Unsympathetic Empyrean

Xazraug

05/06/2020

Autoproduction

Matinée expérimentale en ce mercredi, mais loin de moi l’idée de m’en plaindre. C’est aux Etats-Unis que j’ai déniché ce nouveau projet aussi Black qu’Ambient, mis sur pied par un des acteurs les plus prolifiques de l’underground du Queens. Colin J. Marston, musicien de New-York a donc étudié la musique au lycée et à la fac, mais est surtout réputé pour ses talents de producteur et d’ingé-son, qu’il utilise avec efficience dans son studio The Thousand Caves du Queens. Ce qui ne l’empêche nullement d’exercer ses autres talents d’instrumentiste et de compositeur au sein d’un nombre conséquent de combos, dont BEHOLD THE ARCTOPUS, DYSRHYTHMIA, ENCENATHRAKH, INDRICOTHERE, KRALLICE, REJOICE! THE LIGHT HAS COME, GORGUTS, BYLA, COLIN MARSTON, DOMESTIGRIND, GLYPTOGLOSSIO, SAILORS WITH WAX WINGS, et WHITE MOTH sont quelques exemples probants. Son projet le plus connu reste néanmoins BEHOLD THE ARCTOPUS, proposant une sorte de Metal progressif et technique et au sein duquel il manipule la « Warr guitar », dont le registre couvre celui d’une basse et d’une guitare. Nous avons donc affaire à un musicien pointu, qui cherche sans cesse à repousser ses limites et celles d’une originalité qui se matérialise dans les compositions qu’il propose. Ce nouveau projet, XAZRAUG développe quant à lui un Black Metal assez inhabituel, principalement instrumental, strié d’influences internes et externes, et qui ose des chansons très longues, évolutives, chaotiques, mais néanmoins mélodiques, intrigantes, aux constructions parfois inextricables, et au propos ineffable. Unsympathetic Empyrean est donc le premier chapitre de cette nouvelle aventure dont on ne connaît pas encore les ambitions, et qui pourrait s’avérer one-shot tout autant que concept à long terme.

Une fois de plus, Colin se charge de tout (guitare, batterie, programmation, basse, synthés), bidouille le tout dans son studio avant de lâcher le produit fini dans la nature. Les fans de BM expérimental mais âpre seront donc ravis d’apprendre qu’une nouvelle créature difforme va rejoindre leur bestiaire de l’horreur, et il reste très difficile de baliser le terrain couvert en faisant appel à des références connues. Tout au plus pourra-t-on évoquer DODECAHEDRON, WOLVES IN THE THRONE ROOM, DEATHSPELL OMEGA, mais plus au titre de repères que de références vraiment précises. Et en débutant son premier album par un énorme pavé de plus de douze minutes, « Relentless Ignorance », Colin ne cherche pas la séduction facile mais oblige l’auditeur à réfléchir aux tenants et aboutissants d’une telle entreprise. Son gigantesque, un peu rêche mais efficace et précis, évolutions basées sur le ressenti et non la logique, imbrications ésotériques, plans qui se succèdent sans vraiment suivre de fil rouge, violence parfois éclatante et parfois plus larvée, pour un effort qui en demande beaucoup. Impossible d’écouter ce premier LP d’une oreille distraire sous peine de perdre le fil, mais le côté Lynchien de l’affaire n’est pas inintéressant, la réalité des faits cédant parfois la place à des scènes oniriques dignes d’un cauchemar de Dante. Si les segments pris individuellement ont des qualités intrinsèques, c’est l’ensemble qui impressionne le plus, avec ce déluge de sons qui nous tombe sur la tête comme une tempête de prophéties de mauvais augure, et si le chant de Colin brille par son absence, quelques litanies vocales lugubres viennent agrémenter le tout d’une touche horrifique bienvenue.

« Grim and Unhallowed Entitlement » continue sur la même lancée, oppose des blasts à des riffs assez simples et directs, alors que les nombreuses cassures viennent interrompre l’avancée de leurs harmonies éthérées jouées au synthé. Résolument brutal, mais de temps à autres plus accessible, Unsympathetic Empyrean est toutefois réservé à la frange la plus extrême des fans de BM, ceux rompus à l’exercice de l’avant-garde et de l’expérimental, et capables de tenir un bon quart d’heure en n’ayant qu’une pièce à se mettre entre les oreilles. Mais l’atmosphère de grandiloquence en déliquescence, la moiteur de l’ensemble, son caractère cryptique ne manquent pas de piquant, et en faisant allusion à toutes les excroissances les plus ultimes du Black (Noise, Ambient, Symphonique), Colin parvient à dessiner un enfer tout à fait recommandable, même si les pistes donnent parfois le sentiment d’avoir été découpées de façon aléatoire. « Unsympathetic Empyrean » continue le travail de sape avec plus de quatorze minutes de délire sonore, utilisant tous les moyens à sa portée pour déstabiliser, insérant des chœurs bizarres au lointain pour faire passer une pluie acide de guitare en pleine décomposition. Break plus rythmé, modulations étranges, mélodies maladives, le tout donne parfois l’impression d’avoir été capté dans une crypte en convergence d’un espace-temps différent, enregistré par un module capable de fixer sur bande une musique d’une autre époque. C’est surtout la juxtaposition des lignes de chant évanescentes et la crudité de l’instrumental qui donne ce sentiment, comme la superposition de deux bandes différentes. L’ensemble peut paraître un peu long avec une heure au compteur, mais avec les voix féminines à la 4AD de « Arboreal Detestation », et le final dantesque et effrayant de « Ruinous Sepulchral Delusion » (totalement Ambient, presque Doom parfois, mais funèbre et macabre), Unsympathetic Empyrean flotte dans les limbes du mystère et finit par devenir hypnotique et fascinant.

Un LP qui ne s’adresse pas à tous les fondus de BM, spécialement ceux qui l’apprécient direct et sans fioritures, mais qui comblera les amateurs de mystère musical et d’occultisme progressif.                                

         

Titres de l’album :

             01. Relentless Ignorance

             02. Grim and Unhallowed Entitlement

             03. Unsympathetic Empyrean

             04. Arboreal Detestation

             05. Ruinous Sepulchral Delusion

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 22/11/2021 à 17:03
80 %    42

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report

Lofofora + Verdun

RBD 01/11/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Mamoushka

Si Vivian Slaughter est UN MUSICIEN, le rédacteur est UNE TRUITE

26/11/2021, 19:05

Humungus

J'étais passé totalement à côté de cette "news"...J'aurais dû poursuivre sur ma lancée.

26/11/2021, 08:38

Humungus

Erratum : Vivian Slaughter est une femme.(C'est d'ailleurs la femme de Maniac)

26/11/2021, 08:32

Eric

Merci du plaisir d écouter cette musique

25/11/2021, 17:59

Saddam Mustaine

Meme Hellhammer a laissé les parties de Varg sur le premier album de Mayhem, le pere Mustaine c'est le mec le plus rancunier au monde mdr obligé Ellefson lui a fait une crase qu'on ignore. 

24/11/2021, 18:26

Chemikill

Oui c'est en tout cas lui qui a fait la tournée avec eux. 

24/11/2021, 14:02

Buck Dancer

C'est pas James Lomenzo le nouveau le nouveau bassiste ? 

24/11/2021, 11:52

Bones

@Arioch :  Testament... je n'ai acheté aucun de leurs albums récents. Vraiment c'est le bon exempl(...)

23/11/2021, 23:30

Arioch91

@Bones : tu parles de Testament là non, pour le pilotage automatique ?

23/11/2021, 19:37

Steelvore666

Le chant n'est pas ouf.

23/11/2021, 17:38

Zeitoun

Effectivement excellent. Rarement vu aussi efficace depuis longtemps.y'a que la pochette qui laisse à désirer...

23/11/2021, 17:12

senior canardo

c'est mou .... heureusement que l'album devait envoyer du poney ...a suivre mais pour l'instant les 1ers extraits ne vendent pas du reve..

23/11/2021, 15:11

Bones

Eh bien, première écoute... je trouve un groupe qui est plus en "pilotage auto" que jamais. Je vais bien sûr insister car j'adore vraiment ce groupe, mais là ça manque de riffs patatoïdes et du bon vieux groove rampant habituel. :-(  (...)

23/11/2021, 14:57

Chemikill

Ça tue! Faut pas regarder la vidéo...c'est tout 

23/11/2021, 07:48

Invité

La version Wish d'une pochette de Rhapsody… Voilà ce qui se passe quand on prend des graphistes sans vouloir trop dépenser.

22/11/2021, 17:22

Simony

Ce troisième extrait est franchement excellent avec cet effet et une ambiance qui ne sont pas sans rappeler un Type O Negative. Par contre le CD à 16.99€...

22/11/2021, 16:35

Humungus

Un pote vient de m'annoncer la chose ouais...Un putain de showman.Grand souvenir que la toute première fois où j'ai vu le groupe (que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam à l'époque) au FURYFEST... Claquasse.

20/11/2021, 16:49

Excellent groupe

Excellent groupe qui tient vraiment bien la scène 

20/11/2021, 13:41

Humungus

Superbe pochette...

19/11/2021, 04:06

Sylvanus

C te baffe

18/11/2021, 20:54