••

Pounder

31/05/2019

Silent Pendulum Records

Seattle ville du phénomène du Grunge dans les années 90 avec NIRVANA, SOUNDGARDEN ou encore PEARL JAM. La citadelle a connu deux de ses enfants rejoindre l'étrange et mythique club des 27 à savoir Jimi Hendrix et Kurt Cobain, bref on va pas s'étaler sur la partie médiatique de la ville mais concentrons nous plus sur sa scène local d'aujourd'hui où POUND est l'un de ses dignes représentants.

POUND c'est un duo metal band formé par Ryan Schutte et David Stickney. En créant leur projet ils se sont lancés un défi, à savoir, combiner des éléments rythmiques, chaotiques, progressifs et groove, alors oui une telle recherche peut donner une chose cacophonique voir même d'un grand n'importe quoi, mais le duo réussit son pari. POUND est un véritable marathon musical par sa vitesse et précision dans ses compositions. Même l'instrumentation a, en sorte, une pointe d’originalité avec une guitare neuf cordes ou la sonorité rappelle un certain groupe Suédois très connu et qui s’accompagne d'une batterie divisée en deux kits réglés et positionnés différemment.
La musique est certes foudroyante mais il ne s'agit pas d'un simple exutoire, le duo revisite dans un registre plus contemporain. Ainsi avec des éléments bruts en ressort quelque chose des plus intriguant. Dès l'écoute on assiste à une sorte de jam session improvisée, les deux musiciens sont tellement en harmonie qu'ils nous baladent dans des morceaux où on ne peut pas deviner ce qui va se passer et en très peu de temps.

 "••" est donc leur second album et semble beaucoup plus travaillé, Ryan pendant la création de celui-ci évoquait en disant : "Au moment de commencer l’écriture de ce deuxième album, nous avons voulu d’avantage développer les structures de nos compositions que sur notre premier disque qui était pour être honnête un peu plus  "fourre-tout". On s’est donc plus focalisé sur nos influences D-Beat et Grindcore avec une bonne petite louche de Doom et de Sludge. Bon après, je ne sais pas à quel point les auditeurs pourront appréhender cela car c’est avant tout à eux de se forger leur propre opinion vis à vis de leur ressenti sur l’album mais c’était notre objectif premier. Il y a beaucoup de "picking hybride"  sur ‘••’, qui était une nouvelle technique pour moi lorsque nous avons commencé le processus d’écriture de l’album. C’est rapidement devenu l’une de mes activités préférées à la guitare alors je voulais vraiment l’appliquer à une musique rapide et agressive pour voir ce que je pouvais trouver. Hors à peu près à la même époque, David expérimentait des structures poly-rythmiques sur ces « motifs » D-Beat à la batterie. Nous nous sommes rendus compte que vous pouvez dissocier la voix de caisse claire de la cymbale ou inversement pour créer de nouveaux rythmes vraiment sympas qui offraient une vraie sensation Punk / D-beat. Expérimenter avec cela a conduit à produire beaucoup de riffs sur l’album." 
Les promesses sont véridiques, toutes les idées se mélangent parfaitement bien passant d'une phase à l'autre ou la brutalité en devient élégance mais aussi au fun. POUND a peaufiné son art, les riffs ici sont bien plus lourds, on trouve des passages aériens mais seront vite étouffés par cette dissonance alliée à une  rythmique complétement déstructurée qui fait la marque de POUND, puis se joint ce jeu de batterie qui fait forte démonstration par sa vitesse et technicité mais surtout par le fait de s'adapter aisément à ce style hybride et complexe à la fois.
Difficile de dire quels sont les morceaux à retenir mais vous pouvez différencier un titre comme "x-.+.+.x-.+.x-.x-.+" joué d'une extrême intensité complétement barrée, ou le duo semblent vouloir donner réellement la définition du mot chaotique dans la musique faisant presque passer certains groupes  du genre pour des débutants en la matière si je puis dire et d'un autre coté vous avez " xx_.+-x_ _" un titre véritablement lent qui nous fait penser à un certain BONGRIPPER pour son aspect pachydermique et monolithique. C'est un album de 8 titres solides et hypnotiques dans un rythme effréné mais il constitue un véritable aboutissement. Ryan disait à propos de POUND "Lorsque nous avons créé Pound, pour l’anecdote dans le sous-sol d’un hôpital, entouré d’anciennes radios et de matériel médical, nous n’essayions pas vraiment d’être un groupe. Nous voulions simplement être de meilleurs musiciens. Nous avons mis au point tous ces exercices étranges sur lesquels nous devions travailler pour nous améliorer et nous les avons martelés jusqu’à ce que nous puissions les jouer comme nous l’attendions. A ce moment-là, on ne pensait même pas à enregistrer ou partir en tournée, devoir penser à la communication du groupe, toutes ces choses quoi. Nous étions juste impatients de nous améliorer sur nos instruments. À bien des égards, notre musique est toujours enracinée dans cette mentalité. Nous écrivons des choses qui nous interpellent et qui sont amusantes à nos yeux et voir que des gens s’y intéressent est vraiment aussi fun que surprenant pour nous." L’efficacité de leur travail d'équipe est évident, pendant 30 minutes  ils puisent une énergie afin d'obtenir ce résultat. Un travail qui demande mental et physique pour créer et tenir ce rythme bien compliqué.

L'underground regorge de groupes (suffit de jetez coup d’œil sur Bandcamp) où on se noie alors dans une masse d'écoute souvent basique voir similaire sans grand étonnement, mais il est possible de trouver des pépites comme POUND. "••" est tout simplement un son d'une main de fer dans un gant de velours mais s'offre toutefois à un public averti et ouvert au concept. Si vous cherchez un peu de nouveauté et limite non conformiste dans vos playlist alors laissez le duo trouver une place.


Tracklist :

1. x-.+.+.x-.+.x-.x-.+
2. x-_-x-_.+._
3.x-xx-x---x-x---x-x---
4.--x--xxx--xx--x--xxx--xxx
5.  xx_.+-x_ _  
6. x..^..x-x..^..x-x..^..x-x..^..x-
7. x-_x-_x-x-x-_x-_x-_x-x-_x-x-  
8. x_--_+_--_x_--.+_--_x_--+_--   

POUND BANDCAMP 
POUND FACEBOOK

par Charles Whateley le 11/07/2019 à 13:00
80 %    371

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Open Bar Vol2 : Antoine Perron

Baxter 20/04/2021

Interview

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Rotten Tooth

Y sont sacrément bons ces gars là ! Et ils ont le don de faire dans la surprise ! Nu Black sous le papier cadeau cette fois ! Je passe mon tour sur ce coup mais je serai là au prochain tirage !

20/04/2021, 20:06

Saddam Mustaine

Les premiers albums de Dimmu sont du "true black".Comme Behemoth si l'on veut, j'aurais du aller plus loin.Le Black type année 80 mi-90 quoi (meme si Dimmu est arrivé plus tard mais les premiers sonnes dans le genre).

20/04/2021, 19:47

Seb

C'est vraiment mauvais ...

20/04/2021, 15:05

JTDP

En tout point d'accord avec cette (belle) chronique ! Cet album fut une vraie belle surprise de l'année passée. 

19/04/2021, 21:28

Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15

la reine des neiges

ha ha! nul!

18/04/2021, 00:02

Eliminator

Tout est à chier, riffs insipides, claviers ultra kitch, refrain ultra mielleux. Ce son de gratte de merde, c'est époustouflant ! Cette mode des grattes 7/8 cordes me saoule, laissez ça à Meshuggah. Meme pas envie de juger le reste. Monde de merde! ;)

17/04/2021, 23:54

Gargan

On peut écouter la totalité à présent, et il faut bien dire que ça sort tout de suite du lot ! Je me tâte pour une commande.

17/04/2021, 19:01

Wolf88

17/04/2021, 17:26

NecroKosmos

Nous sommes vieux et nous avons bon goût. Bon, moi qui suis ultra-fan, j'adore le dernier album mais je trouve que la production y était un peu à chier. Mais je reste totalement confiant.

17/04/2021, 10:03

NecroKosmos

Bien vu le nom du groupe : facile à prononcer pour les non-biélorusses...  :)

17/04/2021, 09:59

Humungus

Mouais...Clairement pas terrible.Je rejoins Simony (sauf que moi j'avais plus qu'apprécié les deux derniers albums).Bref... A juger sur la longueur quoi... ... ...

17/04/2021, 08:51