Dead can Dance 2013

Dead Can Dance

Arènes De Nîmes, Nîmes (France)

du 29/06/2013 au 29/06/2013

Rares sont les retours réussis après de longues absences. Dead Can Dance ayant décidé au long des années de se reformer pour quelques concerts, puis de refaire un album aussi finalement quand Brendan Perry y consentit, et même de faire une tournée de promotion de celui-ci, la pression s'accumulait à mesure que les étapes de cette renaissance étaient lentement franchies avec succès.


Mais la déception ne fut pas au rendez-vous quand arriva le concert qui promettait d'être grandiose dans un cadre pareil.

Coincé entre Johnny et Christophe Maé dans la programmation, le passage de Dead Can Dance à Nîmes a finalement affiché complet, ce qui ne signifiait pas que les arènes étaient pleines mais seulement  la configuration choisie. Évidemment le public dépassait nettement les trente-cinq ans de moyenne, il y avait des looks travaillés, et ce fut aussi l'occasion de certaines retrouvailles assez inattendues. Le ciel était bouché et le temps frais, mais ce temps marin ne dégénère  que rarement en vraie pluie par chez nous. Pour moi c'était la fin d'une ancienne malédiction, ce que je surnomme "le syndrome Slayer", ces groupes qu'on écoute depuis longtemps et qu'on n'arrive jamais à voir d'une occasion sur l'autre. Cela faisait aussi quelques années que je n'étais pas revenu aux arènes pour la musique.


Un bref mot pour la première partie, un homme seul que je crois être l'un des instrumentistes de DCD, qui a enchaîné quelques titres acoustiques en utilisant à chaque fois un seul instrument exotique… C'était d'un intérêt très limité, mais sur la place des Halles on lui aurait peut-être donné une pièce. Au moins l'avantage de ces concerts assis auquel un métalleux n'est pas habitué, c'est que ces longueurs passent moins péniblement. On pouvait par exemple s'étonner que la tête d'affiche allait utiliser un set de batterie classique déjà installé derrière.


L'assistance s'impatientait à l'approche de 21 h 30 quand on vit enfin DEAD CAN DANCE sortir du toril, Lisa et son manteau à traîne se détachant de loin, la protestation devenant aussitôt acclamation…

Après un "Children of the Sun" au son un peu trop fort, le set fut très axé sur le dernier album, comme on s'y attendait. Ça me convenait très bien, mais je peux comprendre que d'autres en soient repartis frustrés.

Accompagnés de cinq instrumentistes, Brendan Perry et Lisa Gerrard alternent les vocaux. Et il faut reconnaître que Lisa est réellement captivante, sur scène des titres bien connus retrouvent leur dimension envoûtante de première fraîcheur. "Sanvean", par exemple, se réaffirme dans une certaine sobriété comme un titre absolument époustouflant. Pourtant elle attaque moins qu'avant, ce qui se ressent bien sur de grands classiques comme "Cantara" légèrement réécrit dès l'intro, de manière à éviter quelques notes trop difficiles.

Tous les titres anciens sont parfaitement maîtrisés même si Perry a tiqué sur un pain minime au début d'un "The Host of Seraphim" recueilli. La reprise de "Song to the Siren" n'était pas interprétée au top par les accompagnants. Lisa Gerrard est toujours férue de sa harpe chinoise, Perry utilise souvent des cordes ou un tambour tout en chantant. Il est touchant à regarder écouter sa partenaire chanter seule par moments.

J'ai décollé presque à chaque morceau, même un titre récent comme "Opium" m'a hérissé les poils d'émotion. Et encore ce n'était rien par rapport à quelques graves fanatiques. Tout le monde a pu voir la femme à la banderole qui s'est avancée entre les chaises de la piste, mais il y a eu aussi un exalté plus bas devant moi qui était debout et s'agitait sur les premiers titres… et que nous avons revu à la fin dehors sur le parvis affalé par terre dans son vomi !

Brendan Perry a assuré la communication avec son peu de français, notamment pour introduire la reprise de ce morceau Grec qu'ils font depuis la présente reformation. Cette chanson lui permet de faire une envolée vocale finale inhabituelle pour lui, qu'il gère avec plus de peine que sa comparse mais qui fait son effet chez les fidèles surpris par cet écart.

Le jeu d'éclairages s'est progressivement enrichi à mesure du set, donnant quelques très beaux effets sur le rappel. Mais ils auraient été mieux servis avec un mur au fond de la scène plutôt que de les laisser se perdre dans les gradins vides au-dessus du toril. Mais ce cadre, même en le connaissant bien, est exceptionnel pour ce style d'affiches. Le répertoire de DCD fait voyager, mais s'embellit encore mieux dans cette ruine et vous emmène soit dans un pays lointain soit dans la Terre du Milieu selon vos préférences…

À la fin, malgré la nuit tombée, on n'avait guère l'impression d'y avoir passé 1 heure 40. Après avoir pris un verre au Trois Maures comme en feria pour atterrir et debriefer entre amis, il était clair que nous avions passés un beau moment d'enchantement.

Il y avait un petit peu de merch', des t-shirts essentiellement, mais je ne suis pas allé voir.



Children of the Sun / Agape / Rakim / Kiko / Amnesia / Sanvean / Black Sun / Nierika / Opium / The Host of Seraphim / Ime Prezakias /Cantara /All in Good Time

Rappel : The Ubiquitous Mr. Lovegrove / Dreams Made Flesh (This Mortal Coil) / Song to the Siren (Tim Buckley cover) / Return of the She-King



par RBD le 15/08/2020 à 12:00
   123

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


LeMoustre
@93.4.16.166
21/08/2020, 19:20:16
A ce concert, c'est vrai que, à l'image d'un Rammstein, DCD avait choisi de mettre en avant son dernier album. Faisant partie des fans des premiers disques, j'en étais ressorti un peu frustré, voulant avant tout écouter ces joyaux ayant bercé mes jeunes années dans ce cadre complètement adapté à la musique du duo. Un super moment malgré cela.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Widespread Bloodshed/Love Runs Red

mortne2001 24/08/2020

Concerts à 7 jours
Freedom Call + Primal Fear 23/09 : Machine, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Bones

Vraiment sympa ce live. Des conditions un peu bizarres mais même sans public on retient le nectar de ces morceaux et l'alchimie très spéciale de ce groupe !QUE C'EST BON !!!

22/09/2020, 18:20

Bones

Plutôt fan de Massacra/Loud-blatte à l'époque, je suis totalement passé à côté de ce groupe... et visiblement à tort !!!Il est temps de rattraper mon retard car ce que j'ai entendu m'a bien emballé (dernier album s(...)

22/09/2020, 17:48

Buck Dancer

C'est ce que j'avais lu aussi il y a déjà 2 ou 3 ans. Alors est-ce toujours la raison officielle de son absence de Napalm, je commence a avoir des doutes. 

22/09/2020, 17:24

NecroKosmos

Merde, je l'ai commandé hier sur le web. En fan ultime du groupe. Du coup, je vais peut-être regretter mon achat.  

22/09/2020, 16:42

NecroKosmos

Je suis un grand fan du groupe et ce, depuis le premier album. J'apprécie beaucoup leur retour mais ce nouvel album a un arrière-goût de trop-peu. Surtout que je trouve les nouveaux morceaux un peu redondants. Il manque le riff mortel qui tue, le solo qui vous file des fr(...)

22/09/2020, 16:33

NecroKosmos

Concernant Mitch HARRIS, j'ai cru comprendre qu'il était bloqué à cause de ses parents qui, avec l'âge, sont devenus dépendants (un truc du genre Alzheimer) et c'est la raison pour laquelle il est rentré aux USA et a cessé de tou(...)

22/09/2020, 16:29

Buck Dancer

Pas emballé à la première écoute, notamment a cause du chant, j'apprécie maintenant de plus en plus. Curieux d'écouter le reste. 

22/09/2020, 16:00

Chemikill

Euh...donc pardon, pour répondre à ta question,  non je n'ai pas joué dans Mercyless,  on avait partagé l'affiche avec mon groupe sur une paire de dates en Bretagne. 

22/09/2020, 13:22

Chemikill

Yyrkoon. De Picardie.

22/09/2020, 13:01

Jus de cadavre

Eh beh... merci beaucoup pour les coms plus haut ! Ça fait rudement plaisir on va pas se mentir ! Ça motive carrément pour continuer ! Concernant le "bouton like" des news, Raumsog à tout résumé : "Perso j'y vois en fait un(...)

22/09/2020, 12:53

Humungus

"Les emojis (...) permettent de nuancer un propos, sachant que la perception que chacun peut avoir de la lecture d'un commentaire est très variable"J'ai bien compris le truc cher grinder92...Et c'est bien ce que je regrette (en plus du look "chou(...)

22/09/2020, 12:39

Arioch91

Anéfé :)

22/09/2020, 12:00

grinder92

Certes, sauf que j'aime bien maîtriser les choses et que j'héberge également le forum... Ca permet aussi d'avoir un forum avec notre nom de domaine plutôt qu'un domaine externe. Et de plus les inscriptions sur le forum se repor(...)

22/09/2020, 11:59

Arioch91

Concernant le forum, pour en avoir un moi-même, je ne me suis pas pris le chou : solution gratuite et complète chez forumactif.com.C'est du PHPbb derrière, maintenu par ForumActif qui propose templates et autres outils pour le personnaliser à sa convenance.(...)

22/09/2020, 11:48

grinder92

Salut à tous, merci pour vos retours... c'est aussi pour ça qu'on bosse !   Concernant les li(...)

22/09/2020, 11:13

LeMoustre

En effet, je pense être l'auteur de la chronique plus mesurée sue un autre site. Assez d'accord avec ce papier du coup. 

22/09/2020, 10:29

Arioch91

@Raumsog : "Et je rejoins les comms ci-dessus, metalnews est devenu un passage journalier incontournable et c'est très agréable donc continuez comme ça!"Carrément !Je me régale à lire les chroniques, les news, Metal News est(...)

22/09/2020, 10:17

Raumsog

@grinder92 : hahahaha LET THE FIGHT BEGIN   @humungus : en tant que vieux con en devenir, je me suis aussi(...)

22/09/2020, 09:58

Arioch91

Suis pas très Napalm Death d'habitude mais j'adore le fait qu'en écoutant cet album, la plupart des morceaux s'insinuent rapidement dans la tronche et je me surprend à en avoir en tête certains toute la journée.A côté, j&a(...)

22/09/2020, 08:56

coquerelle

J,  aime. Beaucoup ce. Titre de ce groupe. Cà. Me rapeelle rammstein. Et fear factory

22/09/2020, 07:56