Angelcorpse est de retour pour nous châtier, soutenus dans cette tâche par les Parisiens d'Aosoth et de Hell Militia. Autant vous dire que cette soirée ne s'annonçait pas comme une répétition des JMJ, mais plutôt comme une ode au brutal, à la bestialité, à la violence sonore... Forcément, je me devais d'être témoin de cet étalage de sauvagerie...

Mais comment est-ce possible qu'une affiche pareil ne remplisse pas le Divan du Monde ? ok, c'est jeudi, ok on bosse le lendemain, ok y'a Pain en face... Bon, de toutes façons les absents ont toujours tort, tant pis pour eux... Pour ma part, je n'aurai manqué ce concert pour rien au monde...

Entrant dans la salle, un nuage de fumée et une ambiance froide m'accueille lorsque résonnent les premières scarifications guitaristiques de AOSOTH. La machine à fumée doit agoniser dans un coin, l'ingé lumière a appuyé sur les 2 seuls boutons à sa charge ce soir et les silhouettes des 4 guerriers d'AOSOTH se dressent face à moi dans une improbable purée bleue et blanche. Tout de noir vêtus, leurs armes en bandoulière, sans sommation, ils jettent à la gueule du maigre public à l'heure, l'un des meilleurs morceaux de la galaxie Metal : "An Arrow in Heart" qui se déverse sa langue d'azote dans la fosse. Les 3 musiciens, instrument aux genoux, headbanguent en rythme dans une prière diabolique incantatoire et MKM initie sa transe. On n'est pas à un concert, mais plutôt à une célébration, une cérémonie glaciale et brutale. L'auditoire s'étoffe peu à peu et assiste religieusement au sermon d'AOSOTH. Musicalement, on alterne les déchaînements de violence crue et les passages mystiques. Le jeu de lumières diaphanes alternant bleu pâle et orange maladif souligne à la perfection la messe qui est en train de se dire devant nous, chanceux pêcheurs... Pour l'envoi, MKM laissera à ses sbires le soin de conclure dans une dernière envolée brutale. Le set est fini, la scène se vide laissant l'auditoire dans un silence de mort... Une belle expérience, différente, à renouveler rapidement sous réserve qu'Aosoth, très discret scéniquement parlant, nous en redonne la possibilité !

Second méfait de la soirée, HELL MILITIA. J'accroche pas mal à leur Black / Death cradingue et le concert du Fall Of Summer m'avait laissé sur ma faim, parce que HELL MILITIA dans le sable sous 30° avec les familles qui se baignent à côté et un public souffrant des remontées acides des abus de 8.6 de la veille, si musicalement ils avaient largement fait le boulot, ce ne sont pas des conditions que j’appellerai optimales pour une messe en l'honneur du Grand Bouc ! La brume froide d'AOSOTH est dissipée, car les miliciens veulent que leur crasse se voit ! L'arrière plan s'anime dévoilant un backdrop vidéo aux couleurs du groupe et HELL MILITIA déboule pour venir en découdre avec un public plus garni et plus réactif... un autre concert, une autre ambiance... des odeurs de sueur montent dans la salle, HELL MILITIA se déchaîne pour réchauffer de sa moiteur putride et suffocante, les pauvres fous qui ont franchi ce soir la porte de l'enfer... Les meilleurs morceaux du groupe s'enchaînent avec entre autres Dies Irae, Black Arts of Crime, Fili Diaboli et surtout l'extraordinaire Jacob's Ladder, menés par un RSDX halluciné projetant dans la foule son regard malsain et illustrés par la trame vidéo en arrière plan qui nous projette des images sombres et glauques. Le groupe achève son set avec le classique Shoot, Knife du pas-trop-regretté GG Allin, avec BST de AOSOTH en guest. Si je voulais pinailler, je dirai qu'il aura toutefois manqué une pointe de folie pour que ce bon concert devienne excellent...

Point d'orgue de cette soirée, ANGELCORPSE, que j'avais vu en 1998 à Pratteln au X Mas festival en compagnie d'autres poètes comme Cannibal Corpse et Marduk... Vais-je reconnaître les bouchers après 18 ans d'absence ? Et surtout, seront-ils à la hauteur de la violence que nécessite l'exécution de leur musique ? Lorsque déboule le groupe, j'ai un doute. Pete a la bidoche du quadra et Gene Palubicki a perdu 30 bons kg... En outre, le groupe évolue désormais en powertrio et je me dis que sur les solis ça risque d'être compliqué de maintenir l'intensité sans le mur de guitares... Il aura fallu 5 ou 6 notes pour balayer ces doutes... ANGELCORPSE est venu et a tout arraché... Le groupe ne propose pourtant visuellement pas grand chose, Pete enchaîne les grimaces et Gene est courbé sur sa guitare, voilà, c'est tout pour le spectacle. Parce qu'ANGELCORPSE n'a besoin de rien d'autre. Les morceaux prennent toute leur ampleur sur scène et leur brutalité n'en est que multipliée. On ne parle pas ici de plages mélodiques ou des transitions ambiantes. Non ! ANGELCORPSE, c'est 3 mecs en colère qui viennent violer tes cages à miel. Alors pour que ça passe mieux, autant être un minimum consentant. Je résumerai ce groupe à brutalité et sauvagerie. Dans ce domaine, j'ai rarement vu plus efficace ! La bestialité ravit l'auditoire, notamment sur l'énormissime Phallelujah qui déclenche le plus gros mosh de la soirée ! On aura également droit aux autres classiques comme Wolflust et Christhammer. Alors certes le show fut bref, mais quelle intensité !

Un grand merci à Tangui pour l'accréditation !


par grinder92 le 09/11/2016 à 08:00
   457

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
09/11/2016 à 13:23:56
Excellent le live report ! Putain que ça devait être bon comme soirée...

grinder92
membre enregistré
09/11/2016 à 15:59:13
Merci ! Oui c'était très bien...

J'ai été très impressionné par AOSOTH dont j'ai complètement adhéré à l'univers... L'image (light, fumée, comportement des musiciens) est en complète adéquation avec la musique, c'est vraiment du grand art ! Manque que quelques morceaux aussi percutants que "An Arrow In Heart" pour que ce soit parfait !

Et Angelcorpse... La définition de brutalité crue et sauvagerie primitive ! Phallelujaaaaaaaaaaahhhhh !

Ajouter un commentaire


Noctambulist

Atmospheres of Desolation

Gods Forsaken

Smells of Death

Mass Destruction

Panic Button

Vigilance

Enter The Endless Abyss

Conjurer

Sigils

Pagan Altar

Judgement of the Dead

Coventrate

Roots of all Evil

Ember

Ember & Dust

Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Tour Report - BARE TEETH Asie 2019

Simony / 23/06/2019
Punk Rock

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Surtout que officiellement c'est oas Entombed, c'est avec Hellid qui a reformé le groupe avec deux anciens époque Clandestine.


Un commentaire qui fait plaisir à lire, merci lolo pour ce retour.


Album acheté la semaine dernière à la suite de la lecture de cette chronique (+visionnage des deux deux clips disponibles, certes).
Je dois encore creuser mais les premières écoutes sont plus que prometteuses.

Un grand merci au chroniqueur, dont la plume m'a donné envie de m(...)


On a tous raison, sur le fil de coms, mais n'étant pas un fan absolu des albums d'Entombed depuis perpette (allez, Wolverine Blues reste le dernier indispensable à mon sens) disons que ce titre suscite de l'intérêt. Après, il est placé en opener, alors, de là à penser que c'est le meilleur t(...)


Bien, efficace, mais en effet pas très original...


J'y entends Grave époque Soulless vers 1'40, mais c'est vrai que le morceau est pas mal. De là a créer un intérêt pour l'album ?


Truc entendu 14 779 fois donc rien d'exceptionnel, mais ça envoi.


Idem, agréablement surpris...


Il est bien ce titre ! Etonné agréablement je suis.


autant pour moi, avec mozilla c'est nettement mieux


Moi j'ai pu voir Carcass.


Ca fonctionne pas pour tous leur livestream, j'ai pu mater ultra vomit, dropkick et kvelertak, mais là ça bugg pour pestilence ou carcass. En tous cas pour ultra vomit c'est géant, superbe concert


Entombed AD = Entombed Alex Down ?


Scandaleux ! Je ne comptais pas aller les voir, mais j'imagine la déception des fans.
Et Sabaton en remplacement, la blague...
Bref, Gojira juste énorme hier soir.


Bon c'est vrai que le MANOWAR bashing est facile mais il est tellement tentant, étant donné les dernières années ridicules de ce groupe, ils ne récoltent que ce qu'ils ont semé, même si pour le Hellfest, il s'avèrerait qu'ils n'ont pas tous les tords.
Et pour moi SHINING est également(...)


Sympa. A voir. Mais je m'attends tout de même au pire. Ca risque d'être dans la lignée de l'album 'Independant' et pour moi, ce disque était le début de la fin.


Ils traversent l'Atlantique pour donner des concerts, certains fans viennent de loin, de TRES loin.
Il n'y a donc pour moi aucun contentieux (technique ou autre) qui ne puisse se régler avec diplomatie, équilibre et intelligence avec les équipes des Fest, surtout lorsque des gens ont payé (...)


Ouais, enfin, je vais faire mon fanboy de Manowar, mais on ne connaît encore une fois ni les tenants ni les aboutissants du problème. La Manowar bashing est un peu facile, je trouve.
Ils annulent, c'est dommage pour ceux qui voulaient les voir. D'autant plus qu'ils avaient un concert déceva(...)


C'est plus Manowar c'est Manaurevoir.


Alors c'est ça, les autoproclamés Rois du Metal ?