Time

Stonebirds

20/10/2017

Autoproduction

STONEBIRDS c'était dans mon esprit un groupe de Stoner tout ce qu'il y a de plus respectable même si les influences n'étaient encore pas trop assimilées et se ressentaient encore beaucoup trop. C'était en 2011 à la période du premier album, Slow Fly, et on pouvait sentir que le groupe avait les capacités d'aller plus loin, ce qu'il a réalisé en 2015 avec le deuxième album Into The Fog... And The Filthy Air en proposant une musique plus ambiante, plus posée, peut-être plus psychédélique voire progressive. Alors si je n'avais pas prêté attention à l'époque à cette sortie c'est que j'étais un peu passé à travers mais avec Time, le troisième album du groupe, on ressent une attraction avec cet artwork et les quelques extraits écoutés m'ont mis sur la piste, de nouveau, de ce groupe Français ayant réussi à dépasser son style de départ.

Tout d'abord, je connaissais le groupe en quatuor, il opère désormais en trio, une formule payante dans sa version studio, pour le live, il faudra attendre la possibilité de le constater. Mais, ce qui frappe c'est que le groupe fonctionne en trio dans le son, une basse, une guitare, un batterie dans l'approche générale, pas de multiplication des pistes de guitare pour grossir le son, si ce n'est sur "II", et cela donne un esprit non minimaliste mais proche du Desert Rock. Time s'ouvre donc sur une introduction "I" qui déboule sur "Sacrifice" et son mélange de Stoner, de Doom et d'Alternative Metal qui me ramène directement aux meilleures heures de DEFTONES par exemple (White Poney) ou THE PSYKE PROJECT, ce mélange de Doom Metal et de Post-Hardcore plus moderne. Alors si ces éléments peuvent effrayer au premier abord les amateurs du genre Doom, dans le propos, on reste sur quelque chose de rampant et bien gras. C'est aussi là le point de différence avec son aîné, le côté plus sombre de ce Time car si Into The Fog... And The Filthy Air explorait le côté lumineux du genre, ce nouvel album renvoie une certaine contemplation d'un esprit sombre et cela se vérifie dans les artworks, le premier avec sa pochette blanche, son visage féminin, ses traits épurés mais jolis alors que le deuxième se fait sur fond noir, un vieil homme barbu et une imagerie plus mystique.

Musicalement, vous l'aurez compris, les amateurs du premier album ont peut-être quitté le navire depuis bien longtemps mais la musique de STONEBIRDS sonne bien plus personnelle ici et peut être moins rattachable à une période, la nécessité de se laisser aller dans l'écoute de l'album, la nécessité de prendre du temps pour l'appréhender fait que l'on s'en lassera bien moins vite, d'autant plus que les arrangements sont plutôt efficaces, sur un titre comme "Blackened Sky" et ses chœurs aérés ou ses voix plus gutturales pour amener du relief, rien n'est laissé au hasard. Ensuite, on constate que la voix a un traitement à base d'effets, un choix judicieux car on se rappelle justement le chant du premier album qui, en version plus brute, manquait d'accroche. On est là dans quelque chose d'assez standard avec ces passages aériens où la réverb' est reine mais le résultat est là, comme si le groupe s'était cherché pendant un moment avant d'arriver à ce style à la croisée des chemins de différents autres et lorsqu'il décide de doubler les passages avec une voix plus rocailleuse, cela permet de casser un peu l'effet de base et de ne pas tomber dans un côté lisse.

La basse de Sylvain Collas prend également une ampleur très intéressante dans cette mixture ("Only Time", "Shutter Part 2") pouvant supporter l'architecture d'un morceau comme prendre le lead et se placer devant les autres, la formule trio permet également cela et là aussi c'est une grande réussite car le jeu de Sylvain est assez fluide mais pas trop, l'attaque peut aussi se faire puissante, là aussi pour insuffler du relief dans une musique qui a tout pour être plate. Alors c'est vrai que certains schémas ont tendance à revenir d'un morceau à l'autre comme les chœurs aérés d'"Only Time" revenant sur "Shutter Part 1" mais il y a ici suffisamment de différences entre un "Sacrifice" et "Shutter Part 2" et "Only Time" pour penser que cela fait partie d'un concept général. STONEBIRDS confirme donc ce qu'il avait laisser supposer avec la sortie du deuxième album, le Stoner (qui ressurgit sur un très bon "Animals") n'est plus la seule expression du groupe, le trio y mêle du Doom, du Progressif, du Psyche, du Desert Rock, de l'Alternatif pour créer un spectre sombre, une entité que je n'avais pas décelé à l'époque, se créant un univers musical et graphique identifiable au milieu de la masse de groupes, un changement d'orientation bénéfique qui a débouché sur ce Time qui est de loin le meilleur album du groupe, un groupe à surveiller de prêt car désormais les bases sont solides pour aller plus loin. Content de retrouver ce groupe !

Track-listing :

  1. I
  2. Sacrifice
  3. Blackened Sky
  4. Only Time
  5. Shutter Part I
  6. Shutter Part II
  7. Animals
  8. II

Site Officiel

par Simony le 05/02/2018 à 07:33
84 %    429

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Licence to Kill

mortne2001 04/06/2020

Mood Swings

mortne2001 02/06/2020

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
KaneIsBack

Jamais vu le groupe en live, en grande partie à cause de leur réputation catastrophique. Mais j'adore sur album, et ce disque, malgré ses défauts, reste une de mes références (il faut dire qu'il fait partie des premiers albums que je me suis payé). Par contre, je tiens à dire ici haut et for(...)

05/06/2020, 21:41

poybe

Perso je les ai vus il y a une dizaine d'années à la coopé de Clermont (tournée avec Moonspell, Turisas et Dead Shape Figure (là j'ai du rechercher le nom du groupe ^^)), je n'en garde pas un mauvais souvenir. Le son était bon, la prestation correcte, sans être non plus transcendante ... j'av(...)

05/06/2020, 18:45

Hair-dressing Curiosity

@ Humungus :
:-)))))

N'empêche que pour ceux qui avaient biberonné aux 4 Horsemen dans les 80's, devoir subir des curetages du prose comme Load/Reload/St Anger... bordel ! la cicatrisation des sphincters a pris du temps. C'est un peu comme les rhumatismes, ça se réveille mêm(...)

05/06/2020, 17:05

Reading Bouquinerie

Naaa, c'est de la petite série, réimprimé par paquets de 12. :-D

Raaa n'empêche j'ai hâte de lire ça ! Ca va raviver des souvenirs !
(mode "vieux con", avec ses demo tapes sous le bras)

05/06/2020, 16:51

Lifting Catastrophy

J'en viens à penser que le récit d'un BON concert de Cradle ça permet finalement de démasquer à coup sûr un pseudo spectateur qui en fait ne les a jamais vus live. :-))))))




Non allez, pas tapé !! c'était juste pour faire du mauvais esprit. :-)))))

05/06/2020, 16:47

Goughy

Je n'ai que cet album et "Beauty", vu 5 ou 6 fois, toujours en festival ou "gros concert" dons ils n'étaient pas tête d'affiche, je n'ai jamais entendu pareille bouillie sonore pour aucun groupe, même du grind de squat.
On en parle parfois avec mon pote qui me dit que je ment, qu'on les a v(...)

05/06/2020, 15:57

Humungus

4ème réédition putain !?!?
Musso n'a qu'à bien se tenir !

PS : A quand dans la Pléiade ???

05/06/2020, 13:12

Humungus

Bah écoutes, j'ai fort bien fait de ne faire aucun commentaire hier soir car tu as (d)écrit en mille fois mieux qu'elle était mon ressenti sur le sujet...
Merci Professeur Hair-dressing Curiosity.

05/06/2020, 13:10

Hair-dressing Curiosity

Je pense que c'est un tout.
S'ils n'avaient pas à ce point retourné leur veste, il y aurait eu une meilleure acceptation du look, parce qu'ils avaient un tel capital sympathie et affectif avec le public que les fans auraient évoqué ça 6 mois plus ce serait passé crème.
Mais quand (...)

05/06/2020, 12:27

Reading Bouquinerie

maLin

05/06/2020, 12:20

Reading Bouquinerie

C'est main, je viens de me délester de 46 balles. :-))))

(merci MetalNews !!)

05/06/2020, 12:20

Arioch91

Excellent ouvrage que je recommande !

05/06/2020, 07:09

Humungus

Sachant que j'ai dû les voir 3 ou 4 fois, j'ai donc eu l'immense malchance de tomber à chaque fois sur une de leurs 5 mauvaises prestations live.

The Trve Humungus.

05/06/2020, 05:22

Satan

Deux choses :
1) C'est "Whore" en non "Wore".
2) De plus, c'est le nom de l'opus qui prend des petits points (au nombre de 5) et non le titre éponyme qui s'écrit d'une seule traite.
Désolé d'être pénible mais on se doit de respecter les chefs-d’œuvre jusque dans les moindr(...)

04/06/2020, 23:18

Satan

Il est parfaitement risible que l'argument number 1 de l'époque était "ils ont coup leurs cheveux". Ça en dit long sur le degré d'immaturité de bon nombre de métalleux malheureusement.

04/06/2020, 23:05

lolo

pas mal le chat planqué dans les gradins!

04/06/2020, 15:55

Humungus

"Age tendre et têtes de con" voulais-tu dire non ?

04/06/2020, 13:07

Jus de cadavre

O'Brien est toujours dans le line-up sur Metal-archives, mais sur le post de Fisher en studio il mentionne le nom de Rutan...
"georgecorpsegrinder
Guess what I’m doing @manarecording @cannibalcorpseofficial @alexwebsterbass @erikrutanofficial #paulmazurkiewicz #robbarrett @metalbladere(...)

04/06/2020, 11:57

grinder92

Pat est sorti de prison (50000$ de caution). Je pense qu'il n'en a pas fini de ses soucis judiciaires, mais il est libre.
A-t-il composé pour le prochain album ? aucune idée...

04/06/2020, 11:47

L'anonyme

Et avec qui pour remplacer Pat 0'Brien, parce que je suppose qu'il est toujours en prison ? Erik Rutan ? D'autant plus que O'Brien compose beaucoup pour le groupe...

04/06/2020, 11:34