Salut les gars et merci de nous accorder cette interview ! Comme le veut la tradition, pouvez-vous vous présenter et présenter le groupe aux lecteurs de Metalnews ?

Pascal (basse) : Abbygail est une formation de hard rock créée en 2010, nous avons à notre actif 3 opus : un EP 5 titres (Abbygail-2014), un LP 12 titres (Electric Lady-2017) et un LP 12 titres (Gun Control-2019). Nous avons été programmés à l’affiche de tous les festivals majeurs de la région (Raismes fest 2014 et 2017), Bully on rocks, Handirock Bike…. Nous venons d’être signés chez M&O Music et sommes distribués par Season of Mist.  

Vous vous apprêtez à publier votre deuxième album, Gun Control, à quoi peut-on s’attendre après un Electric Lady déjà très solide et plein de promesses ?

Pascal : La différence importante est que Gun control est distribué nationalement, on peut donc le trouver dans les bacs ou le commander dans tous les points de vente ainsi que sur toutes les plateformes digitales. Nous avons resserré quelque peu l’éventail de nos influences, Gun control est un peu plus « compact » qu’ Electric Lady où figuraient notamment un titre assez métal, un autre très boogie. Là c’est du 100% hard rock, avec tout de même la présence d’une power ballad… 

Comment se déroule le processus d’écriture au sein d’ABBYGAIL ? Quelles-sont vos principales influences ?

Luke (guitare) : je m'occupe de la musique et Guillaume (guitare) des textes,  je travaille ensuite avec Bertrand (chant) pour ébaucher les lignes de chant pour une première démo,  j'arrange et structure ensuite la chanson avant de donner une version définitive aux autres membres du groupe pour qu'ils puissent la travailler de leur côté. Nos influences présentes sur cet album vont de AC/DC à Led Zeppelin, mes sources d’inspiration restent Michäel Schenker, Uli Jon Roth, Malcolm Young notamment…

ABBYGAIL est plutôt très actif en matière de concerts, j’imagine que vous comptez défendre votre nouveau bébé sur les planches prochainement. Des plans de tournées sont-ils à l’ordre du jour ?

Pascal : Oui, bien sûr. Passé les promos radios (14 rendez vous sur les ondes en 2 mois !) nous allons nous attaquer au booking de dates. On a commencé avec notre release le 27 septembre et avons enchaîné avec le Laval Rockfest 2, expérience extraordinaire d’ailleurs. Viendra le circuit traditionnel des bars concerts rock des Hauts de France mais aussi de Belgique, ainsi que nos démarches vers les festivals 2020 et les salles pouvant nous accueillir. 


Les nouveaux titres entendus sur scène laissées transparaître une envie claire de proposer des morceaux taillés pour la scène avec des riffs et refrains fédérateurs. Peut-on affirmer que c’est la tendance de ce nouvel album ?

Bertrand (chant) : Plus qu'une tendance, nous avions envie de proposer un album plus compact, plus homogène, et, surtout, représentatif de ce qu' Abbygail est devenu depuis 3 ans, avec ce line-up stable que désormais vous connaissez tous. Après, les choses se sont faites naturellement. Luke nous a proposé ses idées, et chacun a apporté sa pierre à l'édifice. Le résultat est, comme tu le fais justement remarquer, un skeud rempli de riffs et de refrains directs et accrocheurs, et, forcément, taillé pour la scène.

Si je ne me trompe pas, c’est le premier album sur lequel votre chanteur Bertrand peut réellement s’impliquer, notamment au niveau de la composition. Quel a été son apport lors de la création des nouveaux morceaux ? 

Bertrand : Là encore, Luke nous a proposé des riffs, des compos. Depuis 3 ans,il sait exactement le timbre vocal qui me correspond le mieux, et qui convient à Abbygail. Guillaume, notre parolier, et guitariste,apporte ses idées de lignes vocales, et nous les bossons ensemble. J'en modifie certaines et en fais évoluer d'autres. A contrario d' Electric Lady, je n'ai pas eu à chanter des mélodies déjà existantes. C'est aussi pour cette raison que j'ai, que nous avons voulu "salir" la voix, la rendre plus agressive. Ce choix peut diviser, mais nous l'assumons. En revanche, mes camarades de jeu ne sont pas encore prêts pour les growls !!

Dans quelles conditions a été enregistré Gun Control (Studio,temps de composition et  d’enregistrement…) et qui s’est chargé du mix ?

Luke : La batterie et les voix ont été enregistrées en studio, les guitares et la basse ont été  enregistrées à la maison, ce qui est très pratique au niveau timing, aucune pression pour enregistrer quand bon nous semble. J'ai ensuite récupéré les fichiers pour mixer l'ensemble,  le Master quant à lui,  a été réalisé par Roger Roland du studio L'Air à Liège (B). 

Que pensez-vous de groupes comme Greta Von Fleet, Black Stone Cherry ou Airbourne qui entretiennent la flamme du Hard Rock ?

Bertrand : Des 3 groupes que tu cites, Black Stone Cherry est, selon moi, une tuerie absolue. Live, ça déboite sa race !! En revanche, Greta Von Fleet et Airbourne sont des pseudos tributes. J'aimerais que soient reconnus à leur juste valeur des groupes tels Zodiac, Bad Touch ,Electric Boys, Carousel Vertigo, Nitrogods, pour ne citer qu'eux, que nous avons eu la chance d'avoir vu au Bully On Rocks ou au Raismes Fest. La scène dite "Classic Rock" est incroyable, et le pur Hard Rock a encore de belles années devant lui. Sinon, si tu as 3 heures devant toi, je peux te parler d'Erik Grönwall de H.E.A.T...

Si vous aviez le choix du groupe pour lequel vous faîtes la première partie, vous opteriez pour lequel ?

Pascal : La réponse serait différente selon le membre auquel tu t’adresses ! Les influences sont diverses dans Abbygail. On va dire qu’on prendrait toutes les premières parties pour lesquelles nous serions sollicités ! 

Je vous laisse le mot de la fin pour les lecteurs de Metalnews !

Pascal : On espère que Gun Control ne vous laissera pas indifférent, et on espère évidemment aussi vous voir au détour d’un de nos concerts ! 

par JérémBVL le 11/10/2019 à 14:00
   219

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Asphodèle

Jours Pâles

Picture

Wings

Birdeatsbaby

The World Conspires

Airbourne

Boneshaker

The Deathtrip

Demon Solar Totem

Shadow Limb

Burn Scar

Denner's Inferno

In Amber

Sorcery

Necessary Excess of Violence

Voyager

Colours In The Sun

Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Je ne voudrais pas vous faire peur mais le festival ne se déroule pas sur 3 jours mais su 4, à savoir du 18 au 21 !
Et le timing n'est pas encore dispo, on sait juste qui jouera quel jour.

https://www.graspop.be/nl/line-up/schedule/vrijdag/


+1.


Enorme la pochette. Et l'album sans être une tuerie, s'écoute ma fois sans sourcilier...


JTDP +1.
Tu m'as d'ailleurs devancé de quelques minutes car tu as posté pendant que j'écrivais justement ceci :
Limite surprenant que l'on déblatère autant de la presse papier spécialisée sur la toile non ?
Preuve que cette dernière a encore tout son sens je trouve.
P(...)


Dernière phrase pleine de bon sens, mon cher. C'est quand tu vois les mags étrangers que tu comprends mieux les écarts.


"Bon, en même temps, pas simple de faire déplacer des mecs qui doivent pas se payer des masses"

Ah ben, je crois même que la grande majorité ne se payent pas du tout...

Pour Rock Hard et la "Metaltèque Idéale", si je ne me trompe pas, c'est surtout une opération com(...)


Clair que les 2 points faibles de Metallian sont la compétence des chroniqueurs et les questions aux ITW, faites par mail à 90%. Bon, en même temps, pas simple de faire déplacer des mecs qui doivent pas se payer des masses. Pour les kros, c'est pourtant pas compliqué en quelques lignes (d'aille(...)


@JTDP, +1 concernant Metallian et son aspect fanzine.

C'est clair que certaines interviews sont mal branlées et que celles du ou des groupe(s) en tête d'affiche ne sont pas plus volumineuses que d'autres.

Ce qui me dérange le plus, ce sont les chroniques d'albums.
(...)


Dans l'éternel débat des mag' papiers encore existant, de mon côté, New Noise et Rock Hard sont le haut du panier.
New Noise pour leur éclectisme qui fait vraiment du bien (j'ai, par exemple, découvert BRUTUS grâce à eux, une de mes plus belle rencontre musicale et mon meilleur concer(...)


Perso je trouve les premieres années de Rock Hard vraiment excellente, apres le magazine n'a plus innové.


J'ai acheté Metallian il y a quelques mois. Des années que je n'avais acheté un magazine papier. J'y ai lu 3 ou 4 interviews corrects (les groupes que j'aime). Ce torchon, bien fichu, a toujours le chic pour interviewer les groupes les plus nazes de la scène métal. Il empeste toujours l'extensi(...)


S'il n'y avait que l'alcool hein...


Hard Force, Hard N Heavy et Hard Rock mag c'était de la bombe dans les années 90.

Rock Hard c'était genial dans les années 2000.

Aujourd'hui Rock Hard et Metallian sont les survivants et fond le minimum je trouve, mais vu qu'il n'y a plus que eux...


Je comprends pas ce qu'il fou, il commence à jouer pour aller ensuite dans le public WTF...

Ca va mal.


Ouais une grosse pensée pour l'équipe qui tourne avec lui et qui subi cela, c'est vraiment triste.


Une vidéo du naufrage... https://www.youtube.com/watch?v=uYzzyxDHkc0


Les mags étrangers, lisant difficilement l'anglais, tu comprendras que je m'en cogne avec une certaine force.

Oui j'ai connu Noise Mag', du temps d'Alex Citram mais je préfère RockHard, même si sa ligne éditoriale penche il est vrai trop sur un certain Hard Rock provenant d'Austral(...)


Ça n'étonnera personne. Ça devait bien arriver un jour. J'ai pas vu d'image mais apparemment il serait carrément tombé de la scène... franchement c'est une bonne chose, c'était au delà du pathétique sur scène (déjà au Motoc l'année dernière). En espérant qu'il soigne vraiment son turb(...)


Ah ben faut pas être trop difficile, à mon humble avis, surtout si on compare avec les mags étrangers (purée, z'avez lu Deaf Forever, Legacy mag, voire en France Noise mag, bien plus complet, même si ça cause pas de metal exclusivement loin de là ? C'est autre chose, niveau qualité et conten(...)


Non, du tout. Les deux groupes se partagent la couverture, c'est tout.