Below The Cover Of Clouds

(echo)

13/09/2019

Badmoonman Music

Ces Italiens, je les ai vu grandir ! Et lorsque l'on suit comme cela un groupe et son évolution, même si ce qu'il produit ne vous parle pas forcément, il y a un lien spécial, un attachement particulier à ce qu'il propose. (EchO) est donc arrivé par l'intermédiaire d'une démo, Omnivoid, en 2008 avec un style piochant autant dans MY DYING BRIDE que KATATONIA. Bien entendu, le tout était très brut mais on sentait déjà cette volonté d'insérer de la mélodie dans leur musique. Depuis le line-up du groupe a bien changé, out les claviers, changement de bassiste, de guitariste et de chanteur en 2015. Et s'il y avait un aspect qui accrochait mon oreille c'était bien le chant pas totalement convaincant et maitrisé.
Below The Cover Of Clouds est donc le troisième album du groupe, le troisième pour BadMoonMan Music, le label Russe spécialisé dans le genre Melodic Doom Death Metal que pratique (EchO), un choix qui semble payant et durable. Un troisième album qui installe franchement les Italiens sur la scène déjà bien encombrée dans le style car lorsque je parlais de volonté d'insérer de la mélodie, ce nouvel album en est truffé. Cela commence avec la longue introduction de "(Y)our Warmth", calme et mélancolique qui monte en intensité à la faveur du jeu sur les toms par un Paolo Copeta, présent depuis les débuts, et qui montre ici ses capacités pour faire une vivre une musique aux apparences bien mortes. Le chant met du temps à intervenir mais lorsqu'il déboule par un growl, les guitares se font plus écrasantes, c'est très classique mais efficace, les derniers albums d'OCTOBER TIDE, par exemple, sont une bonne comparaison de ce qu'il vous attend sur cette galette. Le refrain en voix claire plutôt maitrisée apporte une dose de douceur avant une fin de morceau qui se cale sur l'introduction, aussi longue.
Ce premier titre va servir d'étalon pour l'ensemble de cet album, et c'est un peu le reproche que l'on peut lui faire, "Glimpses And Fear", "Blind Snow" ou "Awakening" ne dérogeront pas, on reste bien ancré dans le style sans réelle prise de risque, ce qui fait de Below The Cover Of Clouds, un album destiné avant tout aux passionnés du genre, au risque d'avoir cette sensation de déjà entendu. Quelques relents d'un IN FLAMES époque Reroute To Remain, notamment par ce chant allant chercher dans le suave en début de phrases et ce développement mélodique assez fin également. On relèvera donc l'instrumental "Cumine 2.18" avec cette mélodie entêtante et cette batterie qui se distingue une nouvelle fois par le jeu en intensité qui domine ce titre utilisant des sonorités très typiques du genre mais qui s'avère une nouvelle fois efficace. Le single "The Ferryman" amène un supplément de noirceur sur cet album même si l'utilisation des parties calmes systématiques brise un peu la dynamique de ce morceau au potentiel certain, et de l'album en général qui transparait de douceur, un peu trop peut-être. Enfin, il y a ce "My Burden", sorte de ballade Melodic Death Doom Metal en voix claire sur un mid-tempo constant tout au long du titre. La voix claire en début de morceau est un peu forcée, comme si les lignes de chant ne collaient pas totalement à la musique, cela s'arrange par la suite, avec une pertinence dans ces lignes bien plus accrues et une partie instrumentale très mélancolique plutôt réussie, voilà le genre de titre réussi mais qui fait regretter que les autres morceaux de l'album ne jouent pas plus sur les variations d'ambiance.
Toutefois, les mélodies sont certes pas très originales mais elles font mouches à chaque fois, le chant est bien supérieur à ce que je me souviens du groupe, la qualité des compositions est de haut niveau, bref, ceux qui suivent OCTOBER TIDE, KATATONIA, SWALLOW THE SUN ou DOOMED ne seront pas dépaysés. Un bon album dans le style qui jouit en plus d'une production très nette, précise, bien polie signée Greg Chandler (ESOTERIC, ALUNAH) et d'un artwork au-delà des standards du genre signé Costin Alexandru Chioreanu (ARCH ENEMY, DE PROFUNDIS, DREAD SOVEREIGN).

Facebook

Tracklist:
1 (Y)our Warmth
2 Glimpses And Fear
3 Culmine 2.18
4 Blind Snow
5 My Burden
6 The Ferryman
7 Awakening


par Simony le 25/11/2019 à 12:36
72 %    576

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Bones

Bien vu pour le Deicide. :-)... ou un petit "Slaughter in the Vatican".  Cathartique.  :-)

19/01/2021, 17:45

Jus de cadavre

Assez d'accord avec Moshi concernant la réaction des autres membres du groupe. Personnes ne pouvait s'être préparer à une telle situation

19/01/2021, 17:23

poybe

Sérieusement, quand on s'intéresse un peu aux thèmes développés par le groupe ... et donc leur leader, ça n'a rien de très surprenant de le retrouver là dedans. Il a choisi de se rendre et d'assumer les conséquences de (...)

19/01/2021, 17:15

Moshimosher

Perso, qu'ils partagent ou non ses idées, je comprends la réaction des autres membres du groupe... Il font tranquillement leur musique, sans embêter personne (enfin, je crois), et, tout d'un coup (ou pas) en voilà un (et le leader en plus !) qui se met à(...)

19/01/2021, 16:26

Laurent

Qu'ils rouvrent déjà les cafés concert, les concerts devant un écran géant il n'y a pas urgence

19/01/2021, 15:38

Buck Dancer

Message coupé que je continue...Écoute toi un petit Deicide ça ira mieux   

19/01/2021, 15:34

Buck Dancer

Bones, dans ces conditions je comprends mieux

19/01/2021, 15:32

RBD

La différence de traitement entre Noël et le 31 décembre m'a également surpris. J'y vois d'abord une justification sanitaire (discutable) : le soir de Noël les familles ce sont plutôt les familles qui se rassemblent tandis que le 31 ce sont plut(...)

19/01/2021, 15:21

Bones

Désolé, je suis un peu raide sur la question mais j’ai été traumatisé par une famille trèèèès portée sur la religion. Depuis je bouffe un peu du curé et je vois des calotins partout, ne m’en voulez pas. :-)

19/01/2021, 15:15

Buck Dancer

Bones, peut-être parce que Noël se fête traditionnellement en famille et à la maison, alors que le 31 tout le monde est dehors à faire la fête ( et les cons)? Noël, ouvertement catho ? Pas dans mon monde moi, désolé.... 

19/01/2021, 14:47

Humungus

Je rejoins forcément totalement mon coreligionnaire du dessus !L'ajout de vidéos d'antan, c'est juste génial !PS : "Voyage au centre de la scène - Les 30 ans de CYTTYOLP !"...Putain, David, t'as fait tr&egra(...)

19/01/2021, 14:03

Humungus

Pas mal du tout VAISSEAU.Classique dans l'ensemble mais bien torché.Par contre, L'Apache, je ne vois pas ce que cela à de Doom... Hormis la pochette bien sûr (superbe au demeurant).

19/01/2021, 13:26

JTDP

J'avoue. Ecouté distraitement il y a quelques jours, je suis pressé de me replonger dedans, tant il m'avait déjà bien accroché !

19/01/2021, 12:39

RBD

Je suis d'accord avec l'intuition de Kairos. C'est la fin d'Iced Earth sous cette formation, avec un communiqué pareil, ils n'ont plus qu'à retourner sur le marché ou faire leur propre groupe.Même si les métalleux sont plus in(...)

19/01/2021, 12:36

Bones

@ Gargan : OK je vais repréciser une chose : je ne nie pas la magie de Noël pour nos mioches,  c'est la différence de traitement entre Noël et la St Sylvestre qui me défrise le fion et me fout totalement en pétard. Pourquoi autoriser des rassembleme(...)

19/01/2021, 12:26

Kairos

Les autres membres du groupes marchent sur des braises, il n'y a qu'à lire les commentaires sur la page FB du groupe, Schaffer se fait qualifier de traitre par pas mal de monde. D'où le communiqué tiédasse du groupe, on condamne, mais on ne cite pas le p(...)

19/01/2021, 11:19

Arioch91

Pour la réaction des autres membres du groupe, soit ils ont le même type d'idées que leur frontman et publient un communiqué pour éviter de se faire gauler, soit il y a un cerveau dans la caboche de ces types et ils réagissent naturellement à u(...)

19/01/2021, 10:41

Gargan

Très pénible ce genre de commentaire culpabilisant pour les fêtes, et limiter Noel à une fête soit chrétienne, soit consumériste, c'est négliger tout un pan d'histoire et une symbolique riche, qui commence avant et se poursuit bien a(...)

19/01/2021, 10:40

Gargan

ça met surtout en lumière le clivage qui semble irréconciliable de deux Amériques, celle des villes progressistes et celle des champs, trad en parfaite opposition. Les membres restants du groupe ont une attitude très biz, ils n'osent même pas donner l(...)

19/01/2021, 10:28

KaneIsBack

Comme quoi on peut être un musicien talentueux et ne pas avoir la lumière à tous les étages...

19/01/2021, 09:20