Under Siege

Toronto

22/05/2020

Dying Victims Productions

Si je vous parle de Speed vintage, vous allez immédiatement vous imaginer des choses en vous basant sur la production nostalgique actuelle. Vous n’aurez pas tort, et pourtant, cessez immédiatement, puisque même en disséquant la discographie des indécrottables nostalgiques de la vitesse modérée, vous ne parviendrez pas à dessiner les contours de la sortie du jour. Car les suédois de TØRONTO ne font pas les choses comme tout le monde, et n’ont pas l’intention de passer pour de gentils antiquaires revendant des répliques d’EXCITER, HELLOWEEN ou CROSSFIRE. Ces animaux-là ont préféré opter pour un passéisme clairement vigoureux et même méchamment brutal, et ont mélangé le bon vieux Speed à relents Punk des WARFARE avec leur Crust national, pour obtenir le cocktail le plus détonnant du bar. Alors ne vous laissez pas avoir par leur look prétendument Metal, ces mecs-là sont méchants comme la teigne, et incarnent la seconde ligne de greasers européens qui préfèrent éructer du MOTORHEAD que de siffler en travaillant. Fondé en 2017, le quatuor a déjà proposé deux démos, il y a deux ans, et nous étions sans nouvelles depuis Nocturnal High. Ce premier EP arrive donc à pic pour nous rassurer et reprendre contact, et autant présenter les choses comme elles sont, Under Siege est un concentré de nitroglycérine qui menace d’exploser à la moindre secousse. Retrouvant l’allant Punk et Hardcore de la première vague suédoise de brutalité, les quatre musiciens (Staffan - guitare, 79-83 - basse, Lt. Oxtreme - batterie et Eddie Flawless - guitare/chant) nous rentrent donc dans le lard comme des crevards pénètrent dans un Ikea le dimanche pour s’acheter une étagère Billy, et nous essoufflent de leurs rythmiques nucléaires et de leurs riffs vulgaires et râpeux.

Une énergie incroyable se dégage de ces huit morceaux, une énergie à la AGNOSTIC FRONT vs ENGLISH DOGS, et il est donc difficile pour moi de parler de simple Speed Metal, puisque les TØRONTO sont bien plus que ça. Bien plus vilains, bien plus cruels, bien plus rapides, bien plus virils que leurs homologues se repaissant de mélodies mièvres sur fond de BPM vaguement excités. Mais un combo entamant sa première œuvre par un morceau baptisé « Fast And Filthy » ne peut pas être envisagé à la légère, et en trois minutes et quelques, la horde speedante nous prend de plein fouet, avec une vitesse de croisière bien plus familière du Crust que du Speed de papa. Impossible de résister à cette déferlante de haine qui carbure à la bière, au bourbon et tout liquide susceptible de rendre joyeux, mais ne vous méprenez pas : les sagouins savent jouer. Leur musique est certes grasse et dégoulinante, mais leurs attaques sont précises, et rappellent les accès de rage de la scène Core des années 80, avec les DEVIATED INSTINCT, SIEGE parfois, mais leurs breaks plus simplement Metal permettent de les affilier à notre monde, ne les considérant pas perdus pour le compte dans un univers de pogo et d’épingles à nourrice. Ceci dit, pas certain qu’ils comptent se faire adopter par qui que ce soit, ou à part les fans de MOTORHEAD dopés au vice de CYCLONE, et « Fire in Sight » de transposer la furie de GBH dans un monde de Metal en fusion.

De gros punks donc, habilement déguisés en speedsters, vomissant des psaumes à la gloire de la débauche, et éructant un atomique « Frostbite Bitch » à la vitesse de la lumière, comme WARFARE nous dégueulait un « Atomic Slut ». Tout ici est rapide, enragé, effréné, sans aucune limite, comme si un gros glouton s’asseyait à table et mangeait des tripes avec les doigts, et sans serviette. Pas le temps de finasser, pas le temps d’expliquer, juste celui d’aller à fond et de haranguer l’auditeur avec de petites pépites de haine concentrée (« Mud City Maze »). Avec une poignée de titres dépassent les trois minutes, les suédois se veulent plus conséquents, et c’est à ce moment-là qu’on reconnaît les origines Metal du groupe, lorsque le riff épais mais rock n’roll de « Ride the Rails » nous coule dans les oreilles. La voix d’Eddie Flawless, distanciée, presque railleuse nous envoute comme un mauvais sort jeté par un Cronos redevenu adolescent, tandis que les guitares retrouvent le côté brut du Rock lorsqu’il commença à être joué plus sale par Fast Eddie. Mais pas d’illusions à avoir, la seule obsession de ces magouilleurs est la vitesse, et « Bunker (Under Siege) » de reprendre le rythme avec un refrain scandé comme à la parade. La production, parfaite, met en exergue la saleté ambiante et ne polit surtout pas les riffs qui ne le demandent pas, et gageons que les guitares des gus ne doivent jamais être nettoyées pour briller. En vingt-deux minutes, TØRONTO colle une gigantesque torgnole à tous ses homologues, les défiant même sur leur propre terrain avec « Lights Out At Bedlam », qui nous laisse le temps d’une intro croire que le Metal de notre enfance est toujours d’actualité. Ils foncent, ils écrasent, ils insultent, ils rasent, et le seul crédo d’Under Siege est de jouer le plus rapidement et le plus brutalement possible. Mission accomplie, vous pouvez retourner ne pas vous laver les cheveux.       

                                             

Titres de l’album :

                       01. Fast And Filthy

                       02. Fire in Sight

                       03. Frostbite Bitch

                       04. Mud City Maze

                       05. 23-11-0

                       06. Ride the Rails

                       07. Bunker (Under Siege)

                       08. Lights Out At Bedlam

Facebook officiel


par mortne2001 le 11/01/2021 à 17:31
90 %    41

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
KaneIsBack

Que c'est bon, ce son ! Le Doom/Death est un des genres de metal que je préfère, mais c'est plutôt dur d'en trouver (surtout du bon). Encore une belle découverte !

21/01/2021, 19:19

Jus de cadavre

Ah putain ouais   ! Y en a qui se sont fait sucrer leur vidéo pour moins que ça je pense sur YT !

21/01/2021, 18:06

Simony

Et c'est marqué "To Be Continued..."

21/01/2021, 17:42

Gargan

Vraiment bien foutu, que ce soit au niveau des paysages sonores que de la prod. Je me bois bien écouter ça sur un beau vinyl, installé dans un chesterfield râpé, faisant tournoyer gentiment un cognac dans son verre, le lévrier à poils ras m'app(...)

21/01/2021, 16:54

Moshimosher

J'ai le teddy bear plein de shrapnels ! Perso, ça me plaît ! 

21/01/2021, 16:49

Baxter

Réponse de Roseline : Cest quoi ce truc de sauvage, je comprends rien, par contre je sais que j'ai ordre de dire non, non ,non car le médicale buisness désire étendre son marché jusqu’à fin 2021, le temps de se goinfrer un peu encore pu(...)

21/01/2021, 14:31

Kairos

Oui certe le mot est mal choisi mais ça ne change pas grand chose

21/01/2021, 12:52

tonculpueducul

Une tentative de coup d'état... on était plus proche du cirque Pinder que d'un putsch.

21/01/2021, 12:45

tonculpueducul

A la cuisine les radasses! C'est mauvais!

21/01/2021, 12:42

Simony

Inattendu que ce groupe de la région de Nancy attérisse sur ce label. 

21/01/2021, 12:38

Seb

J'ai jamais aimé ce groupe ...

20/01/2021, 22:05

Stink

Très sympa ce clip dis donc !  

20/01/2021, 21:55

Kairos

une tentative de coup d'État avec agression sur forces de l'ordre, avec pour consequences 5 morts, t'as le droit de penser que c'est moins grave que des vitrines cassées et quelques vols, mais bon je partage pas vraiment cet avis.Je suis loin d'excuse(...)

20/01/2021, 20:41

Kerry King

Le metal est loin de ce résumé a Napalm Death ouvertement gauchiste, il y a de tout bord politique clairement, et perso je ne juge pas une personne sur ses idées politiques, je m'en branle complet. Tu peux avoir des idées plus ou moins proche de Schaffer(partie ex(...)

20/01/2021, 18:23

Moshimosher

La booze est bien acide et mes neurones me coulent dans le cœur... Une bien bonne distillation que voici ! A écouler dans le noir...

20/01/2021, 17:41

Chemikill

le solo...

20/01/2021, 12:55

KaneIsBack

Pas mal, pas mal. En tous cas un peu plus varié que le tout-venant de la production Brutal Death. Maintenant, de là à retenir le nom du groupe, il y a un pas

20/01/2021, 10:34

Moshimosher

A écouter ce morceau, j'ai tous les poils du corps qui me flagellent ! Je crois que ma crinière et cette musique ont une mauvaise influence sur eux !

20/01/2021, 01:20

Moshimosher

What a beautiful corpse! Franchement, du son putréfié comme je l'aime ! Achat sanctionné de mon sang corrompu ! Faites rouler le cercueil !

20/01/2021, 00:22

Adolf benssoussan

Ça sent la tôle tous ses chefs d’accusation, il a a au moins les couilles de défendre ses idées pas comme ici ou c’est devenu tarlouze land. 

19/01/2021, 22:35