Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Origin'hell, Ad Patres, Iron Flesh

Le Mondo Bizarro, Rennes (France)

du 25/05/2019 au 25/05/2019

On continue sur notre lancée Death Metal post-Netherlands Deathfest en ce samedi soir à Rennes. L'asso rennaise Ankou Prod, nous donne en effet rendez-vous au Mondo Bizarro pour une soirée placée sous le signe du Metal de la Mort !

Il n'y a hélas pas grande foule quand j'arrive sur place, hé oui, le samedi par chez nous dès que le soleil pointe le bout de son nez, les gens en profite et sortent les barbecues... Ça sent donc les grillades dans toute l'Ille-et-Vilaine ce soir. Mais de mon coté les ribs de porc et autres saucisses attendront : je préfère me rendre au Mondo Bizarro ! 3 des groupes de ce soir me font grave de l'oeil et il me faut ma dose de Death Metal.

Je rate NOTHING BUT ECHOES, un groupe de Metal Progressif de Nantes que je ne connais pas. Mais je ne suis pas branché Prog du tout donc pas bien grave.

Je suis par contre tout devant pour voir les potes d'ORIGIN'HELL jouer ensuite... Non, que dis-je : je suis tout devant pour voir les potes d'ORIGIN'HELL péter des mâchoires. Ça correspond mieux à la réalité. Les 4 vitréens sont comme d'habitude en forme et motivés ce soir, ça "Thrash/Death" à l'ancienne bien comme il faut, comme toujours. Nous avons le droit à 4 ou 5 morceaux du cinquième album du groupe, qui devrait enregistrer tout ça sous peu. Mais l'impatience est trop grande et le quatuor nous les fait donc découvrir ce soir sur scène. Pas de grande évolution stylistique, si ce n'est des morceaux toujours plus "ambiancés" (et sombres) je trouve mais qui ne perdent pas en impact sur scène. Au contraire même ! Ça tabasse plus fort que les anciens et le tout semble aussi plus technique. Une reprise du Phobia de KREATOR (excellent choix) balancée sans prévenir en milieu de set et le Raining Blood de SLAYER en fin de concert viennent mettre une grosse ambiance dans la fosse, pas très compacte mais bien remuante. ORIGIN'HELL garde une fois de plus tout mon respect pour leur carrière et leur dévotion à un Thrash Death de tradition. Et je ne dis pas ça parce que ce sont des potes. Un groupe qui n'aura jamais la reconnaissance, pourtant méritée, de certains grands du style en France, mais un soldat de la scène qui n'aura jamais baissé les armes et qui continue de secouer l'underground bretons à chacun de ses concerts depuis bientôt 20 ans ! Respect pour la passion les gars et vivement le nouvel album !

Origin'Hell

Les bordelais d'IRON FLESH montent ensuite sur les planches. Formé en 2017 le groupe a déjà 3 sorties à son actif : 2 EP (2017 et 2018) et surtout leur premier album Forged Faith Bleeding qui vient tout juste de sortir chez Epictural Productions. Une frénésie de sorties, qui selon moi, démontre une certaines ambition chez le groupe de Bordeaux. Et oui, c'est du sérieux pour eux je pense. Ayant bien apprécié les deux EP j'étais pressé de les voir sur scène. Et bien je n'y vais pas par 4 chemins : c'était excellent et extrêmement carré et pro sur scène ! Ça en était même étrange de justesse pour tout vous dire. Pas de pain, des mecs très concernés et concentré sur scène. IRON FLESH joue la carte "Swedish Death Metal", comme c'est la "mode" depuis un certains temps, à 100%. Le son de guitare HM-2 est ici poussé à son paroxysme et pour un fan comme moi du style (et de ce son en particulier) c'est un régal ! A ce niveau c'est même une dévotion quasi religieuse pour le style mythique venu de Suède. Et à la fameuse pédale de guitare à l'origine de ce son (les t-shirt vendu au merch par le groupe - avec la fameuse HM-2 - vont en ce sens aussi !). Mais même si les influences du groupe sont difficiles à nier (DISMEMBER en tête), IRON FLESH garde une patte reconnaissable : beaucoup de mélodies et même des passages limites "atmosphériques" dans sa musique. Et ces moments "planants", qui en temps normal m'en touchent une sans faire bouger l'autre, je les ai trouvé ici très bien fait et très captivants ! Mais les bordelais n'oublient pas non plus de faire parler la poudre quand il le faut, et nous avons le droit à des passages "swedish poum-tchack-poum-tchack" mid-tempo délicieux (je suis sur que vous voyez ce que je veux dire) mais aussi à beaucoup de blast-beat bien virulents ! Et c'est là aussi une autre particularité du groupe, quand ça blast ça ne le fait pas à moitié. Bien plus que les pères suédois du genre. Et c'est là tout la force du combo selon moi : ils jouent un style de Death Metal old-school ultra balisé, mais il l'ont parfaitement digéré et le ressorte à leur sauce ! Et ça c'est très encourageant pour la suite, qu'on espère riche en concerts et en reconnaissance pour IRON FLESH ! Mais je pense qu'on peut compter sur eux, car nous n'avons pas à faire à des débutants de la scène, et que ce nouveau projet à l'air de beaucoup leur tenir à cœur. Un bien bon concert !

Il est temps pour la tête d'affiche AD PATRES de monter à son tour sur scène. On franchi un cap en terme de brutalité maintenant. Le groupe (de Bordeaux aussi) pratique un Death Metal assez traditionnel mais on flirte ici souvent avec le Brutal Death. Bon dieu que ça cogne ! La musique du groupe est à l'image du physique du batteur : solide, massive et sans trop de subtilité... D'ailleurs en parlant du batteur signalons que ce n'est pas n'importe qui derrière les futs : il s'agit d'Alsvid (SETH, ex-ENTHRONED). Je disais donc que ça cognait, le chant est bien grave et profond mais on reste dans les limites du Death Metal classique sans passer le cap du "pig squeal" Brutal Death. Au niveau des cordes ça chie des clous aussi et les gratteux sont à fond dans le truc, et tout sourire en plus de ça ! Satisfait d'envoyer le bousin, je crois, et heureux de défendre leur musique ultra efficace sur scène. C'est technique, mais comme doit l'être du Death Metal pour moi, au service des morceaux et non de l'égo des musiciens. Le public, bien que pas trop nombreux, porte le groupe au figuré comme au sens propre : le chanteur se fait "happer" à deux reprises par les plus chauds dans la fosse et se retrouve en slam sans rien avoir demandé. Les bordelais très motivés nous proposent ce soir des morceaux de leur petit dernier sorti en février (chroniqué en ces pages, ici.). Là encore, on sent clairement la passion pour un style mais aussi un vrai savoir faire. J'avoue que je ne m'attendais pas à un concert aussi brutal en tout cas, nous sommes pris à la gorge d'un bout à l'autre. Et comme souvent devant un tel concert, mené de la sorte, je me dis que la scène française rivalise aujourd'hui avec les ricains et autres grandes nations du Death mondiale. Mais, sans vouloir être défaitiste, j'ai l'impression que pour des français, aux moyens plus modestes (que des américains par exemple) et à l'aura moins marquante (que des polonais, entre autres...) la reconnaissance semble plus difficile à atteindre. Mais une chose est sure, ce n'est pas la méthode ni le savoir-faire qui sont à mettre en cause. AD PATRES nous l'a démontré ce soir. Solide ! 

A Bordeaux ils font du vin rouge comme personne, mais il font aussi du très bon Death Metal et 2 groupes du cru nous l'ont prouvé ce soir. 

Merci à Ankou Prod pour cette date !





par Jus de cadavre le 28/05/2019 à 08:13
   669

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
metalrunner

Quelle pochette je pense quelle ont bcp aide maiden  

04/03/2021, 07:44

Ragnar56

Je viens d'apprendre la nouvelle via un commentaire sous une vidéo YouTube

03/03/2021, 22:55

MorbidOM

Une double provocation assez géniale ?Les true métalleux le prennent pour un guignol depuis longtemps et la ménagère Polonaise le vois sans doute comme le rebelle de salon indispensable à ce genre d'émission, une sorte de JoeyStarr

03/03/2021, 04:08

Bones

Ca fait une publicité maousse autour de Behemoth et leur donne la "crédibilité" qu'ils recherchent.Faire le buzz => vendre des disques.Je ne m'en fais pas pour Nergal, ce petit malin fait bien parler de lui et c'est l'objectif.

02/03/2021, 18:47

RBD

Nergal est un provocateur né, comme bien des artistes surtout dans des sociétés conformistes. Le fait d'aller cachetonner et se montrer dans une émission de télé-crochet est une double provocation assez géniale, autant envers les true mé(...)

02/03/2021, 16:07

Jus de cadavre

Message pas posté entièrement... bizarre...Du coup suite :"Nous en sommes à une période charnière" là je suis d'accord. Quand sur un site comme ici les gens commencent à defendre le christianisme c'est (...)

02/03/2021, 09:30

Jus de cadavre

"Si Nergal en a marre d'aller devant les tribunaux, qu'il change de pays ou de style musical, point barre"Mais tout le monde du coup crieraient au lâche ou au vendu ! Si à chaque fois qu'il y a un truc qui nous plaît pas dans notre pays on doit l(...)

02/03/2021, 09:26

Gargan

Si Nergal en a marre d'aller devant les tribunaux, qu'il change de pays ou de style musical, point barre. Tu assumes quand tu t'exposes ainsi, c'est pathétique ce oin-oin alors que ça joue les durs sur scène. Ceci étant, je réécoute Sv(...)

02/03/2021, 08:21

Yolo

Merci pour vos commentaires les guignols.

02/03/2021, 08:09

Satan

@ Jus de Cadavre : En effet, le délit de sale gueule semble se manifester à l'égard de Nergal. Et tu as raison de dire que c'est quand même lui qui se fait chier devant les tribunaux.Le christianisme ne fait plus peur aujourd'hui, mais il faudrait se (...)

01/03/2021, 16:06

Jus de cadavre

Débat épineux ! Mais pour le coup que ça plaise ou pas, Nergal (même si c'est uniquement pour se faire de la comm on est d'accord) lui il va au tribunal et il a des emmerdes judiciaires... Dans la scène aujourd'hui, et même parmi ceux qui se (...)

01/03/2021, 14:49

Satan

@ Orphan : Ce n'est pas du tout ce qu'a dit Yolo, là tu t'en fais le ventriloque. Après, sur le courage ou non de Nergal ça se discute en effet, mais dans ce cas-là il convient de mettre dans le lot 99% des artistes dits "blasphématoires"(...)

01/03/2021, 14:10

Simony

Ben d'ailleurs, à part de la bière et des T-Shirts, il n'y a même pas l'album en vente sur leur shop ? C'est quand même bizarre !

01/03/2021, 14:00

Orphan

@Yolo : Je te rejoins à 200%Il est facile de pietiner le christ et le catholicisme ...... pas sur qu'il ferais la même pour d'autre.A partir de la pour moi fin du débat.

01/03/2021, 12:12

Gargan

Vu aussi ce live de King Diamond sorti il y a quelques jours par Metal Blade : Songs for the Dead Live - The Fillmore in Philadelphia

28/02/2021, 19:16

Stench

Du coup, on peut écouter où, ce truc ? Même sur leur site il n'y a rien alors que moi, quand je vois qu'on parle de Gus, ça m'intéresse...

28/02/2021, 17:24

Bones

Pour les amateurs de PENTAGRAM, il existe un docu assez dur sur la vie chaotique de son leader. Il donne plutôt envie de se mettre à la camomille et aux cigarettes russes.

28/02/2021, 13:54

Satan

@ Yolo : Soit c'est de l'ignorance, soit de la bêtise... ou de l'humour sacrément mal formulé. Un petit peu comme ton orthographe en somme.

28/02/2021, 12:37

Invité

@Yolo : Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est qu'ça relance le débat. En somme vous êtes une sorte de provocateur, quoi.

28/02/2021, 11:28

Invité

@Yolo : Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est qu'ça relance le débat. En somme vous êtes une sorte de provocateur, quoi.

28/02/2021, 11:28