Le War Metal est grandement jouissif, même si avouons-le, c'est un genre particulièrement usant. Usant dans le sens où parfois tu n'as qu'une envie en cours d'écoute c'est de presser la touche Stop de ton lecteur. Mais on y revient toujours au final. C'est que, derrière la furie du genre on y trouve notre compte, quelque chose de tapis dans l'ombre... Une sensation cathartique sans doute, un défouloir par procuration. Mieux vaut toujours ça que de sortir sur-armé dans la rue et buter des gens au hasard. Ah bon, y'en a qui le font ? Faudrait leur parler de War Metal alors... 

Ce style, à la croisé du Black Metal le plus nihiliste et du Death le plus violent et cradingue, est aujourd'hui au cœur de cette chronique vous l'aurez compris. DIOCLETIAN, de Nouvelle-Zélande, nous balance en effet sa nouvelle sortie, comme un Romain balançait les restes d'un chrétien aux animaux sauvages affamés dans l'arène. Salement quoi. Je ne suis pas un spécialiste du groupe mais leur album précédent, Gesundrian, le seul que je connaisse vraiment, a beaucoup tourné chez moi (et le fait encore régulièrement). Sur Gesundrian le groupe proposait un War Metal, très... Death Metal. Sombre et rapide, sale et venimeux mais très orienté Death tout de même. Alors quand le premier extrait de ce Amongst the Flames of a Burning God est sorti, le morceau Repel The Attack pour être précis, j'en ai perdu ma mâchoire. "Merde, ils sont encore plus en colère qu'avant !". C'était donc possible... 

En gros ils ont encore plus "Warisé" leur Metal. C'était déjà sanglant avant, mais comme je le disais plus haut, c'était assez orienté Death monolithique, lourd et barbare. Même au niveau du chant très profond auparavant. Là, sur cette nouvelle offrande aux dieux de la guerre, le chant se fait plus criard, ce qui fait perdre de l'épaisseur, mais fait clairement gagner en férocité ! La production elle aussi a évolué, du son plombé que n'aurait pas renié un suédois (vraiment énervé par contre) ou un INCANTATION sous speed, on passe à un son bien plus sale et primitif. En fait en découvrant les premières sorties du groupe en écrivant cette chronique, on peut parler d'un certain retour aux sources (le fameux !), mais avec une prod à la hauteur cette fois-ci. Alors malgré ces quelques évolutions (qui n'en seront pas pour ceux qui suivent les Néo-zelandais depuis les débuts), ou du moins un côté Death Metal moins prononcé, n'ayez crainte, le propos et les intentions n'ont, elles, pas changé d'un iota ! On fait toujours face à une déclaration de haine en règle à l'humanité, à la beauté et à la vie tout simplement...

La production est absolument parfaite pour le style, très ample et puissante. Mais malgré l'assaut barbare permanent, on distingue - et clairement - tous les instruments. Ce son de batterie en particulier, très naturel et organique, est excellent. D'ailleurs le son de caisse claire me rappelle un des plus grands noms du style... Tout comme les roulements de toms assez présents... Vous l'aurez devinés, on pense beaucoup à REVENGE sur ce nouvel album. La même furie ambiante, une production qui se rapproche des dernières sorties des maîtres canadiens aussi donc. Mais je dirais que la différence réside dans le côté plus "structuré" chez DIOCLETIAN, moins bordélique un peu. REVENGE ravage tout, les yeux fermés sans regarder où il tire, DIOCLETIAN lui le fait aussi, mais les yeux ouverts, en gros. Et à la fin, il contemple victorieux, la bave aux lèvres, les restes fumants de ses ennemis... Les néo-zélandais nous livrent en tout cas un des albums les plus sauvage et bestial de l'année avec ce Amongst the Flames of a Bvrning God.

Tracklist :

  1. Nuclear Wolves
  2. Degenerate Swarm
  3. Repel The Attack
  4. Berserker Rites
  5. Invincibility Through Strife
  6. Procreate Strength
  7. Plundered By Hyenas
  8. Restart Civilization


Facebook du groupe

par Jus de cadavre le 05/11/2019 à 10:00
80 %    129

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Yann
@78.192.38.132
06/11/2019 à 18:23:33
Revenge sont tout sauf bordéliques.

NecroKosmos
@109.218.95.186
06/11/2019 à 22:06:32
Nul. Je préfère 100 fois un bon vieux Sadistik Exekution.

Yann
@78.192.38.132
09/11/2019 à 07:09:30
@Necrokosmos ah les gens de l'internet et leurs comparaisons incongrues...

Ajouter un commentaire


Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Diocletian

Amongst the Flames of a Burning God

Maïeutiste

Veritas

Alunah

Violet Hour

Sacrilege

The Court Of The Insane

Thicket

Descend into Darkness

Leaving Eden

The Agony of Affliction

Refused

War Music

Violentor

Putrid Stench

Hive

Most Vicious Animal

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

The Sisters of Mercy + A.A. Williams

RBD / 27/10/2019
Folk

Concerts à 7 jours

+ Father Merrin + All In The Small

16/11 : L'appart Café, Reims (51)

Father Merrin + Clegane + Nornes

17/11 : Le Do It Yourself, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Putain "Noose" sur la compile Metallian n°3 je crois... outch le flashback fait mal là...


NecroKosmos, pareil pour moi. Même si, de mémoire, il y avait deux ou trois bons morceaux sur Amok. Mais le style de plus en plus heavy me convenait moins.


'North from here' est un de mes albums cultes !! Mais c'est le seul de Sentenced que j'aime.


Oui c'est bien les français !


Sortilège, c’est les français?
Si oui c’est cool pour eux


A l'époque, j'avais acheté l'album "North from here" de Sentenced et j'aimais beaucoup. Je ne connais pas KYPCK par contre et je vais écouter ça.

Le morceau de Sepult' a l'air sympa.


Toujours aussi mou du genou dans son choix éditorial.


Leur nouvel album est une bombe !! Dans mon top 5 de l'année !!


Effectivement...
Mais ce "plagiat" me va très, très bien à moi.


Bah merde...
Je ne connais que de très, très loin SENTENCED (je vais d'ailleurs remédier à ça d'ici peu je pense...), mais je ne savais absolument pas que deux de ses membres étaient les instigateurs de KYPCK.
Groupe effectivement exceptionnel dont le premier album (surtout !) m'av(...)


Carrément.


D'autant qu'il est très bien ce nouvel album, plus varié mais toujours intense. Les Vader Français !


Tant que ça Humungus ?


Dans la oï, il y a plein de trucs excellents. Et ce groupe en faisait partie.


Merci Gab pour ton travail. Je trouve encore des cassettes que tu as produites un peu partout à l'étranger, c'est un sacré boulot. Et merci de m'avoir fait découvrir Warning Fog il y a peu, devenu un des mes groupes de pur grind préféré.
Pour avoir très largement fréquenté cet underg(...)


Dans ma liste des meilleurs albums de l'année...


J'aime bien, en fait... :)


trop inspiré. limite plagiat


Si cet opus est plus complexe que le premier, alors il faudra de longs mois voire des années pour l'appréhender à sa juste valeur...


C'était une figure légendaire pour la vieille scène Punk du Midi. J'avais lu il y a quelques mois qu'il était très malade et que ça avait arrêté les divers projets qu'il avait. Malheureusement...