••

Pounder

31/05/2019

Silent Pendulum Records

Seattle ville du phénomène du Grunge dans les années 90 avec NIRVANA, SOUNDGARDEN ou encore PEARL JAM. La citadelle a connu deux de ses enfants rejoindre l'étrange et mythique club des 27 à savoir Jimi Hendrix et Kurt Cobain, bref on va pas s'étaler sur la partie médiatique de la ville mais concentrons nous plus sur sa scène local d'aujourd'hui où POUND est l'un de ses dignes représentants.

POUND c'est un duo metal band formé par Ryan Schutte et David Stickney. En créant leur projet ils se sont lancés un défi, à savoir, combiner des éléments rythmiques, chaotiques, progressifs et groove, alors oui une telle recherche peut donner une chose cacophonique voir même d'un grand n'importe quoi, mais le duo réussit son pari. POUND est un véritable marathon musical par sa vitesse et précision dans ses compositions. Même l'instrumentation a, en sorte, une pointe d’originalité avec une guitare neuf cordes ou la sonorité rappelle un certain groupe Suédois très connu et qui s’accompagne d'une batterie divisée en deux kits réglés et positionnés différemment.
La musique est certes foudroyante mais il ne s'agit pas d'un simple exutoire, le duo revisite dans un registre plus contemporain. Ainsi avec des éléments bruts en ressort quelque chose des plus intriguant. Dès l'écoute on assiste à une sorte de jam session improvisée, les deux musiciens sont tellement en harmonie qu'ils nous baladent dans des morceaux où on ne peut pas deviner ce qui va se passer et en très peu de temps.

 "••" est donc leur second album et semble beaucoup plus travaillé, Ryan pendant la création de celui-ci évoquait en disant : "Au moment de commencer l’écriture de ce deuxième album, nous avons voulu d’avantage développer les structures de nos compositions que sur notre premier disque qui était pour être honnête un peu plus  "fourre-tout". On s’est donc plus focalisé sur nos influences D-Beat et Grindcore avec une bonne petite louche de Doom et de Sludge. Bon après, je ne sais pas à quel point les auditeurs pourront appréhender cela car c’est avant tout à eux de se forger leur propre opinion vis à vis de leur ressenti sur l’album mais c’était notre objectif premier. Il y a beaucoup de "picking hybride"  sur ‘••’, qui était une nouvelle technique pour moi lorsque nous avons commencé le processus d’écriture de l’album. C’est rapidement devenu l’une de mes activités préférées à la guitare alors je voulais vraiment l’appliquer à une musique rapide et agressive pour voir ce que je pouvais trouver. Hors à peu près à la même époque, David expérimentait des structures poly-rythmiques sur ces « motifs » D-Beat à la batterie. Nous nous sommes rendus compte que vous pouvez dissocier la voix de caisse claire de la cymbale ou inversement pour créer de nouveaux rythmes vraiment sympas qui offraient une vraie sensation Punk / D-beat. Expérimenter avec cela a conduit à produire beaucoup de riffs sur l’album." 
Les promesses sont véridiques, toutes les idées se mélangent parfaitement bien passant d'une phase à l'autre ou la brutalité en devient élégance mais aussi au fun. POUND a peaufiné son art, les riffs ici sont bien plus lourds, on trouve des passages aériens mais seront vite étouffés par cette dissonance alliée à une  rythmique complétement déstructurée qui fait la marque de POUND, puis se joint ce jeu de batterie qui fait forte démonstration par sa vitesse et technicité mais surtout par le fait de s'adapter aisément à ce style hybride et complexe à la fois.
Difficile de dire quels sont les morceaux à retenir mais vous pouvez différencier un titre comme "x-.+.+.x-.+.x-.x-.+" joué d'une extrême intensité complétement barrée, ou le duo semblent vouloir donner réellement la définition du mot chaotique dans la musique faisant presque passer certains groupes  du genre pour des débutants en la matière si je puis dire et d'un autre coté vous avez " xx_.+-x_ _" un titre véritablement lent qui nous fait penser à un certain BONGRIPPER pour son aspect pachydermique et monolithique. C'est un album de 8 titres solides et hypnotiques dans un rythme effréné mais il constitue un véritable aboutissement. Ryan disait à propos de POUND "Lorsque nous avons créé Pound, pour l’anecdote dans le sous-sol d’un hôpital, entouré d’anciennes radios et de matériel médical, nous n’essayions pas vraiment d’être un groupe. Nous voulions simplement être de meilleurs musiciens. Nous avons mis au point tous ces exercices étranges sur lesquels nous devions travailler pour nous améliorer et nous les avons martelés jusqu’à ce que nous puissions les jouer comme nous l’attendions. A ce moment-là, on ne pensait même pas à enregistrer ou partir en tournée, devoir penser à la communication du groupe, toutes ces choses quoi. Nous étions juste impatients de nous améliorer sur nos instruments. À bien des égards, notre musique est toujours enracinée dans cette mentalité. Nous écrivons des choses qui nous interpellent et qui sont amusantes à nos yeux et voir que des gens s’y intéressent est vraiment aussi fun que surprenant pour nous." L’efficacité de leur travail d'équipe est évident, pendant 30 minutes  ils puisent une énergie afin d'obtenir ce résultat. Un travail qui demande mental et physique pour créer et tenir ce rythme bien compliqué.

L'underground regorge de groupes (suffit de jetez coup d’œil sur Bandcamp) où on se noie alors dans une masse d'écoute souvent basique voir similaire sans grand étonnement, mais il est possible de trouver des pépites comme POUND. "••" est tout simplement un son d'une main de fer dans un gant de velours mais s'offre toutefois à un public averti et ouvert au concept. Si vous cherchez un peu de nouveauté et limite non conformiste dans vos playlist alors laissez le duo trouver une place.


Tracklist :

1. x-.+.+.x-.+.x-.x-.+
2. x-_-x-_.+._
3.x-xx-x---x-x---x-x---
4.--x--xxx--xx--x--xxx--xxx
5.  xx_.+-x_ _  
6. x..^..x-x..^..x-x..^..x-x..^..x-
7. x-_x-_x-x-x-_x-_x-_x-x-_x-x-  
8. x_--_+_--_x_--.+_--_x_--+_--   

POUND BANDCAMP 
POUND FACEBOOK

par Charles Whateley le 11/07/2019 à 13:00
80 %    247

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Xtreme Fest 2016

RBD 08/07/2020

38'48 Regeneration

mortne2001 07/07/2020

Harmony Corruption

mortne2001 03/07/2020

Little Monsters

mortne2001 30/06/2020

Complicated Mind

mortne2001 15/06/2020

Dossier spécial Bretagne / LA CAVE #5

Jus de cadavre 15/06/2020

Screams and Whispers

mortne2001 12/06/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Saddam Mustaine

Amorphis cet album est sensationnel.

12/07/2020, 14:20

Pomah

Y'a clairement un côté synthwave pas dégeu, à creuser.

11/07/2020, 14:36

RBD

Voilà un groupe et un homme qui m'ont marqué à une époque où je commençais à être blasé. Ce n'est pas toujours facile à suivre d'un album sur l'autre, c'est un vrai fêlé. Mais comme dit le proverbe, ce sont des esprits comme ça qui font entrer la lumière.

10/07/2020, 23:41

aeas

Seul le batteur a encore un semblant d'intégrité à travers ses activités.

10/07/2020, 20:35

Jus de cadavre

Idem, découverte pour moi grâce à cette chronique. La prod est excellente pour l'époque !
Un bien bel hommage en tout cas Mortne...

10/07/2020, 17:38

JTDP

@jus : +9986457 !
@gerard : fais péter le "name dropping" on n'attend que ça de faire de nouvelles découvertes ! ;-)

10/07/2020, 17:10

JTDP

Purée c'est vrai qu'il est excellent cet album !!! Et malgré Youtube et le poids des ans, le son est franchement bon ! Une réédition s'impose, c'est indéniable.

10/07/2020, 17:08

Oliv

Ah bon

10/07/2020, 12:51

y'a pus d'jus

faut dire à BEBERT de pousser son camion ,il bloque la porte du garage et j'peux pas sortir la dépanneuse !

10/07/2020, 12:29

Gargan

Haha la ref à Hanson ! Belle découverte, merci.

10/07/2020, 11:59

Thrashing Metropolity

Super anecdote, Goughy ! Merci pour le partage !
Ca ne fait que confirmer tout le bien que nous sommes nombreux à penser de ce groupe culte.

Vraiment, si ces albums pouvaient être réédités, ce ne serait que justice !
Quelqu'un a évoqué plus haut l'accent franglais du (...)

10/07/2020, 11:07

goughy

Bon allez je me lance, juste histoire d'en rajouter sur les sentiments positifs qui émanent ce très beau papier (je savais pas l'histoire du début des Bérus...)
Ca devait être en 94 ou 95, on avait 14 ans, on écoutait MST et, avec deux autres potes, Mickey était une star du niveau de Br(...)

10/07/2020, 10:42

Gargan

...Quand tu découvres les effets lumineux de ton logiciel de montage.

10/07/2020, 10:37

steelvore666

Bien d'accord avec vous messieurs.
J'écoute encore les "vieux" albums, ceux qui montrait un groupe sur de lui et assez puissant pour convaincre sans en faire des tonnes et devenir pathétique.
Un constat : la qualité de ses albums est inversement proportionnelle à son implication dans(...)

10/07/2020, 09:41

Speeding Velocity

Eh ben.... vraiment pas bandante cette affiche.
Je suis quand même curieux de voir le prix des places pour "ça".
(et le taux de remplissage, mouarf !)

10/07/2020, 09:00

NecroKosmos

Même opinion. Groupe de clowns. Après, cette polémique montre bien l'ouverture d'esprit du gouvernement polonais.

10/07/2020, 06:40

NecroKosmos

Je ne connaissais que de nom. Voilà qui me plaît beaucoup !!

10/07/2020, 06:28

aeas

Guignol à la tête d'un groupe de guignols. Sacré Nergal et son cirque...

09/07/2020, 22:13

Jus de cadavre

@gerard : petite phrase importante dans l'article que tu as peut-être zappée "N'oubliez pas que ces sélections sont totalement personnelles et subjectives et n'ont pas pour but de présenter tout ce que la Bretagne a pu produire (on n'en aurait pour des journées entières !)"

Sans c(...)

09/07/2020, 22:02

gerard menvuça

Et les groupes de Speed metal / heavy metal / hard rock / Glam rock ?, apparemment il n'y en a pas en BRETAGNE dans l'article ! C'est pas mon impression ! je tombe sur des video sur you tube de groupes Bretons ( Nantes inclus)

09/07/2020, 20:07