Le War Metal est grandement jouissif, même si avouons-le, c'est un genre particulièrement usant. Usant dans le sens où parfois tu n'as qu'une envie en cours d'écoute c'est de presser la touche Stop de ton lecteur. Mais on y revient toujours au final. C'est que, derrière la furie du genre on y trouve notre compte, quelque chose de tapis dans l'ombre... Une sensation cathartique sans doute, un défouloir par procuration. Mieux vaut toujours ça que de sortir sur-armé dans la rue et buter des gens au hasard. Ah bon, y'en a qui le font ? Faudrait leur parler de War Metal alors... 

Ce style, à la croisé du Black Metal le plus nihiliste et du Death le plus violent et cradingue, est aujourd'hui au cœur de cette chronique vous l'aurez compris. DIOCLETIAN, de Nouvelle-Zélande, nous balance en effet sa nouvelle sortie, comme un Romain balançait les restes d'un chrétien aux animaux sauvages affamés dans l'arène. Salement quoi. Je ne suis pas un spécialiste du groupe mais leur album précédent, Gesundrian, le seul que je connaisse vraiment, a beaucoup tourné chez moi (et le fait encore régulièrement). Sur Gesundrian le groupe proposait un War Metal, très... Death Metal. Sombre et rapide, sale et venimeux mais très orienté Death tout de même. Alors quand le premier extrait de ce Amongst the Flames of a Burning God est sorti, le morceau Repel The Attack pour être précis, j'en ai perdu ma mâchoire. "Merde, ils sont encore plus en colère qu'avant !". C'était donc possible... 

En gros ils ont encore plus "Warisé" leur Metal. C'était déjà sanglant avant, mais comme je le disais plus haut, c'était assez orienté Death monolithique, lourd et barbare. Même au niveau du chant très profond auparavant. Là, sur cette nouvelle offrande aux dieux de la guerre, le chant se fait plus criard, ce qui fait perdre de l'épaisseur, mais fait clairement gagner en férocité ! La production elle aussi a évolué, du son plombé que n'aurait pas renié un suédois (vraiment énervé par contre) ou un INCANTATION sous speed, on passe à un son bien plus sale et primitif. En fait en découvrant les premières sorties du groupe en écrivant cette chronique, on peut parler d'un certain retour aux sources (le fameux !), mais avec une prod à la hauteur cette fois-ci. Alors malgré ces quelques évolutions (qui n'en seront pas pour ceux qui suivent les Néo-zelandais depuis les débuts), ou du moins un côté Death Metal moins prononcé, n'ayez crainte, le propos et les intentions n'ont, elles, pas changé d'un iota ! On fait toujours face à une déclaration de haine en règle à l'humanité, à la beauté et à la vie tout simplement...

La production est absolument parfaite pour le style, très ample et puissante. Mais malgré l'assaut barbare permanent, on distingue - et clairement - tous les instruments. Ce son de batterie en particulier, très naturel et organique, est excellent. D'ailleurs le son de caisse claire me rappelle un des plus grands noms du style... Tout comme les roulements de toms assez présents... Vous l'aurez devinés, on pense beaucoup à REVENGE sur ce nouvel album. La même furie ambiante, une production qui se rapproche des dernières sorties des maîtres canadiens aussi donc. Mais je dirais que la différence réside dans le côté plus "structuré" chez DIOCLETIAN, moins bordélique un peu. REVENGE ravage tout, les yeux fermés sans regarder où il tire, DIOCLETIAN lui le fait aussi, mais les yeux ouverts, en gros. Et à la fin, il contemple victorieux, la bave aux lèvres, les restes fumants de ses ennemis... Les néo-zélandais nous livrent en tout cas un des albums les plus sauvage et bestial de l'année avec ce Amongst the Flames of a Bvrning God.

Tracklist :

  1. Nuclear Wolves
  2. Degenerate Swarm
  3. Repel The Attack
  4. Berserker Rites
  5. Invincibility Through Strife
  6. Procreate Strength
  7. Plundered By Hyenas
  8. Restart Civilization


Facebook du groupe

par Jus de cadavre le 05/11/2019 à 10:00
80 %    273

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Yann
@78.192.38.132
06/11/2019 à 18:23:33
Revenge sont tout sauf bordéliques.

NecroKosmos
@109.218.95.186
06/11/2019 à 22:06:32
Nul. Je préfère 100 fois un bon vieux Sadistik Exekution.

Yann
@78.192.38.132
09/11/2019 à 07:09:30
@Necrokosmos ah les gens de l'internet et leurs comparaisons incongrues...

Ajouter un commentaire


Soul Grinder

The Prophecy of Blight

Silverstage

Heart n’Balls

Surgical Strike

Part of a Sick World

Annihilator

Ballistic, Sadistic

Scratches

Rundown

Mass Worship

Mass Worship

King Legba

Back From The Dead

Liturgy

H.A.Q.Q.

Obscure

Darkness Must Prevail

Beyond The Void

Ex Nihilo Nihil

Bütcher

666 Goats Carry My Chariot

Stormrider

What Lies Within

Coffin Rot

A Monument to the Dead

Merging Flare

Revolt Regime

Sepultura

Quadra

Decarlo

Lightning Strikes Twice

Jorn Lande

Heavy Rock Radio II - Executing The Classics

Abisme

As Fear Falls In

Those Darn Gnomes

Calling Whitetails to a Tuned Bow

Norman Shores

De L'ombre Surgit La Lumière

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Incite + Skaphos

RBD / 04/02/2020
Black Death Metal

Concerts à 7 jours

Neptrecus + Manzer + Nokturn Gorgon

22/02 : L'auditorium, Laval (53)

Visions Of Atlantis + Chaos Magic + Morlas Memoria

27/02 : Le Grillen, Colmar (68)

+ Putrid Offal + Sublime Cadaveric Decomposition

28/02 : Le Bistrot De St So, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Après quelques minutes de recherche sur la toile, voici ce qu'il y a réellement dans cette fameuse box :
"Vinyl Features:
+ Mud-Green / Black Marbled Vinyl
+ Gatefold Jacket
+ A1 Size Poster (~23.4" x 33.1")

Box Set Includes:
----------------------
(...)


@Blind :
Ah ah ah !!! !!! !!!
Ton intervention (très gentille au demeurant...) m'a laissé perplexe quelques secondes avant de me rendre compte que tu avais mal compris mon propos : N'ayant pas vu de descriptif de ladite box et ne m'étant donc fié qu'aux photos de NUCLEAR BLAST, je ne(...)


@Humungus: Les patches ce sont les bon vieux écussons à coudre sur ta veste en jean ou ton cuir (ou comme le faisait le lycéen que j'étais au début des années 2000 sur ton sac à dos Eastpack).


T'as ça aussi sur le label d'origine Metal Blade. Bon morcif, déjà que le EP contient un sacré titre, ils ont gardé leur sens de la composition, les gaziers. Hâte d'avoir ça en mains.


"J'vous ai d'jà dit que j'prêtais d'l'argent à des taux pas dégueulasses ?"


La pochette, c'est un peu ce qui reste sous mon cerisier à une certaine période.


Rooohhhlala !!!
Je viens de voir qu'il y avait actuellement chez NUCLEAR BLAST une preorder pour une box collector de ce futur album avec double vinyles + double CDs + drapeau + slipmat + patchs (autocollants ?)…
Pas bon pour mes finances tout ça bordel !


Dommage que ce soit loin de chez moi...


Miam miam !!!


Si mais il a quitté le groupe entre l'enregistrement et la sortie, d'où son absence dans le clip, même si, je te le concède, si Jean Noel avait été présent dans le clip, ça n'aurait pas été déconnant non plus.


C'est le Ptiot qu'on voit à la basse? C'est pas Jean Noel qui a enregistré l'album?


Et bien moi je prends ça comme une putain de bonne nouvelle !
Deux PRIESTs pour le prix d'un, que demander de plus ?!
Hâte de voir ça en live...


Comme vous je vais me pencher sur cet album. Par contre je n'ai jamais bouder ke groupe lors de ses prestations live. Leur chanteur est un très puissant frontman


C'est très bon


En effet pas mal du tout dans le genre. Même si déjà entendu 1000 fois. Plus Grave que Grave !


Ca sent vraiment la fin du bal, là.


Le pire la dedans, c'est que tout le monde serait d'accord pour qu'il dise stop. Mais malgré son statut de star, ses thunes etc... Il ne sait faire qu'une chose, c'est chanter sur scène. Dans ce sens, la célébrité c'est moche. Ozzy est mort vive ozzy !


Excellente nouvelle ! Hâte de les voir à Toulouse avec Holt.


Merci pour la réponse Simony. Et donc, rien de bien méchant apparemment, un petit bizutage !
En même temps dans Death, comme les musiciens changeaient tout le temps ou presque, tout le monde était toujours le petit nouveau.


100 % d'accord avec la chronique !!