A Flock Slaughtered

Pig's Blood

27/02/2019

Godz Ov War Productions

Les américains de PIG'S BLOOD ne sont pas vraiment là pour amener de la subtilité au débat, cela tombe bien la subtilité ce n'est pas toujours ce qui va le mieux au Death Metal. A Flock Slaughtered est le deuxième album du groupe dans lequel on retrouve le batteur de PREZIR, Brian Serzynski, pour quiconque suit l'actualité de Godz Ov War Productions, ou Charles Pastovic III, ex-guitariste de VIVISECTION, par exemple, cela vous donne une orientation du propos. Pour autant, il serait vraiment réducteur de ne considérer ce groupe que comme un rassemblement d'écervelés qui grognent, le premier album manquait clairement d'identité forte et surtout de moyen de production, mais on retrouve sensiblement la même recette avec une mise en son bien meilleure. La batterie est encore un peu faiblarde, mais on est là sur les standards du style, rien de dérangeant, la voix est bien plus perceptible et les guitares accrochent de suite l'oreille avec un gras qui colle parfaitement au nom du groupe.

Avec le riff d'ouverture de "Gates Ripped Open", c'est un appel solennel à la réunification des publics Death Metal, c'est direct dans le crâne et cela renvoie directement vers EVIL INCARNATE avec un faux côté rampant qui pourrait également invoquer INCANTATION ! La frénésie s'empare du son du groupe sur "Violent Spirit Of Decadence (Humiliating The False Triumphant)" bien entrecoupée par un riff purement Death old-school, à la suédoise mais sans le son HM-2, ou "Possessed By Nightfall (Violently Freeing Oneself from the Bonds of Life) qu'un VADER aurait pu pondre. Pas ou très peu de moment de répit, le groupe enchaine avec l'entêtant "Anti-Kosmic Discord (Meaningless Self-Sacrifice)" où l'ombre de DISMEMBER est à peine dissimulée mais la voix nous ramène clairement vers la scène US.

La progression est notable entre les deux albums, même si il est évident que la production fait beaucoup sur ce deuxième opus, le groupe envoie pourtant quelques leads qu'un SLAYER des débuts n'auraient pas renier - "Unnamable Death (Unspeakable One Honored) -, si vous avez découvert OSSUARIUM récemment vous devez avoir une idée de ce que PIG'S BLOOD a l'intention de vous matraquer dans le crâne. Les riffs sont simples, bruts, directs et sans fioritures, la vieille école, ambiance oppressante bien appuyée par ces grognements de cochon sur une voix d'égorgé vif, variation de tempo, le tout avec force, une force qui vous maintient au sol pour un peu plus d'une demie-heure. Car c'est aussi ça la force de cet album, 30 minutes d'un Death putride, glauque, sombre et puant avec un petit interlude en plein milieu qui déboule sur le riff de la chanson titre, un riff d'ouverture que l'on ne peut pas faire plus classique dans le style. Le groupe ne s’embarrasse pas de détails qui pourraient laisser échapper quelques fautes de goûts comme beaucoup de groupes malheureusement.

La performance est donc clairement réussie, les titres sont excellemment construits, certes l'originalité n'est pas de mise mais quelle qualité d'écriture même si on pourra regretter parfois la tentative de passer en bourrin comme sur les couplets de "A Flock Slaughtered (Unfettered Maniacs)" qui auraient peut-être mérité un peu plus de subtilité à la batterie que cette bouillie de cymbales. A Flock Slaughtered valide totalement ce que le groupe avait construit sur le premier album éponyme publié en 2017 en s'ouvrant à un public un peu plus large en faisant le pari d'une production un peu plus costaud.

Tracklist :

  1. Gates Ripped Open (Scum Choking Out the Meek)
  2. Unnamable Death (Unspeakable One Honored)
  3. Violent Spirit of Decadence (Humiliating the False Triumphant)
  4. Anti-Kosmic Discord (Meaningless Self-Sacrifice)
  5. Maniacal Triumph's Embrace (Narcotic Lust)
  6. Bloodshed Hell (Interlude)
  7. A Flock Slaughtered (Unfettered Maniacs)
  8. Possessed By Nightfall (Violently Freeing Oneself from the Bonds of Life)
  9. Aberration (Submit or Perish)
  10. Enforced Agony (The Noose Tightened)

Facebook


par Simony le 28/05/2019 à 12:43
75 %    390

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
jtdef

Avec Joe Bidon et l'imposteur Harris ils sont mal barrés.

24/01/2021, 21:11

Gargan

J'étais sur la défensive, le hard français des 80s étant pour moi ce que l'ail est à la mauvaise haleine, mais là, effectivement, c'est nase.

24/01/2021, 20:39

Gargan

HumHUM... On en parle du clip de sors immanis ? 

24/01/2021, 20:17

Jus de cadavre

Encore une putain de sortie signée Iron Bonehead...Du Death de puriste. Les mecs sont restés bloqués dans une faille temporelle. Excellent.

24/01/2021, 16:12

Kairos

Si tu veux pas passer pour un connard prétentieux, fais l'effort d'expliquer ce que moi pauvre idiot n'ai pas compris, mais de façon courtoise, sinon je t'invite juste à fermer ta gueule

24/01/2021, 14:08

Orphan

Kairos, tu ferais mieux de fermer ton claque merde et en rester au métal.La politique Américaine, et manifestement la population de banlieue et ce qu'il s'y passe, tu ne maitrise pas !Et toi qui parle de lumière à tout les étages....

24/01/2021, 11:30

Invité

En soi le morceau est correct, mais j'ai juste attendu 4'50 un break guerrier qui te roule dessus et que ça parte...

24/01/2021, 10:39

Invité

Le kitsch et le ringard Made in France. Jamais copié, jamais égalé. Manque plus qu'un guest de Renaud Hantson et on coche toutes les cases du Hard à la Française des années 80.

24/01/2021, 10:33

Bones

Acheté ce matin en version simple (le digibook propose en bonus un DVD live qui ne m'intéressait pas plus que ça - youtube regorge de ce genre de trucs, ça ne vaut plus vraiment le coup de casquer pour des captations vidéo). 2 premières &(...)

23/01/2021, 23:25

Satan

A Simony : Je suis bien d'accord concernant "Alpha Noir" (mais n'oublie pas "White Omega" qui lui est beaucoup plus intéressant je trouve, avec ce côté Type O hyper assumé) et "1755" qui sont de vrais ratages. Surtout ce dernier q(...)

23/01/2021, 21:54

totoro

De manière générale, j'aime beaucoup Moonspell. Et je rejoins tout à fait l'avis de Satan sur les albums "cultes" du groupe. Et Simony, on a le même parcours concernant les lisboètes. Découverts avec "Sin/Pecado" qui re(...)

23/01/2021, 20:18

Simony

Idem, j'ai tous les albums jusqu'à Extinct et je suis assez d'accord sur Darkness And Hope, The Antidote. J'aime beaucoup The Butterfly Effect par exemple, Memorial, Night Eternal, Extinct tous ces albums sont très bons pour moi, avec Alpha Noir c'est d&eacu(...)

23/01/2021, 18:47

PtiMich

Ca fait du bien de revoir des trombines de l'époque !Faut absolument faire une émission sur NYHC* de l'époque ! (NancY Heavy Clan*)

23/01/2021, 17:48

Buck Dancer

Toujours une bonne nouvelle la sortie d'un nouveau Memoriam!!! 

23/01/2021, 15:39

RBD

Ils avaient collaboré avec les Krupps, aussi. À défaut d'être parmi les meilleurs dans un pays où la concurrence était relevée, ils étaient assez passionnés pour se reformer quand le revival Thrash est arrivé.

23/01/2021, 14:57

Moshimosher

La lecture de ces runes ne me semble pas très orthodoxe... pas inintéressant mais ça ne me semble pas si folk que cela... même si ce n'est pas complètement hors-sujet non plus...

23/01/2021, 14:41

Moshimosher

Ah... la douceur d'occire ! Reposons En Guerre avec Memoriam ! \m/

23/01/2021, 14:05

Humungus

Hâte d'entendre tout l'album pour me faire un avis plus éclairé.Quoi qu'il en soit, la voix du Bobby me fout toujours les poils et si la galette est à l'instar de ce titre, achat obligatoire !

23/01/2021, 13:10

Humungus

!!! BOLT THROWER est mort !!!!!! !!! !!! Vive MEMORIAM !!! !!! !!!

23/01/2021, 13:02

Humungus

1) Pardon, en me relisant, je me rend compte que je me suis très mal exprimé :J'adore MOONSPELL jusqu'à "Irreligious" inclus."Sin peccado", quoi que encore écoutable, c'est pour moi le début de la fin.2) Sa(...)

23/01/2021, 13:01