Interview (mail) de avec Andrei Osipov de Hated. Suite à ma chronique du 3/01/2018 j’ai voulu en savoir un peu plus sur ce groupe de Death Metal Old School qui nous vient tout droit de Russie. Suite à quelques problèmes de communication cette interview voit enfin le jour. Merci aux membres du groupe d’avoir accepté de répondre à ces quelques questions.

(English version available bellow)




1- Pouvez-vous me dire quelle est l'histoire du groupe? (quel est votre âge, votre parcours etc…) 

Morgoth Hel et moi avons 19 ans, Tim Graveyard a 17 ans. Nous nous sommes mis à répéter et à composer des chansons à  partir de 2014 avec mon ami Morgoth Hel (batterie et guitare), et moi - Andrei Osipov - (Guitare et chant). On avait beaucoup de problèmes pour trouver des bons musiciens, ils étaient tous simplement introuvables. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de gens de nos jours (du moins dans notre ville) qui sont vraiment intéressés par la musique que nous jouons et qui pensent comme nous. C'est la raison pour laquelle Morgoth Hel est passé de la guitare à la batterie.  C’est ainsi qu’à partir de l'été 2016 commence l'histoire de Hated, avec un line-up complet. Nous avons travaillé dur tout ce temps et nous avons toujours essayé de faire de notre mieux. Puis, quelques mois plus tard, début 2017, nous avons rencontré Tim Graveyard, qui est un très bon bassiste partageant notre point de vue. Morgoth Hel et moi avons 19 ans, Tim Graveyard a 17 ans.


2- Pourquoi avez-vous décidé d'appeler le groupe "HATED"?

Le nom parle de lui-même, ahahah. C'est ce que nous affrontons toute notre vie, car nous sommes des « outsiders » comme la plus part des metaleux. Je ne sais pas comment les choses se passent en Europe, mais en Russie, malheureusement, si vous êtes un métaleux, c'est quelque chose d'indésirable, voué à un éternel ridicule et aux moqueries.  Ce nom permet de dire la vérité à laquelle nous nous sommes habitués et à laquelle nous nous sommes tous adaptés dans notre vie normale, ahahahah. Mais  pour être plus sérieux, le nom de notre groupe signifie le rejet de tout ce qu’est notre société moderne. Ce nom signifie à la fois combien nous sommes préoccupés par l'être et combien nous détestons ce monde, mais en même temps cette haine vient d'un grand amour pour le monde (pas dans son sens profane), ces choses sont difficiles à expliquer, elles ont besoin d'être ressenti.

3- "Breathless Art" est votre premier album ? Quel était le projet avec cet album ?

Oui, "Breathless Art" est notre premier album. L'idée principale de l'album est que nous vivons dans un siècle où les idées et les pensées sont des choses complètement surannées (même dans la musique), et malheureusement personne n'en a besoin (Après, sont-elles nécessaires… ?) Je vois beaucoup de signes de démoralisation et de décadence, la plupart des gens ont perdu des qualités comme que la gentillesse, l'honneur, l'altruisme. Les instincts animaux règnent sur l’esprit humain. Ainsi, nous voyons notre album comme un appel à vous regarder dans le miroir, et on espère que nous y parvenons un minimum.
Il traite également de l'aspect industriel de la musique moderne,  qui ne laisse pas la place à la création de nouveaux groupes «metal» à la fois pour le public et pour les groupes eux-mêmes.  L'esprit de la musique est mort et cette phrase est  à prendre dans son sens stricte, même le Death Metal est mort. En outre, que ce soit la vieille école et même la soi-disant nouvelle école, tout cela a n’a été et n’est qu’une tendance vide. Enfin l'album exprime l’idée que cet art, qui au part avant faisait partie de quelque chose de beaucoup plus grand que maintenant, et qui était vraiment plus fertile en terme de pensées est maintenant dans un profond sommeil.

4- Où trouvez-vous votre inspiration? (groupes, livres, films, histoire ...)

Lors de l'écriture des paroles, j'ai été fortement inspiré par des auteurs comme Y. Evola, F. Nietzsche, José Ortega et Gasset et V. Sorokin et par des films tels que: Underground (E. Kusturitsa), Elephant Man (D Lynch) et Stalker (A. Tarkovsky). L'histoire du 20ème et du 21 ème siècle a été très inspirante également, principalement l'histoire de la Russie.
Sinon musicalement en terme de musique on tire nos inspirations de groupes comme: Cynic, Bathory, Morbid Angel, Dissection, Sadus, Athée, Coroner, Pestilence et Death.

5- J'adore la pochette de l'album! Qui l'a dessiné ?

Pour la couverture, nous avons fait appel à un bon artiste d'Ukraine Vlad Gradobyk.

https://vk.com/art_gradobyk
https://vladgradobyk.deviantart.com


6- Quels sont vos projets maintenant ?

Nous allons chercher un label et travailler sur des nouveaux trucs.

7- Comme vous le savez, nous sommes un webzine français et je pense que beaucoup de nos lecteurs vont adorer ce que vous faites. Alors quand est prévu le prochain concert en France ahah ?

 Si nous avons de la chance et que nous sommes invités, nous viendrons sûrement !

8- Pour moi ce sera tout. Un mot pour conclure ? 

Merci pour l'interview, c'est un plaisir pour nous d’avoir pu susciter votre intérêt. C’est d’une grande importance pour nous.

Liens :

Bandcamp
Vk



English version (VO).


1- Can you tell me what is the story of the band? 

Morgoth Hel and I are 19, Tim Graveyard is 17.
we started in  2014 with my friend Morgoth Hel [Drums, Guitars] and me(Andrei Osipov)[Guitars,Vocal]   we set about rehearsing, composing songs. There were a lot of troubles with  looking for right musicians, they were nowhere to be found. Unfortunately there are not many people nowadays (at least in our town) who are both really interested in the music we play and thinks like us. It was the reason why Morgoth Hel has changed the guitar to drums. Thus, from summer 2016 on begins the story of Hated as a full music band. We have been working hard all this time and always endeavoured to do all our best. Some months later, at the beginning of 2017 we met Tim Graveyard, who is a really good bassist sharing our views. 

 
2- Why have you decide to call the band “Hated” ?
The name speaks for itself, ahahah. This is what we face all our life, because we are outsiders like the most metalheads. do not know how things are in Europe, but in Russia unfortunately if you are a metalhead, it is something undesirable, doomed to eternal ridicule and mockery. To say the truth we are used to and quite adapted to a normal life, ahahahah. Well, to be serious, the name of our group means a meaningful rejection of all that is modern society. This name means both how much we are concerned about being and how much we hate this world, but at the same time this hatred comes from a great love for the world (not in its profanistic meaning), these things are difficult to explain, they need to be felt.


3- What was the project with this album ?  

 Yes, “Breathless Art” is our first full-size album. The main idea of the album is that we live in the century when the idea and thought completely outlived themselves (including in music) and unfortunately no one needs them (whether were they needed at all?)  At the modern society I see signs of demoralization and decay, where the most people have lost such qualities as kindness, honor, selflessness, where animal instincts reign over human minds. Thus our album as an appeal for looking at yourself in the mirror, hopefully will make a bit. It also touches on the aspect of the modern music industry including no need for the foundation of new "metal" bands both to the audience and to themselves. Then it is also about such facts as the spirit of music has died and taken its natural meaning, and Death Metal has really died. Besides whether it be the Old School and even the so-called New School - all this is the bare trend. Finally the album expresses an idea that now this art, which has once been part of something much greater than now, which has been deeply pregnant with thought is in a deep sleep now.


4- Where do you find your inspiration ? (Bands, books, movies, history…)

When writing lyrics, I was strongly impressed by such books as Y. Evola, F. Nietzsche, Jose Ortega and Gasset and V. Sorokin and by such Films as: Underground (E. Kusturitsa), Man Elephant (D. Lynch) and Stalker (A. Tarkovsky). Inspiring was the history of the 20th and 21st centuries, mostly the history of Russia. Inspiring music was: Cynic, Bathory, Morbid Angel, Dissection, Sadus, Atheist, Coroner, Pestilence and Death.


5- I really love the cover of the album ! Who has drawn this cover ? And what was the concept with this cover ? 

For the cover we are grateful to a good artist from Ukraine  Vlad Gradobyk.

https://vk.com/art_gradobyk
https://vladgradobyk.deviantart.com

6- What are your projects now ? 
We will look for a publisher and work on new material.


7-  you know we are a French webzine and I think much of our readers will love what you do. So when is the next concert in France ahaha ?

 If we are lucky and we are invited, we will surely come.

8-  I think it’s good for me, do you want to say something else ?

Thank you for the interview, it was very pleasant for us to make you interested, it is of great importance for us !

Links:

Bandcamp
Vk



par L'Apache le 01/03/2018 à 07:04
   318

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
01/03/2018 à 17:03:32
La vache, ils sont tout jeune les mecs ! Death doit être leur principale influ je pense ;) Rien que dans le chant c'est impressionnant !
Cool interview !

Ajouter un commentaire


Stonecast

I Earther

Devil Master

Satan Spits On Children Of Light

Voz De Nenhum

Sublimation

Vertex

Scalable

This Gift Is A Curse

A Throne Of Ash

Thornbridge

Theatrical Masterpiece

Spectrum Orchestrum

It's About Time

Ares Kingdom

By The Light Of Their Destruction

The End Machine

The End Machine

Vitriol

Chrysalis

Altar Of Oblivion

The Seven Spirits

Inculter

Fatal Visions

Venom Prison

Samsara

Sammy Hagar

Space Between

Final Cut

Jackhammer

Eivør

Live In Tórshavn

Burning Rain

Face The Music

Sisters Of Suffocation

Humans Are Broken

Jack Slamer

Jack Slamer

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Dead can Dance

RBD / 19/05/2019
Darkwave

NETHERLANDS DEATHFEST IV / Tilburg, Pays-Bas

Jus de cadavre / 16/05/2019
Death Metal

Tour-Report ACOD (support Cradle Of Filth / Avril 2019)

Jus de cadavre / 14/05/2019
Death Black Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

En fait, je crois que je me suis mal exprimé. C'est surtout que cet album me frustre, en fait. J'aurais voulu des morceaux plus développés, un peu plus longs. Criminally Insane, par exemple, est un super morceau, mais à peine 2 mn 20, quoi... Frustrant, oui, c'est plutôt ça pour moi.


Découvert en 88, j'ai mis des années avant de cerner et d'apprécier ce disque.
Depuis, je l'ai acheté à 4 reprises à force de l'avoir usé.


Je viens d'acheter deux tonnes de tomates... ;)


Kanelsback, cet album est tellement violent, sauvage, radical, intense, que c'est justement en ayant acheté et écouté cet album bien des années après avoir découvert Slayer ( je me contentais alors des morceaux en version live) que j'ai compris pourquoi Slayer ÉTAIT Slayer. Et c'est devenu de(...)


Je vais faire mon hérétique : j'ai jamais pu blairer cet album... Ne pas l'avoir découvert à l'époque joue sans doute dans mon ressenti, j'imagine, mais je m'emmerde en écoutant ce disque. Hormis Angel of Death et Raining Blood, je trouve les morceaux un peu torchés à la va-vite et basiques.(...)


mauvais


Merci de ta chronique .
Ici le batteur mentionné.
Chronique très appréciable , et très bien écrite . Et dont l'analyse globale est pertinente
Cela dit , même si j'aime les " anexes " Atheist et Mekong delta et Holy moses , je n'ai jamais été vraiment influencé par ce gen(...)


Même classement pour moi que Jus de Cadavre !
Et des pochettes qui auront marqué mon adolescence...


Mmh, ça se tire la bourre avec Master Of Puppets pour le titre du plus grand album Metal au monde... Mais c'est dans le top 2 des plus grands oui... :D
Aller j'ai de la route ce soir, je sais ce que je vais écouter dans la bagnole !


Pochette mythique pour un album mythique. Peut être le plus grand de tous les temps...


J'arrive après la bataille, mais interview une fois de plus très cool !

Et ça fait tellement plaisir de lire ça : "Combien de groupes entend on se plaindre de ne pas attirer suffisamment de monde en concert alors que les mêmes musiciens ne vont jamais aux concerts des autres ?"


Pas top, du revival classique.


Ca casse pas trois pattes à la dinde. Voix générique au possible, notamment.


Pour ma part, l'extrait disponible (Black Flame Candle) me rappelle les meilleurs moments de Toxic Holocaust. Je vais du coup m'y atteler plus sérieusement!


Pas mal du tout ce truc ! La chro résume parfaitement bien la chose !
"le Punk s’est toujours très bien marié au Black le plus primal " et ça je plussoie fois 100.


Très intéressante démarche que celle de Sun, d'autant plus par le producteur de The Dø !


Sorceress était vraiment inintéressant, ce que je n'avais jamais ressenti avec Opeth quand bien même je préfère la période Still life / Blackwater park / Deliverance. J'espère que celui-ci rattrapera la donne, faute de quoi je passerai mon chemin à l'avenir.


Ce que je voulais dire, c'est que MGŁA n'apporte rien de plus en live par rapport aux enregistrements studio. Le boulot est fait, les riffs sont bons et, même si je ne connais pas toute leur discographie, j'apprécie généralement leur musique. Mais sur scène, je n'y trouve pas de sursaut d'inte(...)


Vu en 2013 au Luxembourg.
Souvenir malheureusement mitigé :
Super heureux de voir et entendre ce putain de groupe pour la toute première fois sur scène.
Mais déception totale d'avoir l'obligation d'être assis à un concert (c'était la toute première fois que cela m'arrivait (...)


Très surpris de lire que MGLA ait désormais "un public familial"...
Cela fait très longtemps que je ne les ai pas vu en live (à vu de nez je dirai qu'il y a 7 ans), mais je peux vous dire qu'à l'époque, c'était très loin d'être le cas.
Quoi qu'il en soit, groupe que perso j'ador(...)