Après écoute du premier album du projet ROOM ME, D'Anne-Sophie REMY, j'étais intrigué. Assez subjugué par ce mélange de Dark-Rock, d'intimisme, d'impudeur et de Folk sombre, je décidais donc d'en savoir un peu plus sur cette artiste complète, qui non seulement joue et enregistre tous les instruments, mais se réclame d'un univers à part qui n'appartient qu'à elle. L'occasion d'apprendre à lever le voile sur une artiste aussi envoûtante qu'attachante...



Metalnews.fr - Bonjour Anne-Sophie, alors ici c’est l’espace de présentation, parle nous de ton parcours, au passé, présent et à l’avenir, tribune libre !

Anne-Sophie - Bonjour Christophe ! Déjà merci d’avoir écouté l’album !!

On va faire court pour cette présentation. Je fais de la musique depuis l’âge de 3 ans. J’ai suivi tout d’abord une formation classique puis une formation jazz. Je pratique le violon, la basse et la guitare. J’ai fait partie de pas mal de groupes de genres différents (rock, métal, jazz, classique). Mon tout premier groupe pour lequel j’ai commencé à écrire s’appelait THE UNGUEST. J’ai été élevée entre LED ZEPPELIN et Puccini.

Voilà tous mes bagages musicaux et ce qui a fait sans doute que j’en suis arrivée à trouver mon son !


Metalnews.fr - Tu viens de sortir ton premier album, ANAON. Parle-nous un peu du processus de composition et de l’enregistrement. Comment a-t-il été composé et écrit ? Comment s’est déroulé l’enregistrement ? Matos, production, studio …Enfin tout ce que tu juges utile de nous dire sur cet album.

Anne-Sophie - La composition, l’écriture et l’enregistrement, tout cela a été fait en 1 an et demi grosso-modo et souvent dans mon appart, seule. A l’exception de 3 chansons, pour lesquelles j’ai demandé l’aide de Fabien Pilard pour leur arrangement.

J’enregistrais dès que j’avais une idée en tête… il n’y avait pas de planning prévu. Ça a débuté et fini le plus naturellement possible. Dès qu’il n’y avait plus rien à dire j’ai su que j’étais arrivé à la fin de l’album.

J’ai tout enregistré : guitares, basses, chant, chœur, batterie. Puis j’ai pris toutes mes pistes et je suis allée voir mon ami Julien Rosenberger (de LOTH) pour mixer et masteriser tout ça. On a bossé dessus pendant 1 mois. Et voilà, Anaon était prêt, fini. Je pouvais souffler. J’étais fière et satisfaite de mon travail et de celui de Julien.


Metalnews.fr - Quels sont les thèmes abordés sur ce disque ? Y a-t-il une trame de fond ou bien ne sont ce que des chansons aux tonalités/images différentes ? Quelle est la signification de ce titre ?

Anne-Sophie - Tout ce qui est abordé sur ce disque est résumé dans le titre de l’album. Anaon signifie l’ensemble des âmes des défunts et le lieu où elles se retrouvent.

D’une manière plus globale, Anaon représente la fin. Cet album raconte la fin de toutes sortes de situation : une rupture, une vie, une période de vie…


Metalnews.fr - Comment envisages-tu ce LP par rapport à tes deux premiers EP ? Plus mature ? La direction musicale/évolution est-elle cohérente selon toi depuis tes débuts ?

Anne-Sophie - Je ne dirais pas forcément plus mature même si je comprends ce que tu veux dire par là. Je dirais qu’il est plus personnel, plus vrai, plus en rapport avec mon vécu du moment.

ROOM ME est mon projet depuis le début mais pour les 2 premiers EP je tenais compte de l’avis des personnes qui travaillaient avec moi.

Anaon n’a pas subi d’influences extérieures, c’est MON son à 100%.

C'est une continuité à l’histoire de ROOM ME en toute logique.


Metalnews.fr - Un disque “toujours rock mais plus folk psyché, plus dur, plus gras, plus sombre”, c’est comme ça que tu présentes Anaon. Le « plus » était-il un impératif pour toi par rapport à tes travaux passés ? Cela correspondrait-il à un état d’esprit actuel et donc une conséquence de l’évolution de ta personnalité ?

Anne-Sophie - Ahah !

Je voulais surtout mettre en avant le fait que cet album ne sonne pas comme les 2 premiers EP et qu’il ne fallait pas s’attendre à entendre quelque-chose de similaire. Comme je te l’ai dit précédemment, ma vision des choses s’affirme, je m’affirme.


Metalnews.fr - On te compare souvent à P.J HARVEY et Chelsea WOLFE. Est-ce par facilité selon-toi, ou sont-ce des influences revendiquées ? Par ailleurs, quels seraient les autres artistes qui auraient pu marquer ton travail ?

Anne-Sophie - Je suis honorée de cette reconnaissance.

PJ Harvey est pour moi une icône du rock féminin et ce, depuis ces débuts. Quand j’ai commencé à jouer de la guitare, je reprenais beaucoup de ces chansons. Je mettais aussi en avant qu’elle faisait beaucoup partie de mes influences, mais au même titre que Patti Smith. PJ est restée !

Pour ce qui est de Chelsea Wolfe c’est apparu depuis Anaon. Probablement parce que ce disque est plus noir et plus sombre et que je suis une femme seule derrière ma guitare…

J’adore Chelsea mais j’adore aussi King Woman ou encore Shannon Wright, WINDHAND…

Après je suis très fière d’être comparée à ces deux femmes.


Metalnews.fr - Anaon est un disque très difficile à classer. Pas vraiment Metal, Rock mais subtilement Dark-Folk, est-ce facile pour toi de trouver un écho dans la presse et auprès du public en échappant ainsi à toute labellisation trop restrictive ? Ou au contraire, y vois-tu un avantage ?

Anne-Sophie - Pour le moment tout se passe bien ! Peut-être justement grâce à ces rapprochements avec Chelsea Wolfe et PJ Harvey ? Je ne sais pas…Cependant pour trouver un label c’est un peu compliqué. Mais j’aime cette difficulté qu’il y a à m’étiqueter !


Metalnews.fr - Peux-tu nous parler un peu de la vidéo tournée pour illustrer le titre « Memories » ? Qui l’a réalisée ? Pourquoi ce choix de morceau ? En es-tu satisfaite, et se place-t-elle dans la continuité de « The Hole » ou évoque-t-elle des univers totalement différents correspondant à autant de facettes de l’artiste ?

Anne-Sophie - « Memories » a été réalisé par Bertrand Riciutti un bon ami. Je suis très fière de son travail. Quand il m’a montré le clip pour la première fois, j’étais très contente et impatiente de le diffuser !

Honnêtement quand j’ai composé « Memories », j’avais le clip en tête et de manière assez précise.  Ce qui n’était pas le cas pour « The Hole ». J’en ai parlé à Bertrand et voilà le résultat ! Donc « Memories » a été choisi parce que j’étais impatiente de mettre en image ce que j’avais en tête tout simplement. Mais c’est une chanson qui résume très bien l’ambiance de cet album, que ce soit visuellement ou musicalement.

Tout ceci est dans la continuité de mes débuts. Le chemin se trace petit à petit.

Metalnews.fr - Tu parles de psychédélisme au sujet de ta musique. Quelle en serait ta définition ? Est-ce pour toi un courant purement musical ou une simple liberté de ton permettant des échappatoires artistiques ? Te reconnais-tu dans le psychédélisme initial des 60’s et son désir de s’affranchir de la routine musicale et sociétale ?

Anne-Sophie - La seule raison pour laquelle j’ai pu utiliser le terme « psyché » pour définir ma musique est le fait qu’on y retrouve beaucoup de mélodies répétitives que ça peut en devenir hypnotiques. Un ami m’a même parlé d’incantation (notamment pour « Love and Hate »). Et l’incantation est répétitive…


Metalnews.fr - Evoquons un peu la collaboration entre toi et Jean-Claude VanDoom des CULT OF OCCULT. C’est un peu difficile de t’imaginer en compagnie du chanteur d’un groupe de Doom…Comment est né cette idée de collaboration ? Chacun y a-t- il trouvé son compte ? Aimes-tu ce principe de partage et d’ouverture sur des univers différents ?

Anne-Sophie - Le plus naturellement du monde !

Jean-Claude est un ami et j’ai la chance de connaitre sa voix « chantée ». Elle est magnifique, elle ressemble beaucoup à la voix de Scott Kelly le chanteur de NEUROSIS. Je voulais absolument faire une chanson où JC chanterai. Je lui ai demandé de venir chanter sur « The End », il m’a dit oui. On s’est bien amusé pendant cet enregistrement.

J’adore ce principe d’échange. C’est important pour moi. Dans ma famille nous sommes tous musiciens et j’ai appris que la musique est un moyen de partage et de communication. Tu apprends aussi énormément de choses en travaillant avec d’autres personnes. Ceci est valable pour tout et tout le temps. Ensemble et avec les expériences partagées, tu peux ensuite faire tout ce que tu as en tête


Metalnews.fr - L’industrie du disque a beaucoup changé en quinze ans. Les ventes de cd sont catastrophiques, les groupes reviennent à des formats vintage (vinyle, cassette), et surtout, privilégient le DIY et le crowdfunding. Quel est ton avis sur la question, et quel regard portes-tu sur ce marché ? Penses-tu que la débrouille et les formats dématérialisés sont l’avenir ? En outre, quel est ton avis sur les web radios et plateformes comme Deezer ou Spotify ?

Anne-Sophie - C’est un long débat et un long sujet…Je ne sais même pas par où commencer.

J’aime le fait de pouvoir faire mes disques quand je veux, avec qui je veux, de tout choisir, d’être libre. Ce qui est compliqué, c’est tout ce que je ne sais pas faire et cela prend énormément de temps : la communication, le booking… Tous ces métiers qui demandent un réseau et du temps.

Moi j’aime les CD. Je continue d’en acheter mais bien sûr et par la force des choses j’achète de plus en plus de vinyles. Le vinyle oui c’est bien. Mais c’est un budget. Je n’ai pas sorti le disque en vinyle et ce n’est pas pour rien…La débrouille je suis pour. Mais ça a ses limites et un temps.

Deezer, spotify etc..je n’utilise pas du tout.


Metalnews.fr - Comment envisages-tu de défendre cet album en live ? As-tu planifié une tournée, ou quelques dates ? Peut-être une première partie ou préfères-tu des concerts épars te laissant plus de liberté ? Avec qui rêverais-tu de tourner ?

Anne-Sophie - Je suis en train de préparer les lives en ce moment avec un nouveau Band ! Et en parallèle je prépare aussi des lives où je jouerai seule pour des petits espaces.

Il y a trois dates de prévues :

  • 21 avril à La Face Cachée à Metz pour le Disquaire Day
  • 7 juillet à La Chapelle BLP de Breistroff-la-Petite
  • 25 octobre AU Royal Royal à Nancy avec Mira Cétii

Je suis en train de préparer aussi quelques concerts avec ATOMIC TRIP l’autre groupe de Jean-Claude pour la fin d’année.

Je rêverai de tourner avec Yob (comme ça s’il veut je pourrais venir faire les chœurs sur MARROW)


Metalnews.fr - Voici une poignée d’artistes que je te cite, selon mes impressions face à ton univers, j’aimerais si tu le veux bien que tu me dises quelques mots à leur sujet, s’ils t’inspirent.

- SONIC YOUTH : A l’époque j’avais acheté ma première basse pour ressembler à Kim Gordon ou encore à D’Arcy des SMASH ! J’ai beaucoup écouté Dirty et Daydream Nation, mais mes groupes phares à l’époque étaient plutôt THE CURE et les SMASHS.

- Diamanda GALAS : Je ne connais pas. C’est quoi ? C’est bien ? (Ndr : c’est ça : Diamanda Galas - Gloomy Sunday )

- Nick CAVE : Une de mes bases. On en revient à PJ Harvey

- QUEENS OF THE STONE AGE : J’adore QOTSA. Mais en ce moment je suis plutôt BRODY DALLE la femme de Josh Homme

- Lady GAGA : NON. Madonna à 1000%.

- BLACK SABBATH : J’ai juste envie de leur dire merci. J’aime OZZY, son regard, sa folie. Je comprends pourquoi tu les cite.

- Lydia LUNCH : Je ne connais pas suffisamment.


Metalnews.fr - Quelques mots aux lecteurs de Metalnews.fr? Tente de les convaincre d’acheter ton album par tous les moyens possibles!

Anne-Sophie - Si tu veux une artiste qui se mette à nu devant toi, achète mon disque !

Metalnews.fr - Le dernier mot est pour toi, dis ce qui te passe par la tête, sans employer de mot contenant un K.

Anne-Sophie - Pourquoi je n’ai pas le droit d’utiliser cette lettre ? Qu’est-ce qu’elle représente pour toi ? (NDR: Rien, mais j'ai l'esprit de contradiction)


Facebook officiel

Chronique d'Anaon

par mortne2001 le 06/04/2018 à 22:29
   366

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Simony
membre enregistré
07/04/2018 à 00:24:26
Très intéressant, je me demande ce que ça donnerait avec une boite à rythme façon 80's pour un côté froid plus prononcé...
Cet album devrait être fait écouté à Anneke Van Giersbergen, c'est tout à fait son univers ça. Belle découverte Mr Mortne2001.

Humungus
membre enregistré
07/04/2018 à 06:01:39
Vraiment pas mal du tout ça...
Si je ne bossais pas, je serai même bien allé jusqu'à Metz pour voir ce que cela donne en live tiens.
Et pis Chelsea Wolfe que je viens de survoler un peu, c'est également très bon putain ! Va vraiment falloir que je me penche là-dessus aussi...
Merci mortne2001.

PS : "J’ai été élevée entre LED ZEPPELIN et Puccini"...
Y'a pire comme tuteurs hein !

Re-PS : "Si tu veux une artiste qui se mette à nu devant toi, achète mon disque"...
Attention ! Je connais bien des gaillards qui risquent fortement de la prendre au mot hein !

Simony
membre enregistré
07/04/2018 à 11:00:22
Décidément un homme de goût cet Humungus ;-)

Ajouter un commentaire


Religious Observance

Utter Discomfort

Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Powerwolf + Amaranthe + Kissin' Dynamite

JérémBVL / 18/01/2019
Powerwolf

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Venefixion + Defenestration

19/01 : Brasserie Bleizi Du, Morlaix ()

Photo Stream

Derniers coms

Oui mercato réussi.


Ça ressemble à un record de coms ça !


Oui je trouve aussi. Fiable quoi.


Cela semble être une bonne idée...


Je n'ai pas lu le livre de Moynihan qui est, paraît-il, plutôt complaisant avec tout l'ensemble y compris ce qu'il y a de plus inacceptable. Au-delà de ce que je rejette très fermement les meurtres et incendies de lieux de culte, je ne me suis jamais reconnu dans le Black Metal même sous un sim(...)


On a vraiment lu tout et son contraire sur ces histoires, sans compter le mystère entretenu par les protagonistes de l'époque. J'ai beau essayé de faire le blasé, de me dire que c'était que des "petits cons", des abrutis, que le bouquin n'est qu'un torchon un peu trop orienté, il n'empêche qu(...)


Excellente chronique... j'avais découvert avec l'album précédent sans approfondir plus que ça. Tu viens de réanimer ma curiosité Mortne2001 !
C'est d'une saleté indécemment propre au niveau de la production là où la concurrence balance des riffs lambda avec une production crasseuse p(...)


J'espère juste que le film dira clairement que les protagonistes n'étaient que des petits cons paumés... Mais sinon, oui, rien qu'avec l'attention portée aux détails, ça donne envie, clairement.


Trailer bien plus convaincant que les précédents. Et oui le " Based on truth and lies " est bien pensé.
Ça fait envie.


En tout cas beau job de l'ensemble de l'équipe de ce site, avec une chouette ergonomie. Bon, j'ai pas pigé comment on fait pour aller directement suivre un fil de discussions/commentaires sans passer par le titre du thème concerné, mais pas grave.


Sans conteste, ce qui précède est en lice pour être la meilleure discussion dans le futur top 2019...


Putain, ça donne envie tout de même hein...
Pis le "Based on truth and lies" est tellement bien trouvé bon dieu de dieu !


Vive le Méan !


Lemmy disait : "Tant qu'il y aura 2 ou 3 mecs pour jouer et 2 ou 3 autres pour les écouter, le rock se portera bien".
Donc tant qu'il y a aura 2 ou 3 personnes pour écrire et 2 ou 3 autres pour les lire, Metalnews se portera bien ! :-D
Lemmy disait aussi : "C'est pas ta soeur qui m'i(...)


Putain, vla l'équipe :D ! Entre un promoteur de boxe véreux, moi qui pète une durite pour rien et un Bernard Pivot sous je ne sais quelle(s) substance(s) ! Les gens vont se barrer !


Pas eu le temps d'appeler le docteur... je m'excuse ! :-)


... et de consulter... oui, de consulter... vite !


Alors non, une bonne fois pour toutes, on ne s'excuse pas ! C'est bien trop facile !!! On demande pardon, on présente ses excuses, on prie de bien vouloir nous excuser mais tout ! L'excuse est à présenter à l'autre et non à soi même !

"Salut M'dame, je viens de m'introduire chez t(...)


Enfoiré :D Mais c'est ça, lu (beaucoup) trop vite donc compris de travers et je m'en excuse ;).
Rien à voir mais j'en profite, y'a du monde qui va à Morlaix pour la date la plus bestiale de l'année ce samedi ?


On a lu le même livre Grinder92 !!