"Les passionnés soulèvent le monde et les sceptiques le laissent retomber" Albert Guinon.


Nous y voila, donc. "Enfin !" devrais-je même ajouter, tellement nous attendions ce moment ! La première soirée organisée par notre association La Loge Noire. Voici donc le petit live-report / photo-report, forcément un peu particulier, de mon point de vue de live-reporter mais surtout de membre de l'organisation...

C'est fou le nombre de choses auxquelles il faut penser quand on organise un concert. Vous allez peut-être vous dire que je suis bien naïf, mais j'en ai découvert des choses. Et c'est bien ça aussi le but quand on crée une petite asso pour organiser ce genre d’événement. Apprendre.

Et on stresse aussi, bien sûr. Difficile de savoir si le public va se déplacer, si tout simplement il y a une demande pour des concerts Metal dans la capitale Mayennaise : Laval. Mais si on ne se lance jamais, nous n'aurons jamais la réponse. Alors à 8 metalheads, on décide de se lancer et de créer La Loge Noire fin 2017, de se dire "Pourquoi pas nous ? Pourquoi pas à Laval, dans notre coin ?".

Quoiqu'il arrive nous nous étions fixé comme objectif, de satisfaire les groupes et le public présents. Qu'ils rentrent chez eux en se disant, "ils ne se sont pas foutu de nous !". Qu'il y ai 15 péquins ou 100. Et objectivement, nous l'avons atteint notre but.

Première chose apprise au début de l'organisation de cette date : trouver un lieu n'est pas chose aisée. Loin de là ! Les préjugés sur notre musique (fondés ou non, ce n'est pas mon problème, je ne suis pas de ceux qui veulent rendre le Metal gentil et acceptable pour tous), ont la vie dures. Et rien qu'aux mots "Hard Rock" et "Heavy Metal", certains refusent net. Mais finalement nous trouvons notre antre grâce à un des membres de l'asso qui travail dans le lieu en question, l'Auditorium. 

Les groupes trouvés et la date calée, c'est parti pour le "flyage" et la promotion à tout va. C'est à ce moment là que tu te fais un bon carnet d'adresse, et ce n'est pas négligeable pour l'avenir.

Bref, je vais m'arrêter là pour le coté organisation, passons à l'essentiel : la musique !

Les photos sont de Marine Lévêque et Loran Ferrand.

INSEMINATE DEGENERACY, le duo Slamming Brutal Death de Rennes, ouvre notre soirée de manière brutale et grasse. Même si le son n'est pas optimal (nous ne sommes pas dans une "vraie" salle de concert, les choses sont donc difficiles à sonorisées aux débuts) le groupe balance ses pièces musclées et pleines de groove. Une enceinte de retour ne le supportera d'ailleurs pas... Le concert repart de plus belle après le remplacement de l'enceinte "anti-gras", et les morceaux tirés du premier EP du groupe sorti cette année passent comme une lettre à la poste. Un bonne entrée en matière. Et une enceinte au cimetière.


Les Vitréens d'ORIGIN'HELL grimpent ensuite sur scène et envoie leur Thrash / Death barbare avec, comme à leur habitude, une certaine véhémence. Beaucoup de leur morceaux les plus récents sont joués ce soir. Plus complexes, longs et sombres mais toujours parfaitement maitrisés. Nous avons le droit à un nouveau titre qui figurera sur leur cinquième album, et comme dans les efforts les plus récents du groupes on y trouve une patte Black Metal. Un riff old-school me rappelle même le grand DISSECTION... Autant dire qu'on l'attend ce cinquième album ! On termine par une reprise de SLAYER... Raining Bl... Et non ! C'est le radical Jesus Saves qui est balancé par le quatuor pour finir de nous péter la nuque. Ça fait du bien par ou ça passe !

Je ne connais pas le troisième groupe de la soirée : les locaux de FAT DEAD SHIT. Et bien les bougres savent tenir une scène... Leur Hardcore / Metal prend le public à la gorge dès les premières notes et dans la grande tradition du style pratiqué, les 4 Lavallois ne tiennent pas en place sur scène. On comprend mieux leurs aisances quand on sait que le groupe compte dans ses rangs des anciens de HOMESTELL (groupe de Hardcore de Laval qui a sévi pendant 12 ans et a joué au Hellfest en 2007). Une grosse influence métallique souffle en permanence sur la musique de FAT DEAD SHIT et ce n'est pas pour me déplaire, la violence Hardcore n'en n'est que décuplée. On pense à NOSTROMO par moment, et le groupe leur rend d'ailleurs un hommage entre 2 morceaux. Une bien bonne découverte pour ma part !

Vient ensuite le tour de notre tête d'affiche : ATROCIA. Pour les avoir déjà vu une fois, je savais que c'était carré, brutal et pro sur scène. Mais alors à ce point là, sur une plus grande scène que la dernière fois, non. C'est bien simple j'ai pris une volée monumentale... ATROCIA pratique un Death Metal comme je l'aime. C'est à dire pur. Noble même. Et surtout très, très influencé par la scène Américaine et en particulier la Floride. Alors forcément, moi je craque. Le pire dans tout ça c'est que même si leurs influences sautent aux oreilles, elles sont tout de même bien digérées. On pense à MALEVOLENT CREATION, DEICIDE, CANNIBAL CORPSE, etc... Enfin bref vous avez cerné le truc. On privilégie l'efficacité et le passage à tabac en règle. On ajoute tout de même une dose de groove et de brutalité à la SUFFOCATION, on pose un break féroce au milieu des blasts et voilà. Le tout flirt parfois avec le Brutal Death (toujours avec un feeling old-school) mais sans jamais y plonger entièrement. Le chant très grave et monocorde colle, lui, parfaitement au style pratiqué. Tout parait simple, et pourtant il y en a de la maîtrise dans leur musique. Sur scène nos 4 gaillards de St Nazaire sont juste hyper à l'aise et se font clairement plaisir, tout ça renforce le sentiment de solidité du groupe... Un très bon concert de Death Metal. Il ne manque qu'une seule chose à ATROCIA selon moi... La nationalité Américaine. Chapeau, tout simplement.

Notre soirée ne pouvait donc pas mieux se terminer, La Loge Noire est fière de cette première organisation, et bien sûr comme nous le souhaitions, vous allez encore entendre parler de nous... Ce n'est que le début de l'aventure. 

J'ai l'habitude de remercier les petites assos qui se bougent quand je vais à leurs concerts, alors je ne vais pas me gêner cette fois-ci non plus : merci à vous les gars, à La Loge Noire. La citation en début de report, elle est pour vous.

Il y avait même un canasson dans le pit !

Facebook La Loge Noire.

par Jus de cadavre le 08/06/2018 à 01:24
   425

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


The End Machine

The End Machine

Vitriol

Chrysalis

Altar Of Oblivion

The Seven Spirits

Inculter

Fatal Visions

Venom Prison

Samsara

Sammy Hagar

Space Between

Final Cut

Jackhammer

Eivør

Live In Tórshavn

Burning Rain

Face The Music

Sisters Of Suffocation

Humans Are Broken

Jack Slamer

Jack Slamer

Misery Index

Rituals of Power

Black Oak County

Theatre of the Mind

Helium Horse Fly

Hollowed

Bergraven

Det Framlidna Minnet

Skeletoon

They Never Say Die

Temple Balls

Untamed

Starchild

Killerrobots

Dead can Dance

RBD / 19/05/2019
Darkwave

NETHERLANDS DEATHFEST IV / Tilburg, Pays-Bas

Jus de cadavre / 16/05/2019
Death Metal

Tour-Report ACOD (support Cradle Of Filth / Avril 2019)

Jus de cadavre / 14/05/2019
Death Black Metal

March Of Ash And Rust

Simony / 11/05/2019
Black Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Par contre, Lisa, elle est malade ou quoi ? A la vue des vidéos sur YT, on dirait qu'elle a pris 30 kilos.


Merci pour ce papier, DCD fait partie des grands, et j'imagine les poils se hérisser aux sons de "Xavier" ou l'intemporel "Anywhere...". Ca a dû être de grands moments.


Ce qu'il faudra donc retenir de cette discussion de bon aloi entre Satan et JDTP, c'est que le terme Néo Metal (qui est effectivement une des influences flagrantes de ce groupe) est désormais perçu de façon totalement péjorative...
Intéressant non ?


Autant pour moi !
Ce que j'aime bien dans le projet, c'est qu'on a un peu l'impression de déconner entre potes de longue date.


Alors dans mon esprit ce n'était pas du tout du second degré en fait. C'est une des influences principales du groupe (parmi de nombreuses autres), c'est pourquoi j'ai choisi cette dénomination.
Quoiqu'il en soit je suis absolument d'accord avec toi, c'est carrément bien fichu et d'une inc(...)


"La voix, sa voix, est là, toujours hostile, semblant parvenir du plus profond des enfers. Elle est intacte, unique"
Tout est dit mec !


Je trouve ça un peu sévère de qualifier ça de "néo métal". Car même si le côté humoristique ferait penser à un truc sans prétention, ça reste quand même plutôt bien fait.


https://necrokosmos.blogspot.com/2019/05/le-groupe-americain-sort-son-premier.html


"Autre phénomène à la mode bien ridicule est à mon sens le « Ghost bashing »"...
Bah excuses moi gars, mais si je n'aime pas GHOST et surtout ce qu'ils sont devenus désormais, crois moi bien que je ne vais certainement pas me faire prier pour le dire.
Je les ai vu pour la toute pr(...)


cool report !

peut etre aussi moins de monde car affiche avec au final tres peu de black comparé aux précédentes éditions j'ai l'impression,mais ca reste plutot bien fat comme affiche ! il va bien falloir que je me deicide a bouger mon boule en Hollande.


ca faisait longtemps que je n'avais pas ecouté Hate, et merdum ? c quoi c'truc tout mou


*que pour les marathoniens


Concernant la bière si il faut choisir oui la Jup c'est mieux que la kro mais bon... on a sans doute trop pris l'habitude des bonnes bières artisanales qu'on trouve partout aujourd'hui ;)
Sinon oui au début (et / ou bourré) la salle c'est un peu Poudlard : quand on prend un escalier on sai(...)


j'aime bien , un album ou on discerne chaque intrument. A retenir dans un coin de la tête pour cet été.


Je n'y étais pas cette année, mais effectivement, très, très bon fest que celui-ci.
- J'ai effectivement entendu dire par quelques comparses qui eux avaient fait le déplacement que c'était l'année où il y avait le moins d'affluence. Bizarre au vu de l'affiche toujours aussi bandante.


Très beau récit, merci ! Cela donne envie. Je ne suis pas étonné de l'apathie du public Néerlandais, il paraît que ce sont les pires à travers toute l'Europe pour ça. Mais cela n'empêche pas de profiter.


Merci pour le report, ça donne envie d'y aller ! :)


Oui la pochette est superbe.


C'est pas mal du tout oui comme BDM ! Et l'artwork tue !


Merci pour les coms ! Et merci Meuleu pour ces précisions !
J'ai voulu demander à l'orga combien ils avaient fait d'entrées, mais c'est pas du genre à répondre...