Violence Of The Skies

Primitai

26/03/2021

Rock Of Angels Records

Déjà le sixième album pour les anglais de PRIMITAI, près de vingt après leur émergence du côté de Sandhurst, dans le Berkshire. Trois ans après The Calling, le groupe revient donc nous décrire la violence qui agite les cieux, et qui leur a permis de trouver l’inspiration pour ce nouveau tome de ses aventures. S’ils ont toujours été classés dans la catégorie bâtarde du Heavy Thrash depuis leurs débuts, les anglais proposent une musique beaucoup plus nuancée que cette appellation générique, et un peu trop vague pour vraiment dessiner les contours d’un art plus fin que la moyenne. D’ailleurs, en écoutant ce Violence Of The Skies, on ne peut s’empêcher de penser que ce créneau ne leur convient plus vraiment, même si leur musique a gardé cette agressivité qui la caractérisait dans les primes années. Aujourd’hui, le combo évoluerait plutôt dans un univers de Heavy mélodique et puissant, parfois même légèrement FM sur les bords, sans que les fans de Heavy ne ressentent le besoin de leur tourner le dos.

Depuis 2003, le line-up a pas mal évolué, mais c’est aujourd’hui le même line-up que celui de The Calling que nous retrouvons, avec à la barre Srdjan Bilic (guitare), Guy Miller  (chant), Sergio Girón (guitare, depuis 2015), Scott Miller (basse, depuis 2016) et Jonathan Warren (batterie, depuis 2016 également). Les musiciens se connaissent donc depuis plusieurs années, et l’osmose a enfin pu prendre entre eux, ce qu’on ressent sur les premiers morceaux de cette dernière livraison, professionnelle et fraîche en tous points.

Evidemment, il n’y a rien de choquant ou de novateur à attendre des anglais, qui depuis leurs débuts prônent un certain formalisme de composition. Mais la qualité est toujours au rendez-vous, et peut-être encore plus que par le passé, avec une pelletée de compositions nobles et conquérantes, faisant la part belle à des guitares perpétuellement affamées. Entre PRETTY MAIDS et ECLIPSE, quelque part dans la galaxie JORN, les PRIMITAI combinent donc la puissance rugueuse des représentants de leur pays (JUDAS PRIEST, IRON MAIDEN) et l’art de la modulation scandinave et nordique des 220 VOLT, ECLIPSE, PRETTY MAIDS et autres défenseurs harmoniques. Le résultat se fait sentir sur le title-track « The Violence of The Skies », que l’écurie Frontiers aurait pu faire courir sur les hippodromes les plus huppés, avec son velouté de claviers et son gros nappage de riffs nobles dans la plus pure tradition de RAINBOW.

Constitué de musiciens très doués, à la limite des surdoués d’ailleurs, PRIMITAI est un véhicule permettant de mettre en avant des capacités individuelles au service d’un collectif soudé, et en entendant les parties de basse hallucinantes de Scott Miller, on en vient à penser à une forme sublimée de HEIR APPARENT, celui de Graceful Inheritance, tant la versatilité est de mise chez les anglais.  

Enrobé dans un sublime mastering signé par la référence Alan Douches (MOTORHEAD, MASTODON), et emballé dans une superbe pochette de notre talentueux ami Stan W Decker (MEGADETH, DRAGONFORCE, entre beaucoup d‘autres), Violence Of The Skies fait preuve d’une classe Heavy folle, et soigne son aspect progressif d’une poignée de titres plus ambitieux que les autres. Ainsi, « Valley of Darkness » en profite pour accélérer le tempo, avant de revenir vers une modération plus en phase avec la philosophie actuelle du groupe, mettant toujours l’accent sur les mélodies défendues brillamment par la voix puissante et lyrique de Guy Miller. On pense à un DRAGONFORCE moins carton-pâte, à un STRATOVARIUS en pleine possession de ses moyens, et on se dit que les PRIMITAI ont tout à fait leur place au panthéon à leurs côtés.

Argument conforté par le monstrueux et évolutif « The Storm Kings », épique à souhait et sur lequel on retrouve un featuring de Tom Draper (ancien guitariste du groupe). L’ambiance très DIO permet de s’immerger pendant de longues minutes dans le Heavy des années 80, emphatique, lourd, aux harmonies amères et à l’atmosphère très mystique. Mais les titres courts ont aussi leur mot çà dire, et autant dire d’ailleurs qu’ils le prononcent haut et fort, à l’image de « Warriors of Time », ultra catchy et up tempo brulé par les deux bouts, qui nous entraine sur la piste de PRIMAL FEAR et JUDAS PRIEST, avec en participation extérieure Vladimir Djedovic et Mladen Pecovic, deux musiciens serbes venus s’impliquer dans l’aventure anglaise.

Rien à jeter du coup ? Non effectivement, puisque l’album, malgré sa longueur conséquente et ses deux bonus track en CD effleure tous les sous-genres du Heavy Metal, se frottant à la puissance du Power pour mieux caresser la soie du Hard mélodique, retrouvant parfois le panache allemand avec l’aide de la légende Paul Quinn de SAXON sur le glorieux « Put To The Sword ».

Les esthètes de la concision auraient sans doute préféré que le tracklisting s’arrête sur la case du dernier morceau officiel de la version digitale, ce « The Storm Kings », guerrier en diable, et suintant d’une foi indéfectible en un Heavy Metal pur et noble. Ceci étant dit, « The Huntress » et sa légèreté affutée et surtout, « Prophecies » et ses sept longues minutes font office de porte de sortie très respectable, nous laissant repus et satisfaits de cette démonstration de force et de finesse technique.

PRIMITAI continue donc son chemin sans vraiment dévier de sa trajectoire bien tracée, mais propose un album presque parfait dans le style, certes daté, mais interprété avec panache. Alors, fans de Heavy qui n’hésite pas à jouer avec la puissance, ruez-vous sur le sixième chapitre des aventures des anglais, qui vous emporteront loin dans le temps et l’espace.   

      

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Stars Are My Guide

02. The Uprising

03. The Violence of The Skies

04. Valley of Darkness

05. Warriors of Time (feat. Vladimir Djedovic and Mladen Pecovic)

06. Innocent

07. Put To The Sword (feat. Paul Quinn)

08. The Cold Surface of The Moon

09. I’ll Live Again

10. The Storm Kings (feat. Tom Draper)

11. The Huntress (CD Bonus Track)

 12. Prophecies (CD Bonus Track)


Site officiel

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 11/01/2022 à 17:35
82 %    104

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : les K7

Jus de cadavre 23/01/2022

Vidéos

Sélection rédaction Metalnews 2021 !

Jus de cadavre 01/01/2022

Interview

Devildriver

Baxter 26/12/2021

From the past

Voyage au centre de la scène : PENETRATOR

Jus de cadavre 19/12/2021

Vidéos

Unspkble + Rank

RBD 16/12/2021

Live Report

Anna von Hausswolff

RBD 08/12/2021

Live Report

Igorrr + Horskh

RBD 07/12/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 2

Simony 27/11/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos
Concerts à 7 jours
Existance + Rhapsody Of Fire + Manigance 25/01 : Le Ferrailleur, Nantes (44)
Nightmare + Rhapsody Of Fire + Manigance 26/01 : Rock School Barbey, Bordeaux (33)
Nightmare + Rhapsody Of Fire 28/01 : Le Metronum, Toulouse (31)
Nightmare + Rhapsody Of Fire + Manigance 29/01 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)
Rhapsody Of Fire 30/01 : L'ilyade , Seyssinet-pariset (38)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
RBD

Oui, cela doit avoir un lien avec ce retour de Dark Angel qui semble, cette fois, plus concret que la première tentative... Prions, dans l'attente de la Résurrection...Je n'avais pas réalisé qu'il était resté si longtemps dans Testam(...)

25/01/2022, 00:41

Arioch91

Il était surtout sous exploité dans Testament, lui et Steve DiGiorgio.Normalement, Dark Angel avait des dates en 2021 qui ont été repoussées cette année. Sans doute est-ce la raison qui l'a poussé à quitter Testament ?Et n(...)

24/01/2022, 19:26

Jus de cadavre

Un des meilleurs batteur Metal au monde selon moi. Sans vouloir être méchant, et même si j'aime bien le groupe, il devait un peu se faire chier dans Testament... Enfin je dis ça, je dis rien.En tout cas il a sacrément perdu du poids ces dernière(...)

24/01/2022, 19:18

Jus de cadavre

N'ayant pas connu la période cassette, même si j'en ai utilisé pour copier des cd (mes débuts avec un walkman encore à cassette...), je n'ai aucune attache à ce format que je trouvais ni pratique, ni de bonne qualité sonore. Je pense (...)

24/01/2022, 19:11

Kerry King

10 ans dans un groupe, c'était du jamais vu avec le pere Hoglan. 

24/01/2022, 18:35

Gargan

Il a l'air d'être tout gentil, pour du Deicide. Fronce les sourcils ! 

24/01/2022, 17:12

Gargan

Je rejoins le commentaire précédent. J’ajoute que, l’artwork ayant une place particulière dans le métal, plus la surface est importante… une partie pour moi de la raison de l’affection du vinyl.

24/01/2022, 15:01

Gargan

Je croyais que c’était une réformation d’un autre Sarcasm suédois (qui faisait du thrash), tant pis

24/01/2022, 14:53

Simony

Selon moi, cela tient plus de la hype. Par contre, à titre perso, j'aime bien ce format, la nouvelle démo de DIONYSIAQUE, par exemple, au format K7 c'est nickel, j'ai certains albums de Black Metal aussi comme ça, cela permet effectivement de distribuer pou(...)

24/01/2022, 08:29

Simony

L'épisode N° 3 est disponible ici :Sommaire

23/01/2022, 18:24

Simony

Chronique totalement partagée, j'avais écouté l'album par curiosité en trainant sur le Bandcamp de Iron Bonehead et il possible qu'il fasse parti d'un futur achat chez ce label que j'apprécie particulièrement pour l'authentic(...)

22/01/2022, 16:19

Humungus

"Faut dire que Ghost ont pas mal pompé sur BÖC"Sans oublié KING DIAMOND et DEATH SS.En ce qui me concerne : Le premier album (KÜÜÜLT !!!) pis c'est tout.

22/01/2022, 13:47

Invité

"Ixaltirud" est la première émanation du projet, une chanson évocatrice, avec un son méditerranéen et ésotérique.

22/01/2022, 10:19

Simony

Je suis également très client de leur musique, de leur univers très soigné, mais là j'avoue que ça me laisse de marbre. Ca ne m'empêchera pas de me pencher sur cet album une nouvelle fois mais avec beaucoup de réticences... 

22/01/2022, 10:06

Nekro Sapiens

@Hoover, faut dire que Ghost ont pas mal pompé sur BÖC. D'où la comparaison. Contrairement à tout le monde ici, je suis assez client de leur musique

22/01/2022, 09:55

Hoover

J'ai jamais compris le succès de ce groupe. Quand je pense qu'il a été comparé à Blue Öyster Cult...

22/01/2022, 07:40

dafg

Marketing metal

21/01/2022, 19:04

Tétard Véloce

21/01/2022, 12:06

Vinnie Logan Paul

La blague continue et ça ne s'arrange pas.

21/01/2022, 11:53

Gargan

Clip moche et ça manque cruellement de riffs.

21/01/2022, 11:01