Les chroniques express, chapitre 528. Les MAAGZUUR (brûlures d’estomac en néerlandais natal) sont un groupe de Fastcore/Powerviolence batave et proposent sur leur Bandcamp (et gratuitement je vous prie) leur premier EP éponyme qui ne fait ni dans la dentelle, ni dans les crêpes au sucre.

Je n’en sais pas plus de leur année de formation ni de leur(s) but(s) dans la vie, excepté celui de faire un maximum de boucan en mélangeant des courants.

Les vilains se réclament de plusieurs ténors du créneau, et citent volontiers les INFEST, SIEGE, GG ALLIN, BLACK FLAG, NEGATIVE APPROACH et autres DROPDEAD, soit un joli panaché de la scène Hardcore classique mâtinée d’une bonne dose de Hardcore à tendance Grind de tradition.

Le résultat ? Un genre de Fastcore complètement allumé qui souvent tire sur le Powerviolence, tout en étant retenu par le slip par une main Hardcore ferme et décidée.

Les quatre boucaniers (Ian – chant, Max – guitare, Rens – batterie et Len – basse) n’hésitent d’ailleurs pas à fricoter un peu avec le Grind, ou du moins une forme de Fastcore très poussée qui leur permet de balancer quelques blasts soulignés de hurlements dignes d’un cartoon complètement disjoncté. Soulignons d’ailleurs le formidable et horrible travail de Ian derrière le micro qui vitupère et vocifère comme un coyote sous hélium pour accompagner dignement la bande son de ses partenaires de blague.

MAAGZUUR, en l’état, fait la jonction entre le Hardcore Bostonien des années 80 et le Fastcore/Powerviolence du 21ème siècle, et propose une succession de plans tous aussi dingues les uns que les autres, sans oublier d’aménager quelques accalmies Hardcore de bon ton. Tout ça nous donne une musique haute en énergie, mais très ludique dans le fond et la forme, qui profite d’une tribune de dix minutes pour nous exposer sa conception d’un Punk Hardcore débridé et décomplexé.

Certes, tout ça ne va pas chercher bien plus loin ce que les LACK OF INTEREST, TOTAL ABUSE, GETS WORSE et autres TO THE POINT ont déjà beuglé d’une voix de barré, mais l’enthousiasme étalé sur cette première réalisation est enivrant de folie instrumentale, et n’hésite jamais à aller trop loin dans la citation et le plaisir de jouer une musique simple mais radicalement rapide et exubérante.

En gros, un mélange détonant de la folie anarchique des CLOSET WITCH, et du fun outrancier des SOCIALLY RETARDED, pour une bande qui n’est pas si attardée que çà. Beaucoup de vitesse, des chœurs hallucinants de schizophrénie juvénile (« Boos en Blank », parce qu’en plus les branleurs s’expriment dans leur patois d’origine), et puis parfois des intros/bordel qui débordent sur un Grind un poil désorganisé dégénérant en Hardcore foutoir assez difficilement discernable (« Hou je Hoofd Erbij », j’en sais rien mais je suis d’accord).

Melting-pot assassin qui passe en revue toute la panoplie Core en quelques secondes (« Brabant Hardcore-Maagzuur », « McCancer » et son message assez facilement assimilable), une version revue et décorrigée des RAMONES version acide et speed dans le même godet de bière (« Serenity Now », 1,2,3,4, mais je ne suis pas certain que ça rende vraiment serein…), et puis un gros final à la DRI/FILTHKICK (« Apen in Den Haag » presque D-Beat dans l’esprit, mais plus léger que la vision scandinave de la chose…).

Bon après tout, en dix minutes, l’essentiel est dit et la messe aussi. Sauf que celle hurlée par les MAAGZUUR risque de faire se carapater les fidèles pur attirer une bonne grosse bande de gros tarés dans les murs de l’église. Mais dans le créneau hyper productif du Fastcore à tendance Powerviolence, les Bataves s’en tirent avec plus que de simples honneurs formels, grâce à une furie complètement assumée, et à un certain flair pour composer de brefs hymnes à la dégénérescence instrumentale.

Tiendront-ils le rythme sur un longue durée ?

On s’en cogne, le genre ne supporte que les EP et les splits alors le reste…Pas de brûlure d’estomac à craindre, mais peut-être une légère crise de folie passagère.

 Méfiez-vous du facteur, il risque de ne plus vous livrer le courrier si ce machin laisse échapper ses effluves barges par vos fenêtres.


Titres de l'album:

  1. Boos en Blank
  2. Hou je hoofd erbij
  3. Brabant Hardcore-Maagzuur
  4. McCancer
  5. Serenity Now
  6. Stretch Marks
  7. SxHxKxKx
  8. Apen in Den Haag

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/11/2016 à 18:08
70 %    351

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

D.a.d

A Prayer for the Loud

Death Angel

Humanicide

First Signal

Line of Fire

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

+ Ministry

18/06 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Photo Stream

Derniers coms

Saleté ! J'espère que cela a été vu à temps. Comme quoi les vies assainies ne sont pas à l'abri.


Haha, ouais. Bon en même temps, fallait pas s'attendre à voir autre chose venant d'eux.


Ca paiera les soins de Mustaine, touché par un cancer de la gorge. En espérant un prompt rétablissement au divin rouquin.
Endgame reste leur meilleur album depuis... Rust In Peace, et le plus agressif aussi.


Courage a ce monstre du Metal.


Ah bah merde ! J'étais content de pouvoir revoir le père Wino sur scène... Grand souvenir avec Spirit Caravan il y a quelques années sur cette même scène.


Ah merde Humungus, ce qui me plaît surtout dans le dernier Vltimas, c'est les influences orientales...Le mash-up Faudel/David Vincent m'a tellement fait rêver ! :)


Il a survécu à la dope, à l'alcool, à dieu et à Metallica en écrivant les plus belles pages du Heavy/Thrash alors je pense qu'il survivra à ce putain de cancer ! Pour moi, le Metal God, c'est lui. Le meilleur guitariste du Metal c'est lui, alors il ne peut pas mourir. Dave Mustaine ne mourra (...)


Vas y Dave, nique lui la gueule à ce putain de cancer.


Tout simplement parce qu’ils sont pourris...


Eh ben...
Fucking hook in mouth.... :-(


@humungus : tout à fait d'accord ! ;-)


En fait, je pensais que tu faisais une vanne et que tu sous entendais par là que c'était le meilleur fest d'Europe…
Alors, pour corriger "réellement" l'ensemble, le HELLFEST c'est :
L'un des plus grands d'Europe, le plus grand de France et le meilleur au monde mondial au niveau des (...)


Détrompe toi Humungus, on ne s'en branle absolument pas, c'est justement pour partager les attentes de chacun et pourquoi pas donner envie à ceux qui hésitent d'aller voir tel ou tel groupe. Et ton R.O. est plus que solide dites donc, je m'y reconnais assez !
Et pour "le plus grand festival(...)


J'imagine que tout le monde s'en branle, mais y'a pas de raison qu'il n'y ait que les chroniqueurs qui vous fassent part de leur destinations sur le fest (merde quoi !) :
- Vendredi : CONAN, POWER TRIP (jamais vu. Hâte de voir ça sur scène et surtout dans le pit hé hé hé), DIAMOND HEAD ((...)


Ah merci totoro !
Je ne suis donc pas le seul à penser qu'il n'y a pas plus de Crust là dedans que de références Raï dans le dernier VLTIMAS.


De mon coté j'y serais aussi pour le zine'... Mon RO du coup : Slayer, Slayer et Slayer (en gros quoi). Plus sérieusement y'a de quoi faire encore cette année ! Mais pour moi ça se passera, comme depuis des années maintenant, quasi uniquement sous les tentes... A part pour Slayer, Gojira et 1 o(...)


J'avais peur après "LIFAD" que je n'aime pas (trop facile, pas assez martial, aux chansons loin d'être inoubliables, à part "Waidmanns Heil"). Rassuré par l'énormissime "Deutschland" et "Radio", c'est désormais tout l'album qui me fait plaisir. Rammstein ne change pas vraiment mais a trouvé u(...)


Je n'entends pas du tout le truc Crust dans ce disque... Par contre, c'est un sacré putain de bon disque, avec un nombre de riffs qui tuent complètement affolant ! Entre Death Mélo et Dark Metal suédois. On oscille pour ma part entre du Tribulation plus vénère, moins prog' et du Dissection pé(...)


"Ils ont enfin sorti un album potable depuis 1988 ? Ah non après vérif ' leur dernière crotte reste Hardwired."

1988 soit 30 ans passé.

Oui ils ont quand même sorti un très bon album depuis indiscutable depuis...Le Black Album ! Il y a 28 ans...

-
<(...)


Voir un groupe aussi lourdaud que le Metallica actuel reprendre Thin Lizzy c'est quand même la honte. Finalement Jojo c'était parfait pour eux.