Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Origin'hell, Ad Patres, Iron Flesh

Le Mondo Bizarro, Rennes (France)

du 25/05/2019 au 25/05/2019

On continue sur notre lancée Death Metal post-Netherlands Deathfest en ce samedi soir à Rennes. L'asso rennaise Ankou Prod, nous donne en effet rendez-vous au Mondo Bizarro pour une soirée placée sous le signe du Metal de la Mort !

Il n'y a hélas pas grande foule quand j'arrive sur place, hé oui, le samedi par chez nous dès que le soleil pointe le bout de son nez, les gens en profite et sortent les barbecues... Ça sent donc les grillades dans toute l'Ille-et-Vilaine ce soir. Mais de mon coté les ribs de porc et autres saucisses attendront : je préfère me rendre au Mondo Bizarro ! 3 des groupes de ce soir me font grave de l'oeil et il me faut ma dose de Death Metal.

Je rate NOTHING BUT ECHOES, un groupe de Metal Progressif de Nantes que je ne connais pas. Mais je ne suis pas branché Prog du tout donc pas bien grave.

Je suis par contre tout devant pour voir les potes d'ORIGIN'HELL jouer ensuite... Non, que dis-je : je suis tout devant pour voir les potes d'ORIGIN'HELL péter des mâchoires. Ça correspond mieux à la réalité. Les 4 vitréens sont comme d'habitude en forme et motivés ce soir, ça "Thrash/Death" à l'ancienne bien comme il faut, comme toujours. Nous avons le droit à 4 ou 5 morceaux du cinquième album du groupe, qui devrait enregistrer tout ça sous peu. Mais l'impatience est trop grande et le quatuor nous les fait donc découvrir ce soir sur scène. Pas de grande évolution stylistique, si ce n'est des morceaux toujours plus "ambiancés" (et sombres) je trouve mais qui ne perdent pas en impact sur scène. Au contraire même ! Ça tabasse plus fort que les anciens et le tout semble aussi plus technique. Une reprise du Phobia de KREATOR (excellent choix) balancée sans prévenir en milieu de set et le Raining Blood de SLAYER en fin de concert viennent mettre une grosse ambiance dans la fosse, pas très compacte mais bien remuante. ORIGIN'HELL garde une fois de plus tout mon respect pour leur carrière et leur dévotion à un Thrash Death de tradition. Et je ne dis pas ça parce que ce sont des potes. Un groupe qui n'aura jamais la reconnaissance, pourtant méritée, de certains grands du style en France, mais un soldat de la scène qui n'aura jamais baissé les armes et qui continue de secouer l'underground bretons à chacun de ses concerts depuis bientôt 20 ans ! Respect pour la passion les gars et vivement le nouvel album !

Origin'Hell

Les bordelais d'IRON FLESH montent ensuite sur les planches. Formé en 2017 le groupe a déjà 3 sorties à son actif : 2 EP (2017 et 2018) et surtout leur premier album Forged Faith Bleeding qui vient tout juste de sortir chez Epictural Productions. Une frénésie de sorties, qui selon moi, démontre une certaines ambition chez le groupe de Bordeaux. Et oui, c'est du sérieux pour eux je pense. Ayant bien apprécié les deux EP j'étais pressé de les voir sur scène. Et bien je n'y vais pas par 4 chemins : c'était excellent et extrêmement carré et pro sur scène ! Ça en était même étrange de justesse pour tout vous dire. Pas de pain, des mecs très concernés et concentré sur scène. IRON FLESH joue la carte "Swedish Death Metal", comme c'est la "mode" depuis un certains temps, à 100%. Le son de guitare HM-2 est ici poussé à son paroxysme et pour un fan comme moi du style (et de ce son en particulier) c'est un régal ! A ce niveau c'est même une dévotion quasi religieuse pour le style mythique venu de Suède. Et à la fameuse pédale de guitare à l'origine de ce son (les t-shirt vendu au merch par le groupe - avec la fameuse HM-2 - vont en ce sens aussi !). Mais même si les influences du groupe sont difficiles à nier (DISMEMBER en tête), IRON FLESH garde une patte reconnaissable : beaucoup de mélodies et même des passages limites "atmosphériques" dans sa musique. Et ces moments "planants", qui en temps normal m'en touchent une sans faire bouger l'autre, je les ai trouvé ici très bien fait et très captivants ! Mais les bordelais n'oublient pas non plus de faire parler la poudre quand il le faut, et nous avons le droit à des passages "swedish poum-tchack-poum-tchack" mid-tempo délicieux (je suis sur que vous voyez ce que je veux dire) mais aussi à beaucoup de blast-beat bien virulents ! Et c'est là aussi une autre particularité du groupe, quand ça blast ça ne le fait pas à moitié. Bien plus que les pères suédois du genre. Et c'est là tout la force du combo selon moi : ils jouent un style de Death Metal old-school ultra balisé, mais il l'ont parfaitement digéré et le ressorte à leur sauce ! Et ça c'est très encourageant pour la suite, qu'on espère riche en concerts et en reconnaissance pour IRON FLESH ! Mais je pense qu'on peut compter sur eux, car nous n'avons pas à faire à des débutants de la scène, et que ce nouveau projet à l'air de beaucoup leur tenir à cœur. Un bien bon concert !

Il est temps pour la tête d'affiche AD PATRES de monter à son tour sur scène. On franchi un cap en terme de brutalité maintenant. Le groupe (de Bordeaux aussi) pratique un Death Metal assez traditionnel mais on flirte ici souvent avec le Brutal Death. Bon dieu que ça cogne ! La musique du groupe est à l'image du physique du batteur : solide, massive et sans trop de subtilité... D'ailleurs en parlant du batteur signalons que ce n'est pas n'importe qui derrière les futs : il s'agit d'Alsvid (SETH, ex-ENTHRONED). Je disais donc que ça cognait, le chant est bien grave et profond mais on reste dans les limites du Death Metal classique sans passer le cap du "pig squeal" Brutal Death. Au niveau des cordes ça chie des clous aussi et les gratteux sont à fond dans le truc, et tout sourire en plus de ça ! Satisfait d'envoyer le bousin, je crois, et heureux de défendre leur musique ultra efficace sur scène. C'est technique, mais comme doit l'être du Death Metal pour moi, au service des morceaux et non de l'égo des musiciens. Le public, bien que pas trop nombreux, porte le groupe au figuré comme au sens propre : le chanteur se fait "happer" à deux reprises par les plus chauds dans la fosse et se retrouve en slam sans rien avoir demandé. Les bordelais très motivés nous proposent ce soir des morceaux de leur petit dernier sorti en février (chroniqué en ces pages, ici.). Là encore, on sent clairement la passion pour un style mais aussi un vrai savoir faire. J'avoue que je ne m'attendais pas à un concert aussi brutal en tout cas, nous sommes pris à la gorge d'un bout à l'autre. Et comme souvent devant un tel concert, mené de la sorte, je me dis que la scène française rivalise aujourd'hui avec les ricains et autres grandes nations du Death mondiale. Mais, sans vouloir être défaitiste, j'ai l'impression que pour des français, aux moyens plus modestes (que des américains par exemple) et à l'aura moins marquante (que des polonais, entre autres...) la reconnaissance semble plus difficile à atteindre. Mais une chose est sure, ce n'est pas la méthode ni le savoir-faire qui sont à mettre en cause. AD PATRES nous l'a démontré ce soir. Solide ! 

A Bordeaux ils font du vin rouge comme personne, mais il font aussi du très bon Death Metal et 2 groupes du cru nous l'ont prouvé ce soir. 

Merci à Ankou Prod pour cette date !





par Jus de cadavre le 28/05/2019 à 08:13
   429

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Gateways To annihilation

Baxter 29/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Sodomizing The Archedangel

JérémBVL 22/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Qu'est ce que c'est que ce groupe ? Merci pour la découverte.

30/05/2020, 22:36

aras

plutôt moyen voire mauvais, Entre 2 eaux à l'image du groupe

30/05/2020, 20:42

KaneIsBack

Je vais la faire courte, et je vais paraphraser le public d'une autre discipline dont je suis fan : BOOOOOOOORIIIIIIIIIIIIING !!!

Nan, mais sans déconner, je me suis un peu - beaucoup - emmerdé en écoutant ce disque. J'avoue m'être mis à Nightwish uniquement à cause de Floor, mais(...)

30/05/2020, 18:20

NecroKosmos

Ah, ce titre me plaît bien ! Je surveille.

30/05/2020, 17:37

Riffing Curiosity

Premier Morbid qui m'ait déçu aussi. UNe moiteur et ds ambiances lourdes, un gros travail sur le son mais j'ai jamais accroché, CD revendu bien vite. Aujourd'hui je regrette et lui donnerais bien une seconde chance.
Et malgré moi, j'y peux rien, Morbid Angel c'est avec David Vincent ou ri(...)

30/05/2020, 15:27

steelvore666

Pfiou c'est intéressant soit, mais pas évident à lire !

30/05/2020, 14:25

grinder92

Le guitariste sur "The Crimson Idol", l'un des albums qui a changé ma vie... une page se tourne...

30/05/2020, 13:26

RBD

Il n'a pas attendu les contestés "H" et "I" pour être assez apprécié, cet album. Parce qu'il reste bien au-dessus de la production lambda de toute la scène. Tucker est un bon growleur et en revenant aux bases, ils ne pouvaient pas se planter.

30/05/2020, 13:10

Saddam Mustaine

RIP

Guitariste de Alice Cooper et WASP surtout je me souviens.

30/05/2020, 12:58

RBD

Reste à voir ce que ce retour en arrière managérial va donner. J'aimais bien la rétrogradation mesurée du dernier vers un Death toujours très technique mais revenu à un certain niveau d'efficacité basique.

30/05/2020, 12:56

MorbidOM

Premier album de MA qui m'ait un peu déçu, non pas qu'il soit mauvais mais il manque un peu de personnalité. À la limite je préfère presque H qui malgré tous ses défauts n'aurait clairement pu être pondu par aucun autre groupe en ce monde.
(il faudrait faire un peu attention à l'orth(...)

30/05/2020, 06:28

MorbidOM

Bizarrement, j'avais vu le groupe à l'époque de Vempire, je les connaissais pratiquement pas et j'avais plutôt une image de poseurs mais j'avais été assez impressioné (et j'étais loin d'être le seul), puis je le ai revus quelques fois et c'était vraiment tout pourri, même à l'époque de C(...)

30/05/2020, 04:25

Humungus

Je confirme la merde en live.
"Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches..."
Mais même sans ça de toutes façons, ils étaient ridicules sur scène !
Je me souviens de gars en échasse au HELLFEST... C'te poilade bordel !!!

29/05/2020, 22:46

quaraz

plastigroup

29/05/2020, 22:14

lolilol

Nez Crotte quel nom ridicule pour un groupe...

29/05/2020, 22:12

JérémBVL

Je les ai vu à Lille pour la tournée de Cryptoriana et j'ai trouvé ça très carré musicalement...bon Dani y'a du mieux mais il est vite à l'agonie rythmiquement.

29/05/2020, 21:39

Living Monstrosity

Alors là, itou ! je ne connaissais que de nom et de très loin.
Ca a l'air d'être vachement bien !!! :-O
Merci pour la chro et le lien youtube qui donnent bien faim, je vais écouter ça attentivement.

(et merci aussi pour les tuyaux, il existe effectivement dans le shop(...)

29/05/2020, 18:55

Lifting Catastrophy

Ah je confirme : l'expression "bouillie sonore" était encore faible.
Dès que le groupe a eu un peu de presse chez nous, les chroniques de concerts ont été très peu flatteuses, mais j'avais quand même tenu à juger sur pièce, eh bien ça m'a littéralement dégoûté de ce groupe. :-( (...)

29/05/2020, 18:46

Smashing Jewelry

YES ! Bourdal dou mardch, ça c'est de la niouze !!

Ca va distribuer des baffes, cette histoire !!
(quoi, j'ai dit une connerie ?)

29/05/2020, 18:38

LeMoustre

Excellente nouvelle !

29/05/2020, 18:34