Les chroniques express, chapitre 528. Les MAAGZUUR (brûlures d’estomac en néerlandais natal) sont un groupe de Fastcore/Powerviolence batave et proposent sur leur Bandcamp (et gratuitement je vous prie) leur premier EP éponyme qui ne fait ni dans la dentelle, ni dans les crêpes au sucre.

Je n’en sais pas plus de leur année de formation ni de leur(s) but(s) dans la vie, excepté celui de faire un maximum de boucan en mélangeant des courants.

Les vilains se réclament de plusieurs ténors du créneau, et citent volontiers les INFEST, SIEGE, GG ALLIN, BLACK FLAG, NEGATIVE APPROACH et autres DROPDEAD, soit un joli panaché de la scène Hardcore classique mâtinée d’une bonne dose de Hardcore à tendance Grind de tradition.

Le résultat ? Un genre de Fastcore complètement allumé qui souvent tire sur le Powerviolence, tout en étant retenu par le slip par une main Hardcore ferme et décidée.

Les quatre boucaniers (Ian – chant, Max – guitare, Rens – batterie et Len – basse) n’hésitent d’ailleurs pas à fricoter un peu avec le Grind, ou du moins une forme de Fastcore très poussée qui leur permet de balancer quelques blasts soulignés de hurlements dignes d’un cartoon complètement disjoncté. Soulignons d’ailleurs le formidable et horrible travail de Ian derrière le micro qui vitupère et vocifère comme un coyote sous hélium pour accompagner dignement la bande son de ses partenaires de blague.

MAAGZUUR, en l’état, fait la jonction entre le Hardcore Bostonien des années 80 et le Fastcore/Powerviolence du 21ème siècle, et propose une succession de plans tous aussi dingues les uns que les autres, sans oublier d’aménager quelques accalmies Hardcore de bon ton. Tout ça nous donne une musique haute en énergie, mais très ludique dans le fond et la forme, qui profite d’une tribune de dix minutes pour nous exposer sa conception d’un Punk Hardcore débridé et décomplexé.

Certes, tout ça ne va pas chercher bien plus loin ce que les LACK OF INTEREST, TOTAL ABUSE, GETS WORSE et autres TO THE POINT ont déjà beuglé d’une voix de barré, mais l’enthousiasme étalé sur cette première réalisation est enivrant de folie instrumentale, et n’hésite jamais à aller trop loin dans la citation et le plaisir de jouer une musique simple mais radicalement rapide et exubérante.

En gros, un mélange détonant de la folie anarchique des CLOSET WITCH, et du fun outrancier des SOCIALLY RETARDED, pour une bande qui n’est pas si attardée que çà. Beaucoup de vitesse, des chœurs hallucinants de schizophrénie juvénile (« Boos en Blank », parce qu’en plus les branleurs s’expriment dans leur patois d’origine), et puis parfois des intros/bordel qui débordent sur un Grind un poil désorganisé dégénérant en Hardcore foutoir assez difficilement discernable (« Hou je Hoofd Erbij », j’en sais rien mais je suis d’accord).

Melting-pot assassin qui passe en revue toute la panoplie Core en quelques secondes (« Brabant Hardcore-Maagzuur », « McCancer » et son message assez facilement assimilable), une version revue et décorrigée des RAMONES version acide et speed dans le même godet de bière (« Serenity Now », 1,2,3,4, mais je ne suis pas certain que ça rende vraiment serein…), et puis un gros final à la DRI/FILTHKICK (« Apen in Den Haag » presque D-Beat dans l’esprit, mais plus léger que la vision scandinave de la chose…).

Bon après tout, en dix minutes, l’essentiel est dit et la messe aussi. Sauf que celle hurlée par les MAAGZUUR risque de faire se carapater les fidèles pur attirer une bonne grosse bande de gros tarés dans les murs de l’église. Mais dans le créneau hyper productif du Fastcore à tendance Powerviolence, les Bataves s’en tirent avec plus que de simples honneurs formels, grâce à une furie complètement assumée, et à un certain flair pour composer de brefs hymnes à la dégénérescence instrumentale.

Tiendront-ils le rythme sur un longue durée ?

On s’en cogne, le genre ne supporte que les EP et les splits alors le reste…Pas de brûlure d’estomac à craindre, mais peut-être une légère crise de folie passagère.

 Méfiez-vous du facteur, il risque de ne plus vous livrer le courrier si ce machin laisse échapper ses effluves barges par vos fenêtres.


Titres de l'album:

  1. Boos en Blank
  2. Hou je hoofd erbij
  3. Brabant Hardcore-Maagzuur
  4. McCancer
  5. Serenity Now
  6. Stretch Marks
  7. SxHxKxKx
  8. Apen in Den Haag

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/11/2016 à 18:08
70 %    331

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Miscarriage

Imminent Horror

Death Agony

Desiderata : A Devastating Revelation

Damantra

Broken

Walls Of Blood

Imperium

Terre

Terre

Pristine

Road Back To Ruin

Tytus

Rain After Drought

Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Gorgon

Elegy

Interview avec AEPHANEMER

Acid / 23/04/2019
Aephanemer

Misanthrope Tournée des 30 ans / Sphaera

Simony / 21/04/2019
Gothic Death Metal

SOEN + GHOST IRIS + WHEEL - Backstage By The Mill - Paris

Kamel / 20/04/2019
Backstage By The Mill

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. DARKTHRONE bordel !!! Super morceau !!! Hail DARKTHRONE !!!
(Mais il me semble que cela a déjà été dit non ?)

PS : Qui plus est, l'idée d'animer cette superbe poche(...)


Super morceau ! Hail Darkthrone !


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. Darkthrone bordel !


1) "Je connais pas Parkway Drive jamais écouté"
Continuez ainsi mon brave !!!
2) "Hellhammer est reformé ?"
Bah alors Monsieur King ! Réveillez-vous !
C'est LA news de 2019 !
Mon érection en tous cas car futur visionnage de la chose en juin prochain au HELLFEST...


Hormis Slayer c'est pas fou les têtes d'affiche, je connais pas Parkway Drive jamais écouté.

J'ai vu l'affiche Hellhammer est reformé ?


Une vrai pépite cet album, comme dit dans la chronique froid, profond et à la fois somptueux.


Jus de cadavre + 1.
Et absolument pour tout ce que tu en dis...
(Sauf que moi j'y ai tout de même fait mon hajj en 2006)


Jamais fais le Wacken, et je ne le ferais sans doute jamais... Pourtant c'était la Mecque ce fest pour moi il y a des années, le truc que chaque metalleux se devait de faire au moins une fois ! Mais aujourd'hui j'en ai plutôt une image vieillote, un fest qui n'évolue pas, qui ne cherche pas à i(...)


Ca sent la revanche !!


(suite et fin)
Mais malheureusement, comme le dit très bien Simony "l'auto-parodie et la surenchère du groupe, et notamment de son chanteur S.A.S de L'Argilière a eu raison de bien des Metalheads qui ont vu en eux un bouc émissaire parfait".
C'est exactement ça en ce qui me concerne(...)


Jamais accroché à ce groupe :
Bien trop Prog et "branlette" pour moi.
Pour autant, je respecte beaucoup la formation pour ce qu'elle est aussi :
Des gars intègres, dans une recherche musicale constante, qui mènent leur barque contre vents et marrées depuis un sacré bout de te(...)


??? ??? ???
C'est seulement maintenant qu'ils annoncent des groupes présents pour août prochain ?!?!
Si oui, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.
Alors, j'ai bien conscience que les billets sont déjà tous vendus depuis des lustres et que le futur public n'a donc aucu(...)


Non cela semble être l'image choisie pour illustrer le trailer, mais sait-on jamais...


C'est ça la pochette ?


Enorme ce 1er Testament.
Avec une prod bien plus écoutable que celle du 1er Exodus, par exemple !


Merci. Sympa de voir que le groupe, en plus, pond toujours des albums de grande qualité comme le petit dernier.


Ah oui, quand même...


De la dentisterie au marteau piqueur ! Un bonheur !


RIP grand musicien.


Bah c'est une pochette de Prog quoi...