Interview (mail) de avec Andrei Osipov de Hated. Suite à ma chronique du 3/01/2018 j’ai voulu en savoir un peu plus sur ce groupe de Death Metal Old School qui nous vient tout droit de Russie. Suite à quelques problèmes de communication cette interview voit enfin le jour. Merci aux membres du groupe d’avoir accepté de répondre à ces quelques questions.

(English version available bellow)




1- Pouvez-vous me dire quelle est l'histoire du groupe? (quel est votre âge, votre parcours etc…) 

Morgoth Hel et moi avons 19 ans, Tim Graveyard a 17 ans. Nous nous sommes mis à répéter et à composer des chansons à  partir de 2014 avec mon ami Morgoth Hel (batterie et guitare), et moi - Andrei Osipov - (Guitare et chant). On avait beaucoup de problèmes pour trouver des bons musiciens, ils étaient tous simplement introuvables. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de gens de nos jours (du moins dans notre ville) qui sont vraiment intéressés par la musique que nous jouons et qui pensent comme nous. C'est la raison pour laquelle Morgoth Hel est passé de la guitare à la batterie.  C’est ainsi qu’à partir de l'été 2016 commence l'histoire de Hated, avec un line-up complet. Nous avons travaillé dur tout ce temps et nous avons toujours essayé de faire de notre mieux. Puis, quelques mois plus tard, début 2017, nous avons rencontré Tim Graveyard, qui est un très bon bassiste partageant notre point de vue. Morgoth Hel et moi avons 19 ans, Tim Graveyard a 17 ans.


2- Pourquoi avez-vous décidé d'appeler le groupe "HATED"?

Le nom parle de lui-même, ahahah. C'est ce que nous affrontons toute notre vie, car nous sommes des « outsiders » comme la plus part des metaleux. Je ne sais pas comment les choses se passent en Europe, mais en Russie, malheureusement, si vous êtes un métaleux, c'est quelque chose d'indésirable, voué à un éternel ridicule et aux moqueries.  Ce nom permet de dire la vérité à laquelle nous nous sommes habitués et à laquelle nous nous sommes tous adaptés dans notre vie normale, ahahahah. Mais  pour être plus sérieux, le nom de notre groupe signifie le rejet de tout ce qu’est notre société moderne. Ce nom signifie à la fois combien nous sommes préoccupés par l'être et combien nous détestons ce monde, mais en même temps cette haine vient d'un grand amour pour le monde (pas dans son sens profane), ces choses sont difficiles à expliquer, elles ont besoin d'être ressenti.

3- "Breathless Art" est votre premier album ? Quel était le projet avec cet album ?

Oui, "Breathless Art" est notre premier album. L'idée principale de l'album est que nous vivons dans un siècle où les idées et les pensées sont des choses complètement surannées (même dans la musique), et malheureusement personne n'en a besoin (Après, sont-elles nécessaires… ?) Je vois beaucoup de signes de démoralisation et de décadence, la plupart des gens ont perdu des qualités comme que la gentillesse, l'honneur, l'altruisme. Les instincts animaux règnent sur l’esprit humain. Ainsi, nous voyons notre album comme un appel à vous regarder dans le miroir, et on espère que nous y parvenons un minimum.
Il traite également de l'aspect industriel de la musique moderne,  qui ne laisse pas la place à la création de nouveaux groupes «metal» à la fois pour le public et pour les groupes eux-mêmes.  L'esprit de la musique est mort et cette phrase est  à prendre dans son sens stricte, même le Death Metal est mort. En outre, que ce soit la vieille école et même la soi-disant nouvelle école, tout cela a n’a été et n’est qu’une tendance vide. Enfin l'album exprime l’idée que cet art, qui au part avant faisait partie de quelque chose de beaucoup plus grand que maintenant, et qui était vraiment plus fertile en terme de pensées est maintenant dans un profond sommeil.

4- Où trouvez-vous votre inspiration? (groupes, livres, films, histoire ...)

Lors de l'écriture des paroles, j'ai été fortement inspiré par des auteurs comme Y. Evola, F. Nietzsche, José Ortega et Gasset et V. Sorokin et par des films tels que: Underground (E. Kusturitsa), Elephant Man (D Lynch) et Stalker (A. Tarkovsky). L'histoire du 20ème et du 21 ème siècle a été très inspirante également, principalement l'histoire de la Russie.
Sinon musicalement en terme de musique on tire nos inspirations de groupes comme: Cynic, Bathory, Morbid Angel, Dissection, Sadus, Athée, Coroner, Pestilence et Death.

5- J'adore la pochette de l'album! Qui l'a dessiné ?

Pour la couverture, nous avons fait appel à un bon artiste d'Ukraine Vlad Gradobyk.

https://vk.com/art_gradobyk
https://vladgradobyk.deviantart.com


6- Quels sont vos projets maintenant ?

Nous allons chercher un label et travailler sur des nouveaux trucs.

7- Comme vous le savez, nous sommes un webzine français et je pense que beaucoup de nos lecteurs vont adorer ce que vous faites. Alors quand est prévu le prochain concert en France ahah ?

 Si nous avons de la chance et que nous sommes invités, nous viendrons sûrement !

8- Pour moi ce sera tout. Un mot pour conclure ? 

Merci pour l'interview, c'est un plaisir pour nous d’avoir pu susciter votre intérêt. C’est d’une grande importance pour nous.

Liens :

Bandcamp
Vk



English version (VO).


1- Can you tell me what is the story of the band? 

Morgoth Hel and I are 19, Tim Graveyard is 17.
we started in  2014 with my friend Morgoth Hel [Drums, Guitars] and me(Andrei Osipov)[Guitars,Vocal]   we set about rehearsing, composing songs. There were a lot of troubles with  looking for right musicians, they were nowhere to be found. Unfortunately there are not many people nowadays (at least in our town) who are both really interested in the music we play and thinks like us. It was the reason why Morgoth Hel has changed the guitar to drums. Thus, from summer 2016 on begins the story of Hated as a full music band. We have been working hard all this time and always endeavoured to do all our best. Some months later, at the beginning of 2017 we met Tim Graveyard, who is a really good bassist sharing our views. 

 
2- Why have you decide to call the band “Hated” ?
The name speaks for itself, ahahah. This is what we face all our life, because we are outsiders like the most metalheads. do not know how things are in Europe, but in Russia unfortunately if you are a metalhead, it is something undesirable, doomed to eternal ridicule and mockery. To say the truth we are used to and quite adapted to a normal life, ahahahah. Well, to be serious, the name of our group means a meaningful rejection of all that is modern society. This name means both how much we are concerned about being and how much we hate this world, but at the same time this hatred comes from a great love for the world (not in its profanistic meaning), these things are difficult to explain, they need to be felt.


3- What was the project with this album ?  

 Yes, “Breathless Art” is our first full-size album. The main idea of the album is that we live in the century when the idea and thought completely outlived themselves (including in music) and unfortunately no one needs them (whether were they needed at all?)  At the modern society I see signs of demoralization and decay, where the most people have lost such qualities as kindness, honor, selflessness, where animal instincts reign over human minds. Thus our album as an appeal for looking at yourself in the mirror, hopefully will make a bit. It also touches on the aspect of the modern music industry including no need for the foundation of new "metal" bands both to the audience and to themselves. Then it is also about such facts as the spirit of music has died and taken its natural meaning, and Death Metal has really died. Besides whether it be the Old School and even the so-called New School - all this is the bare trend. Finally the album expresses an idea that now this art, which has once been part of something much greater than now, which has been deeply pregnant with thought is in a deep sleep now.


4- Where do you find your inspiration ? (Bands, books, movies, history…)

When writing lyrics, I was strongly impressed by such books as Y. Evola, F. Nietzsche, Jose Ortega and Gasset and V. Sorokin and by such Films as: Underground (E. Kusturitsa), Man Elephant (D. Lynch) and Stalker (A. Tarkovsky). Inspiring was the history of the 20th and 21st centuries, mostly the history of Russia. Inspiring music was: Cynic, Bathory, Morbid Angel, Dissection, Sadus, Atheist, Coroner, Pestilence and Death.


5- I really love the cover of the album ! Who has drawn this cover ? And what was the concept with this cover ? 

For the cover we are grateful to a good artist from Ukraine  Vlad Gradobyk.

https://vk.com/art_gradobyk
https://vladgradobyk.deviantart.com

6- What are your projects now ? 
We will look for a publisher and work on new material.


7-  you know we are a French webzine and I think much of our readers will love what you do. So when is the next concert in France ahaha ?

 If we are lucky and we are invited, we will surely come.

8-  I think it’s good for me, do you want to say something else ?

Thank you for the interview, it was very pleasant for us to make you interested, it is of great importance for us !

Links:

Bandcamp
Vk



par L'Apache le 01/03/2018 à 07:04
   231

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
01/03/2018 à 17:03:32
La vache, ils sont tout jeune les mecs ! Death doit être leur principale influ je pense ;) Rien que dans le chant c'est impressionnant !
Cool interview !

Ajouter un commentaire


Terrible Claw

Sickening Annihilation

Subtype Zero

The Astral Awakening

Sargeist

Unbound

Demonic

Rise from Chaos

Avast

Mother Culture

Languish

Unworthy

Airrace

Untold Stories

White Coven

Overseas

Exxxekutioner

Death Sentence

Peacemaker

Concrete and Terror

Maligner

Attraction To Annihilation

Black Bart

Casnewydd-Bach

Obszön Geschöpf

Master Of Giallo

Azusa

Heavy Yoke

Soulfly

Ritual

The Struts

Young & Dangerous

Northward

Northward

Malm

Kollaps

Bonehunter

Children Of The Atom

Amaranthe

Helix

Interview NEURONOISE FESTIVAL !

Jus de cadavre / 21/11/2018
Blackened Crust

Interview Cor Serpentii

youpimatin / 20/11/2018
Post Black

Sick of It All + Black Knives

RBD / 16/11/2018
Hardcore

Interview AZUSA (Eleni Zafiriadou)

mortne2001 / 11/11/2018
Azusa

Cortez + Stuntman

RBD / 10/11/2018
Hardcore

Concerts à 7 jours

+ Napalm Death

25/11 : Antipode, Rennes (35)

The Night Flight Orchestra + Black Mirrors

28/11 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Photo Stream

Derniers coms

Et pour les raisons plus terre à terre, ils se sont plantés Live nation :) Sans compter que le chiffre de 120 000 entrées serait largement surestimé... hahaha !


Thank you for the awesome review! -Jayson


Pareil, Sunn O))) au 106 ! Génial !


J'ai trouvé ça vraiment intéressant, avec des émotions qui transportent.


Hum... Pas mal du tout, pas mal du tout...


Bah putain !
SUNN O))) à Nancy !?!?
Incroyable et génial ça !!! !!! !!!


Le genre d'affiche qui me vend du rêve à plein tube...


Bravo Metalnews...
Par votre faute, sans même avoir écouté l'album, je me suis déjà précommandé le coffret.
C'est malin !


Ça va peut-être (enfin) ouvrir l'esprit à bon nombre d'entre vous (enfin j'espère). L'initiative de vous l'imposer tout cuit dans le bec vous aidera au mieux à entendre de nouvelles sonorités, ça changera à vos oreilles.


A noter que des pass promo sont d'ores et déjà en vente pour les 4 jours.
Concernant l'affiche, j'étais à la conférence de presse, et Yann a précisé que du coup le site en serait modifié (ils attendent entre 10 et 13 000 personnes le jeudi) avec notamment une Dave Mustage dont l'ouver(...)


Mouais...
Cela ne me surprend guère en fait.
Les Bretons (comme beaucoup d'autres) aimant encore bien en faire des tonnes sur l'identité régionaliste...
Quoi qu'il en soit, musicalement, je trouve l'idée de l'ajouter à l'affiche géniale en soit.


C'est un truc de fou là... étrange mais taré ! Alan Stivell au Motoc !


Comme LeMoustre, fort agréablement surpris par cet album.


Hé hé hé !
On se croirait au bon vieux temps de VS bon dieu de dieu...
Rien que pour ce merveilleux retour dans le passé, merci Meloman.


Excellent mec, merci !


Depuis le temps que j'entends parler de New noise (et très souvent en bien) va falloir y jeter un coup d'oeil quand même... merci pour les coms !


Pas totalement metal, mais New noise est pour moi le seul bon mag aujourd'hui. De part sa ligne éditoriale ( même si on retrouve toujours un peu les mêmes groupes avec le temps) et dans lequel on retrouve souvent des dossiers ou interviews ( d'anciens de la scène, boss de label...) vraiment int(...)


Impeccable papier qui, avec un avis sur un autre site couplé à l'écoute de cet extrait, a dévié très vite vers une commande sur le site du label.
Au passage, bien vu les différences entre thrash/death et l'inverse. ici, c'est bien du thrash/death, et l'affiliation avec Scott LaTour (In(...)


C'est ça, ou faut aller sur les fanzines qui arrivent à subsister, fait par des fans pour des fans, chacun pourra trouver chaussure à son pied sur les différentes distros disponibles. Snakepit et ses ersatz (dont le Français Metal Titans au passage) dans plein de genres sont là pour ça. A un (...)


Totalement d'accord avec toi LeMoustre pour le coup. La seule chose qui m'intéresse encore dans les magazines c'est les itw pour la raison que tu donnes. Aujourd'hui y a plus vraiment de mag (metal) qui propose de bonnes chroniques... ou du moins des chroniques un peu développées. Parce qu'en 10 (...)