Les chroniques express, chapitre 528. Les MAAGZUUR (brûlures d’estomac en néerlandais natal) sont un groupe de Fastcore/Powerviolence batave et proposent sur leur Bandcamp (et gratuitement je vous prie) leur premier EP éponyme qui ne fait ni dans la dentelle, ni dans les crêpes au sucre.

Je n’en sais pas plus de leur année de formation ni de leur(s) but(s) dans la vie, excepté celui de faire un maximum de boucan en mélangeant des courants.

Les vilains se réclament de plusieurs ténors du créneau, et citent volontiers les INFEST, SIEGE, GG ALLIN, BLACK FLAG, NEGATIVE APPROACH et autres DROPDEAD, soit un joli panaché de la scène Hardcore classique mâtinée d’une bonne dose de Hardcore à tendance Grind de tradition.

Le résultat ? Un genre de Fastcore complètement allumé qui souvent tire sur le Powerviolence, tout en étant retenu par le slip par une main Hardcore ferme et décidée.

Les quatre boucaniers (Ian – chant, Max – guitare, Rens – batterie et Len – basse) n’hésitent d’ailleurs pas à fricoter un peu avec le Grind, ou du moins une forme de Fastcore très poussée qui leur permet de balancer quelques blasts soulignés de hurlements dignes d’un cartoon complètement disjoncté. Soulignons d’ailleurs le formidable et horrible travail de Ian derrière le micro qui vitupère et vocifère comme un coyote sous hélium pour accompagner dignement la bande son de ses partenaires de blague.

MAAGZUUR, en l’état, fait la jonction entre le Hardcore Bostonien des années 80 et le Fastcore/Powerviolence du 21ème siècle, et propose une succession de plans tous aussi dingues les uns que les autres, sans oublier d’aménager quelques accalmies Hardcore de bon ton. Tout ça nous donne une musique haute en énergie, mais très ludique dans le fond et la forme, qui profite d’une tribune de dix minutes pour nous exposer sa conception d’un Punk Hardcore débridé et décomplexé.

Certes, tout ça ne va pas chercher bien plus loin ce que les LACK OF INTEREST, TOTAL ABUSE, GETS WORSE et autres TO THE POINT ont déjà beuglé d’une voix de barré, mais l’enthousiasme étalé sur cette première réalisation est enivrant de folie instrumentale, et n’hésite jamais à aller trop loin dans la citation et le plaisir de jouer une musique simple mais radicalement rapide et exubérante.

En gros, un mélange détonant de la folie anarchique des CLOSET WITCH, et du fun outrancier des SOCIALLY RETARDED, pour une bande qui n’est pas si attardée que çà. Beaucoup de vitesse, des chœurs hallucinants de schizophrénie juvénile (« Boos en Blank », parce qu’en plus les branleurs s’expriment dans leur patois d’origine), et puis parfois des intros/bordel qui débordent sur un Grind un poil désorganisé dégénérant en Hardcore foutoir assez difficilement discernable (« Hou je Hoofd Erbij », j’en sais rien mais je suis d’accord).

Melting-pot assassin qui passe en revue toute la panoplie Core en quelques secondes (« Brabant Hardcore-Maagzuur », « McCancer » et son message assez facilement assimilable), une version revue et décorrigée des RAMONES version acide et speed dans le même godet de bière (« Serenity Now », 1,2,3,4, mais je ne suis pas certain que ça rende vraiment serein…), et puis un gros final à la DRI/FILTHKICK (« Apen in Den Haag » presque D-Beat dans l’esprit, mais plus léger que la vision scandinave de la chose…).

Bon après tout, en dix minutes, l’essentiel est dit et la messe aussi. Sauf que celle hurlée par les MAAGZUUR risque de faire se carapater les fidèles pur attirer une bonne grosse bande de gros tarés dans les murs de l’église. Mais dans le créneau hyper productif du Fastcore à tendance Powerviolence, les Bataves s’en tirent avec plus que de simples honneurs formels, grâce à une furie complètement assumée, et à un certain flair pour composer de brefs hymnes à la dégénérescence instrumentale.

Tiendront-ils le rythme sur un longue durée ?

On s’en cogne, le genre ne supporte que les EP et les splits alors le reste…Pas de brûlure d’estomac à craindre, mais peut-être une légère crise de folie passagère.

 Méfiez-vous du facteur, il risque de ne plus vous livrer le courrier si ce machin laisse échapper ses effluves barges par vos fenêtres.


Titres de l'album:

  1. Boos en Blank
  2. Hou je hoofd erbij
  3. Brabant Hardcore-Maagzuur
  4. McCancer
  5. Serenity Now
  6. Stretch Marks
  7. SxHxKxKx
  8. Apen in Den Haag

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/11/2016 à 18:08
70 %    391

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Iroy

Donde Nace la Verdad

Abbygail

Gun Control

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 4 + Bilan

L'Apache / 05/09/2019
Brutal Assault

Concerts à 7 jours

Belenos + Griffon + Nydvind

20/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Ultra Vomit + Astaffort Mods

20/09 : Le Rio Grande, Montauban (82)

Electric Shock + Praying Mantis + Sign Of The Jackal

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !


DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...


Mon dieu c'te pochette ?!?!
Le père Joël nous avait pourtant habitué à bien mieux merde…
On se croirait ici en main avec un album de Synthwave bas de gamme bon dieu de dieu.


Attention le site du Bikini annonce la date à Toulouse le 20 mai. C'est un mercredi, veille de l'Ascension.


Le nouveau Korn m'a l'air excellent du coup.

A mince c'est Lacuna Coil.


J’ignore le niveau d’affinité de leclercq avec le heavy speed mélodique, mais à la base c’est un fan d’extreme. Il suffit d'écouter sinsaenum, projet plus personnel et qui n’a vraiment rien a voir avec dragonforce
Perso kreator, jamais accroché, mais c’est un grand groupe et u(...)


Ca promet... Ce groupe va s'enfoncer encore plus dans la melochiasse.


Cela aurait été vraiment la grande classe il y a plus de 15 ans.
Désormais beaucoup (beaucoup !) moins.
Mais bon, cela sera toujours mieux que d'être membre de DRAGONFORCE... Ca c'est certain... ... ...


Un français dans Kreator, la grande classe ! Bravo à lui !


Malheureusement KRASSIER doit annuler sa participation à cette date pour cause de blessure d'un de ses membres. Mais vous aurez droit à des sets rallongés de CONQUERORS et FREKKR.


Yesss ! Il va falloir réviser les classiques ^^


Très chouette Chronique encore une fois ! J'attends plus rien de Korn depuis des années et j'ai l'impression que le groupe n'a plus rien à proposer depuis très longtemps. Chaque nouvel album s'essouflant à peine l'écoute terminé. Mais je vais donner sa chance a celui-ci. Le morceau "Cold" est(...)


Absolument excellent !! Vivement l'album.


Nul n'est parfait mon bon...