Raismesfest 18 - Journée du vendredi

Sam Willcox Band, Birth Of Joy

Parc Du Château De La Princesse, Raismes (France)

du 09/09/2016 au 09/09/2016

Compte-rendu de la première journée de la 18éme édition du Raismesfest avec le SAM WILLCOX BAND, BIRTH OF JOY et ZODIAC.



Il y a sans doute peu de festivals hard rock ou métal qui peuvent se targuer d'en être à leur 18eme édition. C'est le cas du Raismesfest qui contre vent et marées, continue son petit bonhomme de chemin et propose chaque année une affiche des plus alléchantes qui ne peut que plaire aux amateurs de Hard Rock et de Heavy Metal. Menacé un temps d'expulsion de la cour du château de la princesse où il se déroule quand il était question de rénover ce dernier, le Raismesfest est plus que jamais présent et c'est tant mieux !
Depuis quelques années, le festival se déroule sur deux jours, proposant le vendredi soir un petit échauffement  avec quatre groupes. Je n'avais jusque là jamais eu l'occasion de me rendre à ce premier soir mais ne pouvant pas y aller cette année sur la grosse journée du samedi, je me suis rabattu sur celle du vendredi dont le line-up avec notamment ZODIAC n'était pas pour me déplaire.

Les hostilités débutaient dès 18h avec SPIRITUAL DRIVER, les régionaux de l'étape qui évoluent dans un style proche du stoner mais que je n'ai malheureusement pas pu voir pour cause de planning serré. Ce n'est que partie remise, j'aurais sans doute l'occasion de voir le quatuor arrageois une autre fois, ils tournent relativement beaucoup dans la région. C'est donc vers 19h que je suis arrivé à Raismes, petite ville proche de Valenciennes. Le temps de trouver à me garer que le groupe suivant avait déjà pris possession de la scène. Des sonorités bluesy-rock m'ont alors accompagnées jusqu'à l'entrée du site. Le temps de m'acquitter des formalités d'usage et me voilà sur place. Première surprise, seule la petite scène est utilisée. Des barrières interdisent l'accès à la grande scène qui n'est d'ailleurs pas encore totalement prête à cette heure là. Au regard du public présent, ce n'est pas plus mal de regrouper tout le monde dans un espace un peu plus restreint. L'un des problèmes du Raismesfest, c'est l'affluence qui n'est jamais vraiment très importante. Malgré tout, le fest est toujours là contre vents et marées. J'imagine que l'équilibre financier doit quand même être trouvé chaque année, sinon ça fait bien longtemps que l'on entendrait plus parler de cet évènement. Mais revenons à nos moutons et au trio qui occupe maintenant la scène devant un parterre, pas très garni donc mais on a déjà vu bien pire. Il est encore tôt et petit à petit le public s'étoffera et ZODIAC jouera devant une foule d'environ 400 personnes, ce qui n'est pas si mal. Mais voilà que j'égare encore. Le trio qui est sur scène, c'est WILLCOX ou plus exactement le SAM WILLCOX BAND. Pour les plus jeunes d'entre vous qui ne connaîtraient pas WILLCOX, c'est un groupe dont la fondation remonte au début des années 80 par les trois frères Willcox. Aujourd'hui Sam est le seul des frères à encore faire partie du groupe mais la passion est encore là et le batteur et le guitariste qui l'accompagnent ont toutes les qualités nécessaires pour continuer à faire raisonner le hard-blues dont le groupe nous a toujours abreuvé de fort belle manière. J'avais déjà eu l'occasion de voir le groupe en 1996, en première partie de SCORPIONS au Zénith de Lille. Je n'en avais pas gardé un souvenir mémorable mais sur cette petite scène et avec un Sam Willcox en grande forme et ayant très envie de communiquer  avec le public, les compos du groupe et les reprises de ZZ TOP ou de Jimi Hendrix ont été une excellente mise en bouche.

19h45, c'est l'heure de se mettre du concret dans la bouche. Tout est prévu sur le site: camion à pizza ou friterie garantie de ch'nord, de quoi bien se remplir la panse. Le changement de plateau est également l'occasion d'aller faire un petit tour du coté des stands de merch' et également d'aller voir l'expo photo "Live in Black", une expo signée par le photographe Pixm@niacPix qui retrace la 17éme édition du festival au travers de clichés en noir et blanc. L'occasion de se remémorer l'affiche de l'an dernier avec notamment BONAFIDE, THE QUIREBOYS, GOTTHARD mais également les ONE EYE DOLLAR de l'ami Fred Patalas également mis à l'honneur dans ces clichés.

Tout cela nous conduit gentiment à 20h15, heure à laquelle le groupe suivant doit prendre possession de la scène. Il s'agit de BIRTH OF JOY, un groupe néerlandais dont je n'avais jusque là jamais entendu parler. Une rapide recherche m'apprend que c'est un groupe assez jeune puisque leur première sortie, un single, date de 2010 et que depuis 2012 le groupe a déjà sorti quatre albums. BIRTH OF JOY pratique un heavy psych vraiment pas dégueu. Le combo a la particularité de ne pas avoir de bassiste mais un synthé ou plutôt un orgue tout ce qu'il y a de vintage très présent et qui fait bien souvent office de basse. Les morceaux passent allégrement de titres psychédéliques très longs à des titres beaucoup plus courts et directs plus orientés hard rock, le tout fleurant bon les DOORS. Notre trio s'en sort avec brio dans les deux registres et nous a fait passer un bon moment. Le Raismesfest nous prouve ici encore une fois qu'il a du nez et est vraiment capable de nous dénicher des groupes inattendus, méconnus mais néanmoins très bon.

Avec ZODIAC qui clôturait cette première soirée on était en terrain connu. Le groupe nous avait déjà fait l'honneur d'apparaître sur la scène du Raismesfest en 2014 et était depuis déjà revenu deux fois dans la région notamment un peu plus tôt cette année. Le groupe venait nous présenter son nouvel album "Grain of Soul" sorti quelques semaines plus tôt. Alors que sur le précédent album, le groupe lorgnait beaucoup vers le blues-rock et le hard-blues, la nouvelle galette marque un tournant dans la carrière du groupe, exit le rétro seventies, place à quelque chose de plus moderne, plus hard rock et plus sombre. On pense ici où là à BLACK SABBATH ou encore à ALICE IN CHAINS. En résulte une set-list qui fait totalement l'impasse sur "Sonic Child", le précédent album du groupe et surtout celui que je connaissais et appréciait le plus. Le groupe n'a pas hésité à jouer huit nouveaux titres à son set, soit plus de la moitié des titres joués ce soir là. Rajoutons à cela quatre titres du premier album "A Bit of Devil", un titre du deuxième album, un titre du tout premier EP du groupe de 2011 et leur habituelle cover du "Cortez the Killer" de Neil Young et on sera complet. Le groupe était en grande forme et semblait bien heureux d'être là mais pour ma part je suis resté sur ma faim. N'ayant pas encore eu trop l'occasion de digérer le nouvel album, je me suis retrouvé devant trop de titres que je connaissais pas, attendant vainement quelques extraits de "Sonic Child". Cela restera malgré tout une excellente soirée mais bon ça ce n'est pas une surprise, le Raismesfest est coutumier du fait depuis bien longtemps...

par Sheb le 30/09/2016 à 18:09
   604

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Moshimosher

Pour ma part, je dois avouer que, n'ayant que le premier mini-album et les deux albums suivants, Moonspell, que j'ai pu apprécier (et apprécie toujours pour ce qui est des albums que j'ai... surtout Wolfheart), n'est pas vraiment resté à porté(...)

22/01/2021, 13:33

Gargan

Un petit côté Hecate Enthroned, le truc qui aurait du sortir vers 97/98.

22/01/2021, 08:04

Simony

C'est triste mais je ne trouve plus rien d'intéressant chez MOONSPELL, cela m'apparaît comme un encéphalogramme plat. Première déception 2021 !

22/01/2021, 07:51

JTDP

Yes, excellent ! Pressé d'en écouter plus !!   

22/01/2021, 00:39

Chemikill

Nan mais je suis d'accord, les riffs et la voix sont biens, mais... passez une oreille sur le solo sérieux.... ça ferait débander un mammouth.

21/01/2021, 20:09

KaneIsBack

Que c'est bon, ce son ! Le Doom/Death est un des genres de metal que je préfère, mais c'est plutôt dur d'en trouver (surtout du bon). Encore une belle découverte !

21/01/2021, 19:19

Jus de cadavre

Ah putain ouais   ! Y en a qui se sont fait sucrer leur vidéo pour moins que ça je pense sur YT !

21/01/2021, 18:06

Simony

Et c'est marqué "To Be Continued..."

21/01/2021, 17:42

Gargan

Vraiment bien foutu, que ce soit au niveau des paysages sonores que de la prod. Je me bois bien écouter ça sur un beau vinyl, installé dans un chesterfield râpé, faisant tournoyer gentiment un cognac dans son verre, le lévrier à poils ras m'app(...)

21/01/2021, 16:54

Moshimosher

J'ai le teddy bear plein de shrapnels ! Perso, ça me plaît ! 

21/01/2021, 16:49

Baxter

Réponse de Roseline : Cest quoi ce truc de sauvage, je comprends rien, par contre je sais que j'ai ordre de dire non, non ,non car le médicale buisness désire étendre son marché jusqu’à fin 2021, le temps de se goinfrer un peu encore pu(...)

21/01/2021, 14:31

Kairos

Oui certe le mot est mal choisi mais ça ne change pas grand chose

21/01/2021, 12:52

tonculpueducul

Une tentative de coup d'état... on était plus proche du cirque Pinder que d'un putsch.

21/01/2021, 12:45

tonculpueducul

A la cuisine les radasses! C'est mauvais!

21/01/2021, 12:42

Simony

Inattendu que ce groupe de la région de Nancy attérisse sur ce label. 

21/01/2021, 12:38

Seb

J'ai jamais aimé ce groupe ...

20/01/2021, 22:05

Stink

Très sympa ce clip dis donc !  

20/01/2021, 21:55

Kairos

une tentative de coup d'État avec agression sur forces de l'ordre, avec pour consequences 5 morts, t'as le droit de penser que c'est moins grave que des vitrines cassées et quelques vols, mais bon je partage pas vraiment cet avis.Je suis loin d'excuse(...)

20/01/2021, 20:41

Kerry King

Le metal est loin de ce résumé a Napalm Death ouvertement gauchiste, il y a de tout bord politique clairement, et perso je ne juge pas une personne sur ses idées politiques, je m'en branle complet. Tu peux avoir des idées plus ou moins proche de Schaffer(partie ex(...)

20/01/2021, 18:23

Moshimosher

La booze est bien acide et mes neurones me coulent dans le cœur... Une bien bonne distillation que voici ! A écouler dans le noir...

20/01/2021, 17:41