Abysse Mortifère

Outre-tombe

31/10/2021

Temple Of Mystery Records

Alors ça, c’est moche, spécialement venant de nos cousins canadiens. On a souvent tendance à considérer les québécois comme des gens sympa, toujours souriants, affables, généreux, polis et pointus sur l’étiquette. Mais ne vous leurrez-pas de cette généralité : du côté de Quebec City existent aussi de méchants sauvages qui vous jettent des cailloux et rotent quand vous passez près d’eux.

Suivant cette option, je ne saurais que trop vous conseiller de jeter une oreille à la discographie particulièrement immonde des héros locaux, ces OUTRE-TOMBE si bien nommés. Depuis 2010, ce quatuor infernal (Vitesse - batterie, Cobra - guitare, Crachat - basse/chant et Désastre - guitare, petit dernier, mais depuis 2016) se complait dans un comportement de mécréants des égouts, de pourfendeurs de savoir-vivre, de sagouins de l’impolitesse musicale crasse. En deux longue-durée, ces hordes de cimetières abandonnés ont déjà publié deux pamphlets ne laissant planer aucun doute sur leurs morbides intentions. Répurgation en 2015 et Nécrovortex en 2018 entamaient donc ce cycle d’un album/glaviot tous les trois ans, cycle respecté scrupuleusement par Abysse Mortifère.

La philosophie de ces embaumeurs de joie de vivre est simple : jouer le Death Metal le plus basique qui soit, de la façon la plus crade qui soit. Maniaques de la production old-school, sèche comme un fémur balancé en pleine gueule, les canadiens continuent donc leur travail de profanation, et en les qualifiant de dignes héritiers du nord du sadisme d’AUTOPSY, je pense leur faire un joli compliment. Plus exactement, envisagez-les comme les enfants bâtards et illégitimes de Chris Reifert et DISMEMBER, histoire d’atténuer d’une touche de froid glacial le soleil de Floride. La musique d’OUTRE-TOMBE est sale comme une fosse commune, crade comme des égouts jonchés d’excréments et autres souillures douteuses. Dégoutante comme un étron retrouvé dans un sous-bois avec sa couche de papier-toilette assortie. Ça empeste la méchanceté, les gens qui ne se lavent jamais les mains, et la méchanceté gratuite des pionniers du genre.

En réfutant toute théorie d’évolution, les canadiens nous assènent encore un coup pendable derrière la nuque, et nous attachent à poil contre un arbre, avant de nous pisser dessus de concert et nous laisser en pâture aux ours bruns. Pourtant, cette apparente vilénie peine à dissimuler un art de composition consommé, et une instrumentation divinement sombre. Les riffs ne sont pas de simples prétextes à emballer la machine comme on glisse un corps dans un sac à cadavre, mais accrochent l’oreille, et font même bouger les jambes de leur groove imparable. Le chant parfaitement immonde de Crachat est une glaire qui reste collée à vos tympans, y répandant ses microbes littéraires avec une férocité teintée de primitivisme. Quant à l’inépuisable frappe de Vitesse, elle justifie le sobriquet du batteur avec force caisse claire.

OUTRE-TOMBE conchie la technique et les douches trop fréquentes. Leur Death Metal est aussi primitif qu’il pouvait l’être sur la genèse Severed Survival, les inserts Doom et glauques en moins, mais l’esprit farouche similaire. Le crédo est simple, et à l’image de ces titres sans nuances. « Desossé » cavale sur un beat pataud et fourbe, mais dès l’écrasement de double grosse caisse souligné par un riff que le DISCHARGE de légende aurait pu adouber, on sent la pression monter, et les os s’écraser sous le lourd poids d’un marteau de forgeron. Sans espoir mélodique inutile, sans rai de lumière qui ne ferait que montrer la sordide réalité plus crument, Abysse Mortifère est un gouffre duquel on ne s’extirpe pas, un traquenard mortel, et un avis de décès rédigé sur un vieux bloc-notes tâché de sang.

Efficace en tout instant, le quatuor canadien propose sa réaliste vision des choses sur la mort et la mort, la vie n’étant qu’une étape à franchir dans la douleur. « Exsangue » suppure de groove et prend aux tripes étalées par terre, alors que « Tombeau de Glace » ose l’intro la plus efficace de ces deux ou trois dernières années. Entre Death floridien rachitique et Death scandinave gelé, OUTRE-TOMBE plante sa pelle dans un sol aride pour creuser notre tombe avec un appétit féroce.

Rien à jeter sur ce troisième album qui fait honneur à son rang d’étape majeure sur un parcours mortifère. Une violence sourde, presque résignée, une colère faussée, des ambitions dans la simplicité, quelques fantaisies de croque-mort en folie (l’entame rythmique de « Nécrophage », qui laisse augurer d’une partouze des sens contre-nature), pour un final orgiaque laissant votre cadavre seul dans son linceul (« Haruspex »). Aussi moche que le destin ou un reflet de Donatella Versace peuvent l’être, aussi logique qu’une avancée vers une fin inéluctable, Abysse Mortifère relègue avec panache les deux-tiers de la production actuelle dans un crématorium pour disparaitre sans laisser trop de traces.             

 

         

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Abysse Mortifère

02. Cenobytes

03. Coupe-Gorge

04. Desossé

05. Exsangue

06. Tombeau de Glace

07. Haut et Court

08. Nécrophage

09. Haruspex


Facebook officiel


par mortne2001 le 29/10/2021 à 15:05
80 %    288

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


LeMoustre
@93.4.16.166
01/11/2021, 18:01:15

N'ayant pas vu citer sur ce papier Asphyx, pourtant le plus grosse influ de nos Outre-Tombe, je me suis dit que ça avait changé un peu. Que nenni, c'est toujours aussi sympa à en juger par ce titre. En commande pour ma part. Je recommande les 2 premiers albums aussi


Humungus
membre enregistré
02/11/2021, 09:52:39

Tiens, tiens...

J'connais pas du tout, mais si on cause d'ASPHYX, forcément, cela me titille...

Titre pas mal mais me semble tout de même un peu "low cost".

J'vais de ce pas creuser la disco.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Kaleidobolt + Sacri Monti 24/05 : Shop , Chalons-en-champagne (51)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Chief Rebel Angel

C'est la tournée qui devait avoir lieu avant le confinement il me semble. Motley Crue ont eu toutes les peines du monde pour justifier ce retour mdr

23/05/2022, 11:25

L\'Anonyme

Vince Neil sait de nouveau chanter ?

23/05/2022, 09:29

Sharon Osbourne sale putain

New Noise, c'est pour les bobos élevés au soja

21/05/2022, 19:50

Le zizi au cancer de LG Petrov

Humungus le sale assisté, c'est pas parce que t'es occupé à boire ton RSA qu'il ne faut pas aller te rencarder sur le net. Enfin, je veux dire, te rencarder pour autre chose que les dernières vidéos de Pascal OP.

21/05/2022, 19:48

Simony

Désolé Humungus !   

21/05/2022, 15:33

Chief Rebel Angel

@Humungus mieux vaut tard que jamais ;)

21/05/2022, 13:52

Humungus

Simony + 1 (comme d'hab'...).Seul bémol à tout ça : Pourquoi vous prévenez si tard du bazar ?!?!

21/05/2022, 13:10

NecroKosmos

Comparez NEW NOISE et METALLIAN et vous comprendrez tout. Et à propos de ROCKHARD, avez-vous déjà vu la version allemande ? Le jour et la nuit...

21/05/2022, 07:23

NecroKosmos

Pas faux, surtout depuis la fermeture du Mondo Bizarro.

21/05/2022, 07:18

Simony

Au-delà de la ligne éditoriale du magazine que l'on aime ou pas, moi c'est plutôt la longévité, 30 ans tout de même, lorsque l'on connait la scène Metal française, c'est une durée qui en impose. Après je parta(...)

20/05/2022, 22:46

Arioch91

J'achète Metallian de temps à autre, p'tet 2 fois par an mais guère plus.Pour moi, ça a toujours frôlé l'amateurisme, ce mag et j'aime pas leur manière de proposer autant de pages pour un gros groupe que pour un groupe net(...)

20/05/2022, 20:42

BOULOGNE WOOD NECRO TRANNY

Rennes, cette ville de clodo et de cafards.

20/05/2022, 19:37

Brutal caca

Comme quoi, on peut faire de la merde sur le long terme. Merci Merdallian!

20/05/2022, 19:36

Jus de cadavre

La scène rennaise qui continue de mettre des taloches bien comme il faut ! Terrible !

20/05/2022, 09:44

Namless

Metallian, ou le magazine non reçu 1 mois et demi après l'avoir commandé ?

20/05/2022, 08:38

Jus de cadavre

J'y trouve un petit coté Revenge aussi... Ça aussi c'est sale décidément !   

19/05/2022, 18:59

Jus de cadavre

Ah ouais   Bestial et old-school la vache ! Je sais pas ce qu'ils bouffent en Australie mais ils aiment le sale !Exce(...)

19/05/2022, 18:56

Fred

Sans parler de la partie restauration avec toutes les pénuries , vaut mieux s’abstenir des stands et apporter sa bouffe . 

19/05/2022, 17:02

Jus de cadavre

Je pense que c'est surtout pour éviter le squatage en ville et éviter ainsi d'énerver les Clissonais à la longue. Concernant les vans : les véhicules aménagés pourront "camper" sur les nouveaux parking (tout sauf les tentes quoi(...)

19/05/2022, 15:58

Fred

Donc on t’enlève la voiture si t’a envie d’aller te balader ou faire autre chose que les concerts sauf si t’ai immatriculé du coin 

19/05/2022, 15:06