En ce 8 décembre, nous prenons la route pour Chalons En Champagne, dans la Marne, pour célébrer le retour de Delirium Tremens Prod de nouveau sur pieds pour organiser nos soirées. Après une petite pause pour diverses raisons, voici donc que la première affiche qui nous est proposée est ni plus ni moins que MERCYLESS accompagnés de jeunes loups de la scène Française dont nous allons détailler ici la contribution, mais avant toute chose... Nous sommes extrêmement ravis que ces bénévoles n'aient rien lâché et qu'ils soient aujourd'hui fébrilement à la porte pour accueillir le public et leur dire combien, ce public leur a manqué, et on vous rassure, la réciproque est vraie ! 

Compte rendu d'une soirée totalement positive si ce n'est l'affluence que j'aurais pensé bien plus nombreuse même si ce n'était pas la catastrophe non plus, disons juste que l'affiche avait pour moi un potentiel plus important.

18h30, le froid glacial s'abat dans une nuit sournoise dissimulant une pluie fine balayée par un vent fort, la route s'ouvre à nous... arrivée devant la salle vers 20h15 alors que NEKROBIOZ, premier groupe de la soirée, s'apprête à monter sur scène mais avant cela, des têtes amicales sont là et les bénévoles sont à la porte pour nous accueillir, comme un soulagement que le public n'ait pas oublié le Delirium Tremens Prod mais avec une affiche telle que celle de ce soir, impossible de ne pas répondre à l'appel même s'il faut lancer tardivement pour des raisons de disponibilité de la salle.

NEKROBIOZ, groupe local œuvrant dans le Black Metal, lance la soirée, il s'agît d'un duo guitare, chant / batterie qui propose une musique primaire, directe, dans une ambiance glaciale. Le son de guitare est bizarrement faible de par quelques petits soucis techniques plutôt maîtrisés par la suite et le propos anti-chrétien est ici clairement annoncé. Les riffs sont plutôt atmosphériques, utilisant largement les mediums et c'est plutôt la batterie qui varie passant des blasts à la caisse claire à des parties plus punchy avec les toms et la grosse caisse, le chant est lui par contre très monocorde, suivant régulièrement le phrasé de la guitare. Le duo va rencontrer un succès d'estime mais le groupe se structure seulement avec le nombre de concerts aidant, à revoir dans quelques temps pour mieux visualiser le potentiel du groupe.

La suite s'annonce avec SAVAGE ANNIHILATION, là aussi présenté en format duo, guitare, chant / batterie, et son Death technique aux relents Thrashy bien sentis. Le groupe tourne sous cette forme depuis quelques mois et si dans le Black, cette formule n'est pas si rare, dans le Death Technique, un peu plus. Toutefois, après un début de show un peu timide, une voix qui semblait légèrement forcée, la suite va vraiment réussir à toucher le public présent, notamment grâce à des incartades plus thrashy comme le rappel surprise alors que le public commence à quitter la salle pour se diriger vers le bar. Un titre présenté comme un hommage à Jeff Hanneman va clairement mettre les choses au point, ce groupe possède des capacités pour faire sonner sa musique à 2 et ça ce n'est pas rien. A défaut d'être sauvagement intense, on ne peut qu'être admiratif du niveau d'inconscience géniale pour se présenter ainsi, un concert très intéressant en attendant le retour d'un bassiste peut être.

On a retrouvé les bassistes et avec CORROSIVE ELEMENTS, groupe Parisiens de Crossover Thrash Death Metal, celui-ci va particulièrement se distinguer par une présence de tous les instants. Par moments dans la salle, à d'autres à sauter sur scène, ou encore à lancer des coups de pied, Thomas Humbert se signale aussi en chantant les paroles, les vivant véritablement. Mais le reste du groupe n'est pas en reste, les 2 guitaristes sont plus concentrés sur leurs parties mais n'oublient pas d'imposer en présence tout de même, tout comme le chanteur Brice Moreau très à l'aise sur ses parties vocales tant Thrash Death que Crossover en mode SUICIDAL TENDENCIES. Et puis il y a Rachid Trabelsi derrière le kit de batterie qui aura donner là plus de coups sur sa batterie que pendant tous les concerts avec ses 2 groupes de Doom, MOONSKIN et CONVICTION, donnant également dans le chœur Crossover. Le concert est efficace, extrêmement en place et maitrisé, les bons hommes ne viennent pas à Chalons pour la première fois et la réponse du public est très positive. Un excellent moment qui fait monter en intensité la soirée avant les rois de la soirée.

En effet, ce soir, c'est MERCYLESS qui clôt les débats et on imagine mal un groupe pouvoir suivre la cadence que les vétérans vont imposer sur scène, le Death Metal typique de la scène Française de la fin des années 90 s'est nourri de DEATH. Max Otero est impérial derrière le micro et ne faiblit jamais, d'une précision chirurgicale sans jamais sonner synthétique, il affiche une belle complicité avec son line-up actuel, y compris Jérôme Point-Canovas le bassiste du groupe ce soir et également guitariste de LOUDBLAST. Les alsaciens vont piocher dans ses différents albums avec "Object Offerings", "God Is Dreaming" ou le récent "Pathetic Divinity" issu du dernier album en date. une reprise survitaminée de "Deathhammer" de ASPHYX sera jouée également, uniquement reconnaissable grâce au refrain car pour le reste, MERCYLESS a mis le mode rouleau compresseur et donne un aspect extrêmement brutal à ce morceau qui n'en manquait déjà pas. Un rappel, demandé par une partie du public, sera également ajouté avant de tirer sa révérence et de venir serrer la paluche au public entassé devant le stand. Aucune impression de longueur, MERCYLESS a su captiver en alternant avec intelligence les titres rentre-dedans avec ceux plus rampant, notamment issus de Pathetic Divinity.

L'affiche se révéla à la hauteur ce soir à Chalons En Champagne et les absents ont encore eu bien tord car les 4 groupes aux styles très variés ont su se montrer à la hauteur. On espère maintenant voir le retour de Delirium Tremens Prod durer et pour cela, il faudra que le public réponde présent et que l'association puisse également remettre quelques petits désagréments au placard comme la bière n'ayant pas le temps de refroidir mais tout cela n'a aucune importance car on voulait seulement que ces bénévoles reprennent du service, ce fut le cas, maintenant il faut leur donner les moyens d'accueillir le public dans de meilleures conditions mais la sympathie, la bienveillance et la gentillesse de ces personnes fait franchement oublier tout ce qui dans un autre cas aurait pu irriter un peu. A bientôt on l'espère !


par Simony le 12/12/2018 à 07:53
   227

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
12/12/2018 à 11:56:07
Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.

Jerem bénévole delirium tremens prod.
@90.54.129.22
14/12/2018 à 19:44:24
Merci pour ce live report!
Nous sommes heureux d'avoir pu accueillir à nouveau du public! Heureux que ce concert ait contenté le plus grand nombre!
Nous espérons vous voir nombreux lors de notre prochain événement!
Merci pour votre soutien

Capitaine Hadok
@89.84.46.50
14/12/2018 à 19:56:44
Super concert et bien organisé !! Au top du top

Bar-back
@90.54.129.22
14/12/2018 à 22:10:42
Mercyless tjrs au top et efficaces !

Ajouter un commentaire


Religious Observance

Utter Discomfort

Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Powerwolf + Amaranthe + Kissin' Dynamite

JérémBVL / 18/01/2019
Powerwolf

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Venefixion + Defenestration

19/01 : Brasserie Bleizi Du, Morlaix ()

Photo Stream

Derniers coms

Oui mercato réussi.


Ça ressemble à un record de coms ça !


Oui je trouve aussi. Fiable quoi.


Cela semble être une bonne idée...


Je n'ai pas lu le livre de Moynihan qui est, paraît-il, plutôt complaisant avec tout l'ensemble y compris ce qu'il y a de plus inacceptable. Au-delà de ce que je rejette très fermement les meurtres et incendies de lieux de culte, je ne me suis jamais reconnu dans le Black Metal même sous un sim(...)


On a vraiment lu tout et son contraire sur ces histoires, sans compter le mystère entretenu par les protagonistes de l'époque. J'ai beau essayé de faire le blasé, de me dire que c'était que des "petits cons", des abrutis, que le bouquin n'est qu'un torchon un peu trop orienté, il n'empêche qu(...)


Excellente chronique... j'avais découvert avec l'album précédent sans approfondir plus que ça. Tu viens de réanimer ma curiosité Mortne2001 !
C'est d'une saleté indécemment propre au niveau de la production là où la concurrence balance des riffs lambda avec une production crasseuse p(...)


J'espère juste que le film dira clairement que les protagonistes n'étaient que des petits cons paumés... Mais sinon, oui, rien qu'avec l'attention portée aux détails, ça donne envie, clairement.


Trailer bien plus convaincant que les précédents. Et oui le " Based on truth and lies " est bien pensé.
Ça fait envie.


En tout cas beau job de l'ensemble de l'équipe de ce site, avec une chouette ergonomie. Bon, j'ai pas pigé comment on fait pour aller directement suivre un fil de discussions/commentaires sans passer par le titre du thème concerné, mais pas grave.


Sans conteste, ce qui précède est en lice pour être la meilleure discussion dans le futur top 2019...


Putain, ça donne envie tout de même hein...
Pis le "Based on truth and lies" est tellement bien trouvé bon dieu de dieu !


Vive le Méan !


Lemmy disait : "Tant qu'il y aura 2 ou 3 mecs pour jouer et 2 ou 3 autres pour les écouter, le rock se portera bien".
Donc tant qu'il y a aura 2 ou 3 personnes pour écrire et 2 ou 3 autres pour les lire, Metalnews se portera bien ! :-D
Lemmy disait aussi : "C'est pas ta soeur qui m'i(...)


Putain, vla l'équipe :D ! Entre un promoteur de boxe véreux, moi qui pète une durite pour rien et un Bernard Pivot sous je ne sais quelle(s) substance(s) ! Les gens vont se barrer !


Pas eu le temps d'appeler le docteur... je m'excuse ! :-)


... et de consulter... oui, de consulter... vite !


Alors non, une bonne fois pour toutes, on ne s'excuse pas ! C'est bien trop facile !!! On demande pardon, on présente ses excuses, on prie de bien vouloir nous excuser mais tout ! L'excuse est à présenter à l'autre et non à soi même !

"Salut M'dame, je viens de m'introduire chez t(...)


Enfoiré :D Mais c'est ça, lu (beaucoup) trop vite donc compris de travers et je m'en excuse ;).
Rien à voir mais j'en profite, y'a du monde qui va à Morlaix pour la date la plus bestiale de l'année ce samedi ?


On a lu le même livre Grinder92 !!