Ventesorg

Death Of Giants

12/05/2023

Autoproduction

One-man band Norvégien mené par Morten Søbyskogen (FRAIL GROUNDS), DEATH OF GIANTS propose avec Ventesorg son premier album en autoproduction aux formats CD, cassette et digital, une multiplication des formats qui donne un signe fort sur la confiance de l'homme dans sa musique. Et le résultat ne peut que lui donner raison ! Avec des influences annoncées allant de DRACONIAN à PARADISE LOST, AHAB, HAMFERD, WOODS OF YPRES et ANATHEMA, les ambitions sont belles mais sont surtout à la portée du talent d'écriture de ce Norvégien. Mêlant mélodies posées comme cette introduction "Premonition" ou le début de "A Sense Of Urgency" qui n'est pas sans rappeler ANATHEMA mais aussi WOODS OF YPRES, Melodic Doom Death Metal à la DRACONIAN ou WOODS OF YPRES, c'est aussi un visage foncièrement progressif qui fait penser aux géniaux WHILE HEAVEN WEPT et ses ambiances et ce chant Heavy, parfois lyrique, toujours juste et habité qui peut également ramener vers quelques titres de PENDRAGON ou DREAM THEATRE. Voilà une excellente surprise qui déboule de nulle part et sur laquelle les amateurs de Heavy Metal, de Progressive Metal, de Melodic Doom Death Metal et de Melodic Metal plus généralement vont pouvoir se retrouver.
Avec une production extrêmement précise, équilibrée, dans les meilleurs standards du Heavy Metal, avec batterie bien claquante tenue pour l'occasion par son compère de chez FRAIL GROUNDS, Magnus Nødset, basse présente et bien ronde, guitares très profondes, parfaitement mises en valeur tant dans le riffing que dans les mélodies et les solos et alors ce traitement sur le chant qui, une nouvelle fois, renvoie vers WHILE HEAVEN WEPT, est vraiment imprégnant, une magnifique interprétation. Le mix a été réalisé par Øyvind Voldmo Larsen au Lionheart Studio et le mastering par Markus Teske au Bazement Studio. La montée en puissance se fait jusqu'à ce "Distance" qui a fait l'objet d'un clip vidéo d'ailleurs et titre sur lequel on retrouve Sondre Søbyskogen (ANDAKT, RAUMER) en tant qu'invité au chant, le titre le plus Melodic Death Metal et qui donne un élan particulier à cet album là où des SWALLOW THE SUN ou, parfois, DRACONIAN, se contentent de conserver une même ambiance donnant l'impression d'un très long titre monotone, DEATH OF GIANTS explore toutes les facettes qui le composent et elles sont nombreuses. Même lorsque le chant est growlé, Morten propose quelques doublages vocaux en chant clair lointains du plus bel effet et ceux-ci gagnent en présence au fur et à mesure qu'avance le morceau, le Progressif dans tous les sens du termes.

Enfin, il y a les cojones que le bonhomme met sur la table en osant se frotter à "Only The Good Die Young" d'IRON MAIDEN, il est vrai que le morceau à la base colle parfaitement avec le style de DEATH OF GIANTS, faut-il encore avoir la capacité à réussir son pari et dès l'introduction en mode Melodic Doom Death Metal, on sait que cela va être le cas. Morten Søbyskogen s'est totalement réapproprié le titre pour le fondre un maximum dans l'univers du groupe et que dire de ce refrain Ambiant Doom Metal en lieu et place de l'accélération originelle. Du travail d'orfèvre qui sublime l'œuvre d'IRON MAIDEN, qui en donne une autre lecture possible, plus qu'une reprise, c'est un hommage à ce que les Anglais ont pu faire pour la musique Metal en général. Le Norvégien a d'ailleurs, pour l'occasion, invité Jack R. Olsen du tribute band à la Vierge de Fer, IRON MADE' EM, à venir poser sa guitare solo, clin d'oeil sympathique et extrêmement pertinent de plus. Et puis, il n'est pas d'album d'Epic Death Doom Metal digne de ce nom sans un titre long, c'est le cas avec "Das Ende Ist Da" qui clôture cet album en réunissant tout ce que l'album a pu nous envoyer auparavant mais avec une ligne de chant particulièrement surprenante en son milieu, encore plus Heavy avec dans les premières secondes, l'impression que c'est une femme qui a pris le chant, une nouvelle fois, DEATH OF GIANTS aime mettre quelques petites surprises (la partie calme au centre de ce morceau qui accélère et décélère en va-et-vient est particulièrement bien vu), le morceau se relance sur un growl alors que la guitare mélodique nous renvoie vers le son d'Adrian Smith gavé de réverb.
Cette surprise venue de Norvège est un album à ne pas manquer, il est urgent de suivre ce bonhomme pour voir si la suite sera à la hauteur des promesses faites par ce premier album, Ventesorg, d'excellente tenue.

Tracklist :

  1. Premonition
  2. Was It All a Dream
  3. A Sense Of Urgency
  4. Distance
  5. Only the Good Die Young (Iron Maiden cover)
  6. Das Ende Ist Da

Shop | Bandcamp | Facebook



par Simony le 14/08/2023 à 15:00
85 %    450

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Je pense que DL100 causait du clip...Et là, on peut pas lui donner tort hein... ... ...

19/06/2024, 06:55

Gargan

Plutôt injuste comme commentaire, je m’attendais à qqch de super cheap alors qu’il n’en est rienet musicalement ça se tient (parfois même l’impression d’entendre du Alastis !).

18/06/2024, 22:28

Gargan

La pochette évoque un retour au sources, mais ça ne me fera pas oublier phantoms, qui reste indétrônable.

18/06/2024, 22:20

Kiss the Goat

Un renouveau dans ce qui se fait en français 

18/06/2024, 21:43

DL100

Ah ouais, quand-même... C'est hautement ridicule et pathétique là...

18/06/2024, 12:07

Gargan

Hmmm j'ai tendance à préférer cette version, c'est mal. J'ai le sentiment que c'est plus lisible et pêchu et - heureusement - le son des toms est préservé, le genre de détail qui devait persister. Vont-ils nous refaire le coup po(...)

17/06/2024, 09:04

RBD

C'est une bonne surprise. Kerry n'a eu évidemment aucun mal à bien s'entourer mais ses partenaires ont apporté une pêche supérieure aux derniers Slayer. Ce Thrash à fond est mieux inspiré que celui de "Repentless" sans(...)

16/06/2024, 18:58

Humungus

De ces deux extraits proposés, il ne ressort effectivement pas grand chose...En tous cas, beaucoup moins que sur la réédition de "Morbid visions" qui m'avait bizarrement beaucoup plu l'année dernière.En même temps, et je s(...)

16/06/2024, 08:52

Moshimosher

Franchement, très bonne surprise ! Et vraiment content pour eux qu'ils puissent continuer ! Malgré la vie, la mort continue et c'est bon !!! \m/

15/06/2024, 20:44

Arioch91

L'édition originelle est intouchable, avec un son qui lui est propre et qui l'identifie dès les premières secondes. Sans oublier ce son particulier des toms d'Igor, comme sur le Pleasure to Kill de Kreator.Avec ce réenregistrement, on est loin de (...)

15/06/2024, 19:42

Humungus

Ouais... ... ...Bah à l'écoute de ce titre, cela ressemble comme deux gouttes de foutre à NIFELHEIM hein.Et à du très bon NIFELHEIM qui plus est !De fait, étant über fan de ce groupe, j'attends cette galette avec impati(...)

15/06/2024, 09:11

Moshimosher

Bon, par contre, l'extrait me laisse dubitatif...

15/06/2024, 06:37

Moshimosher

En tant que grand fan, je suis partagé... mais bon, pourquoi pas ! Surtout que j'ai tous les albums d'Edge of Sanity (Until Eternity Ends compris) et une bonne moitié des Nightingale... donc, qui sait... s'ils sont aussi en digital, je pourrais me laisser tenter par c(...)

15/06/2024, 06:33

RBD

Les concerts ne sont qu'une partie de ce petit festival. La dernière fois il y avait des conférences, des "masterclass", un marché aux puces, etc. Ce n'est pas évoqué ici mais je m'attends à retrouver tout cela. La progra(...)

14/06/2024, 11:18

Gargan

Pas un groupe de métal « trad » pour des « états généraux », ça donne vraiment beaucoup d’envie et de crédibilité…

14/06/2024, 07:43

metalrunner

Merci pour la redécouverte Ravage in peace c est trop bon

13/06/2024, 20:13

LeMoustre

Oh la torgnole thrash !Ah oui on sent bien l'influence du Dark Fuckin' Angel période Don Doty a plein nez. Le tempo effréné, les vocalises dans l'esprit. Parfait Achat direct cash de chez cash.J'adore, tout a fait pile poil ma cam(...)

11/06/2024, 20:30

Arioch91

Écouté ce matin en mode découverte tout en bossant, pas l'idéal mais pas le choix.Au premier ressenti, j'ai pensé à un croisement endiablé entre le Darkness Descends de Dark Angel et le Pleasure to Kill de Kreator. On a connu pire (...)

11/06/2024, 12:28

Humungus

"System Shock est un sérieux prétendant au titre d’album Thrash de l’année"Itou mec !!! !!! !!!Pour ma part, je vois plus dans ce superbe album la patte des "Trois Grands Teutons" (KREATOR, DESTRUCTION &(...)

11/06/2024, 11:01

Jus de cadavre

La prod est une fois de plus monstrueuse, bordel il s'est fait attendre celui là !

11/06/2024, 08:49