A peine rentré du Motocultor festival, ou j'assistais médusé (comme beaucoup) à une énorme prestation d'HANGMAN'S CHAIR en août dernier, que je me ruais sur le Facebook du groupe pour savoir quand est ce que je pourrais les revoir en live. Et si possible en salle cette fois-ci. Hélas, pas de dates dans le coin, ni dans les semaines qui suivaient à l'horizon, je me résignais donc à patienter pour un temps indéfini. Puis, quelques jours plus tard, un message d'un ami, tout simple mais libérateur : " Hangman's Chair en concert à Rennes le 4 octobre !". Ouah ! Quelques minutes plus tard j'avais ma place en poche, ou plutôt dans mon smartphone, et oui les temps changent...

C'est donc au live-club 1988 en plein centre de Rennes que nous nous rendons en ce 4 octobre. Un club que je ne connaissais pas encore malgré mes nombreuses années de concert Rennais. Mais ce n'est pas un lieu forcément branché Metal ni même Rock, ceci explique cela...

C'est en tout cas une très belle salle, de taille moyenne, pourvu d'un bar bien balèze et dotée d'un très bon son, nous le verrons. Il n'y a pas grande foule ce soir au 88'. J'ose espérer que c'est dû au fait que le concert fût annoncé un peu tardivement, plutôt qu'au fait que nous sommes en France et que les gens fuient la bonne musique comme la peste... J'arrête, je suis méchant, je sais...

C'est le trio du crû SBRBS qui ouvre gentiment la soirée. Les rennais versent dans un Rock assez lourd qui tire vers le Stoner Rock par moment. Le son est très bon, le groupe, malgré une certaine retenue, est bien en place. Le tout me semble tout de même assez léger dans le ton, mais ce n'est pas un reproche. C'est juste qu'habitués que nous sommes à des lourdeurs énormes venues de toute la scène Stoner / Doom Metal, ce Rock parait bien plus guilleret. Stylistiquement SBRBS lorgne vers le duo anglais ROYAL BLOOD qui a créé le buzz il y a quelques années avec leur premier album (2014). On pense aussi un peu à KYUSS ou à KARMA TO BURN en moins massif quand même. Une musique qui s'adresse plus aux fans de Rock ouverts d'esprit qu'aux bikers chevelus en manque de gras. D'ailleurs la bassiste / chanteuse le sous-entend elle même entre 2 morceaux "nous sommes habillés de blanc et avons les cheveux cours, les prochains sont en noir et ont les cheveux longs" (ce qui n'est pas vrai à 100% pour les tifs, mais on a compris le truc quoi).

Pause clope dans le fumoir de la salle (ça existe encore ces trucs là ?) en attendant que nos doomsters parisiens s'installent. Puis nous voilà enfin devant la scène baignée de lumières rouges. HANGMAN'S CHAIR démarre son concert comme au Motoc', dos au public durant l'intro puis balance Naïve, du dernier album Banlieue Triste tout juste sorti. Première constatation, le son est maous, lourd, mais pas trop fort. Et surtout très clair. Je sens qu'on va passer un bon moment. J'avais été littéralement bluffé au Motocultor par la justesse de leur jeu sur scène, c'est un bonheur de voir que c'est la même chose dans un cadre beaucoup plus intimiste. Le chant de Cédric Toufouti est tout bonnement incroyable une fois de plus. Aérien, bourré de feeling et de mélancolie. Le bonhomme se sort les tripes sans jamais hurler, ni même pousser sur sa voix. On sent une tristesse, une émotion à fleur de peau, c'est juste envoûtant ! Le morceau Dripping Low qui m'avait collé des frissons en Août dernier, nous remet dans le même état encore avec cette ligne de chant démentielle. Rien que pour ce moment, cela valait le déplacement. Le public conquis d'avance et bien que pas trop nombreux, se fait bien entendre entre les morceaux et l'accueil réservé au quatuor est très chaleureux. Sur scène malgré le genre proposé, ça bouge pas mal, les gars sont à fond sur leurs instrus et comme pour matérialiser les énormes riffs envoyés, ils font de grands mouvements, montent sur les retours, bref vivent leur son. Physiquement ! Le concert se termine sur un Full Ashtray ultra-lourd avec une fin que n'aurait pas renié un certain GOJIRA. HANGMAN'S CHAIR est un groupe à part dans le style, loin des clichés du genre, un groupe avec une patte reconnaissable. Du talent, de l'originalité et de l'intensité, voila leur recette... Je ne suis pas prêt d'oublier ce son de batterie pachydermique en tout cas et ce chant... Ce chant, surtout !

Un grand groupe qui suit son propre chemin et qui mérite encore plus de reconnaissance. This Is Not Supposed To Be Positive, dit le titre de leur avant dernier album, en effet ça ne l'est pas. Mais c'est beau tout de même...

Setlist HANGMAN'S CHAIR : Intro / Naïve / Sleep Juice / 04/09/16 / Dripping Low / Cut Up Kids / Flashback / No Rest I've Found / Full Ashtray.



par Jus de cadavre le 09/10/2018 à 13:46
   274

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Conjure

Releasing The Mighty Conjure

Death Chaos

Bring Them to Die

Atomic Death Squad

Brain Dead

Blackwater

Good As Evil

Scorcher

Systems of Time

Virginia Hill

Makin' Our Bones

Psython

The Last Days of the Good Times

Nacht Und Gnosis

Det Warder Sådt I Skröplighet Och Skal Upstå Ur Kraft

Helfro

Helfro

Ain

Stance I

Beaten To Death

Agronomicon

Wolfen

Rise of the Lycans

War Thrashed

Bienvenido A Tu Ejecucion

Pertness

Metamorphosis

Last Autumn's Dream

Secret Treasure

The Ripper

Hell Rising

Chainbreaker

Lethal Desire

Ernia

Ernia

Screaming

Know My Spite

NECROS CHRISTOS + ASCENSION + VENENUM / Live-report / Rennes

Jus de cadavre / 11/02/2019
Death Old School

Brendan Perry

RBD / 06/02/2019
Country

Concerts à 7 jours

+ The Lump + Caseum

16/02 : Le Marquis De Sade, Rennes (35)

Photo Stream

Derniers coms

Yep, excellente interview bien cash, et bonne découverte d'un label que je ne connaissais absolument pas !


sympa l'interview ! hate de lire les suivantes car c'est un sujet super interressant rarement exposé


Super démarche de votre part que cette nouvelle série d'interviews, et super cool entretien, très enrichissant ! Merci à vous !


Je précise que le "tu" utilisé plus haut ne se voulait pas personnel mais bien général. Le "on" aurait été de ce fait, plus approprié. ;-)


@ Jus de Cadavre : héhé ouais, je sais. Et ce n'est peut-être pas dans les coms d'une news sur Shining qu'il est le plus approprié d'en parler... Mais ça me paraissait important à soulever comme question, sur le moment.
A titre perso, il me semble qu'acheter, partager, diffuser, aller vo(...)


JTDP : là tu soulèves le grand débat par rapport à cette scène... Est ce que écouter un groupe NS dans son coin, sans faire attention à l'idéologie, c'est soutenir ? Difficile comme question.
Perso je fais partie de ceux qui dissocie complétement l’idéologie de l’œuvre... Mais (...)


Ils auront pas perdu de temps pour enchaîner.
J'espère vraiment un grand Morbid Angel, meilleur que Kingdoms.


"J'ai reçu il y a quelques années un email tout à fait officiel de la bibliothèque nationale de je sais pas quoi ou grosso modo ils me disaient : "nous avons vu que vous avez un label et dans le cadre de la collection nationale d'archives musicales nous vous invitons à nous envoyer un exemplai(...)


Perso, ce qui me fait un peu flipper avec cette scène NS, c'est que de 1 on en parle beaucoup plus (ce qui leur fait immanquablement plus de pub) et de 2, j'ai comme l'impression que la scène Metal, Black mais pas que, ne sait pas trop quoi en foutre de ça en fait. Cela fait 2 interviews que je l(...)


#BalancesTonLoupGarou


Un peu trop foutraque à mon goût...


C'est ça.


OK, je pense mieux comprendre ce que tu veux dire : pas forcément plus de groupes NS qu'avant, mais peut-être plus de visibilité et sans doute aussi une plus grande acceptation de ceux-ci par le public...


C'est bien si Cliff est là aussi il fait boucler la boucle avec tout le monde, Brian, Cliff et Phil de retour pour le dernier album je suppose.


Arf... Ce n'est surement qu'une impression, mais je trouve que les groupes NSBM se "cachent" de moins en moins on va dire. mais ce n'est pas propre au BM en fait, c'est partout comme ça... Les extrêmes se sentent pousser des ailes en ce moment quoi ;)
Et la scène NS se "professionnalise" ((...)


De quelle "mode NS" tu parles, Jus ?


Oui, curieux de savoir aussi qui s'occupe des sélections des différentes catégories. A part Trivium il n'y avait pas de groupe vraiment mainstream cette année.


A priori, ce sera un show plus long que d'habitude.
Il n'y aura qu'une seul groupe (SRD / srdofficial.bandcamp.com) pour les accompagner sur toute la tournée. Pas de groupes locaux.
Je sais pas ce que le père Niklas prépare... et d'ailleurs où en est le prochain album ? normalement i(...)


C'est le Soviet Tour ? :D
Ça va être ça la nouvelle mode en BM maintenant, après la mode NS qui déferle sur la scène en ce moment ?


Étonné tout de même d'y trouver High on Fire et comme dis plus haut, c'était pour moi aussi le meilleur de la liste... Je me demande vraiment comment ils font pour faire ce genre de sélection en tout cas.