieu de dieu.


Attention le site du Bikini annonce la date à Toulouse le 20 mai. C'est un mercredi, veille de l'Ascension.


Le nouveau Korn m'a l'air excellent du coup.

A mince c'est Lacuna Coil.


J’ignore le niveau d’affinité de leclercq avec le heavy speed mélodique, mais à la base c’est un fan d’extreme. Il suffit d'écouter sinsaenum, projet plus personnel et qui n’a vraiment rien a voir avec dragonforce
Perso kreator, jamais accroché, mais c’est un grand groupe et u(...)


Ca promet... Ce groupe va s'enfoncer encore plus dans la melochiasse.


Cela aurait été vraiment la grande classe il y a plus de 15 ans.
Désormais beaucoup (beaucoup !) moins.
Mais bon, cela sera toujours mieux que d'être membre de DRAGONFORCE... Ca c'est certain... ... ...


Un français dans Kreator, la grande classe ! Bravo à lui !


Malheureusement KRASSIER doit annuler sa participation à cette date pour cause de blessure d'un de ses membres. Mais vous aurez droit à des sets rallongés de CONQUERORS et FREKKR.


Yesss ! Il va falloir réviser les classiques ^^


Très chouette Chronique encore une fois ! J'attends plus rien de Korn depuis des années et j'ai l'impression que le groupe n'a plus rien à proposer depuis très longtemps. Chaque nouvel album s'essouflant à peine l'écoute terminé. Mais je vais donner sa chance a celui-ci. Le morceau "Cold" est(...)


Absolument excellent !! Vivement l'album.


Nul n'est parfait mon bon...