Hangman's Chair + SBRBS / Live-report Rennes

Hangman's Chair, Sbrbs

1988, Rennes (France)

du 04/10/2018 au 04/10/2018

A peine rentré du Motocultor festival, ou j'assistais médusé (comme beaucoup) à une énorme prestation d'HANGMAN'S CHAIR en août dernier, que je me ruais sur le Facebook du groupe pour savoir quand est ce que je pourrais les revoir en live. Et si possible en salle cette fois-ci. Hélas, pas de dates dans le coin, ni dans les semaines qui suivaient à l'horizon, je me résignais donc à patienter pour un temps indéfini. Puis, quelques jours plus tard, un message d'un ami, tout simple mais libérateur : " Hangman's Chair en concert à Rennes le 4 octobre !". Ouah ! Quelques minutes plus tard j'avais ma place en poche, ou plutôt dans mon smartphone, et oui les temps changent...

C'est donc au live-club 1988 en plein centre de Rennes que nous nous rendons en ce 4 octobre. Un club que je ne connaissais pas encore malgré mes nombreuses années de concert Rennais. Mais ce n'est pas un lieu forcément branché Metal ni même Rock, ceci explique cela...

C'est en tout cas une très belle salle, de taille moyenne, pourvu d'un bar bien balèze et dotée d'un très bon son, nous le verrons. Il n'y a pas grande foule ce soir au 88'. J'ose espérer que c'est dû au fait que le concert fût annoncé un peu tardivement, plutôt qu'au fait que nous sommes en France et que les gens fuient la bonne musique comme la peste... J'arrête, je suis méchant, je sais...

C'est le trio du crû SBRBS qui ouvre gentiment la soirée. Les rennais versent dans un Rock assez lourd qui tire vers le Stoner Rock par moment. Le son est très bon, le groupe, malgré une certaine retenue, est bien en place. Le tout me semble tout de même assez léger dans le ton, mais ce n'est pas un reproche. C'est juste qu'habitués que nous sommes à des lourdeurs énormes venues de toute la scène Stoner / Doom Metal, ce Rock parait bien plus guilleret. Stylistiquement SBRBS lorgne vers le duo anglais ROYAL BLOOD qui a créé le buzz il y a quelques années avec leur premier album (2014). On pense aussi un peu à KYUSS ou à KARMA TO BURN en moins massif quand même. Une musique qui s'adresse plus aux fans de Rock ouverts d'esprit qu'aux bikers chevelus en manque de gras. D'ailleurs la bassiste / chanteuse le sous-entend elle même entre 2 morceaux "nous sommes habillés de blanc et avons les cheveux cours, les prochains sont en noir et ont les cheveux longs" (ce qui n'est pas vrai à 100% pour les tifs, mais on a compris le truc quoi).

Pause clope dans le fumoir de la salle (ça existe encore ces trucs là ?) en attendant que nos doomsters parisiens s'installent. Puis nous voilà enfin devant la scène baignée de lumières rouges. HANGMAN'S CHAIR démarre son concert comme au Motoc', dos au public durant l'intro puis balance Naïve, du dernier album Banlieue Triste tout juste sorti. Première constatation, le son est maous, lourd, mais pas trop fort. Et surtout très clair. Je sens qu'on va passer un bon moment. J'avais été littéralement bluffé au Motocultor par la justesse de leur jeu sur scène, c'est un bonheur de voir que c'est la même chose dans un cadre beaucoup plus intimiste. Le chant de Cédric Toufouti est tout bonnement incroyable une fois de plus. Aérien, bourré de feeling et de mélancolie. Le bonhomme se sort les tripes sans jamais hurler, ni même pousser sur sa voix. On sent une tristesse, une émotion à fleur de peau, c'est juste envoûtant ! Le morceau Dripping Low qui m'avait collé des frissons en Août dernier, nous remet dans le même état encore avec cette ligne de chant démentielle. Rien que pour ce moment, cela valait le déplacement. Le public conquis d'avance et bien que pas trop nombreux, se fait bien entendre entre les morceaux et l'accueil réservé au quatuor est très chaleureux. Sur scène malgré le genre proposé, ça bouge pas mal, les gars sont à fond sur leurs instrus et comme pour matérialiser les énormes riffs envoyés, ils font de grands mouvements, montent sur les retours, bref vivent leur son. Physiquement ! Le concert se termine sur un Full Ashtray ultra-lourd avec une fin que n'aurait pas renié un certain GOJIRA. HANGMAN'S CHAIR est un groupe à part dans le style, loin des clichés du genre, un groupe avec une patte reconnaissable. Du talent, de l'originalité et de l'intensité, voila leur recette... Je ne suis pas prêt d'oublier ce son de batterie pachydermique en tout cas et ce chant... Ce chant, surtout !

Un grand groupe qui suit son propre chemin et qui mérite encore plus de reconnaissance. This Is Not Supposed To Be Positive, dit le titre de leur avant dernier album, en effet ça ne l'est pas. Mais c'est beau tout de même...

Setlist HANGMAN'S CHAIR : Intro / Naïve / Sleep Juice / 04/09/16 / Dripping Low / Cut Up Kids / Flashback / No Rest I've Found / Full Ashtray.



par Jus de cadavre le 09/10/2018 à 13:46
   527

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Oliv

C’est reparti comme en quarante ! 

29/09/2020, 19:05

mortne2001

@Humungus : Il y a toujours un historien qui connaît le fils du neveu du facteur du biographe d'EXODUS et qui SAIT. Honorons leur présence sur ce site. ;)

29/09/2020, 17:42

Buck Dancer

Ce groupe n'en est plus un depuis bien trop longtemps (le retour de Cazares?) et pourtant comme RBD, j'ai jamais lâché. Même si les deux derniers albums m'ont déçu je voulais continuer a y croire. Cazares va t'il continuer à (...)

29/09/2020, 15:31

Bones

"There is a Fric Factor in the system"  

29/09/2020, 15:23

RBD

Burton ayant été de toutes les incarnations du groupe au fil des intrigues, j'imagine mal que FF puisse continuer maintenant avec les uns ou les autres. La réconciliation avec Christian et Raymond ne me paraît pas possible, d'autant qu'eux aussi sont pass(...)

29/09/2020, 12:57

licks0re

Santa barbara...

29/09/2020, 11:51

Baxter

Le mec n'est pas blanc non plus c'est encore une crise comme en 2002 ou son détachement en 2008. D'ailleurs Burton avait en 2008 vendu des parts à Raymond et Christian (puis virant la femme de ce dernier étant manageuse de F.F à ce moment) puis suite &ag(...)

29/09/2020, 10:46

Raumsog

Y a une bonne petite ambiance Deströyer 666 dans le son et les riffs! 

29/09/2020, 10:38

jean mounier

Quel foutoir ce groupe depuis une bonne dizaine d'années quand même, niveau musical comme niveau humain. Je ne vois pas Fear Factory sans Burton, mais je ne voyais pas Suffocation sans Frank Mullen également...

29/09/2020, 09:58

Humungus

Aaaaaaahhh !!!Les commentaires de 78.192.38.132... ... ...

29/09/2020, 09:00

Humungus

Bah putain...Devait y avoir une sacrée ambiance depuis un sacré bout de temps dans le groupe hein...Je ne savais pas du tout que Burton avait un projet annexe.Je m'écoute ça en ce moment là : Rien de Metal là-dedans.

29/09/2020, 08:53

Arioch91

Slamming Beatdown...La lutte contre le tabassage...  

29/09/2020, 08:08

Arioch91

@NecroKosmos : alors, tu l'as écouté finalement ? T'en as pensé kwa ?

29/09/2020, 08:04

Xoen

Chronique montrant une méconnaissance flagrante de l'histoire de Blasphemy et des groupes cités...

29/09/2020, 08:03

Bones

Kézako ??? Slamming Beatdown ??Ca y est, je suis officiellement devenu un vieux con.

28/09/2020, 17:52

LeMoustre

Excellent, lui, il a la palme, en effet.

28/09/2020, 17:12

LeMoustre

En plus le clip est sympa, et le morcif, avec es leads finaux amène une ambiance plus typée black, hâte de le commander, ce disque.

28/09/2020, 11:21

Gargan

 Le chant et le mixage de la batterie, whaa, faut pas écouter ça après ta journée de travail...

28/09/2020, 09:42

LeMoustre

Le dernier EP est super, voilà une sortie qu'elle devrait être bonne en deathmetal.

28/09/2020, 09:41

grinder92

Sur le clip de Belphegor, perso, je trouve que la langue serpent fait son petit effet... mais effectivement, un peu de sang et un crucifix... ils auraient pu se fouler.... et les roubignolles du bouc en gros plan à la fin, c'est rigolo 

27/09/2020, 21:50