Ater Ignis

Orthodoxy

23/09/2022

The Sinister Flame

45 minutes of Sinister Death Metal

 

On est tous d’accord pour dire que ce genre d’accroche donne la bave aux lèvres ? En pleine canicule, la froideur d’un Death rigide est plus que prometteuse, même si ce courant d’air frais vient d’Espagne et non de Suède. Alors envolons-nous pour Valence, et plongeons dans cette piscine d’acide remplie par les psychopathes d’ORTHODOXY, qui n’en sont pas à leur premier massacre. Après une démo en 2015, le groupe a rapidement contacté un deal auprès du label finlandais The Sinister Flame pour publier son premier longue-durée Novus Lux Dominus. Très satisfait du résultat, le label a donc renouvelé ses vœux d’horreur avec les ibères, absents des écrans depuis trois ans, mais aujourd’hui prêts à en découdre via cette abomination qu’est Ater Ignis.

Et cet album s’ancre sans le vouloir dans l’actualité tragique que nous connaissons en ce mois d’août, ravagé par les incendies accidentels ou criminels. Après le feu constate donc les dégâts de la présence humaine sur terre, et nous entraîne dans les cendres encore fumantes d’une catastrophe annoncée, par le biais d’un Death Metal sourd, cryptique, grave, mais ambitieux, subtilement Doom, et même légèrement Progressif sur les bords.

NTN aka Sergio (tous instruments), Nosferatvm (basse/guitare), Davy (guitare) et Grond GH (batterie), ensemble depuis 2016 continuent donc leur travail de sape, et carbonisent au passage les derniers espoirs écrits sur des lettres qu’on lance à la mer. Dans leur univers, l’eau n’a pas droit de cité, et seule la chaleur importe, celle dégagée par une rythmique uberpuissante, rythmique lancinante sur laquelle viennent se greffer des riffs classiques, mélodiques et amers, dans la continuité d’un Death inventé dans les années 90 pour surpasser la génération 80.

Et pour une fois, les noms cités sont d’importance, et valides. En comparant nos espagnols à MORBID ANGEL et INCANTATION, The Metal Archives lâche les deux bons noms, qui une fois fondus, donnent ce mélange abominable de violence sourde qu’est Ater Ignis. Succession de passages techniques et véloces et d’écrasements soudains qui tassent le coccyx, ce deuxième album est d’une maitrise incroyable dans la nostalgie, et vient donc confirmer les avis dithyrambiques émis à l’occasion de la sortie de Novus Lux Dominus.

 

Et si dans le fond et la forme, ORTHODOXY ne propose rien de neuf, sa passion, son investissement et sa foi font de ce longue-durée un voyage éprouvant dans la psyché d’une humanité pourrie jusqu’à la moelle, histoire de nous accompagner durant cette apocalypse amplement méritée qui finira par brûler cette pauvre terre qui n’en peut plus.  

En bon phénomène climatique, Ater Ignis alterne les degrés, et passe d’une fournaise à une étuve mortelle, selon l’inspiration et la cadence. On retiendra en premier lieu la force de persuasion du monstrueux « Victory Beyond Death » litanie d’esclaves sur le chemin de la rédemption, et bien évidemment « Into Primigenian Darkness I Dwell », progression de plus de sept minutes en concept immédiat, qui passe en revue toutes les composantes d’un style que l’on adore. Avec des guitares sous-accordées en malnutrition d’aigus, un chant caverneux capté de l’au-delà, et une infrabasse qui fait trembler les membranes, ORTHODOXY est allé jusqu’au bout de sa démarche gravissime pour nous servir déjà carbonisé l’album qu’on attendait pour illustrer cet été insupportable.

On parlera, histoire de ne rien manquer de ce formidable et glauque « Masked Beast », bête immonde surgissant des braises pour montrer sa face hideuse en arpèges amers et arrangements horrifiques. Archétype du crescendo malin et sadique, ce morceau nous appuie encore plus le bout rouge du tisonnier sur la peau, et rend hommage à toute la clique nauséabonde des années 90, INCANTATION, dISEMBOWELMENT, AUTOPSY, j’en passe et des plus dépravés.

Mais un grand album n’est rien sans un grand final, et les espagnols nous ont encore une fois gâtés. Comme pour s’excuser de nous annoncer notre mort par anticipation, les musiciens ont enrobé le message d’une bonne dose d’ambition pour que nous regrettions moins notre départ définitif. Jouant souvent entre la frontière un peu floue séparant le Black du Death, cette ultime saillie est certainement le chef d’œuvre annoncé dès le départ, et nous laisse complètement vides, comme des coquilles abandonnées dans un décor de feu et de cendres.

Evidemment, avec des températures pareilles, on rêve plutôt de climats tempérés ou froids, la Suède, la Finlande, la Sibérie, et pas vraiment de siestes espagnoles sous un soleil de plomb. Mais l’avantage de la chaleur, c’est qu’elle fait pourrir les cadavres plus vite, et créé donc une atmosphère propice à la contemplation de la désolation. Et celle dépeinte par Ater Ignis est vraiment vilaine et asséchée de nuages noirs.   

   

         

Titres de l’album :

01. Enter the Netherworld

02. Into Primigenian Darkness I Dwell        

03. Victory Beyond Death   

04. Banished From My Glance

05. Masked Beast

06. Where Shadows Move Unseen

07. Ater Ignis (Covenant of Death)


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 15/09/2022 à 17:51
88 %    64

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Gargan
@90.78.145.78
15/09/2022, 18:10:03

J'aime ce son, merci pour la découverte. La scène espagnole me séduite de plus en plus.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16